le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Le saviez-vous ?......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Le saviez-vous ?......   Jeu 27 Aoû 2015 - 22:50

Bonsoir,


Matière maximale et minimale pour faire un fusil d'infanterie dans les Manufactures Royales.

  Fer.      de 7 Kil 756     à      9 Kil 680

  Acier.     "  0,    752      "      0,    998

  Cuivre.    "  0,    081      "      0,    099

  Charbon.  " 46,   720      "     51,    728


Cordialement.
Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 399
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 28 Aoû 2015 - 0:15

Intéressant car les différences ne sont pas négligeables
Quelle est la source ?
Cdt
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 28 Aoû 2015 - 10:50

Bonjour,
Les mines de St Aignan et environs produisent 40 millions de pierres à fusil par an en temps de paix.
Voici les différentes localités,pres de St Aignan avec le nombre de "caillouteurs".


Meusnes         93                Blonde                                      Noyers           4             Blonde
Couffy            21                Brune                                        Langon           1                 "
Seigy               1                   "                                             Lye               35                "
St Aignan         1                   "      tirant sur le noir             Paulmerg et
Pouillé  et                                                                          Lucion              3                "
Augé                1                Blonde                                     Valençay           1                "
Chatillon           8                    "      et Brun
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 28 Aoû 2015 - 13:32

Les sources pour losti..... que je salut.

livre:     Aide Mémoire à l'Usage des Officiers d'Infanterie 1798.Volume 2.
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Sam 29 Aoû 2015 - 13:25

Bonjour,

Les "Armes d'honneur" qu'on a données avant la création de la Légion d'Honneur consistaient en:

  Fusil d'Infanterie,ayant 15 onces d'argent
     "   de Dragon
  Mousqueton
  Paire de Pistolets
  Sabre d'Infanterie
      "    de Cavalerie de ligne
      "      "        "      légère
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Dim 30 Aoû 2015 - 13:06

Bonjour,

Composition d'un Atelier pour faire,par mois,500 cuirasses de Cuirassiers

  3 Forgerons et 4 Compagnons
  2 Planeurs
13 Limeurs
  4 polisseurs
  1 Sellier,ou Bourrelier
  3 Ouvriers pour faire les Epaulettes
  1 Fondeur et son Compagnon
  3 Femmes pour faire et attacher les coussins
  1 Monteur
  3 Manœuvres

Cordialement,@+++++++++
Jack
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 399
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Dim 30 Aoû 2015 - 14:40

jack65 a écrit:
Les sources pour losti..... que je salut.

livre:     Aide Mémoire à l'Usage des Officiers d'Infanterie 1798.Volume 2.

Merci Jack
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Dim 30 Aoû 2015 - 16:55

Merci pour ces découvertes. JC
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Dim 30 Aoû 2015 - 18:03

Les "Mamelucks de la Garde" avaient les armes qui suivent aux prix de:

                                     Officiers                                                          Soldat
  Sabre                            40f, 45c                                                           31f, 75c
  Poignard                        49 , 68                                                            20 ,68
  Masse d'Armes               50 , 10                                                            33
  Hache                            40                                                                   24
  Carabine                                                                                               55
  Pistolet de ceinture        150                                                                  57
       "      d'arçon                "                                                                     "
  Tromblon                                                                                               60


   A suivre.........
   Jack.
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Mar 1 Sep 2015 - 12:58

Bonjour,
Répartition des différentes classe d'ouvriers pour la fabrication de 1200 sabres,par mois,dont 400 de grosse Cavalerie ou Cavalerie légère,400 de Dragons et 400 d'Infanterie:(ne sont pas compris, les ouvriers d'entretiens des bâtiments ni les jeunes garçons qui actionnent les soufflets)
                                    Maitres            Compagnons             Goujats            
  Raffineurs d'acier.                3                      2                         2
  Forgeurs de lames              4                      4
  Trempeur                            2                      2
  Aiguiseurs                           6                      6
  Gaveurs                              2
  Fondeurs                             2                      2
  Menuisiers                           3                      3           (futs en bois pour fourreaux de tôle et poignées en basane)
  Monteurs Fourbisseurs       25                     25          (fourreaux en tôle,montures,garnitures de fourreaux cuir)
  Fourretiers                           3                      3           (fourreaux de cuir)

Cordialement
Jack.
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Mar 1 Sep 2015 - 13:57

Merci Jack pour ces passionnantes découvertes. JC
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Mar 1 Sep 2015 - 15:37

Bonjour jchfab,
Je ne sais,si ce post intéresse beaucoup de monde ?... je vais continuer en revenant sur les "Caillouteurs".(page 607 sur +de 1200)

Les Caillouteurs commencent par acheter,1,2 ou 3 "boisselets" de terre (1 boisselet=1/8 arpent) en s'associant 3 ou 4;ils font des tranchées de 6 pieds de long,6 de profondeur,et 2 de large;puis une autre sous celle-ci de même dimensions en revenant vers le bout d’où ils sont partis et ainsi de suite....arrivés aux cailloux,ils font de petits caveaux horizontalement,les remplissent à mesure qu'ils en font de nouveaux,tirent les cailloux,les partagent et les emportent.
Pour fendre les cailloux,ils se garantissent du vent;l'hiver,ils se mettent devant le feu,à couvert;l'été,au soleil,en dehors.
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Mer 2 Sep 2015 - 16:30

Bonjour,

 Épreuve des sabres.
      Cette épreuve les fait casser ou découvrir les fentes,doublures,etc. Si ces lames n'en ont pas,on les fait plier et décrire lentement une courbe dont la flèche est de 5 à 6 pouces(on a augmenté,en 1808,les limites de l’épreuve,à cause des plaintes)pour la cavalerie de ligne,et de 6 à 8 pour la cavalerie légère.
       Pour obliger d'atteindre au moins la 1ere limite,on assujetti 2 planchettes espacées de 2 pieds l'une de l'autre,contre un mur;le bord de celle du bas est à 3 à 4 pouces du mur;le bord de celle du haut en est distant de 4 pouces 6 lignes pour la lame de cavalerie de ligne,et 5 pouces 6 lignes pour la lame de cavalerie légère.
       Les lames qui restent faussées sont redressées,retrempées,et de nouveau éprouvées;si elles restent de nouveau faussées,elles sont cassées.
 Épreuve des fourreaux.
       Les fourreaux en fer doivent résister,sans être bossués au choc d'un poids de 2 livres environ,tombant de 19 pouces de hauteur.
       Les bouts en cuivre,de fourreau,doivent soutenir de même le choc d'un poids,de 7 onces,tombant de 9 pouces de hauteur.
                                                                                                                                 
 Contrôle des sabres.
          1)Sur le talon de la lame,prés de la soie,les initiales du nom de l'inspecteur et du contrôleur.
          2)Sur les gardes et fourreaux,la marque du contrôleur de chacune de ces parties de l'arme.
          Il faut que les pièces d'armes de rechange de manufactures,soient contrôlées,car si elles ne l’étaient pas,ce serait une preuve qu'elles auraient été rebutées.
                                                                                                                                      A suivre........


 Peut on penser,que les sabres sans poinçons que nous trouvons:sont donc soit des remontages avec des pièces rebutées,soit des copies ?......
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Mer 2 Sep 2015 - 17:28

Merci encore. En attente de la suite avec grand intérêt. Amitiés. JC
Revenir en haut Aller en bas
dbiker
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 5963
Age : 71
Localisation : vendée
Thème de collection : armes Fr. 19ème, Japon, Couteaux US ww2 et + si affinité
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Mer 2 Sep 2015 - 21:57


la suite....
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Jeu 3 Sep 2015 - 12:23

Salut,
Suite: Épreuve des lames de sabres.

  On éprouve les lames de sabres des 2 cavaleries, aiguisés et trempés.Elles sont ensuite examinées avec soin sur les proportions qu'elles doivent avoir,sur les criques,doublures,candrures,travers,dont elles doivent être exemptes,sur-tout au tranchant et au dos.
  S elles sont sans défaut,elles sont vigoureusement fouettées de chaque cotés du plat de la lame,et 2 fois sur un billot de chêne très uni,dans une situation inclinée de 45 degrés.
      Ce billot avait                                                                    Il a maintenant
  De hauteur                   30 pouces                                                     30 pouces
  De diamètre à la base   18                                                                13
   "        "         en  haut    12                                                                11

  La trempe des ressorts de platine.

  Ils sont trempés à la volée;on les chauffe rouge cerise,et on les plonge dans l'eau froide:plus l'acier est pur,moins ils doivent rester dans l'eau;puis on les recuits à l'huile pour leur ôter leur excessives fragilités:pour cela,on les frotte à l'huile,et on les mets sur un feu doux jusqu’à ce que l'huile soit évaporée,puis on les replonge dans l'eau,et on les retire de suite.
  Les tires bourres,les ressorts de garnitures se trempent,et se recuisent comme les ressorts de la platine,ainsi que les baguettes,les lames de sabres et de baïonnettes;mais on emploie pour les lames le charbon de bois,et avant de les plonger dans l'eau,on les passe dans un tas d’écailles de fer humectées;ce qui leur évite d’être criquées.

Si la tournure de certaines phrase vous ...... j'ai copié le texte mot à mot,points et virgules compris.
Cordialement.
Jack
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Jeu 3 Sep 2015 - 14:23

C'est parfait Jack. Merci et amitiés. JC
Revenir en haut Aller en bas
dbiker
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 5963
Age : 71
Localisation : vendée
Thème de collection : armes Fr. 19ème, Japon, Couteaux US ww2 et + si affinité
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Jeu 3 Sep 2015 - 15:34

Instructif, merci
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Jeu 3 Sep 2015 - 21:33

Bonsoir,
Je continue,puisque jchfab et dbiker semblent intéressés.Je vais vous narrer une histoire réelle des guerres du 1er Empire.

           Notes sur les 2 Ponts de Chevalets jetés sur la Beresina en 1812.
 
       Le passage de la Beresina d’après le récit de M.le Chef de Bataillon Chapuis et d'un autre officier d'Artillerie.

 -Le 21 novembre 1812,le Général Russe Lambert,s'empara du pont de Borisow,situé sur la rive gauche de la Beresina.
 -Le 23,le 2eme Corps,du Marechal Duc de Reggio,attaqua et le battit,il repassa sur la rive droite mais coupa le pont en se retirant.
 -Le 25,le Général Comte Eblé,Commandant les Équipages des Ponts de l’Armée Française,et le G.C.Chasseloup,Commandant du Génie,chargés de construire des ponts sur la Beresina,arrivent vers 5 h du matin.
 Le G.C.Chasseloup avait sous ses ordres plusieurs Compagnies de Sapeurs,et les restes du Bataillon du Danube(ouvriers de la Marine). Mais dés le 26 au matin,il mit sa troupe à la disposition du G.C.Eblé.
 Le G.C.Eblé avait avec lui 7 Compagnies de Pontonniers,soit environ 400 hommes,ayant tous conservés leurs fusils.Il était parvenu,par ses soins continuels,à emmener tout son matériel et outils d'ouvriers.
 On laissa 2 Compagnies de Pontonniers,et 1 ou 2 de Sapeurs à Borisow pour y attendre de nouveaux ordres.Le restant de la troupe partit vers midi,pour se rendre à Wesselowo,ou le passage avait été résolu,village à 4 lieux au dessous de Barisow.
  A 5 heures du soir on se mit à l'ouvrage.On abattit des maisons pour avoir les bois nécessaires,on forgea des clous etc.....Napoléon ordonna de jeter un pont,à 10 heures du soir;mais il y avait impossibilité de le faire(pas assez de chevalets,et trop faibles)
  -Le 26,à 8 heures du matin,Napoléon donna l'ordre de jeter les ponts.On en commença 2,éloignes l'un de l'autre de 100 pieds.En même temps,quelques cavaliers,portant en croupe un voltigeur,passèrent la rivière;et avec les radeaux,on passât 3 à 400 fantassins.A 1 heure de l’après-midi,le pont de droite fut achevé;il était destiné pour l'infanterie et la cavalerie seulement;n'ayant pu être fait qu'en mauvaises planches de 4 à 5 lignes d’épaisseur.

                                                                    A suivre......
 Les emmer........vont commencer.
  Cordialement.
     Jack.
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Jeu 3 Sep 2015 - 21:40

Merci Jack. A+. JC
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 4 Sep 2015 - 10:59

Bonjour,
Suite de la construction des ponts sur la Berésina.

  Le 2eme Corps,commandé par le Duc de Reggio,passe le premier;tous les Régiments,en bon ordre,et montrant beaucoup d'ardeur.Napoléon qui n'avait pas quitté les bords de la rivière depuis le matin,se plaça à l’entrée du pont et le vit défiler.Avec beaucoup de précaution on fit passer ensuite une pièce de 8,un obusier,leurs caissons,et quelques caissons de cartouches.
  Le Duc de Reggio marcha droit au camp de la division Russe,et la chassa de sa position.Cette division reprit l'offensive dans la soirée,fut repoussée,rejetées et contenue,malgré ses efforts durant 2 jours,et nous laissa maitre de la position qui couvrait entièrement le défilé des ponts.
  Le pont de gauche,destiné spécialement pour les voitures,et suspendu pendant 2 heures pour finir plus tôt celui de droite,fut terminé à 4 heures.Aussitôt défilèrent sur ce pont l'Artillerie du 2eme Corps,de la Garde,le grand Parc,l'Artillerie des autres Corps et les diverses voitures de l’armée.
  Au lieu de fortes planches,dont on manquait pour faire le tablier de ce pont,on avait employé des rondins de 15 à 16 pieds de longueur et 3 à 4 pouces de diamètre.Les voitures,en passant sur ce bouclier raboteux et les chevaux en trottant,malgré les recommandations faites aux conducteurs,faisaient éprouver au pont des secousses violentes;les chevalets s’enfonçaient inégalement sur le fond vaseux,d’où résultait des ondulations et des inclinaisons qui augmentait les secousses,et faisant écarter les pieds des chevalets,causèrent 3 ruptures dans le pont.
  A 8 heures,3 chevalets s’écrasèrent.Le G.C.Eblé fut consterné de cet événement.(après discussions tendues entre Officiers et Pontonniers fatigués et par respect pour le G.C.Eblé) la moitiés des ouvriers reprirent le travail,les autres se reposant et à 11 heures le pont fut praticable,et les voitures continuèrent leur marche.
  -Le 27,à 2 heures du matin,3 chevalets se rompirent dans l'endroit le plus profond de la rivière.La seconde moitié des Pontoniers qui avaient reposé se mirent au travail,la communication avec les 2 rives fut rétablie à 6 heures.Enfin,à 4 heure du soir,2 chevalets se rompirent encore;cet accident fut réparé au bout de 2 heures.
  Au pont de droite.......
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 4 Sep 2015 - 11:05

Quel martyre vécurent aussi ces pontonniers. JC
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 4 Sep 2015 - 17:52

J'ai omis de vous dire,que les Pontonniers avaient construit 3 petits radeaux(manque de matériels) qui ne pouvaient contenir que 10 hommes chacun,pour la construction des ponts.
  Donc:  
    Au pont de droite,ou ne passaient que des hommes et des chevaux les chevalets résistaient;mais les planches du tablier,usées par leur emploi précédant,se dérangeaient sans cesse,et se brisaient sous les sabots des chevaux. Malgré cela,le passage s'effectua avec assez de promptitude par les troupes qui avaient conservé de l'ordre,et marchaient réunies.
   -Le 27 au soir,l'encombrement commença:les hommes isolés,les chevaux,les voitures arrivent en tumulte et confusément. Le G.C.Eblé,et les autres Généraux,ne purent faire renaitre l'ordre:et les voitures arrivant sur 30 à40 colonnes,vers les culées de pont,par des rixes continuelles,suspendaient ou arrêtaient tout passage.
    -Le 28 au matin,lors des attaques combinées des Armées Russes sur les bords de la Beresina,le désordre fut à son comble près des ponts,et continua toute la journée;chacun voulait passer,nul ne voulait céder.Les hommes,les chevaux et les voitures de la queue des colonnes,sur lesquels les boulets et les obus tombaient,serrèrent sur la tête,et vinrent former près des ponts,une masse de 6 à 700 toises,sur 150 à 200 de profondeur,dont la multitude de chevaux et de voitures,tournés dans tous les sens,ne pouvaient presque faire aucun mouvement.
      Le 9 eme Corps,qui soutenait la retraite,combattait depuis le matin avec une valeur admirable contre des forces supérieures;mais son front fut débordé:l'ennemi parvint,à 1 heure de l’après midi,à établir des batteries qui découvraient les ponts,et battaient cette masse d'hommes et de chevaux.Dés-lors,une partie des hommes et des chevaux se précipitèrent dans la rivière;les chevaux y périrent dans les glaces;quelques hommes se sauvèrent à la nage etc...Les chevaux restants sans guide se mirent en masse impénétrable,les corps morts,les voitures brisées firent un obstacle insurmontable à l'avenue des ponts.
Revenir en haut Aller en bas
jack65
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 290
Age : 70
Localisation : Val d'adour
Thème de collection : armes anciennes
Date d'inscription : 17/09/2013

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 4 Sep 2015 - 21:28

Suite et fin;

    Le feu cessa de part et d'autre sur les 5 heures;mais le 9 eme Corps devait se retirer pendant la nuit,il fallait lui faire un passage.Le G.Eblé employa 150 pontonniers à faire une espèce de tranchée dans cet encombrement de cadavres et de voitures brisées;les voitures qu'on put conduire furent jetées à l'eau:les chevaux vivants furent conduits par petit nombre pour défiler sur les ponts.Les hommes morts furent mis sur les cotés:il ne resta que les cadavres des chevaux qui embarrassèrent beaucoup la marche.
   Le 9 eme Corps quitta sa position vers 9 heures du soir,après avoir laissé sur la rive gauche des postes et une arrière-garde,pour observer l'ennemi,et défila sur les ponts en très bon ordre,emmenant avec lui toute son Artillerie.Les 2 Batteries de 6 pièces chacune,commandées par les Colonels Chopin et Serrurier,passèrent aussi la rivière avec leur caissons,dans la nuit du 28 au 29.
   Le 29,à 1 heure du matin,le 9 eme Corps avait passé la rive droite,à l’exception d'une faible arrière-garde,et personne ne passait plus sur les ponts.
Cependant il restait encore sur la rive gauche des militaires blessés ou malades,des employés,des femmes,des enfants,des officiers-payeurs,avec leur fourgons;des vivandières,quelques soldats armés,mais fatigués,enfin une foule d'isolés avec leur chevaux et provisions.En abandonnant chevaux et voitures,tout ce monde pouvait passer;mais dés que le feu de l'ennemi eut cessé,les bivouacs se formèrent avec une incroyable sécurité:et malgré les sollicitations réitérées du G.Eblé,du Maréchal Victor,malgré le feu qu'on mit à quelques voitures à 5 heures du matin,on ne passa presque plus.
   A 6 heures et demie,le Maréchal Victor retira ses derniers postes,qui passèrent le pont.Alors les insouciants se réveillèrent,marchèrent et encombrèrent pour la dernière fois le passage.
Le G.Eblé avait reçu l'ordre de bruler les 2 ponts à 7 heures,et avait fait ses préparatifs en conséquence,il le différa,et ne l’exécuta qu'à 8 heures et demie.Ce travail dura environ 1 heure.
La foule qui était restée sur la rive gauche poussa des cris de désespoir;quelques-uns se jetèrent dans les flammes,d'autres dans la rivière;mais les Cosaques arrivèrent vers 9 heures,et firent le plus grand nombre de prisonniers.
   Le nombre de prisonniers faits sur la rive gauche estimé à 4 ou 5000,femme et enfants compris;on y laissa 6 à 700 voitures,et 3 à 4000 chevaux.Toute l'Artillerie passa hormis quelques caissons isolés ou brisés,3 à 4 canons embarrassés au loin dans les autres voitures.
     La largeur de la Bérésina,sur le point ou s'est effectué le passage est de 54 toises et sa plus grande profondeur,de 6 à 7 pieds.

  C'est en espérant que ce récit, tiré du livre mémoire distribué aux officiers d'Artillerie,ne vous aie pas trop ennuyé,que je vous souhaite le bonsoir.
  Cordialement
     Jack
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 6003
Age : 57
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Ven 4 Sep 2015 - 22:09

Ce fut passionnant. Merci encore. JC
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le saviez-vous ?......   Aujourd'hui à 7:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Le saviez-vous ?......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le saviez-vous (2010)
» Le saviez-vous ?
» Le saviez-vous ? (Les anecdotes...)
» Le saviez-vous ?
» Le saviez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République-
Sauter vers: