le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyMer 2 Fév 2022 - 18:07

Une intervention un peu longue pour faire le point sur le système de marquage des armes blanches de troupe (à compléter ou amender en tant que de besoin). Les textes cités s'appliquent aussi aux armes à feu, mais je me suis attaché plus particulièrement aux armes blanches.

Les numéros matricules ont pour objet d’individualiser l’arme qui les porte, afin d’en identifier l’affectation et d’en assurer le suivi technique. Ces lignes de l’ordonnance royale du 1er octobre 1705 pourraient être à l’origine de cette pratique : « Pour empêcher pendant la guerre le troc des armes des soldats malades dans les hôpitaux, & faciliter le recouvrement de celles des soldats qui sont tuez dans les différentes occasions, il serait à propos que tous les fusils fussent marquez par une ou plusieurs lettres affectées à chaque régiment ».

Les numéros matricules de compagnie

Le texte de 1705 n’abordait pas la question de la numérotation des armes blanches. En revanche, l’Ordonnance du roi, portant règlement sur l’administration & comptabilité, tant des Appointements & Soldes, que des Masses dans les régimens de Cavalerie, Hussars, Dragons & Chasseurs à cheval du 20 juin 1788, Paris, Imprimerie royale, 1788, titre IV, art. 10, p. 84, dispose que « Tous les fusils, baïonnettes, mousquetons, carabines, pistolets & sabres, seront marqués de la lettre alphabétique affectée à la compagnie, & d’un numéro, depuis 1 jusqu’au dernier numéro représentatif du nombre d’hommes dont la compagnie sera composée ». Certains corps pratiquaient déjà cette méthode ; l’ordonnance l’officialise et la généralise. Ces dispositions sont réitérées :
- par l’Instruction pour les capitaines chargés des détails d’administration de l’habillement, équipement et effets de petite monture des régiments d’infanterie du 1er janvier 1792, art. XXII (B. C. Gournay, Supplément à la collection du Journal militaire, 1ère partie, Paris, Belin, an VIII, p. 388) ;
- par le Règlement sur l’administration et la comptabilité des corps du 8 floréal an VIII, art. XLVII (Metz, Collignon et Paris, Magimel, an VIII, p. 26) ;
- par le Règlement sur l’administration et la comptabilité des corps du 10 février 1806, art. 34 (Journal militaire 1806/1, p. 23).

Ces dispositions semblent cependant n’avoir guère été appliquées : la plupart des sabres de la Révolution, du Consulat et de l’Empire parvenus jusqu’à nous ne portent aucune numérotation, et le matricule de ceux qui sont numérotés respecte rarement la forme réglementaire : ainsi, la lettre de la compagnie et le numéro matricule sont parfois précédés de la mention du régiment, du bataillon ou du type de troupe.

La numérotation par compagnie, jugée inadaptée pour les armes « qui éprouvent des mouvements continuels, soit par la perte des hommes, soit par leur passage dans d’autres corps, etc. », est abrogée par une décision ministérielle du 20 août 1819, notifiée par circulaire du 29 février 1820 (Journal militaire officiel 1820/1, p. 65).

Sous la Restauration, les sabres d’officier de cavalerie de ligne modèle 1822 affectés aux gardes du corps du roi semblent cependant avoir fait l’objet d’une numérotation particulière par compagnie, sous la forme 1C, 2C, 3C ou 4C suivi d’un numéro d’ordre. Ce point reste toutefois hypothétique.

Les numéros matricules régimentaires

L’abandon des numéros matricules ayant entraîné des différends entre soldats sur la propriété des armes, une circulaire du 16 juin 1820 les remet en vigueur (Journal militaire officiel 1820/1, p. 213). La numérotation sera désormais réalisée à l’échelle du régiment et non plus de la compagnie. Six espèces d’armes sont distinguées : fusils d’infanterie, fusils de voltigeur, mousquetons, pistolets, sabres et lances. Chaque espèce constitue une série continue, du numéro 1 à celui représentant le nombre d’armes détenues par le corps. Les baïonnettes reçoivent le même numéro que le fusil auquel elles sont attachées. Les sabres de cavalerie sont marqués au milieu de la branche principale, du côté opposé à la garde. Les sabres d’infanterie (briquets) sont marqués de même, du côté opposé au pontet de la chape. Le sabre d’artillerie modèle 1816 est marqué au milieu de la croisière. La circulaire n’envisage pas le marquage des fourreaux.

L’article 2 du Règlement pour l’entretien et la conservation des armes dans les corps du 2 février 1845, Paris, J. Dumaine, 1845, p. 1, dispose que les armes des corps « sont numérotées de manière à former, par modèle, une série distincte et continue, depuis le n° 1 jusqu’à la dernière arme de ce modèle ». Le marquage des fourreaux est désormais prescrit, sur la chape pour les sabres de troupes à pied (d’infanterie modèle 1831 et d’artillerie modèle 1816), sur le bracelet supérieur pour les sabres de troupes à cheval.

L’article 71 du Règlement pour l’entretien et la conservation des armes dans les corps du 1er mars 1854, Paris, J. Dumaine, 1854, p. 14, revient au mode de numérotation de 1820 : il sera désormais formé « autant de séries qu’il y a d’espèces d’armes, sans distinction des divers modèles d’une même espèce ».

Lorsqu’il y a lieu de procéder à un changement de numéro de matricule, le numéro antérieur n’est pas effacé, mais biffé de diverses manières : barré, masqué par poinçonnage d’une série de « X », de « 0 » couchés, d’astérisques, etc.

Les numéros d’ordre reçus en manufacture

En 1879, seul le sabre d’adjudant modèle 1845 était numéroté en manufacture (Aide-mémoire à l’usage des officiers d’artillerie, chap. XVII, Paris, J. Dumaine, 1879-1883, p. 16 ; c'est la situation en 1879, mais de quand cette pratique date-t-elle ?). En 1882-1883, cette pratique est étendue à tous les sabres transformés ou de nouveau modèle :
- sabres de cavalerie de réserve et de dragon modèle 1854 transformé 1882 (ibid., p. 263) ;
- sabre de cavalerie légère modèle 1822 transformé 1883 (ibid., p. 262 et 263) : ces 30 000 sabres redressés reçoivent un numéro particulier commençant par A, attribué dans l’ordre de fabrication ;
- sabres de cavalerie de réserve, de dragon et de cavalerie légère modèle 1882 (ibid., p. 224).

En 1884, la numérotation en manufacture est étendue aux épées de sous-officier modèle 1857 nouvellement produites.  (Journal militaire officiel1884/1, p. 233 sq.). Enfin, en application de l’Instruction sur les armes et les munitions en service dans les corps du 30 août 1884, p. 39 à 44, les armes reçoivent en manufacture un numéro matricule qu’elles conservent pendant toute la durée de leur service. Ce texte précise les modalités de ce numérotage : type de numérotation, emplacement, taille des lettres, etc. À titre transitoire, les épées de sous-officier modèle 1857 et les sabres de cavalerie légère modèle 1822 restent matriculés par les corps. Si besoin, les numéros antérieurs sont effacés par matage.



Merci aux commentateurs de ce message d'ouverture, qui en ont permis l'enrichissement et l'amendement.

Cordialement


Dernière édition par Tribunusmilitum le Jeu 23 Juin 2022 - 22:12, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Cathelineau


Nombre de messages : 5900
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyMer 2 Fév 2022 - 19:18

Bonsoir,

Merci d'aborder ce sujet des plus intéressants.
Pour la période napoléonienne, il faut aussi citer le règlement du 8 floréal An VIII (28 avril 1800):
« tous les fusils, baïonnettes et sabres, seront marqués de la lettre alphabétique affectée à la compagnie, et d’un numéro, depuis un, jusqu’au dernier numéro représentatif du nombre d’hommes dont la compagnie sera composée »

Mais la pratique semble déjà exister sous l'Ancien Régime, dans certaines unités. Voici par exemple un numéro d'arme appliqué sur la douille d'une baïonnette modèle 1774:

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe P1100811

Pièce dont on peut toujours débattre car elle a pu être réutilisée pendant la Révolution.

A partir de la Révolution, on voit plus régulièrement des marquages, souvent très courts (et sur le quillon), sur les briquets. Les marquages plus complexes et complets (souvent sur la queue de calotte figurative des 1767, puis sur le croisière des An XI) sont surtout le fait des Grenadiers, puis des Voltigeurs. La particularité de ces marquages c'est qu'ils sont très variés et prennent beaucoup de liberté avec le règlement.

Voici un marquage de briquet de Grenadier du 18e de Ligne, fabrication révolutionnaire:

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 17060810

Un marquage de baïonnette de mousqueton Premier Empire:

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Dsc02411


Ou encore un bel exemple d'An XI régimenté par une compagnie de Grenadier du 58e de Ligne:

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Dsc01410

Les Voltigeurs de ce régiment régimentaient aussi leurs armes et ces compagnies d'élite avaient même changé les lames par des lames de Solingen.

Tribunusmilitum a écrit:

Certains sabres d’infanterie de la garde impériale portent une numérotation particulière, par exemple « GR L N°4 » (grenadiers, compagnie L, matricule 4). Le N de N° est souvent à l’envers. Faute de sources, on ne sait s’il s’agit d’une initiative régimentaire ou d’un marquage réglementaire.

Le N n'est pas souvent à l'envers, il l'est toujours sur les armes blanches des Grenadiers à pied. Et jamais sur les fusils.
Les marquages des Grenadiers à pied de la Garde impériale sont les plus connus, mais ils ne furent pas les seuls dans la Garde à marquer leurs armes, il y avait aussi au moins les Fusiliers de la Garde, les Grenadiers à cheval, les Dragons de l'Impératrice, les Mamelouks et peut-être aussi les Lanciers du 2e régiment. Aucune source écrite, mais on commence a voir un petit panel de pièces à comparer. Avec Rednax, on est en train de vous concocter un petit article sur ce sujet, qui paraitra dans la revue du Centre d'Etudes Napoléoniennes.

Pour l'instant sur les marquages de la Garde vous avez:

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 13884-GazettedesArmes-454-Page-020
Claude Bellan-Payrault, « L’identification du marquage des Grenadiers à pied de la Vieille Garde Impériale », Gazette des Armes, n°454, 2013.

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 79014410
Fabien Pacaud, « Les sabres des Fusiliers de la Garde impériale », Gazette des Armes, n°525, décembre 2019.


Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe C2e3e810
Fabien Pacaud, « Le sabre-briquet des Fusiliers-Grenadiers », La Compagnie d’élite, Editions Epopée, n°6, juillet 2021.

Très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Quentin1873
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
Quentin1873


Nombre de messages : 2617
Age : 36
Localisation : Centre
Thème de collection : Sabres et revolvers Français XIXe siècle
Date d'inscription : 22/04/2013

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyMer 2 Fév 2022 - 19:46

Bonjour,

Merci beaucoup Tribunusmilitum pour ce post récapitulatif.
Merci aussi Cathelineau pour les rajouts.

Tribunusmilitum a écrit:

Les numéros d’ordre reçus en manufacture

Cette pratique exceptionnelle semble n’avoir concerné que les sabres de cavalerie légère modèle 1822 transformés 1883 : en application d’une note ministérielle du 29 août 1883, certains sabres de cavalerie légère modèle 1822 ont été redressés en 1883 et 1884 et ont reçu en manufacture un numéro d’ordre se substituant au numéro matricule. Ce numéro, commençant par A et attribué dans l’ordre chronologique de fabrication, reste attaché à l’arme quelles que soient ses affectations successives. L’Aide mémoire à l’usage des officiers d’artillerie, 4e éd., chap. XVII, Paris, J. Dumaine, 1879-1883, p. 262, nous apprend que 30 000 sabres ont ainsi été redressés.

En plus des sabres de cavalerie légère modèles 1822 transformés 1883, pour la troupe, les sabres de cavalerie modèle 1882 ont aussi étés numérotés directement en manufacture, et non plus en régiment.
ex:
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 20210420
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 20210421
( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Je me demande aussi si les sabres d'adjudant d'infanterie (et sergent-major) modèle 1845, à un anneau de bélière, qui possèdent un numéro sur la garde et sur l'anneau de bélière n'ont pas aussi été numérotés directement en manufacture.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.revolver1873.fr
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyMer 2 Fév 2022 - 22:23

Merci vivement de votre intérêt et de cet enrichissement du sujet.

En ce qui concerne la numérotation en manufacture, sait-on si les sabres de troupe postérieurs à 1882 ont reçu leur matricule en usine, ou si cette pratique est spécifique aux 1882 et 1822 transformés 83 ? Je pense non seulement au modèle 1896, mais aussi aux 1822 courbes sortis de manufacture postérieurement à 1882.

Existe-t-il un texte préconisant la numérotation en manufacture des sabres modèle 1882 ?

Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyJeu 3 Fév 2022 - 16:38

Par ailleurs, la remarque de Cathelineau sur le règlement de l'an VIII m'a amené à approfondir la question. Il apparaît que le système de numérotation préconisé en l'an VIII était déjà prescrit par une ordonnance royale de 1788 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

... termes repris en 1792 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

... et dans le texte de l'an VIII :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'édite mon premier message en conséquence pour ne pas éparpiller l'information.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyVen 4 Fév 2022 - 15:12

Nouvelle édition du message d'ouverture : éléments nouveaux sur la numérotation en manufacture.
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptySam 5 Fév 2022 - 15:02

Voir aussi ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Général d'Armée
Général d'Armée
CAVE CANEM


Nombre de messages : 1881
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptySam 5 Fév 2022 - 17:47

Bonjour,
pour l'ancien régime, il est à noter que ce n'est qu'à la fin de la guerre de sept ans (ordonnance du 10 décembre 1762) que l'armement des troupes (c'est à dire l'épée ou le sabre en plus du fusil et de la baïonnette déjà fournis) est pris en charge par le Roi.
Dans l'ordonnance du 1er octobre 1705 il est dit
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 8xhw

J'ai une baïonnette modèle 1717 qui comporte un marquage sur la douille, numéro d'arme sans doute mais je n'ai pas identifié les lettres (régiment?)
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 51x7

Les armes blanches étant à la charge des capitaines, il ne semble pas y avoir eu d'obligation de marquage, bien que l'on en rencontre parfois, ici sur une forte-épée de dragon 1734
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Biar

Les troupes étrangères au service du Roi, comme les suisses, marquaient souvent leurs armes.

Dans les milices garde-côtes, le Roi fit distribuer des fusils avec baïonnette à partir de 1758 (auparavant à la charge des paroisses). Il est indiqué que tous les fusils appartenant au Roi sont marqués de la marque de la capitainerie et celle de chaque compagnie & d'un numéro depuis un jusqu'à quatre-vingt " ainsi que les caisses et les équipements"
L'ordonnance de 1788 devait certainement reprendre et généraliser des marquages qui se faisaient avant
ici sur une baïonnette 1774
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 28dd

et sur un sabre de grenadier 1767
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe O6y6

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 88091
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptySam 5 Fév 2022 - 18:13

CAVE CANEM, merci vivement de cet enrichissement. Peut-être serait-il  justifié qu'un administrateur mette ce sujet en "note", compte tenu de sa portée générale.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptySam 5 Fév 2022 - 20:37

CAVE CANEM, avez-vous le titre complet de l'ordonnance du 1er octobre 1705 ? Je ne parviens pas à la retrouver.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2663
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 6 Fév 2022 - 10:27

Quentin1873 a écrit:
Bonjour,

Je me demande aussi si les sabres d'adjudant d'infanterie (et sergent-major) modèle 1845, à un anneau de bélière, qui possèdent un numéro sur la garde et sur l'anneau de bélière n'ont pas aussi été numérotés directement en manufacture.

Bjr Tribunus et QUentin,
Je salue l'excellent travail de recherches, comme toujours, de Tribunus.
S'agissant de la mupérotation en manufacture qui s'est substituée à celle dans les règiments, M. Pétard indique dans son tome second page 122 que " toutes les armes du système 1882 reçoivent en manufacture un numéro matricule frappé sue la pièce de garde et sur le fourreau " sic sans indiquer de référence à un texte. On ne sait donc pas s'il existe une série par modèle ou si ces numéros sont une série continue et unique quelque soit le modèle.
Compte tenu des chiffres très élevés relevés sur les sabres d'adjudants à un bracelet, 23788 sur le mien de 7bre 1879, il est clair que la numérotation continue à Châtellerault à commencé avant 1882.
CDT
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 6 Fév 2022 - 10:49

Bonjour,

Merci, Jean, mais le travail initial a été considérablement enrichi grâce à Cathelineau, Quentin1873 et CAVE CANEM, dont les observations ont permis d'amender le message d'ouverture soit directement, soit en m'amenant à approfondir la recherche.

Je ne suis toujours pas parvenu à trouver le début de la numérotation en manufacture des sabres modèles 1845 et 1896, ni de l'épée modèle 1887. Mais les choses sont claires pour les 1822 transformés, les 1854 transformés et les 1882 de cavalerie. Tout est dans l'Aide-mémoire à l'usage des officiers d'artillerie de 1879-1883, qui est à bien des égards une mine d'informations :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Général d'Armée
Général d'Armée
CAVE CANEM


Nombre de messages : 1881
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 6 Fév 2022 - 15:00

Tribunusmilitum a écrit:
CAVE CANEM, avez-vous le titre complet de l'ordonnance du 1er octobre 1705 ? Je ne parviens pas à la retrouver.

Cordialement

Bonjour, je n'en sais pas plus, c'est la référence indiquée en marge par Héricourt (1739) mais il n'y a pas le titre de cette ordonnance. Pas trouvée de mon côté non plus

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe 88091
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 6 Fév 2022 - 16:29

Merci. De mon côté, j'en ai trouvé trace dans la Chesnaye des Bois, mais c'est un autre extrait qui est cité, consacré à l'entretien des armes. Au moins, ce recoupement permet de savoir qu'il n'y a pas d'erreur quant à la nature et la date du texte.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyLun 7 Fév 2022 - 10:27

Les règles appliquées en 1905 se trouvent ici, p. 83 sq. :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elles ne font que reconduire les dispositions précédentes. Hélas, le texte ne précise pas si la numérotation doit être effectuée dans les corps ou en manufacture. Je pense néanmoins que les sabres neufs ou transformés étaient numérotés en manufacture comme en 1882-1883.

L'instruction sur l'entretien des armes en service de 1884 n'aborde pas le sujet.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyJeu 23 Juin 2022 - 22:16

L'Instruction de 1884 donne la réponse à la question de la numérotation en manufacture. J'ai amendé mon texte initial en conséquence (en rouge). Voici cette instruction ; pour les matricules, voir p. 39 à 44 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Cathelineau


Nombre de messages : 5900
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 26 Juin 2022 - 15:17

Bonjour,

Avec A. Humbert nous avons publié un article sur les marquages de la Garde impériale dans les Etudes napoléoniennes.

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe FTdGptaXwAEgLKu?format=jpg&name=large
Alexandre Humbert & Fabien Pacaud, "Les marquages régimentaires des armes dans la Garde impériale", Études napoléoniennes, n°48.

Outre les Grenadiers à pieds de la Garde et Fusiliers de la Garde évoqués plus haut, notons:

- Les Mamelouks de la Garde marquèrent les croisières de leurs sabres pendant la première partie de leur histoire (jusqu'au début de l'Empire, voire jusqu'en 1809 ?). Il s'agissait d'un simple numéro.

- Le 2e Régiment de Lanciers de la Garde semble avoir marqué ses sabres, mais en indiquant seulement le régiment. Mais le côté irrégulier de ce type de marquage sur les deux seuls exemplaires connus n'exclut pas un marquage apocryphe ou une initiative individuelle.

- Un marquage à base de lettre et de numéro d'arme semble avoir été appliqué par les Grenadiers à cheval de la Garde sur leurs sabres.

- Un marquage avec la lettre D et un chiffre a aussi été appliqué sur les sabres et pistolets, probablement des Dragons de la Garde.

Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum


Nombre de messages : 4256
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie française, sabres français (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 26 Juin 2022 - 16:17

Merci de cette contribution de grande qualité. Dommage de ne nous en montrer qu'un extrait. Mais vous avez sans doute des contraintes à respecter.

Il serait intéressant de savoir à quel moment le système de 1705 (lettre de compagnie suivie d'un numéro d'ordre) a été abandonné. C'est forcément à la fin de l'Empire ou au début de la Restauration, puisque la circulaire de 1820 fait état des conséquences néfastes de cet abandon, avant d'instaurer un nouveau système.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Cathelineau


Nombre de messages : 5900
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe EmptyDim 26 Juin 2022 - 16:36

Oui désolé, le Centre d'Etudes Napoléoniennes ne souhaite pas que le contenu de sa revue payante soit en libre accès, ce qui peut se comprendre.

Il est intéressant de noter que beaucoup d'unités de la Garde impériale ayant régimenté leurs armes semble avoir abandonné la pratique durant l'Empire. Les Grenadiers à pied faisant exception puisqu'ils régimentent jusque pendant les Cent Jours.

Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe   Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le point sur les numéros matricules des sabres de troupe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sabres d'officier matriculés, au Modèle 1822 de ligne : point de situation
» Sabres de dragon modèle 1882 d'officier et de troupe
» Le point sur les marquages des lames de troupe
» Point de rivure des sabres réglementaires
» Dragonnes de sabres modèle troupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De la période Napoléonienne et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: