le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La prochaine bourse Passion Militaria aura lieu du 25/08 (20h00) au 03/09 (22h00)

Fouillez vos cartons et n'hésitez pas à proposer des prix sympa!



Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Briquet an XI régimenté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Briquet an XI régimenté    Lun 8 Mai 2017 - 13:02

Autre détail qui peut aiguiller, tout en gardant à l’esprit qu’en 200 ans les pièces de collection ont pu voyager : l’origine des soldats.

Le 59e des Cent Jours
Il y a des hommes de partout mais pendant la Première Restauration, entre décembre 1814 et février 1815, ce régiment reçoit des nouveaux venus issus de divers régiments d’infanterie de Ligne ou d’artillerie, mais dont le point commun est qu’ils sont très très majoritairement originaires du département de  l’Allier. On semble avoir voulu regrouper les « pays » comme on disait à l’époque, idée que l’on retrouve clairement lors de la Seconde Restauration avec les Légions départementales.

Le 59e de la Première Restauration
Idem, sur une période similaire de  décembre 1814 à avril 1815, ce régiment a reçu lui des soldats de divers régiments, mais originaires du département de la Moselle. La mention « rassemblement de la Mozelle » apparait même dans le registre pour chaque soldat de cette fournée.

Le 59e de 1820 à 1831
Je n’ai pas son registre matricule mais c’est la 83e Légion de la Vienne qui change de nom. Je présume donc que les soldats étaient originaires majoritairement de ce département.

Or… Le sabre exposé se trouve depuis 1929 dans un Musée du Nord du Puy-de-Dôme, à la frontière de l'Allier. L'ancien propriétaire était un député du coin. Quant à mon sabre, il fut trouvé dans une bourse à la frontière de… L’Allier ! Avant il faisait, parait-il, partie de la collection d'un château du coin. Les deux sabres se trouvent dans un mouchoir de poche à une dizaine de kilomètres seulement de l'Allier. Cet argument est certes contestable, mais il peut faire pencher un peu la balance dans le sens d’une attribution au 59e de Ligne pendant les Cent Jours, période qui va bien avec les poinçons.
Revenir en haut Aller en bas
Rednax
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 29
Localisation : Ile de France
Thème de collection : 1er Empire
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Briquet an XI régimenté    Mer 10 Mai 2017 - 16:38

Beaucoup de suppositions pour beaucoup de spéculation... mais on adore ! Very Happy

Il faut continuer les investigations dans l'Allier alors ?!
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Briquet an XI régimenté    Ven 12 Mai 2017 - 10:38

Oui, je continuerai à surveiller les rares bourses du coin pour voir si jamais il n'en sort pas un autre.
Jamais deux sans trois...
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Briquet an XI régimenté    Dim 28 Mai 2017 - 7:57

L'enquête se poursuit !

Mon sabre de Grenadier a, je le rappelle, une monture de Klingenthal poinçonnée entre le 9 mars 1812 (Premier Empire) et le 1er aout 1814 (Première Restauration)
Le sabre de Voltigeur a une monture de même origine poinçonnée entre le 1er aout 1814 (Première Restauration) et mai 1815 (Cent Jours). Origine de lame inconnue.

Il y a peut-être une piste pour l'origine des lames. Sous l'Empire Solingen faisait partie du Grand-Duché de Berg qui dépendait directement de l'Empire français. Or durant le premier trimestre 1813 la France commande des lames de sabres aux fabricants de Solingen car la manufacture de Klingenthal n'est plus en mesure de répondre aux commandes. Ces lames de sabres (voir des sabres) sont payées au troisième trimestre 1813.

Face à l’imminence de l'invasion étrangère et aux besoins énormes d'armes pour rééquiper l'armée napoléonienne, Klingenthal aurait donc pu monter directement en manufacture ses montures sur des lames venues en urgence de Solingen. Ces lames ont du être montées en 1813 / 1814, voir dans l'urgence de 1815 s'il en restait.
Pour en savoir plus, il va falloir trouver une occasion d'aller à Pierrefitte-sur-Seine où sont conservés les dossiers traitant de ces sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Briquet an XI régimenté    

Revenir en haut Aller en bas
 
Briquet an XI régimenté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Etes-vous plutôt briquet ou allumettes ?
» Si vous cherchez un bon briquet à pipe...
» Une Pipe, un tabac, un briquet
» Avis sur briquet à pipe
» Entretenir un briquet vintage fuyard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: