le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

 

 Nomination de colonel au régiment de La Mark

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Ps09
Général d'Armée
Général d'Armée
Ps09


Nombre de messages : 1587
Age : 64
Localisation : à l'est du royaume
Thème de collection : XVIII de préférence
Date d'inscription : 23/08/2014

Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark EmptyMar 26 Déc 2023 - 16:00

Bonjour,

Je vous présente un document de nomination de colonel au régiment de La Mark, régiment allemand au service de la France.

Le régiment a été créé le 10 août 1680 sous la dénomination de "régiment de Konigsmark". Il sera renommé en "régiment de Surbeck" le 25 octobre 1686.
Le 24 janvier 1693 il prend le nom de "régiment de La Mark" et deviendra finalement le 77e régiment d'infanterie de ligne le 1er janvier 1791.

La nomination est datée du 3 mars 1774 et concerne Georges-Félix, baron de Wimpfen (ou Wimpffen).
Georges-Félix de Wimpfen est né le 5 novembre 1744 à deux-Ponts (Zweibrücken dans l'actuel pays de Rheinland-Pfalz en Allemagne), fils de Jean Georges de Wimpffen, chambellan du roi Stanislas.
Nomination de colonel au régiment de La Mark Felix_10

Il entre à onze ans au service du duc de Deux-Ponts. Enseigne dans le régiment Royal-Deux-Ponts, il est capitaine au régiment de la Marck. Il fait la campagne de Corse en 1768 et en revient lieutenant-colonel.
Il participe à la guerre d'indépendance des États-Unis et assiste aux sièges de Mahon et de Gibraltar (1781-1782). La belle défense qu’il fait des lignes françaises devant cette dernière place lui vaut une pension de 1 000 écus et le grade de maréchal de camp le 9 mars 1788. À la paix, il se retire dans ses terres de Normandie.

Nomination de colonel au régiment de La Mark Img_4723
Nomination de colonel au régiment de La Mark Img_5416

Le document prend de l'intérêt par la signature du Duc d'Aiguillon. En septembre 1769, d'Aiguillon obtient la charge de lieutenant des chevau-légers de la Garde. Il sera nommé secrétaire d'État des Affaires étrangères le 6 juin 1771. D'Aiguillon est également nommé secrétaire d'État de la Guerre pour quelques mois en 1774, tout en conservant les Affaires étrangères. Avec l'avènement de Louis XVI, il démissionne le 2 juin 1774, et est autorisé à conserver sa charge de colonel des chevau-légers.

Nomination de colonel au régiment de La Mark Img_5417

Je termine sur une petite nature morte qui rassemble quelques documents d'époque. Avec la nomination se trouvent des représentations de l'uniforme du régiment ainsi qu'une instruction du roi en allemand datée de 1774.
Bien cordialement et bonne fin d'année.      Ps09
Nomination de colonel au régiment de La Mark Img_5418
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Gwalchaved


Nombre de messages : 5756
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Re: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark EmptyMar 26 Déc 2023 - 17:27

Bonjour

Bien beau document peu courant à ce grade
Revenir en haut Aller en bas
Chevert
Aspirant
Aspirant



Nombre de messages : 280
Localisation : Isère
Thème de collection : Guerre de Sept Ans
Date d'inscription : 04/04/2017

Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Re: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark EmptyJeu 28 Déc 2023 - 8:54

Bonjour,

Il y a tout une série de Wimpfen (Wimpffen) qui servent dans le régiment de La Mark ou des régiments allemands au service de la France dans la seconde moitié du 18e siècle.

Wimpfen Pierre Christian de
Né à Minfeld, Rhénanie-Palatinat,29.6.1725 † Paroisse st Roch - Paris, 15.11.1781 à l'âge de 56 ans. Fils de Jean Georges Baron de Wimpffen et du Saint-Empire, seigneur de Minfelden, chambellan des Electeurs Palatins et du Duc de Deux-Ponts, grand bailli de Guttenberg et de la Petite Pierre 1689-1767 et de Dorothée, baronne de Fouquerolles.
Il entre comme lieutenant dans le régiment d'Alsace le 9 seplembre 1743. Puis il est aide major dans le régiment de Bergh le 7 juin 1747 avec rang de capitaine le 19 octobre 1747. Passe capitaine aux grenadiers de France le 22 janvier 1755, fait aide-major le  25 février 1756 puis major le 8 juillet 1756. Colonel réformé à la suite du régiment d'Alsace le 24 février 1757. Il est colonel commandant du régiment de La Marck 21 avril 1759 (poste créé à cette occasion). Promu brigadier le 25 juillet 1762 puis maréchal de camp et colonel en second du régiment, 3 janvier 1770. Commandeur de Saint-Louis le 26 février 1777; mort en 1781.
A noter que le colonel commandant est celui qui commande en absence du colonel propriétaire, puis  vers 177 ? va être ajouté un rang de colonel en second au dessus du rang du colonel commandant. Dans l'état militaire de 1777 Christian est colonel en second, et Félix colonel commandant du régiment de La Mark, Fr. (François) sert comme capitaine et Hermann y est lieutenant.

WIMPFEN Georges (ou Louis) Félix de
Né à Minfeld 5.11.1744 † Bayeux, Calvados, 23.2.1814. Fils de Jean Georges Baron de Wimpfen et du Saint-Empire, seigneur de Minfelden, chambellan des Electeurs Palatins et du Duc de Deux-Ponts, grand bailli de Guttenberg et de la Petite Pierre 1689-1767 et de Dorothée, baronne de Fouquerolles. Entre au service de France en 1757 au Royal Deux-Ponts, puis passe au régiment de La Marck. Capitaine en 1766. Il sert en Corse. Il est promu lieutenant-colonel en 1769 et colonel en 1774. En 1780, Wimpfen prend le commandement du régiment de Bouillon avec lequel il se distingue aux sièges de Port-Mahon (1781) et de Gibraltar (1782) ; maréchal de camp en 1788. Député de la noblesse du bailliage de Caen aux États Généraux de 1789, Wimpfen sert en 1791 dans la 14e division militaire (Caen), puis à l’armée du Centre sous La Fayette en 1792. Commandant la place de Thionville, lieutenant-général à titre provisoire, il défend la place du 24 août au 18 octobre 1792. On le trouve ensuite en 1793 à plusieurs postes à la 14e division militaire, puis commandant des Côtes de la Manche, ensuite à l’armée des Côtes de Cherbourg, et enfin commandant en chef de l’armée des Girondins en Normandie, avant sa destitution en juin 1793 où il est proscrit. Sous le Consulat, Wimpfen est mis à la retraite en 1800. Il est fait inspecteur général des haras en 1806. En 1810, Félix de Wimpfen est fait baron d’Empire.

Il existe une biographie assez complète de Félix de Wimpfen par Pezet intitulée: Bayeux à la fin du XVIIIe siècle, études historiques...
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65173442.r=Pezet%20intitulée%20Bayeux%20à%20la%20fin%20du%20XVIIIe%20siècle?rk=21459;2


WIMPFEN François Louis Herold de
Né à Minfeld, Palatinat, 2.8.1732 † Mayence 24.5.1800. Fils de Jean Georges de Wimpfen et de Dorothée, baronne de Fouquerolles. Il épouse en  1759 Cunégonde Madeleine de Goy. Lieutenant en second au régiment d’Alsace en 1744, il sert en Alsace, en Bavière et en Flandres jusqu’en 1748 ; blessé à Pfaffenhoffen et à Maastricht, Pays-Bas. Capitaine en 1756, il passe au régiment de Deux-Ponts avec lequel il fait la guerre de Sept Ans. Ol s'y distingue à Bergen, où il perd un œil et reçoit une pension de 400 livres. Il entre au service de Wurtemberg et y obtient en 1761 le grade d’adjudant général assimilé à celui de colonel en France. Colonel d’un régiment de fusiliers à son nom, Wimpfen est appelé auprès du duc de Wurtemberg comme chambellan et ministre de la Guerre. En 1788, Wimpfen obtient une commission de colonel d’infanterie au service de France. Il est promu maréchal de camp en 1791 auprès de la 5e division militaire, lieutenant-général à l’armée du Rhin en 1792. Après avoir commandé à Landau, Wimpfen commande la division du Centre sous Custine en mars 1793. Il est suspendu de ses fonctions en mai 1793, incarcéré sous la Terreur. Wimpfen est admis à la retraite en 1797 et réformé en 1798. Il est président du conseil de révision à Mayence en 1799.

WIMPFEN  Joseph Philippe de
Né à Weinfelden, Thurgovie, Suisse Orientale en 1728 † Braunau am Inn 17.10.1788, Haute Autriche à l'âge de 60 ans. Fils de Jean Georges de Wimpfen et de Dorothée, baronne de Fouquerolles. Marié à Marie Anne Aloyse Baronne de STENGEL. Il sert comme capitaine au régiment de la Marck(période ?). Chevalier de l'Ordre de St Louis


WIMPFEN Louis Charles Hermann de
Né à Neuweiler, Palatinat, 30.9.1751 † Neuf-Brisach 3.3.1829). Fils de Stanislas Gustave Louis de Wimpfen, conseiller aulique et chambellan de la cour des Deux-Ponts, et de Louise de Foissac la Tour. Marié avec Marie Madeleine Thérèse MENDOCHE. Il entre au service du régiment de La Marck en 1768 et passe comme capitaine en 1781 au régiment de Bouillon avec lequel il servit aux sièges de Minorque et deGibraltar. Lieutenant-colonel au régiment des Deux-Ponts (devenu le 99e régiment d’infanterie) le 23 novembre 1790. Il est nommé par Lafayette commandant temporaire de la place de Philippeville, le 20 mai 1792, place qu’il abandonne le mois suivant pour émigrer. Il fait les campagnes le long du Rhin de 1792 à 1794. Il reprend du service au duché de Wurtemberg, allié à la France, comme colonel d’état-major et comme tel prend part à la campagne contre l’Autriche de 1805 et 1806. Il est chargé par la suite de plusieurs missions diplomatiques près des cours de Prusse, de Saxe et de Bade. Général major (général de brigade) le 5 novembre 1808. Il démissionne de l’armée de Wurtemberg le 7 décembre 1811 après la publication du décret qui rappelait les officiers français au service étranger et rentre en France où il propose en vain ses services à Napoléon. Sous la Restauration, il sollicite le commandement d’une place de l’Est « pour l’avantage du service du roi » et le grade de maréchal de camp. Il ne reçoit à la Seconde Restauration, en juillet 1815, que le titre honoraire de maréchal de camp et la fonction de maire de Neuf-Brisach. Chevalier de Saint-Louis, commandeur de l'ordre royal du Mérite de Wurtemberg, chevalier de Saint-Léopold d'Autriche.

Fait assez rare on connait la tenue la troupe, mais aussi la livrée des tambours et la peinture de la caisse des tambours.
Le Museum Kloster Michaelstein à Blankenburg conserve un tambour du régiment de La Marck. Il présente à l’avant les armes de la Maison de La Marck : d’or, à la fasce échiquetée d’argent et de gueules de trois tires, dans un cadre mouluré, posé sur un manteau d’hermine banc, surmonté d’une couronne ducale et, sous les armes, un ruban rouge et la croix de l’ordre de Saint Louis, les faces latérales et l’arrière du tambour semé de 6 fleurs de lis.

Une petite question, quel est l'ouvrage situé au dernier plan ? Un ensemble dans un état de conservation assez exceptionnel.

Nomination de colonel au régiment de La Mark 23122808384410262918326828

Nomination de colonel au régiment de La Mark 23122808384410262918326829

Nomination de colonel au régiment de La Mark 23122808384410262918326830
Revenir en haut Aller en bas
Ps09
Général d'Armée
Général d'Armée
Ps09


Nombre de messages : 1587
Age : 64
Localisation : à l'est du royaume
Thème de collection : XVIII de préférence
Date d'inscription : 23/08/2014

Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Re: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark EmptyJeu 28 Déc 2023 - 19:37

Bonjour,

Merci à Chevert pour cette foule de renseignements.

La représentation des uniformes que vous présentez est très belle. Pour le livre en arrière plan il s'agit d'un manuscrit représentant les uniformes de tous les régiments à pied avec un court historique et l'arbre généalogique du régiment décrit. Chaque représentation comprend entre autre la représentation des drapeaux portés vers 1788-89. L'auteur n'est pas identifié.

Concernant ce tambour qui est simplement magnifique j'en connais un deuxième exemplaire au "Germanisches Nationalmuseum" à Nuremberg. La caisse en bois porte les insignes royaux , fleurs de lys sur fond bleu, avec les mêmes armes. La représentation change. Les armes ne reposent pas sur un manteau mais sont entourés d'un lion et d'un griffon. Sur les deux tambours les cerclages sont en bois non peint.
Le tambour avec le drapeau constituent les objets hautement symboliques identifiant un régiment.
Merci pour votre intérêt et vos informations si riches .
Bien cordialement.  Ps09
Nomination de colonel au régiment de La Mark Sam_8213
Nomination de colonel au régiment de La Mark Sam_8212
Nomination de colonel au régiment de La Mark Sam_8211
Revenir en haut Aller en bas
V.herbin
Soldat
Soldat



Nombre de messages : 16
Localisation : France
Thème de collection : Cdv second empire
Date d'inscription : 22/01/2023

Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Re: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark EmptyDim 24 Mar 2024 - 12:21

Intéressant ces Wimpffen, un rapport existe j'imagine avec le général du même nom qui s'est " illustré " à Sedan en 1870 ?
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Gwalchaved


Nombre de messages : 5756
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Re: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark EmptyLun 25 Mar 2024 - 15:35

Bonjour

Je viens, en continuant mon arbre généalogique sur une branche maternelle  que je n'avais jusque la pas remonté, de découvrir qu'une de mes ancêtres en 1355 et une La Marck-Arenberg, le Arenberg étant un rajout datant du mariage d'Engelbert II de la Marck et de Mathilde d'Arenberg, héritière d'Arenberg. Deuxième branche cadette des La Marck

Depuis le 25/01/1299 les La Marck-Arenberg brisent leurs armes par le rajout d'un lion hissant de gueule au dessus de la fasce échiquetée d'argent et de gueule. Ainsi commence la deuxième maison d'Arenberg ils seront princes de Sedan et du Saint Empire.

Les La Marck eux sont issus de la vieille maison de Berg

Les Wimpffen quant à eux sont une antique maison d'extraction chevaleresque (noble avant 1200) de Souabe et de Franconie. L'ancêtre le plus ancien connu de manière sure est  Wilhelm von Wimpfen (de), né à Haguenau, en Alsace, vers 1194 dont la famille venait de Franconie.

Plusieurs des descendant de cette famille s'illustreront sous les couleurs de la France à toutes les époques comme Felix II qui fut général français et s'illustra contre les prussiens en 1870 son père lui étant un général Autrichien. Quand on sait la haine séparant autrichiens et prussiens.

Le dernier de la branche française fut Jean baron de Wimpffen, jeune officier français, il meurt au champ d'honneur en 1918 comme lieutenant au 11e régiment d'infanterie de ligne. Il est décoré de la croix de guerre. Avec lui meurt le dernier membre masculin de la branche française des Wimpffen.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty
MessageSujet: Re: Nomination de colonel au régiment de La Mark   Nomination de colonel au régiment de La Mark Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nomination de colonel au régiment de La Mark
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nomination régiment suisse
» Colonel Renard 1938, 405 régiment d'artillerie
» Malle colonel 2e Régiment de Spahis Marocains
» uniforme lieutenant colonel 5ème régiment infanterie
» Sceau à cacheter du Colonel du 15 e RÉGIMENT D'ARTILLERIE PONTONNIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De l'antiquité à la révolution :: Histoire, divers-
Sauter vers: