le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

 

 Le fusil Suisse Vetterli 1878/81

Aller en bas 
+5
TDM-PF
dbiker
Gwalchaved
AUBRAC
St Etienne
9 participants
AuteurMessage
St Etienne
Aspirant
Aspirant
St Etienne


Nombre de messages : 499
Age : 68
Localisation : Paris / Pays de Loire
Thème de collection : Armes réglementaires française XIXe
Date d'inscription : 29/05/2012

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyMer 13 Oct 2021 - 17:32

Bonjour à tous.

Depuis cet été, je suis possesseur d'un beau bon vieux fusil suisse, bien lourd, long et massif. On en voit assez peu sur ce forum :

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ba15

Je suis plutôt adepte des armes anciennes, percutantes et françaises (voir mes précédentes productions),
c'est l'occasion pour moi de découvrir cette culture armurière Suisse absolument passionnante.

La photo ne dit pas la longueur ni le poids. C'est presque aussi long qu'un 1822 T bis. Beaucoup plus lourd aussi.
Conséquence du viol d'une innocente Winchester par un fusil de rempart ?

C'est un fusil suisse modèle 1878/81. Avec son énorme culasse, certains auront traduit : Vetterli.

———————————————————————————
Présentation rapide des fusils VETTERLI :

Dès la fin de 1866, la Suisse décide d’équiper son armée avec un fusil à répétition, et en 1867, adopte l’arme mise au point par Friedrich Vetterli,
armurier en poste chez SIG, afin de remplacer les fusils à 1 coup Milbank-Amsler et Peabody.

Vetterli s’était inspiré par la carabine Henry - la future Winchester - dont le gouvernement suisse avait acheté plusieurs exemplaires pour évaluation.

Le fusil Vetterli est une arme au calibre de 10,4 mm, à répétition, alimentée par un tube-magasin via un auget-transporteur mis en mouvement vertical
par le mouvement horizontal de la culasse.
La cartouche de 10,4 x 37 R est à percussion annulaire. Le magasin contient 12 cartouches + 1 dans l’auget.
La cadence de tir est de 21 c/mn (à comparer aux 8 à 12 c/mn du Chassepot …)

Les armes Vetterli ont été produites successivement en 5 principaux modèles et encore davantage de sous-versions.
Ils se différencient par des détails (hausse, plaque de couche, baïonnette, etc …) mais le système de base ne change pas.
Chaque modèle existe en fusil d’infanterie, fusil stutzer, mousqueton, fusil de garde-frontière, de cycliste … etc …

- le fusil modèle 1869.
- le fusil de cadet modèle 1870
- le fusil modèle 1871
- le fusil modèle 1878
- le fusil modèle 1881

Les stutzer sont des fusils modifiés pour les « bons tireurs », ils ont une double détente et ne portent pas de baïonnette.

Les fusils Vetterli seront remplacés par les Schmitt-Rubin modèle 1889.


———————————————————————————

Il est tout au numéro, fonctionnement fluide, percussion franche, monture en noyer à se taper le luc par terre tellement elle est belle,
bronzage à peine terni. Et le canon ... une glace à très belles rayures.

Sans attendre, voici les photos :

Face gauche.
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-po11
Gros plan sur le boîtier vu de droite :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-bo10

Le boîtier de culasse vue de gauche.
Le contraste des couleurs et des matières : une arme magnifique.
Cette face du boîtier porte l'indication de l'établissement d'origine du fusils. Ici la Waffenfabrik de Berne.

Le N° de série, puis la dénomination de l'arme : M 78.
Sous le boîtier, un volumineux pontet muni d'un fort repose-doigt. 
Comme toute la série des Vetterli d'ailleurs, c'est une survivance du pontets à volute des carabines fédérales.
C'est taillé pour de très fortes mains de bons montagnards. 
Les 3 cartouches sont d'origine. Elles sont inertes.
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-bo11

Le boîtier de culasse, vu du dessus pour montrer la grande fenêtre d'éjection des étuis tirés. On remarque tout de suite le très
fort aminci du fusil à ce niveau. Notons que la tige de percussion ressort à l'arrière de la culasse, indiquant que le mécanisme est à l'armé.
Rien de superflu, mais quelle finition d'ensemble ... :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-bo12

La fenêtre d'introduction des cartouches n'a pas de volet, juste une rampe arrondie qui va guider les cartouches vers
le tube-magasin et qui s'interrompt pour former une butée, de sorte que la cartouche, poussée par le ressort du magasin se trouve
arrêtée par son culot :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-bo15

La hausse mobile vue de droite, on remarque qu'elle est fixée par une large queue d'aronde. On pense à un escargot...
Remarquons l'ovale de la clavette de fixation du canon à la monture.
Justement, ici, la monture laisse admirer un magnifique veinage :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ha14

Vue de gauche, la hausse est plus détaillée. Les graduations en hectomètres suivent la courbe de l'escargot.
Elle porte un axe de pivotement, ici, une vis, permettant d'incliner une planchette vers le haut et de régler sa position à l'aide des graduations.
Ladite planchette est freinée par une barrette formant ressort.
Sur le pan du canon, le N° de série.
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ha11

Sous la hausse, la monture porte une plaque vissée montrant le bout de la clavette de fixation du canon.
Cette clavette vient traverser la monture de droite vers la gauche. C'est une survivance un peu archaïque du mode de fixation des
carabines fédérales, d'autant plus étonnant que le fusil possède aussi une capucine-grenadière et un embouchoir bien plus classiques.

La hausse comporte une rallonge qui vient doubler sa longueur.
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ha13
La rallonge porte ses propres graduations, toujours en hectomètres. Ce fusil est en mesure de tirer jusqu'à 1600 mètres.
Ils tirent vachement bien, en Suisse ...
Vue de dessus pour voir les graduations de la rallonge, mais aussi la saignée creusée le long de la planchette.
Elle permettait de prendre la visée planchette au plus bas sans cacher le guidon.
On pense à tout, en Suisse. :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ha12

Enfin, le plus important, le canon. Sans commentaire :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ca10

La crosse, outre les classiques blasons à croix helvétique, porte ce curieux macaron, je lis D1 + CI :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-cr10

Le reste de l'arme reste très classique. Juste terminons par la plaque de couche, très incurvée.
On a clairement eu la nostalgie des carabines fédérales, alors ... on lui a donné un petit cul de poule.
C'est vraiment le seul élément du fusil à être un peu abîmé, le bronzage portant quelques taches de rouille.
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-pl10

Le démontage est simple, mais il vaut mieux, avant de s'y risquer, prendre le temps de visionner cette excellente vidéo :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par Fabian.

On commence par tomber le mécanisme de répétition et l'auget, puis on peut retirer la crosse et la monture.
Élément très important sur cette photo : le tournevis d'ordonnance à lame plate, j'y reviendrai :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-ea10
Puis la culasse, une fois compris le rôle de chaque pièce, c'est très simple, et les ajustements font que c'est très aisé :
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-cu11

La particularité des fusils Vetterli est de tirer une cartouche métallique à percussion annulaire. Le percuteur est conçu pour éviter les
défauts d'inflammation de l'amorce : il percute le bourrelet en 2 points.
N'oublions pas que les cartouches a percussion annulaire venaient d'être mises au point, on utilisait une amorce ... liquide qui prenait
naturellement place dans le repli du bourrelet avant de sécher.

Le système bi-percuteur bien visible, de même que l'orifice pour un percuteur PC ... qu'il faudra (faire) fabriquer.
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 M78-cu10

Remarque importante : pour démonter ce fusil, ON DOIT IMPÉRATIVEMENT UTILISER UN TOURNEVIS À LAME ENTIÈREMENT PLATE,
tel le tournevis d'ordonnance. Un tournevis moderne à tige ronde trop large ne permet pas de retirer les clavettes de la monture et
encore moins celle qui verrouille la culasse. Il est sur la photo du fusil démonté et sur celle juste au dessus.

Finalement, très peu de différences entre un M69 et un M78/M81.
Le n° de série du fusil indique comme année de fabrication : 1884.
Du coup, ce n'est pas un M78, c'est un M78/81 ... qui a été assemblé à partir d'un boîtier estampillé M78 fabriqué, lui, depuis longtemps.
On ne s'y est pas formalisé, les différences entre un M81 et un M78 sont extrêmement peu visibles.

Voila, il me reste à lui trouver une baïonnette à dents de scie, une bretelle, mais surtout à rassembler les éléments pour le faire parler ...
avec des cartouches à percussion centrale, mais ceci est une autre histoire.

J'espère que cette présentation vous aura intéressés.

A bientôt
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 88091
Revenir en haut Aller en bas
AUBRAC
Maréchal
Maréchal
AUBRAC


Nombre de messages : 2434
Localisation : Sud
Thème de collection : Ce qui me plait
Date d'inscription : 28/09/2017

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 14 Oct 2021 - 8:16

Bonjour

Magnifique mécanique qui témoigne indéniablement, comme tu le précises, de cette filiation avec les carabines de tir helvétiques.

Pour un collectionneur, un beau fusil élaboré richement avec un usinage de rêve et des matériaux de qualité (cf monture), mais pour un soldat, un boulet à trainer sauf à être un "bon montagnard" muni d'un forte constitution. Il est vrai qu'à la même époque, les fusils des autres nations n'avaient pas été étudiés pour être spécialement légers.

Pas sur que ce repose doigt, bien utile sur une arme de tir, soit pertinent sur une arme de guerre. Le risque étant de s'accrocher à tous bouts de champ. J'ignore si l'armée suisse a eu ou non l'occasion de vérifier l'efficacité de cette arme, en situation de guerre.

En tous cas, belle arme et belle et très intéressante présentation. Merci à toi.

Très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Gwalchaved


Nombre de messages : 5695
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 14 Oct 2021 - 9:58

Bonjour,

Belle pièce que je n'avais jamais vu. Merci de cette présentation.
Revenir en haut Aller en bas
dbiker
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
dbiker


Nombre de messages : 7969
Age : 79
Localisation : Vendée
Thème de collection : armes Fr. 19ème, Japon, Couteaux US ww2
Date d'inscription : 09/10/2011

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 14 Oct 2021 - 15:10

Bravo Paul,
La mécanique de précision suisse, un travail d'horloger.
Revenir en haut Aller en bas
St Etienne
Aspirant
Aspirant
St Etienne


Nombre de messages : 499
Age : 68
Localisation : Paris / Pays de Loire
Thème de collection : Armes réglementaires française XIXe
Date d'inscription : 29/05/2012

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 14 Oct 2021 - 16:15

AUBRAC a écrit:
Bonjour

Magnifique mécanique qui témoigne indéniablement,  comme tu le précises, de cette filiation avec les carabines de tir helvétiques.

Pour un collectionneur, un beau fusil élaboré richement avec un usinage de rêve et des matériaux de qualité (cf monture), mais pour un soldat, un boulet à trainer sauf à être un "bon montagnard" muni d'un forte constitution. Il est vrai qu'à la même époque, les fusils des autres nations n'avaient pas été étudiés pour être spécialement légers.

Pas sur que ce repose doigt, bien utile sur une arme de tir, soit pertinent sur une arme de guerre. Le risque étant de s'accrocher à tous bouts de champ. J'ignore si l'armée suisse a eu ou non l'occasion de vérifier l'efficacité de cette arme, en situation de guerre.

En tous cas, belle arme et belle et très intéressante présentation. Merci à toi.

Très cordialement

Merci de ce retour,

J'ai juste oublié de donner le poids : 4,95 kilos. Sans bretelle, vide de munitions.
(Pour info, le Fass.57 pèse 5,7 kg ...)
Alors, effectivement, on peut parler "d'arme lourde".

Ceci étant, pour une arme qui tire à répétition une véritable cartouche métallique à grande puissance, et qui est adoptée à peine 3 ans après le Chassepot mono coup et sa pu.... de cartouche en papier, moi, je trouve que 500 grammes de plus, ça reste un bon choix, malgré son anachronique crochet de pontet.

En France, on va devoir attendre la répétition jusqu'en 1878 avec les quelques fusils Kropatschek de la Marine et surtout 1886 avec les Lebel.

Reste l'épreuve du feu.

La Suisse n'a pas connu la guerre extérieure depuis le XV e siècle, préférant "exporter" ses soldats au profit de ses voisins, le Royaume de France en particulier.
Depuis le XXe siècle, elle préfère exporter ses armes, et elles trouvent toujours preneurs.
Le système de milice adopté au XIXe siècle consistant à entraîner militairement et à armer quasiment TOUS ses citoyens a prouvé sa validité, y compris face à la gloutonnerie du IIIe Reich.
A l'heure actuelle, tout citoyen suisse ayant effectué son service dans l'élite (l'active) détient son Fass-90 chez lui et il reste astreint à 6 jours de manœuvres annuelles jusqu'à ses 50 ans.
L'état d'Israël s'en est largement inspiré pour la mise sur pied de son système militaire, et la plupart des citoyens de ce pays sont armés jusque chez eux.

Les armes suisses auraient-elles pu endurer ce qu'un Mauser, un Lebel ou un SMLE Mk III ont enduré dans la gadoue des tranchées ou les ruines de Stalingrad ?
On ne le saura pas.

Mais il est un fait que ces armes inspirent le respect sur les pas de tir sportifs actuels ...
Avec un vieux K11 de 1930, je ne sors pas du 9 de la C50 à 100 mètres en tir couché sans appuis et visée ouverte ... malgré mes pauvres yeux.

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 88091
Revenir en haut Aller en bas
AUBRAC
Maréchal
Maréchal
AUBRAC


Nombre de messages : 2434
Localisation : Sud
Thème de collection : Ce qui me plait
Date d'inscription : 28/09/2017

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyVen 15 Oct 2021 - 7:27

Bonjour ST E et tout le monde

Merci pour ces précisions très complètes qui répondent à mes interrogations, notamment en terme d'emploi de ces armes sur le terrain.

Tout à fait d'accord avec ton analyse qui souligne le fossé (le ravin) qui sépare Chassepot et Vetterli à si peu de temps de différence. Une charnière historique entre archaïsme et modernité.

Très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
TDM-PF
Général de Brigade
Général de Brigade



Nombre de messages : 998
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Thème de collection : Troupes Coloniales et de Marine
Date d'inscription : 13/03/2020

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyVen 15 Oct 2021 - 8:25

Salut

Une très belle arme, comme celles qui ont suivies.
Merci pour votre belle présentation.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Mac-Mahon
Soldat
Soldat



Nombre de messages : 34
Age : 83
Localisation : Région sud parisien
Thème de collection : Mouchoir imprimé XIX° commemoratif et +
Date d'inscription : 13/12/2016

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 19:28

Pour votre info je vous joins deux photos de mouchoir fusils Italien (Le graveur est le même que nos mouchoir d'instruction) l'éditeur de Angelli
Un autre mouchoir sur le Vetterli toujours Italien probablement le 1 a été publié et édité en Allemagne
(que je cherche mis ne trouve pas...)
Il existe aussi deux mouchoirs Suisse dont vous trouverez la photo de celui faisant partie de ma collection. l'autre beaucoup plus détaillé se trouve dans les réserves d'un musée en Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Lostinadaydream


Nombre de messages : 3753
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 20:14

Mac-Mahon a écrit:
Pour votre info je vous joins deux photos de mouchoir  fusils Italien (Le graveur est le même que nos mouchoir d'instruction) l'éditeur de Angelli
Un autre mouchoir sur le Vetterli toujours Italien probablement le 1 a été publié et édité en Allemagne
(que je cherche mis ne trouve pas...)
Il existe aussi deux mouchoirs Suisse dont vous trouverez la photo de celui faisant partie de ma collection. l'autre beaucoup plus détaillé se trouve dans les réserves d'un musée en Suisse.

Bonsoir,
Oubli des photos
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Raider30
Général de Brigade
Général de Brigade
Raider30


Nombre de messages : 1053
Localisation : Martinique
Thème de collection : Scoutisme
Date d'inscription : 16/10/2020

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 22:07

Bonsoir.

Une très belle présentation pédagogique.
Un réel plaisir.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
lepetitsuisse
Caporal
Caporal



Nombre de messages : 92
Localisation : Genève
Thème de collection : Suisse
Date d'inscription : 25/04/2021

Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 EmptyDim 9 Juin 2024 - 9:53

Bonjour
Magnifique présentation!
J'ai vraiment prit plaisir à lire.
Je te partage les miens même si un est incomplet au niveau de la culasse🥲
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 20240613
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty
MessageSujet: Re: Le fusil Suisse Vetterli 1878/81   Le fusil Suisse Vetterli 1878/81 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fusil Suisse Vetterli 1878/81
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baïonnette vetterli 1878
» estimation Fusil 1878 de Marine Kropatschek
» Fusil suisse K11
» HELP! mon premier fusil Suisse...
» Fusil suisse démontable?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De la période Napoléonienne et de la 3ème République :: Armes à feu-
Sauter vers: