le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 FANION REXISTE

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
pegase001
Général d'Armée
Général d'Armée
pegase001


Nombre de messages : 1603
Age : 55
Localisation : belgique
Thème de collection : katanga / mercenaires / us ww2 et vietnam
Date d'inscription : 10/05/2007

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:36

Bonjour,

un fanion rexiste des années 30

FANION REXISTE 4d4734296af59dbd9d21a4a89dc3

FANION REXISTE Ec97db718e2605b1b1120a98a720

@+, pegase001
Revenir en haut Aller en bas
+ Red Cr
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:39

Pourrais-tu nous faire un historique des rexistes s'il te plaît, merci.
Revenir en haut Aller en bas
pegase001
Général d'Armée
Général d'Armée
pegase001


Nombre de messages : 1603
Age : 55
Localisation : belgique
Thème de collection : katanga / mercenaires / us ww2 et vietnam
Date d'inscription : 10/05/2007

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:41

Bonsoir,

voilà voilà

*******

REX ET LE REXISME


Degrelle devient directeur des Editions Rex le 31 juillet 1930.

Mais que sont les Editions Rex ?

Les Editions Rex sont un organisme créé par l’A.C.J.B. ( l’Association Catholique de la Jeunesse Belge ) aux fins d’éditer les livres et brochures destinés à leur propagande. REX signifie le Christ Roi.

Sur l’initiative de Jean Denis, les Editions Rex éditent un hebdomadaire de luxe en octobre 1931. Cet hebdomadaire répond au nom de SOIREES, et informe surtout le public catholique des actualités au niveau du cinéma, voyage, radio, … .

En 1932, les Editions Rex sont toujours dépendantes du Parti Catholique. Durant les élections législatives de cette même année, Degrelle joue un rôle important au niveau de la propagande du Parti Catholique, et le sauve d’une défaite certaine.

Le souhait de Degrelle est de créer une presse catholique forte. Via les Editions REX, il sortira successivement REX en 1932, le VLAN, FOYER et CROIS durant l’année 1933.

Le premier numéro de REX sort le 1 octobre 1932 et se veut un magazine littéraire de 16 pages. Dans un premier temps, il sortira en complément de l’hebdomadaire SOIREES, et deviendra un journal bimensuel à partir de janvier 1933 et ce suite à son succès.

Le journal VLAN est, pour ainsi dire, la première véritable publication à caractère politique des Editions Rex. Son premier numéro sort le 4 février 1933. Il s’attaque au système, l’état, aux combines etc.. Ce journal exprime les idées politiques de Degrelle, sans remporter un grand succès.

Degrelle rachète les Editions Rex le 31 juillet 1933 et en devient donc le propriétaire, tout en demeurant l’éditeur attitré de l’A.C.J.B..

Degrelle décide, le 22 mars 1934, de fusionner son bimensuel REX et son journal VLAN pour en faire un hebdomadaire. Cette décision est gagnante et Degrelle touche un plus grand public.

Degrelle s’attaquera, durant l’année 1935, dans ses journaux et brochures au Parti Catholique belge et aux autorités du pays. Suite à ces écarts, le Parti Catholique commencera à prendre ses distances.

Rex devient un parti politique et commence ses activités, en tant que tel, le 2 novembre 1935 lors du Congrès annuel de la Fédération des Associations et Cercles Catholiques à Courtrai. Degrelle perturbe, ce congrès, à plusieurs reprises et finira par dire qu’il veut la place de Monsieur Segers. Ce dernier, qui préside ce congrès, est le chef du Parti Catholique et ministre d’état. Ce fait est appelé le coup de Courtrai.

L’année 1936 est une année riche pour le Rexisme et Degrelle.

Jean Denis sort une plaquette ( Les bases Doctrinales de Rex ) et un livre ( les Principes Rexistes ). Ces deux écrits se veulent les idées et le fondement du Parti Rexiste.

La rupture entre le Parti Catholique et Rex est effective le 21 février 1936.

Le premier journal du Parti Rexiste sort de presse le 3 mai 1936 et porte le nom de Pays Réel.

L’année 36 voit naître la première campagne électorale de Rex.

Une manifestation se déroule à Bruxelles, lors de laquelle les rexistes marchent avec un balai. Le balai signfie le nettoyage des pourris. Un insigne en forme de balai sera également réalisé.

Les élections du 24 mai 1936 sont un succès pour les Rexistes. Ils remportent 11, 49 % des suffrages pour une première représentation et obtiennent 21 sièges de député et 11 sièges de sénateur.

C’est également à partir de l’année 1936 que Degrelle se rapproche petit à petit de Mussolini et de Hitler. Ces deux derniers fourniront des subsides au Parti Rexiste.

Léon Degrelle s’engage personnellement dans la bataille électorale le 09 avril 1937. Il provoque des élections partielles en succitant la démission du député rexiste bruxellois et de ses suppléants. Il s’oppose, lors de ses élections, à un candidat du Parti Catholique en la personne de Monsieur Van Zeeland, Premier Ministre du Gouvernement de l’époque. Grosse déception pour Degrelle car son adversaire obtient 75,8% des voix. Cette défaite est peut-être due au fait que le Cardinal Van Roey interdit aux catholiques belges de voter pour Degrelle. Cette prise de position par le Cardinal Van Roey sera appelée « le coup de crosse de Malines « .

Léon Degrelle ne se sent pas abattu pour autant et continue sa lutte. Il organise le 10 juillet 1938 le congrès de Lombeek où 60.000 personnes sont présentes.

Les élections de 39 arrivent et le Parti Rexiste récolte péniblement un peu plus de 100.000 voix. Il ne lui restera que 4 députés et 4 sénateurs.

Ce revers est peut-être lié aux conséquences de l’attitude du clergé belge vis-à-vis de Rex et de son rapprochement vers l’Allemagne.

En mai 1940, Léon Degrelle est arrêté par la sureté de l’état et est évacué vers la France. Il revient en Belgique après deux mois de détention.

Au départ, Rex soutient la neutralité de la Belgique et soutiendra la cause nazie seulement après l’occupation. Cette adhérence, à la cause nazie, lui fera perdre beaucoup de membres.

Le Parti Rexiste sera le seul parti politique, côté wallonie, autorisé par les allemands. Il faut quand même préciser que d’autres mouvements existent comme par exemple A.G.R.A. ( Les Amis du Grand Reich Allemand ) qui aura aussi son propre journal et une unité dans le N.S.K.K. Degrelle arrivera à fusionner le N.S.K.K. A.G.R.A. avec le N.S.K.K. Rexiste.

Le Pays Réel est remis en route et les articles sont de nouveau dirigés contre l’église, et le seront, par la suite, contre les ennemins du régime nazi ( les juifs, la Franc-Maçonnerie, les politiciens )

Degrelle part en 1941 avec la légion wallonie et Victor Matthys deviendra le chef de REX ai ( Degrelle tire toujours les ficelles du parti depuis le front ).

Au cours des années de guerre, Léon Degrelle voudra s’affirmer comme étant chef militaire et chef politique.

Le premier des attentats contre les Rexistes aura lieu en 1941. Une bombe explosera dans le local du Parti Rexiste situé rue de Laeken à Bruxelles.



Le suivant peut être dit en conclusion :

Degrelle devient directeur des Editions Rex en 1930. Les Editions Rex et Degrelle sont une des cellules du Parti Catholique, cellule active.
Cette cellule devient de plus en plus dissidente du Parti Catholique suite à ses prises de positions envers le clergé et les autorités belges.
Le Parti Catholique finit par se détacher de cette cellule qui va devenir un parti facsiste.

Tout au long de son parcours, le Rexisme a évolué. Son évolution peut être divisée en 4 phases qui sont :

1) Est de tendance ultra catholique se basant sur le renouveau des valeurs religieuses et morales.
2) Veut la réforme du Parti Catholique.
3) Changement d’orientation, le Rexisme se dirige vers un parti populaire et souhaite instaurer un certain ordre et discipline dans la vue publique.
4) Finit par devenir un parti fasciste et plonge dans la collaboration.

Rex est au départ un groupement politique et va devenir un parti politique.

---

si des ajouts ou des corrections sont à effectuer, n'héistez pas à me contacter car je ne suis pas un historien.

--

@+, pegase001
Revenir en haut Aller en bas
+ Red Cr
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:43

Merci, je ne connaissais pas bien le sujet et maintenant je le cerne mieux.
Revenir en haut Aller en bas
pegase001
Général d'Armée
Général d'Armée
pegase001


Nombre de messages : 1603
Age : 55
Localisation : belgique
Thème de collection : katanga / mercenaires / us ww2 et vietnam
Date d'inscription : 10/05/2007

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:44

salut,

y'a pas de quoi

@+, pegase001 Wink
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:47

leon degrelle chef politique de la division wallonie est recue par hitler qu'y lui declare qu'il aimerai si il avait un fils qu'il fut comme lui degrelle s'echappe de norvege en 1945 avec un heinkel 111 et reussi atterrir de justesse en espagne ou il restera en exil jusqu'a sa mort condanée amorten belgique pour fait de collaboration


Dernière édition par le Jeu 17 Mai 2007 - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
+ Red Cr
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 19:49

Merci pour ce complément g41.
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 20:25

degrelle avait pour reve de reconstituer l'ancienne bourgogne de charles le temeraire son caractere parfois cabotin l'avais fait surnommé par ces hommes modeste 1er de bourgogne l'ecusson de la wallonie reprend d'ailleurs en symbolique les 2 batons noueux symbole de la bourgogne de charles le temeraire contrairement a beaucoup de chefs politiques europeens officiers ss d'operette degrelle fit sans aucun doute preuve d'une grande bravoure au combat


Dernière édition par le Ven 18 Mai 2007 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pegase001
Général d'Armée
Général d'Armée
pegase001


Nombre de messages : 1603
Age : 55
Localisation : belgique
Thème de collection : katanga / mercenaires / us ww2 et vietnam
Date d'inscription : 10/05/2007

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyJeu 17 Mai 2007 - 20:50

Bonsoir,

voici un insigne à croix de bourgogne. cet écusson devait remplare l'écusson wallonie. il a été confectionné mais jamais porté.

FANION REXISTE Ebdbdece9b7663d997eaa3e92fc9

@+, pegase001
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyVen 18 Mai 2007 - 8:22

oui il reprend l'insigne divisionaire

Léon Degrelle (15 juin 1906 à Bouillon, Belgique - 31 mars 1994 à Málaga, Espagne) Homme politique, écrivain et journaliste belge, ancien combattant du front de l'est, général des Waffen S.S., volksführer de Wallonie. Il est le fondateur du rexisme, une idéologie au départ nationaliste belge, proche du fascisme et anti-national-socialiste qui durant la guerre se raprocha du national-socialisme, pour finir dans la collaboration la plus extrême.

Lorsque la guerre commence, Degrelle approuve la politique de neutralité de Léopold III. Après l'occupation de la Belgique, le parti rexiste se déchire sur la forme de résistance à tenir, une partie du mouvement s'étant toujours voulu neutre voire réticente quant à une collaboration avec l'Allemagne nationale-socialiste (voir à ce sujet la Cohue de 40 de Léon Degrelle).

Arrêté le 10 mai 1940 comme suspect, il est emmené en France, et échappe de peu au massacre d'Abbeville. Il est libéré au début de l'Occupation. Il retourne alors en Belgique et tente alors d'engager le rexisme dans une collaboration plus étroite avec le nazisme. Les autorités allemandes ne lui accordent que peu d'attention jusqu'au 21 juin 1941, lorsque commence l'invasion de l'URSS. Pariant sur une victoire finale de l'Allemagne, Degrelle décide de s'engager dans la guerre contre l’URSS en espérant qu'un Hitler victorieux saura récompenser la Belgique la guerre terminée.

Degrelle combat avec l'Allemagne nationale-socialiste engagée en URSS. Il rejoint à cet effet en 1941 la Légion Wallonie (mise sur pied par Fernand Rouleau), qui combat au sein de la Heer (armée de terre - août 1941 - juin 1943), puis des Waffen SS (juin 1943-mai 1945) sur le front russe. Parti comme simple soldat, il gagne ses galons, jusqu'à ceux de SS-Obersturmbannführer (lieutenant-colonel) au début de 1945[1]. Auparavant, Hitler l'avait également nommé Volksführer der Wallonen (chef du peuple wallon) en novembre 1944, alors que la Belgique était déjà libérée par les Alliés.

Le 17 mars 1944, Adolf Hitler le décore de la Ritterkreuz (croix de fer), une des plus hautes distinctions allemandes, à laquelle vient s'ajouter les feuilles de chêne (août 1944). Plus tard, Degrelle affirmera que Hitler lui aurait dit : « Si j'avais eu un fils, j'aurais aimé qu'il fût comme vous[2] ».


L'exil en Espagne
À la fin du mois d'avril 1945, Léon Degrelle gagne, avec son chauffeur et deux officiers de son État-major (le Cpt Robert du Welz et le Lt Charles Generet) le Danemark puis la Norvège, deux pays toujours sous contrôle allemand. Il atteint Oslo, où le Gouverneur allemand Joseph Terboven leur propose un Heinkel He 111 (celui du ministre allemand Speer). Accompagné du capitaine du Welz (les deux autres ayant disparu à Oslo) et de quatre membres d'équipage, Degrelle survole la Hollande, la Belgique et la France, sans être le moins du monde inquiété par la chasse de nuit alliée. Le TQ+MU (immatriculation du Heinkel) finit par atterrir en catastrophe, en panne d'essence, sur une plage de Saint-Sébastien dans le nord de l'Espagne. Seul Degrelle est blessé dans le crash (5 fractures).

Il y trouve refuge ; les demandes d'extraditions n'aboutiront jamais, d'autant plus que Degrelle va abandonner sa nationalité belge au profit de la nationalité espagnole.

À la libération, il est jugé pour trahison et condamné à mort par coutumace. Comme tout Belge inculpé pour faits de collaboration (art. 113, 114, 115, 116, 118bis, 119sq, 121bis du Code Pénal), les membres de la famille Degrelle convaincus des mêmes préventions ont été arrêtés, jugés et incarcérés.

Jusqu'à son dernier souffle, Léon Degrelle exaltera les réalisations d'Hitler et du régime national-socialiste. Il s'inscrira en outre dans la mouvance négationniste, niant en particulier l'existence et la matérialité de l'holocauste et, plus généralement la réalité des crimes contre l'humanité imputé au régime hitlérien dont il fut un des plus fervents soutiens et admirateurs.

Léon Degrelle s'éteint à l'âge de 87 ans dans la soirée du jeudi 31 mars 1994 à la clinique de Parque de San Antonio où il avait été admis le 10 mars en raison d'insuffisance cardiaque. Il est incinéré le lendemain et ses cendres sont dispersées au-dessus de la Belgique par un ancien capitaine de la SS Wallonie.


Degrelle et Tintin [
Degrelle a affirmé, dans une interview en 1981, puis dans son ouvrage Tintin mon copain, paru après son décès, avoir inspiré le personnage de Tintin à Hergé.

Lorsque Degrelle publie Jeunes plumes et vieilles barbes, il attire l'attention de Monseigneur Schyrgens, dont l’article élogieux incite l’abbé Wallez, pour son journal, à l'embaucher. Il y rencontre Georges Rémi, qui n'est pas encore Hergé.

Selon plusieurs historiens de la bande dessinée, la contribution de Degrelle à l'œuvre de Hergé se serait limitée à envoyer des États-Unis divers illustrés américains qui influencèrent quand même le style du dessinateur. La première version du personnage de Tintin aurait été inspirée par le frère cadet de Hergé, Paul Rémi [3]. Des photos de Degrelle en 1929 montrent une certaine similitude de traits avec le petit reporter, mais c'était également le cas pour Paul Rémi adolescent [4]. On pense surtout que Tintin a été inspiré par Benjamin Rabier, Alain Saint-Ogan et Joseph Pinchon.

En 1931, Degrelle publie la brochure Histoire de la guerre scolaire illustrée par Hergé en personne. Ce livre est un triomphe : 100 000 exemplaires sont vendus en quelques mois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMar 22 Mai 2007 - 22:52

A noter que les Belges ont fait une loi spécialement pour Degrelle pour l'empéché de revenir sur le territoire national. Quoiqu'on en pense et qu'on en dise, Degrelle est l'un des rares politique de la 2ème GM à avoir mouillé sa chemise au combat avec Doriot. Ils sont allés jusqu'au bout de leurs idées
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 6:39

tout a fait quelque soit son engagement politique il fut d'une bravoure incontestable....je pense que si darnand etait monté au feu et par rapport a son parcours de soldat en 14 et 40 qu'il se serait comporté de meme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Coup de gueule   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 7:58

Votre post est en train de dériver.

Excuser moi de ne pas être d'accord avec vous. Je vis dans dans une région où le nombre de monuments aux morts, dédiés aux civiles massacrés par les sbires de Degrèlle sont nombreux.

Un rappel de sa vie OK. Ca fait partie de notre histoire ! Lui lancer des fleurs... faut pas pousser !!!

Si nous revenions aux fanions.

Merci de m'avoir lu et pour ma part, je ferme ici le ban.

Marko
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 8:18

marko je pense que tu connais mon opinion sur les nazis si tu as un doute tu peux lire mes post notamment en sondage sur la waffen ss en reconstitution nous parlions donc uniquement du courage de combattant de degrelle qui n'est pas contestable quand a ses opinions ......il est bien evident que je ne les partages pas et ne les partagerai jamais je partage totalement les tiennes sur le nazisme donc aucun de soucis d'apologie ou de revisionnisme de ma part bien au contraire
cordialement
alain[u]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 12:56

Et voilà sans vouloir pousser le bouchon, la méconnaissance de l'histoire est toujours d'actualité!!! La Légion Wallonie et Degrelle n'ont rien a voir avec les rafles et les exécutions qui ont eut lieu en Belgique parmi la population civile.
C'est comme si nous en France on rendait responsable la division Frankreich et Charlemagne des exactions de la Milice et des tortures de Bonny et Laffont chef de la gestapo française.
Il en est de même pour la Wiking et la Nordland, ce ne sont pas ces combattants qui sont responsables des exécutions et rafles policiéres de Quisling et consorts.

Je conclurai par cette citation "les perdants ont toujours torts".
Revenir en haut Aller en bas
Bastogna
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 13:01

a


Dernière édition par le Mer 14 Nov 2007 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 13:04

d'accord avec bastognard ce sont des gens partageant les memes idées.....quand a la charlemagne si ma memoire est bonne elle est constitue pour environ un tiers d'ancien miliciens il est fort probable que les collabo belges ont rejoint la wallonie pour une grosse partie....pour en finir un nombre important de chef de compagnie et de bataillon de la charlemagne sont d'anciens chefs miliciens tristement connut en france pour leurs exactions ils ont ete formés a l'ecole de la milice d'uriage


Dernière édition par le Mer 23 Mai 2007 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 13:06

Je partage l'avis de Bastognard.
Citation :
Je conclurai par cette citation "les perdants ont toujours torts".
J'ai énormément de respect pour les soldats de la Wehrmacht, de la Luft, de la KM qui se sont battus et sont morts pour leur patrie, et non pour les idéologies nazies que défendait ce parti.
En revanche, j'ai un dégout vicéral pour les hommes et les femmes qui ont choisi la facilité, la collaboration avec les autorités nazies, qui ont livré des compatriotes, ou ont eu le culot de porter et de combattre sous un uniforme étranger. On a également droit de ce souvenir de ces hommes, mais ne les assimilont pas à des héros qui ont eu le courage de défendre leurs idéaux !
PS : au passage, j'ai presque autant de mépris pour les miliciens que pour les resistants de la derniere heure...
Revenir en haut Aller en bas
g41
Invité




FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyMer 23 Mai 2007 - 13:13

miliciens et resistants de loa derniere heure qui sont parfois les memes personnes
Revenir en haut Aller en bas
Luc Faidherbe
Caporal
Caporal
Luc Faidherbe


Nombre de messages : 57
Age : 56
Localisation : Eze sur mer
Date d'inscription : 12/07/2009

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 15:04

salut, personnellement j'admire le courage des hommes qui vont jusqu'au bout de leurs principes, c'est une question d'honneur, après il ne faut pas tout mélanger, mon grand père a intercepté un courrier de soldats de la wallonie qui se promettaient de lui faire la peau en rentrant !!! pourtant je n'ai pas peur de dire que j'admire ces hommes qui étaient de l'autre coté autant que je vomi tous ces pseudo-résistants de la dernière heure: mon père me disait qu'ils étaient très seuls en 1943 , en 45 des foules de vantards paradaient !!! ses décorations il se les mettait ou le dos perd son nom en mémoire des Mitterands et autres qui se sont fabriqué un passé;
mon père m'a raconté aussi que les Allemands recevaient tellement de lettres de dénonciation pendant la guerre en Wallonie -qui est pourtant une région citée en exemple pour le sauvetage des juifs- qu'il leur étaient impossible de les traiter !!! la guerre c'est une façon de voir que la lacheté et la méchanceté sévissent comme le courage : tous azimuts
si vous voulez je vous raconterai des anecdotes de guerre de mes grands parents et parents, du vécu pas du pipo ou autres carabistouilles!
Revenir en haut Aller en bas
labulle
Général d'Armée
Général d'Armée
labulle


Nombre de messages : 1717
Age : 45
Localisation : gard
Thème de collection : all ww2 et fr année 30 et aprés ... et un peu tout et rien ...
Date d'inscription : 25/05/2009

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 16:45

bonjour à vous , on ne voit plus les photos du post , c'est normal ?
Revenir en haut Aller en bas
pierrot
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 181
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/12/2008

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 17:38

Luc Faidherbe a écrit:

mon père m'a raconté aussi que les Allemands recevaient tellement de lettres de dénonciation pendant la guerre en Wallonie -qui est pourtant une région citée en exemple pour le sauvetage des juifs- qu'il leur étaient impossible de les traiter !!!!

Slt,

Je connais des gens sérieux très calés sur la collaboration belge et jamais je n'ai entendu parler du fait que les Wallons aient plus dénoncé que les autres... La dénonciation était malheureusement importante dans tous les pays occupés, Wallonie, Flandre ou France pour ne citer qu'eux...
La Wallonie n'a jamais été considérée comme un exemple pour le traitement des Juifs. Ils y ont subi le même sort qu'ailleurs. Les seuls pays où, à ma connaissance, les Juifs ont peu souffert sont le Danemark et la Bulgarie.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Luc Faidherbe
Caporal
Caporal
Luc Faidherbe


Nombre de messages : 57
Age : 56
Localisation : Eze sur mer
Date d'inscription : 12/07/2009

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 20:46

salut Pierre, statistiquement la wallonie est une des zones où il y a eu le plus de "justes" c'est en tout cas ce que dit un livre à propos des jutes belges dont mon grand père faisait partie que m'a gentiment envoyé l'ambassade d'Israël
ensuite ma grand-mère bossait dans l'administration -d'où une facilité à éditer des faux papiers- elle était bien placée pour savoir l'ampleur du courrier reçu par les allemands
entre ce que les gens ont réellement vécu sur le terrain et les "spécialistes" il n'y a pas photo c'est le message que j'essaie de faire passer
la désinformation est partout j'en ai un exemple immédiat: pourquoi ne trouve-t-on plus que difficilement le documentaire d'arte sur le génocide khmer rouge ? qui celà dérange-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
pierrot
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 181
Localisation : belgique
Date d'inscription : 03/12/2008

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 21:22

Re,

Il est effectivemment très bien d'avoir des sources de première main je te l'accorde. Ta grand-mère a vu le flot de lettres de dénonciation en Wallonie mais qu'est ce qui peut lui permettre de dire qu'il y en avait plus dans cette région qu'en Flandres ou en France par exemple ?
Le nombre des justes est une chose mais il n'y a que dans les deux pays que j'ai cités que le pourcentage de Juifs déportés est minime. C'est plutôt sur cela que je me base que sur le nombre de justes car ces derniers n'ont finalement qu'un impact limité sur le nombre de Juifs déportés...

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Au tableau d'honneur
Au tableau d'honneur
bmc


Nombre de messages : 5991
Age : 67
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 21:59

D'une ,la wallonie a pas son place dans la rubrique histoire de la WH, mais dans la rubrique étrangers au sein de la wh. Un jour je va vous faire un post sur la Charlemagne.
D'autre Leon voulait s engager avec le grade de Lieutenant, vu son pouvoir chez les Rexistes.
Mais la WH mélangent pas les pinceau, et il fut incorpore comme 2° classe tireur MG.
D'une cote sa courage incontestables, fut multipliee par le force de propagande
Comme tu a le cou....., c'est plus facile de te sortir du lot, quand tes moindres gestes son suivie, que personne fait attention a toi.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Faidherbe
Caporal
Caporal
Luc Faidherbe


Nombre de messages : 57
Age : 56
Localisation : Eze sur mer
Date d'inscription : 12/07/2009

FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE EmptyDim 12 Juil 2009 - 23:04

Ouais le courage est une chose mais sans la chance, la baraka qui parait-il sourit aux audacieux, nous serions tous morts et je n'aurais jamais existé: la négligence -un oubli d'étiquette avec l'adresse sur une charette contenant des stens récupèrée in extrémis - le vieux qui laisse tomber une mine artisanale dans la cave dont les antennes s'emmèlent sans se toucher mais à coté de celà qui décide de changer de crèmerie la veille de l'offensive des Ardennes parce que les américains disaient que les armes faisaient peur aux civils!!!
Des types comme mon grand père ou Leon Degrelle ne pouvaient pas mourir parce qu'ils avaient la foi et les couilles qui vont avec.
Mon père n'était qu'un gosse qui a trouvé d'autres gosses au bout de son fusil c'est celà qui est triste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





FANION REXISTE Empty
MessageSujet: Re: FANION REXISTE   FANION REXISTE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
FANION REXISTE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» épinglette rexiste
» Casque Rexiste (Belgique)
» Casque Garde Wallonne rexiste
» Calendrier Rexiste avant guerre
» Fanion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: La seconde guerre mondiale (WW2) :: Les forces de l'Axe :: Les volontaires des autres nations :: Histoire, chefs de guerre, divers-
Sauter vers: