le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

 

 Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey

Aller en bas 
+2
Nicolas Fetting
poddichini
6 participants
AuteurMessage
Nicolas Fetting
Caporal
Caporal
Nicolas Fetting


Nombre de messages : 87
Age : 47
Localisation : Spain
Thème de collection : Sabres
Date d'inscription : 06/07/2021

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyJeu 30 Sep 2021 - 14:30

Salut,
Vous connaissez peut-être déjà cet ouvrage, ici j'ai trouvé la traduction en anglais.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey

Memoir on swords by colonel Marey

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sincèrement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://fetting-messer.com/
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69809
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyLun 4 Oct 2021 - 17:40

Bonjour,

Déplacement dans la rubrique dédiée.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Fetting
Caporal
Caporal
Nicolas Fetting


Nombre de messages : 87
Age : 47
Localisation : Spain
Thème de collection : Sabres
Date d'inscription : 06/07/2021

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyLun 4 Oct 2021 - 17:43


Merci beaucoup!
Le texte est en anglais, mais le pdf n'est pas vectorisé, il doit donc être traduisible avec les outils internet habituels.

Sincèrement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://fetting-messer.com/
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2698
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMar 5 Oct 2021 - 23:33

Nicolas Fetting a écrit:
Salut,
Vous connaissez peut-être déjà cet ouvrage, ici j'ai trouvé la traduction en anglais.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey

Memoir on swords by colonel Marey

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sincèrement
Nicolas

Bjr Nicolas,
Merci de nous rappeler ce livre de 1841paru en français soit 19 avant sa traduction en anglais. IL n'est pas consultable sur le site de la BNF. DOmmage.
COrdialement.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Fetting
Caporal
Caporal
Nicolas Fetting


Nombre de messages : 87
Age : 47
Localisation : Spain
Thème de collection : Sabres
Date d'inscription : 06/07/2021

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 6 Oct 2021 - 9:48

Merci Jean,
un texte vraiment intéressant et critique. Je pense que vous pouvez voir une influence de ce texte sur plusieurs armes, peut-être sur la baïonnette Chassepot, (Marey était probablement une grande amie de Yataghan), et les deux pans creux de la lame de 1845 et sa pointe.

Il serait intéressant de savoir si ce texte a également influencé les armes à l'étranger.

Sincèrement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://fetting-messer.com/
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69809
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 6 Oct 2021 - 10:15

CHAPE48 a écrit:
Nicolas Fetting a écrit:
Salut,
Vous connaissez peut-être déjà cet ouvrage, ici j'ai trouvé la traduction en anglais.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey

Memoir on swords by colonel Marey

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sincèrement
Nicolas

Bjr Nicolas,
Merci de nous rappeler ce livre de 1841paru en français soit 19 avant sa traduction en anglais. IL n'est pas consultable sur le site de la BNF. DOmmage.
COrdialement.
Bonjour,

peut-être sur Google Books ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Fetting
Caporal
Caporal
Nicolas Fetting


Nombre de messages : 87
Age : 47
Localisation : Spain
Thème de collection : Sabres
Date d'inscription : 06/07/2021

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 6 Oct 2021 - 11:07

Salut,
J'ai traduit le texte anglais avec un programme de traduction, j'espère que le résultat est compréhensible Wink

Voici le texte : Mémoire sur les armes blanches - Marey

Les notes de bas de page n'ont pas été traduites et, malheureusement, quelques lignes n'ont pas été traduites non plus.


Sincèrement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://fetting-messer.com/
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2698
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 6 Oct 2021 - 13:18

Nicolas Fetting a écrit:
Salut,
J'ai traduit le texte anglais avec un programme de traduction, j'espère que le résultat est compréhensible Wink
Nicolas
BJr Nicolas,
Merci pour ton travail, j'ai déjà enregistré le texte. Je le lirai prochainement.
Bien cordialement.
Jean
Revenir en haut Aller en bas
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 6 Oct 2021 - 16:49

Nicolas Fetting a écrit:
Merci Jean,
un texte vraiment intéressant et critique. Je pense que vous pouvez voir une influence de ce texte sur plusieurs armes, peut-être sur la baïonnette Chassepot, (Marey était probablement une grande amie de Yataghan), et les deux pans creux de la lame de 1845 et sa pointe.

Il serait intéressant de savoir si ce texte a également influencé les armes à l'étranger.

Sincèrement
Nicolas

Cela fait longtemps que je l'ai lu, mais que serait son influence selon vous sur le sabre 1845?

C'est en effet embarrassant que ce texte ne soit pas disponible dans sa langue d'origine, mais je crois que certains travaillent avec la BNF pour combler cette lacune.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Fetting
Caporal
Caporal
Nicolas Fetting


Nombre de messages : 87
Age : 47
Localisation : Spain
Thème de collection : Sabres
Date d'inscription : 06/07/2021

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyJeu 7 Oct 2021 - 18:04

Marey mentionne une arête centrale (deux pans creux et deux gouttières) sur la lame, qui remonte juste avant la pointe à double tranchant, de plus que la pointe doit se trouver exactement dans l'axe du manche.
A mon avis, ces choses se retrouvent peu après dans le sabre en 1845.

Sincèrement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://fetting-messer.com/
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyVen 8 Oct 2021 - 18:16

Très intéressant. Je vais tâcher de le relire.

Cela me rappelle cette anecdote du colonel Du Pin.

Col Louis Du Pin. Le Japon: moeurs, coutumes, 1868 a écrit:
Un jour j'étais avec des yacounines, il me prit envie
de comparer la puissance de pénétration de leurs sabres,
maniés par eux, avec celle d'un sabre fait sur un modèle
donné par le général Marey Monge, et dont j'avais été à
même de reconnaître l'excellent effet utile. Ma proposi-
tion ayant été agréée, je fis apporter une planche de
sapin, épaisse de 3 centimètres environ. Elle fut placée
de champ, et un yacounine désigné par ses camarades,
après avoir fait tournoyer en l'air son sabre à deux mains,
frappa un coup de toutes ses forces. La lame pénétra à
une profondeur de 3 centimètres.

Je pris à mon tour le
sabre du général et je frappai d'une seule main. L'en-
taille fut de 5 centimètres; la lame était si profondément engagée, qu'il fallut prendre des précautions pour ne pas la fausser en la retirant du bois. Les yacounines parurent
très-étonnés, ils vinrent tous examiner cette lame, qui,
beaucoup plus légère que la leur et mue par un seul bras.
avait pénétré bien plus avant. L'expérience recommença, le
résultat fut toujours le même. Un yacounine me demanda
si mon sabre pourrait couper, aussi bien que le sien, de la
paille ou toute autre matière légère. Je lui répondis que
les sabres français étaient faits pour tuer des hommes et
non pour couper de la paille. Cette réponse sentait, je
l'avoue, son gascon.

Le yacounine, ne se tenant pas pour
battu, fit apporter un parapluie du pays, qu'il plaça sur
un morceau de bois. Il frappa avec son arme, le parapluie
fut coupé presque totalement cependant les deux mor-
ceaux ne furent pas séparés. Mon sabre n'était pas affilé,
tandis que celui de mon adversaire l'était parfaitement.
Je sentais que je lui devais une revanche, je frappai de
mon mieux, et les deux morceaux du parapluie furent si
bien séparés, que mon sabre fit encore une profonde en-
taille dans le bois qui servait de support. Cette fois, la
question était vidée à fond.

La cause de ces résultats est la suivante le sabre du
général Marey Monge a le tranchant beaucoup moins ob-
tus que le sabre japonais, et le poids de l'arme est réparti
d'une façon plus convenable pour obtenir un grand effet
utile.

Je me suis toujours demandé de quel sabre il pouvait bien s'agir. Les quelques photos de Du Pin nous le montre avec son sabre, mais on ne peut que difficilement en voir les détails. Cette photo par contre montre une monture assez inhabituelle, un peu entre le 1822 et le sabre des troupes d'Afrique.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Du_pin10


Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 5496710
Revenir en haut Aller en bas
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 5 Jan 2022 - 18:08

Alors je crois avoir finalement identifié un sabre Marey, l'appelation utilisé dans cet article du Monde illustré, le 1er octobre 1864.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Monde_11

Dans mon post précédent, je mentionne que la poignée du sabre de Du Pin, aide de camp du général Marey-Monge, semble hors de l'ordinaire. Dans une vente récente, elle m'est revenue en mémoire, et j'ai décidé de sauter sur le sabre en question (que je n'ai pas encore en main, mais ça ne saurait tarder).

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 26348810
Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Czerny11

Je me rappelais d'avoir vu des sabres similaires par le passé, et j'ai donc essayé de comparer la monture aux photos du colonel, et le ressemblance ne fait aucun doute à mon avis.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Du_pin11
Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Dupin_10
Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Dupin_11
Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Dupin_12
Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 26323212


Les deux sabres concordent avec ce que Marey-Monge suggère dans son mémoire au sujet des sabres d'infanterie et d'abordage, ainsi que des sabres de cavalerie. Il préconise une garde en acier, avec une poignée complètement lisse, un pommeau quelque peu chargé, une lame droite pour la cavalerie (ce que notre colonel de spahis semble avoir avec lui) et bien sûr une lame de type yatagan pour les sabres à pieds. Marey semblait désirer des branches de garde qui ne soient pas centrales à l'axe du tranchant. Il préconisait cependant une garde symétrique pour éviter que le sabre ne pivote dans la main, mais il acceptait qu'une protection soit ajoutée dans la ligne extérieure en autant que la monture reste équilibrée. Reste à savoir si c'est le cas avec celle ci!

Un exemplaire possède encore son fourreau, encore une fois ce dernier semble respecter ses recommendations pour un sabre à pied. À savoir un fourreau que j'imagine en bois, et recouvert de cuir, et à la chape de laiton pour éviter d'émousser le tranchant.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Czerny10

À ma connaissance, aucun de ces sabres ne porte quelconque marquage, mais au vu du pan creux mourrant au talon je dirais qu'ils furent probablement produit après 1852, à temps pour le conflit de Crimée. Marey Monge avait, selon les écrits à son sujet, produit une quantité impressionnante de sabres d'essai à Klingenthal, qui devaient décorer le château de Pommard ou il résidait. Je me doute que la collection a depuis été dillapidée aux quatres coins, le général n'ayant pas eu de descendance directe. Il avait aussi fait parvenir au ministre de la guerre quelques modèles de sabres pour accompagner son mémoire, et aurait développé une machine utilisée à Châtellerault pour tester les lames de sabres. Je crois que son impact sur les sabres français fut plus grand qu'on ne l'imagine aujourd'hui, car, selon certains, il n'était pas un homme porté au spectacle, ce qui aurait nuit à la communication de ses idées.

Je suis présentement à plancher sur un article au sujet de ce sabre, et je me demande si certains d'entre vous auraient aperçus des montures similaires? Je serais particulièrement intéressé de voir un exemple de cavalerie, comme celui de du Pin.
Revenir en haut Aller en bas
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2698
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 5 Jan 2022 - 19:02

max c. a écrit:
Alors je crois avoir finalement identifié un sabre Marey, l'appelation utilisé dans cet article du Monde illustré, le 1er octobre 1864.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Monde_11

Dans mon post précédent, je mentionne que la poignée du sabre de Du Pin, aide de camp du général Marey-Monge, semble hors de l'ordinaire. Dans une vente récente, elle m'est revenue en mémoire, et j'ai décidé de sauter sur le sabre en question (que je n'ai pas encore en main, mais ça ne saurait tarder).

Je me rappelais d'avoir vu des sabres similaires par le passé, et j'ai donc essayé de comparer la monture aux photos du colonel, et le ressemblance ne fait aucun doute à mon avis.
Les deux sabres concordent avec ce que Marey-Monge suggère dans son mémoire au sujet des sabres d'infanterie et d'abordage, ainsi que des sabres de cavalerie. Il préconise une garde en acier, avec une poignée complètement lisse, un pommeau quelque peu chargé, une lame droite pour la cavalerie (ce que notre colonel de spahis semble avoir avec lui) et bien sûr une lame de type yatagan pour les sabres à pieds. Marey semblait désirer des branches de garde qui ne soient pas centrales à l'axe du tranchant. Il préconisait cependant une garde symétrique pour éviter que le sabre ne pivote dans la main, mais il acceptait qu'une protection soit ajoutée dans la ligne extérieure en autant que la monture reste équilibrée. Reste à savoir si c'est le cas avec celle ci!

Un exemplaire possède encore son fourreau, encore une fois ce dernier semble respecter ses recommendations pour un sabre à pied. À savoir un fourreau que j'imagine en bois, et recouvert de cuir, et à la chape de laiton pour éviter d'émousser le tranchant.
À ma connaissance, aucun de ces sabres ne porte quelconque marquage, mais au vu du pan creux mourrant au talon je dirais qu'ils furent probablement produit après 1852, à temps pour le conflit de Crimée. Marey Monge avait, selon les écrits à son sujet, produit une quantité impressionnante de sabres d'essai à Klingenthal, qui devaient décorer le château de Pommard ou il résidait. Je me doute que la collection a depuis été dillapidée aux quatres coins, le général n'ayant pas eu de descendance directe. Il avait aussi fait parvenir au ministre de la guerre quelques modèles de sabres pour accompagner son mémoire, et aurait développé une machine utilisée à Châtellerault pour tester les lames de sabres. Je crois que son impact sur les sabres français fut plus grand qu'on ne l'imagine aujourd'hui, car, selon certains, il n'était pas un homme porté au spectacle, ce qui aurait nuit à la communication de ses idées.
Je suis présentement à plancher sur un article au sujet de ce sabre, et je me demande si certains d'entre vous auraient aperçus des montures similaires? Je serais particulièrement intéressé de voir un exemple de cavalerie, comme celui de du Pin.

Bsr Max,
Pour ma part je n'ai jamais vu un tel sabre, qu'il soit de pour officier de troupe à pied ou pour officier de troupe à cheval.
J'avais vu les photos du colonel Dupin car nous avions fait une expo à Castres sur la campagne du Mexique et donc le Cel Dupin car il était natif du département du Tarn. Je n'avais pas pu identifier son sabre, vous apportez la réponse.
CDT
Revenir en haut Aller en bas
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 5 Jan 2022 - 19:45

Son sabre semble être droit et bien sûr beaucoup plus long, ce qui respecte les idées de Marey-Monge concernant la cavalerie. Je serais quand même très curieux de voir la lame.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Ar680810
Revenir en haut Aller en bas
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2698
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMer 5 Jan 2022 - 20:58

max c. a écrit:
Son sabre semble être droit et bien sûr beaucoup plus long, ce qui respecte les idées de Marey-Monge concernant la cavalerie. Je serais quand même très curieux de voir la lame.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Ar680810

cette photo est magnifique, je ne la connaissais pas.
CDT
Revenir en haut Aller en bas
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyJeu 13 Jan 2022 - 16:48

Alors j'ai reçu le sabre en question hier, et je peux dire sans aucun doute que c'est le sabre le plus agréable en main qu'il m'ait jamais donné de tenir. C'est pratiquement surnaturel en fait, car à première vue on pourrait croire que l'arme serait très lourde. Elle fait 870gr, bien plus que le 1845 qui sert ici de comparaison, mais en main elle semble n'en faire que 600. En fait, elle est construite si méthodiquement que tout semble avoir été pensé pour maintenir un équilibre parfait en main. Le point d'équilibre est le même que le 1845, environ à 10 cm de la garde, mais ce dernier ressemble à un marteau en comparaison.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 27030610


Premier détail qui m'a sauté aux yeux en le sortant de la boite: la gouttière au dos de la lame. Aucune des photos ne le montrait, mais en le voyant j'ai eu confirmation que c'était bien un sabre Marey. En effet, Marey-Monge n'était pas vraiment pas un grand fan des pans creux et gouttières qui s'étendent jusqu'à la pointe, et il suggérait plutôt d'alléger la lame en évidant le dos. Je me demandais ce qu'ils voulait dire, et j'imaginais quelque chose comme le sabre Dérué, mais ici elle suit plutôt les pans creux de la lame, et se termine avec eux ou commence le faible. L'effet est donc de pouvoir créer un dos beaucoup plus large dans cette section, augmentant donc la rigidité, tout en allégeant la lame.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 26886410

Le faible est incroyablement mince, et doublé de la profondeur de la lame sur cette section je ne doute aucunement qu'il doit s'agir là d'un véritable couperet. On pourrait croire que la forme de la lame rendrait l'estoc difficile, et ce serait vrai s'il s'agissait d'une épée, mais pour les coups de pointe au sabre qui se donnent plutôt de quarte et tierce, la forme les rend à mon avis beaucoup plus difficiles à parer, l'adversaire devant dégager la lame beaucoup plus loin qu'à l'habitude pour se protéger. Par contre, cela veut aussi dire qu'il serait plus difficile de faire un désengament rapide.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 27142310


Comme dit plus haut, la garde est construite d'une manière très calculée. Elle est très large, mais elle est aussi assez mince. La branche principale se trouve en quelque sorte à être construite comme un énorme pan creux, ce qui lui permet d'être très solide et légère à la fois. La pointe du milieu vient, à mon avis, empêcher qu'un sabre ne glisse à l'intérieur. Élément surprenant, la branche extérieure vient légèrement briser l'équilibre si cher à Marey-Monge, mais c'est très minimal comparé au 1845.

La poignée est entièrement lisse, comme le prescrit le général, permettant de mouvoir la main librement lors d'une attaque ou d'une défense, et le tout se prête très bien à une ouverture du poignet permettant plus d'allonge. La calotte semble aussi très massive et lourde, mais il n'en est rien. Elle semble creuse par endroit, et son but premier est d'équilibrer l'arme et solidifer la monture. Et sur ce dernier point, c'est mission accomplie. Le sabre est probablement aussi solide qu'à sa fabrication, et sonne comme un diapason lorsqu'on tape la lame.

C'est vraiment un sabre d'exception, très -et probablement trop- en avance sur son temps. Comme Marey-Monge, il est austère, purement rationnel et sans artifice. Mais dans une période comme le XIXe siècle je crois qu'il manquait quelque peu de panache pour être adopté par de jeunes officiers désirant impressionner.
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Gwalchaved


Nombre de messages : 3125
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyJeu 13 Jan 2022 - 19:06

Bonjour,

De fait, ce type de sabre me semble bien inutile car sa lame ne fait rien d'autre en ayant une prise ongles en dessous, que ce que font les cavalier légers en tenant leurs bancal ongles au dessous, une image pour expliquer que du coup la lame se retrouve dans le même sens à savoir pointe vers le bas pour une pénétration de haut en bas.
Cependant la prise suivant la manière de la cavalerie légère est bien plus pratique et naturelle que celle que permet le sabre présenté.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Edouar10

Revenir en haut Aller en bas
Quentin1873
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
Quentin1873


Nombre de messages : 2678
Age : 36
Localisation : Centre
Thème de collection : Sabres et revolvers Français XIXe siècle
Date d'inscription : 22/04/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyJeu 13 Jan 2022 - 20:25

Bonsoir,

Merci beaucoup pour cette découverte.
Première fois que je vois ce sabre. Je ne connaissais pas du tout!

Très belle trouvaille @ Max C.

tu as une baïonnette Chassepot (ou au pire une modèle 1842) à nous mettre à côté, pour voir les différences?

Ce sabre n'est pas particulièrement esthétique, c'est sûr, mais il doit être diablement efficace!

Je vais me plonger dans la lecture de son mémoire sur les armes blanches.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.revolver1873.fr
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyJeu 13 Jan 2022 - 21:13

Alors je ne sais pas si vous avez lu le mémoire de Marey-Monge, mais il explique en détail son raisonnement. Je ne reviendrai pas sur tous ses points, car ils sont nombreux, mais il faut d'abord comprendre que la lame est en yatagan, contrairement au sabre à la mameluke. Le tranchant est donc principalement dans la partie concave. Il est aussi important de noter que Marey préfère une lame droite pour la cavalerie, en autant qu'elle puisse bien couper, car en bon officier des troupes d'Afrique il semble comme plusieurs préférer l'estoc. Ce sabre qui est entre mes mains fut fabriqué pour un officier d'infanterie.

En gros, la lame de yataghan fait trois choses selon Marey. De un, elle a une masse plus concentrée au centre de percussion, ce qui lui permet de couper avec plus d'autorité. Cela peut cependant créer des problèmes d'équilibre et de stabilité si le centre de gravité est trop haut, ce qui est réglé par le second avantage qui est que le centre de percussion est maintenu en bas de l'axe formé par la poignée, un peu comme une hache en fait. Le point de percussion entre en contact avec la cible dans un angle avantageux bien avant que l'axe de la poignée ne le rejoigne, ce qui donne de la stabilité à la coupe. Enfin, la pointe en bas permet selon Marey de transformer facilement une coupe en estoc par un simple changement d'angle, et si elle n'offre pas autant de force dans l'estoc que la lame droite, elle compense en offrant des angles d'attaques avantageux.

Concernant la prise inverse de notre hussard, cette technique est expliquée par Ivanowski je crois. Je ne l'ai pas lu depuis longtemps, mais il explique que c'est avant tout une prise utilisée pour faciliter certaines actions de parades, mais il est très possible que le but soit aussi de rendre l'estoc circulaire plus facile, comme Marey l'explique.
Revenir en haut Aller en bas
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyVen 14 Jan 2022 - 15:43

Quentin1873 a écrit:
Bonsoir,

Merci beaucoup pour cette découverte.
Première fois que je vois ce sabre. Je ne connaissais pas du tout!

Très belle trouvaille @ Max C.

tu as une baïonnette Chassepot (ou au pire une modèle 1842) à nous mettre à côté, pour voir les différences?

Ce sabre n'est pas particulièrement esthétique, c'est sûr, mais il doit être diablement efficace!

Je vais me plonger dans la lecture de son mémoire sur les armes blanches.

Merci! Je ne suis pas collectionneur de baionnettes, mais j'ai bien une vieille chassepot très fatiguée qui traine. Je vais tacher de la prendre en photo. On pense souvent que Marey était derrière le sabre baïonnette yatagan, vu son appréciation du sabre ottoman, mais ses écrits laisse plutôt penser que non. Par contre, il a écrit un autre mémoire avant celui ci qui est malheureusement introuvable et qui présente ce qui doit être un des premiers sabres ou épées baionnette.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Le_spe10
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Gwalchaved


Nombre de messages : 3125
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyVen 14 Jan 2022 - 17:20

Bonjour,

La tenue du sabre bancal comme le faisaient pas mal d'hommes de la cavalerie légère permet de donner un coup d'estoc main retournée en passant par dessus un fusil ou un sabre la pointe tombant vers l'adversaire.

Avec le sabre présenté c'est la même chose mais le coup manque de force par rapport à un bras descendant. Je serai curieux de la voir en action.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Fetting
Caporal
Caporal
Nicolas Fetting


Nombre de messages : 87
Age : 47
Localisation : Spain
Thème de collection : Sabres
Date d'inscription : 06/07/2021

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyLun 17 Jan 2022 - 14:45

Merci beaucoup d'avoir partagé avec nous ce magnifique sabre Marey et les informations qui s'y rapportent.

Sincèrement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://fetting-messer.com/
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMar 18 Jan 2022 - 17:23

Alors voici la comparaison entre le sabre Marey et la baionnette Chassepot. Comme on peut le voir, il n'y a pas tant de ressemblance. Le style des deux lames est inspiré du yataghan, mais de deux types différents. La baionnette tente de ramener la pointe en ligne avec l'axe de la poignée, ce qui fait du sens compte tenu de l'arme, pendant que le sabre lui préfère plutôt continuer dans l'angle descendant, ce qui fait beaucoup plus de sens pour une utilisation du sabre à pied.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey 20220110



Comme dit plus haut, Marey avait ses propres opinions sur le sabre baïonnette. Il ne semble pas suggérer une baïonnette à lame de yataghan, mais plutôt une lame droite au dos muni d'une gouttière comme ce sabre. Je crois que c'est un élément utile pour reconnaitre un sabre Marey, car cette caractéristique ne semble se retrouver nulle par ailleurs; exception de Dérué, qui lui place la gouttière à la pointe, allant à l'encontre de Marey sur cette question.


Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Le_spe11

Marey a également écrit un mémoire, dont je n'ai trouvé aucune copie, sur son modèle de baïonnette.


Revenir en haut Aller en bas
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2698
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMar 18 Jan 2022 - 21:22

max c. a écrit:

Comme dit plus haut, Marey avait ses propres opinions sur le sabre baïonnette. Il ne semble pas suggérer une baïonnette à lame de yataghan, mais plutôt une lame droite au dos muni d'une gouttière comme ce sabre. Je crois que c'est un élément utile pour reconnaitre un sabre Marey, car cette caractéristique ne semble se retrouver nulle par ailleurs; exception de Dérué, qui lui place la gouttière à la pointe, allant à l'encontre de Marey sur cette question.

Bsr Max,
Ne s'agirai-t-il pas plutôt de Treuille de Baulieu pour le sabre de Cent-Garde qui a mis la gouttière à la pointe?
Cela étant dit, j'ai un sabre de type Dérué, monture et lame en T, fabriqué par Backes et Delacour vendu par Manchon rue de Richelieu qui présente sur le dos de la lame de 86 cm une gouttière de de 72 cm. Pour l'instant je ne peux vous le présenter car je n'en ai pas encore fait des photos alors que je l'ai depuis 09/2018.
CDT
Revenir en haut Aller en bas
max c.
Adjudant
Adjudant



Nombre de messages : 187
Localisation : Québec
Thème de collection : Épées, casques
Date d'inscription : 20/06/2013

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey EmptyMar 18 Jan 2022 - 22:32

CHAPE48 a écrit:
max c. a écrit:

Comme dit plus haut, Marey avait ses propres opinions sur le sabre baïonnette. Il ne semble pas suggérer une baïonnette à lame de yataghan, mais plutôt une lame droite au dos muni d'une gouttière comme ce sabre. Je crois que c'est un élément utile pour reconnaitre un sabre Marey, car cette caractéristique ne semble se retrouver nulle par ailleurs; exception de Dérué, qui lui place la gouttière à la pointe, allant à l'encontre de Marey sur cette question.

Bsr Max,
Ne s'agirai-t-il pas plutôt de Treuille de Baulieu pour le sabre  de Cent-Garde qui a mis la gouttière à la pointe?
Cela étant dit, j'ai un sabre de type Dérué, monture et lame en T, fabriqué par Backes et Delacour vendu par Manchon rue de Richelieu qui présente sur le dos de la lame de 86 cm une gouttière de  de 72 cm. Pour l'instant je ne peux vous le présenter car je n'en ai pas encore fait des photos alors que je l'ai depuis 09/2018.
CDT

Non il s'agit bien de Marey. Voici la mention dans le livre Biographie des hommes du jour, publié en 1838. Il décrit ses idées sur un sabre baïonnette dans son mémoire sur les armes blanches, mais je ne suis pas sûr de tout à fait comprendre ce qu'il dit. Il faut dire que la version anglaise a fait quelques erreurs dans sa traduction.

Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Biogra10

Je serais bien intéressé de voir ce sabre. Si je comprend bien, la gouttière se trouve dans le bas de la lame et non vers la pointe?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty
MessageSujet: Re: Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey   Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoire sur les armes blanches, par le colonel Marey
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En mémoire du Lieutenant-colonel Arnaud Beltrame
» képi mod. 1931 de Lieutenant Colonel et Colonel ...
» Dt du 2 juin 2011 les silencieux, les éléments d’armes, le marquage des armes, l
» La Mémoire des bunkers
» Les Bleuets de la mémoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De la période Napoléonienne et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: