le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



La bourse PassionMilitaria est FERMÉE

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum

Nombre de messages : 3372
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie, sabres (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 18 Aoû 2021 - 13:39

Chers passionnés,

A toutes fins utiles, un petit point sur les épées de sous-officier de gendarmerie :

En 1826, les sous-officiers de gendarmerie sont autorisés à porter une épée spécifique, en tenue de résidence seulement (JMO 1826/1, p. 177 et 182 ; JMO 1826/2, p. 377). Le JMO ne décrit pas cette épée dans le détail. On sait du moins que sa poignée était en laiton massif et l'on peut penser que cette arme n’était pas simplement une version non dorée de celle des officiers, car elle a été conçue spécialement, par voie de concours.

JMO 1826/1, extraits des pages 177 et 182. Les corps d'élite dont il est question sont : la garde royale ; l'artillerie et le génie de la ligne :
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Gend1810
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Gend1811

JMO 1826/2, extrait de la p. 377 :
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier 1826-210

Cette épée étant non seulement facultative, mais encore à la charge des sous-officiers, on peut comprendre sa rareté. Si quelqu'un croit en posséder une, il serait intéressant qu'il en publie une photo.

Les dispositions précédentes sont reconduites sous la Monarchie de Juillet (Je n'ai pas trouvé d'exemple d'épée de sous-officier de gendarmerie de l'époque). Une description de l'épée de sous-officier de gendarmerie figure à l'article 466 de l'instruction du 21 août 1846 (non vu. Je complèterai courant septembre après visite à la bibliothèque du musée de l'armée).

A partir de 1853 (JMO 1853/1, décision du 5 avril 1853. Texte en cours de recherche), l'épée de sous-officier de gendarmerie est aussi attribuée aux brigadiers. Contrairement au(x) modèle(s) précédent(s), elle est pleinement réglementaire, quoique restant portée en tenue de résidence seulement, ou lorsque les gendarmes sont envoyés en mission individuelle hors de la résidence (témoignage...). Il est possible qu'à part son décor impérial, cette épée ait repris quelques caractéristiques du modèle de 1826, mais ce n'est qu'une hypothèse. L'arme possède la lame à deux pans creux par face des épées de sous-officier modèles 1816, 1857 et 1884, mais elle s’en distingue nettement par sa poignée de laiton coulée d’une pièce, sur laquelle alternent deux guirlandes, l’une de chêne, l’autre de laurier, séparées par une petite torsade, le tout disposé en hélice . Le fourreau est en cuir comprimé, même après 1884. La demi-coquille externe est ornée sous le Second Empire d’un faisceau de quatre drapeaux sur lequel broche une aigle. Sous la IIIe République, les drapeaux sont au nombre de six et l’aigle cède la place à un faisceau de licteur.

L'épée de sous officier et de brigadier modèle 1853 (Je ne sais plus où j'ai pris les photos d'épée et prie humblement les auteurs de m'excuser de les avoir utilisées sans autorisation préalable !) :

Exemplaire du Second Empire :
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Eapeae10

Exemplaire de la IIIe République :
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier 0c304010

L'épée de sous-officier de gendarmerie étant, sous la IIIe République, ornée d'un faisceau de licteur sur six drapeaux, elle est souvent confondue avec une épée du service de la justice militaire. Or, dans ce service, le faisceau de licteur sur six drapeaux est l’attribut exclusif des officiers supérieurs, lesquels sont dotés de l’épée à ciselures du modèle commun.

Pour les épées d'officier de gendarmerie, voir ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
Cathelineau

Nombre de messages : 5559
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyLun 13 Sep 2021 - 17:16

Bonjour,

Pour compléter, il est à noter que cette épée de gendarmerie n'était pas portée que par les Gendarmes mais pouvait aussi l'être par des Gardes champêtres.

Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum

Nombre de messages : 3372
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie, sabres (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyLun 13 Sep 2021 - 19:32

Merci vivement de cette précision. J'ignorais ce détail.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Général d'Armée
Général d'Armée
Gwalchaved

Nombre de messages : 1771
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 16:00

Bonjour

Je relance ce sujet car j'ai trouvé ceci dans la gazette des armes n° 144 signé Stiot et Pétard et qui cite la Décision ministérielle du 05 avril  1853 et attribue ce type d'épée à la garde, soit de Paris soit de la garde impériale.
Ce qui semble indiquer que les sous-officiers de la gendarmerie départementale portaient une épée différente.

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Captur18
Revenir en haut Aller en bas
litregol
Lieutenant
Lieutenant
litregol

Nombre de messages : 595
Age : 70
Localisation : Kaunas, Lithuania
Thème de collection : legion d'honneur
Date d'inscription : 18/01/2016

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 16:29

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier 1f610

Sous-officiers et brigadiers de gendarmerie de la Garde de Paris

Sous-officiers et brigadiers de gendarmerie de la garde de imperiale

En 1813, la Garde municipale est dissoute à la suite d'une tentative de coup d'État du général Malet et remplacée par la Gendarmerie impériale de Paris, puis, à la Restauration, par la Garde royale de Paris et la Gendarmerie royale de Paris. Elle fut recréée en 1830 et supprimée à nouveau après la révolution de 1848 au profit de la Garde civile (qui s'avéra être une institution provisoire). En juin 1848, la Garde républicaine de Paris est créée, qui comprend des régiments d'infanterie et de cavalerie. Le 1er février 1849, par décret de Napoléon III, la Garde est intégrée à la Gendarmerie nationale française. a écrit:

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Image160
Revenir en haut Aller en bas
litregol
Lieutenant
Lieutenant
litregol

Nombre de messages : 595
Age : 70
Localisation : Kaunas, Lithuania
Thème de collection : legion d'honneur
Date d'inscription : 18/01/2016

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 17:04

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Dscn0279
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Dscn0280
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Dscn0281
Revenir en haut Aller en bas
litregol
Lieutenant
Lieutenant
litregol

Nombre de messages : 595
Age : 70
Localisation : Kaunas, Lithuania
Thème de collection : legion d'honneur
Date d'inscription : 18/01/2016

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 17:05

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Dscn0282
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum

Nombre de messages : 3372
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie, sabres (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 19:05

Gwalchaved, l'épée de gendarmerie modèle 1853 est affectée à l'ensemble des brigadiers et sous-officiers de gendarmerie, qu'ils soient ou non de la garde. Je n'arrive pas à trouver le texte de 1853. Il faudrait que j'aille à la bibliothèque du musée de l'armée. Voici toutefois un extrait de l'Aide-mémoire à l'usage des officiers d'artillerie, édition de 1856, p. 728, qui montre bien que cette épée n'est pas exclusivement affectée à la garde impériale ou à la garde de Paris :

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier 185311

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Général d'Armée
Général d'Armée
Gwalchaved

Nombre de messages : 1771
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 19:55

Bonjour,

Pour ce qui me concerne, j'ai un texte qui dit que l'aigle avec les drapeaux (celle du centre montrée par litregol) est attribuée aux sous officiers et brigadiers de la gendarmerie (bien sur puisque c'est le sujet du post) de la garde de Paris ou de la garde impériale.

Pour le reste l'aide mémoire, même s'il y a peu de chance qu'il se trompe, n'est pas une référence officielle et peut-être, comme la référence date de1856 soit 3 ans après, ce modèle a t'il été étendu par la suite à toute la gendarmerie considérant l'arme comme troupe d'élite au même titre que les troupes de la garde.
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum

Nombre de messages : 3372
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie, sabres (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyMer 15 Sep 2021 - 23:18

Je suis preneur de votre texte, si c'est bien la décision du 5 avril 1853 et non l'interprétation qui en est faite par un tiers !

Il est sûr en tout cas que sous le Second Empire, tous les sous-officiers et brigadiers de gendarmerie portaient cette épée, en permanence pour la garde de Paris à pied, en tenue de résidence seulement pour les gendarmes départementaux. Cette disposition est reconduite après la chute de l'Empire : il n'y a plus de garde impériale, et pourtant les épées mle 1853 sont toujours là, avec simple changement de symbole.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gwalchaved
Général d'Armée
Général d'Armée
Gwalchaved

Nombre de messages : 1771
Localisation : dans la galaxie
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 27/06/2020

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyJeu 16 Sep 2021 - 15:26

Bonjour,

Ce que j'ai écrits c'est que j'ai trouvé une information tel quelle est rendue dans mon dernier post, pas que j'avais le texte. j'ai cherché et même épluché 145 pages de gallica sans succès. Du coup j'ai formulé l'hypothèse que cette épée était à l'origine en 1853 réservée à la garde de Paris et la garde impériale puis en prenant en compte le fait que la gendarmerie est une arme d'élite, le port de cette épée à été étendue à l'ensemble de la gendarmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Tribunusmilitum
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
Tribunusmilitum

Nombre de messages : 3372
Age : 62
Localisation : Val d'Oise
Thème de collection : Artillerie, sabres (centres d'intérêt plus que de collection)
Date d'inscription : 07/02/2018

Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier EmptyJeu 16 Sep 2021 - 16:34

Votre interprétation peut être la bonne, mais sans le texte réglementaire, on ne peut pas aller plus loin. Il reste donc deux ans et demi d'incertitude à combler, entre la directive du 5 avril 1853 et la parution de l'Aide-mémoire de 1856. Comme vous le rappelez justement, cet aide-mémoire n'est pas une pièce officielle, mais il est quand même publié après autorisation du ministre de la guerre.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty
MessageSujet: Re: Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier   Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le point sur les épées de gendarmerie : épées de sous-officier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De la période Napoléonienne et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: