le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

 

 Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyLun 19 Avr 2021 - 18:42

Bonjour à tous,

voici un insigne intéressant à propos d'une organisation de promotion de l'Empire colonial français : la Jeunesse de l'Empire français. Cette organisation est apparue au cours de l'entre-deux-guerres. Un première organisation existe déjà en 1937, au 150 du boulevard de la Gare à Paris. Elle exposait à cette date lors de l'exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne, de Paris.
Puis, un autre mouvement, ou le même, est fondé ou refondé en 1938, par Jean Daladier, fils d'Edouard Daladier, le 20 novembre 1938. Quels éléments ont motivé à la création de cette jeunesse ? « J'ai estimé que nous, les jeunes, avons tous au fond de nous-mêmes, une force neuve qu'il faut mettre au service de notre pays, si possible, dès que nous commençons à sentir en nous le sens des responsabilités et des décisions ! Et j'ai pensé qu'il était nécessaire d'intéresser de plus en plus les jeunes à la question coloniale, si vitale, si instructive et si riche en éléments de toutes sortes et qu'il fallait souvent leur rappeler l'existence de richesses merveilleuses, au-delà des mers, sur d'autres continents français... richesses qu'ils ignorent trop souvent », selon Jean Daladier lui-même.

Après avoir exposé à ses camarades de classe (philosophie) son projet, au sein du lycée Pasteur de Neuilly, ce sont près de 300 personnes qui sont déjà derrière lui au début du mois de décembre 1938. La conférence inaugurale eut lieu en ce début du mois de décembre 1938, puis une second session le 8 décembre. Voilà donc les débuts de cette organisation qui se veut comme non politique. Le siège social provisoire, avant d'être à Paris, était à Neuilly, au 30 de la rue de l'Eglise. Pour adhérer à la JEF, il fallait avoir entre 15 et 30 ans.
Une troisième conférence eut lieu courant janvier 1939. La première assemblée de la JEF eut lieu dans la deuxième quinzaine de janvier. L'Excelsior a relaté en image cette assemblée, avec le logo de la JEF derrière son président, le jeune Jean Daladier : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k46116798/f8
Dans un écrit paru le 21 janvier 1939, Jean Daladier rappelle les objectifs de cette organisation. Quelques morceaux choisis : « entretenir presque « journellement » leurs [aux jeunes] leurs connaissances de l'Empire français, pour leur faire aimer d'un amour patriotique « quotidien » le sol que des Lyautey, des Bournazel, des Gallieni et tant d'autres grands colonisateurs leur ont laissé en héritage  […] Le mouvement « jéfiste » veut vivre et prospérer en dehors de toute doctrine politique […] Nous voulons simplement faire apprécier, à leur juste valeur, les richesses de nos colonies, à ceux qui précisément n'iront jamais les admirer de près, afin qu'ils soient pleinement capables de prendre la défense des intérêts de l'Empire... […] Par tous les moyens, notre propagande s'efforcera de développer, chez les « jeunesses impériales », le sens colonial. A Paris, en province, en Afrique du Nord, les résultats sont déjà plus qu'inespérés. Les voyages que nous organiserons outre-mer pour les jeunes ne seront point seulement des « croisières touristiques », mais, en quelque sorte, une « mise à l'épreuve », sur place, des connaissances qu'ils possèdent en matière coloniale : joignant ainsi l'utile à l'agréable ! […] Nos colonies sont un peu les « enfants » de notre « mère patrie ». C'est à nous, jeunes générations, de veiller sur eux ! Mais, pour en être dignes, apprenons donc à bien les connaître et les biens « chérir »... ». L'association intéresse, elle plaît, et compte déjà 6000 membres en février 1939.
Des conférences nouvelles suivirent en mars à Paris, puis à Lyon début avril. En mai est annoncée une grande croisière de la JEF, prévue au mois de septembre pendant 18 jours entre le 7 et le 25 septembre : la croisière avait pour lieux l'AOF avec le Sénégal et l'Afrique du Nord avec le Maroc et l'Algérie, pour quelques 400 personnes. On annonce aussi en mai une croisière au Maroc du 29 juillet au 14 août 1939, pour quelques 150 personnes. Elle fut visiblement un succès.
Les conférences se poursuivent avec, en mai 1939, une conférence au cercle militaire de Paris sur Lyautey. On intéresse les jeunes sur la vie aux colonies, sur les territoires de l'Empire, sur leurs grands chefs, comme le fut Lyautey.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le siège social de la JEF était au 6 rue de Berri. Elle regroupe déjà des milliers de membres, 30000 en août selon Pavillon Haut !, 50000 selon L'Intransigeant. Une tournée est lancée au cours du mois de septembre pour diffuser des films patriotiques notamment à l'intention des habitants des campagnes françaises. Ces films sont à la gloire de l'Empire et en particulier de son armée.
Le lien avec l'armée, nous le verrons plus loin, est important pour la JEF : les antennes locales participent aux différentes manifestations en lien avec l'armée, au-delà de la participation aux cérémonies nationales et dépôts de gerbe. Par exemple, citons la section de Toulouse, qui a apporté un concours non négligeable à la journée nationale de l'Infanterie en mai 1939. De plus, l'association a organisé une collecte de vêtements chauds pour en faire des colis pour les hommes des Troupes coloniales particulièrement, en octobre ou novembre. Ces colis sont envoyés aux militaires au cours du mois de décembre 1939, en prévision de Noël. Appelés « Pour ceux du front », ces colis sont directement adressés aux combattants. On trouve dans ces colis des lainages donc, mais aussi des conserves, du chocolat, une carte-lettre avec cette formule adressée au soldat : « dites-nous ce que vous aimeriez trouver dans le prochain colis ». Le colis spécial de Noël est plus garni : pâté, biscuits, chocolats, bonbons, cigarettes, mouchoirs, papiers à lettres, crayon, savon, et un centième du billet de Loterie nationale (ce dernier présent dans tous les colis, pas exclusivement celui de Noël). Cette manifestation de solidarité s'est clôturée le 30 janvier 1940 au cinéma Marignan de Paris par une grande soirée, sous le haut patronage du président de la République et avec la présence de M. Georges Mandel, ministre des colonies
Plus encore, la JEF, après cette tournée nationale de projection de films patriotiques et l'envoi de ces colis aux soldats, veut aussi toucher la jeunesse des pays neutres, notamment les lycéens comme eux : ainsi des échanges sont organisés avec de jeunes roumains. De plus, l'engagement va porter aussi sur la création de journaux de guerre, par des lycéens : ce sont des brochures d'une dizaine de sujets environ. Les premiers essais eurent lieu en Gironde.

Dans le même temps, au cours de l'année 1939, des sections locales furent fondées : ainsi à Rouen tout début janvier; ainsi à Lyon quelques jours plus tard ; ainsi à Toulouse (siège au 42 du boulevard de Strasbourg) en février ; ainsi dans le Nord à Lille ; ainsi dans l'est à Nancy, Metz, Bar-le-Duc et Strasbourg en avril ; ainsi en Bretagne avec la section locale de Brest ; ainsi une section dans le Béarn où la première réunion eut lieu le 25 janvier ; ainsi en Avignon avec des ramifications locales à Orange, Carpentras, Apt, Cadenet, Violès ; ainsi bien sûr à Marseille (siège au café Glacier place de l'Horloge). On trouva aussi des sections dans l'Empire, au Maroc à Rabat et Casablanca dès janvier-février 1939, à Marrakech, Tanger, Fès ensuite (plus de 1000 adhérents pour l'ensemble du territoire marocain en juin 1940), en Tunisie fin février, à Madagascar, dans les Etablissements français dans l'Inde. Relevons aussi la création de sections sportives au sein de la JEF (prémices aux centres sportifs créés dans tout l'Empire en mars 1940), parmi lesquelles, dans l'empire, la section basket-ball de Casablanca. En métropole, citons la section cyclotourisme de la section de Toulouse fondée mi juin 1939. En juillet 1939, il est estimé à 500 le nombre de sections locales sur le territoire.
Des sections locales furent aussi créées tardivement, au cours de 1940, comme à Angoulême en mars.

Arrêtons-nous plus particulièrement sur le territoire algérien, qui a été un des plus actifs pour la JEF. En effet, de nombreuses sections y furent créées : à Alger le 14 janvier 1939 présidée par Martin Guy, qui fut aussi le délégué du mouvement pour l'ensemble de l'Algérie ; une section féminine dans la deuxième moitié de janvier ; la section de Blida début mars ; la section d'Oued-el-Alleug ; la section de Philippeville, créée dans la deuxième quinzaine d'avril ; la section d'El-Biar. Tout comme en métropole, les sections algériennes organisèrent des réunions, des projections de film sur la thématique de l'Empire, des conférences avec des enseignants, comme M. Messerchmitt de l'école de commerce d'Alger. Les sections, notamment celle d'Alger, tenaient aussi des stands d'information lors des foires. Pique-niques, sorties entre adhérents, soirées dansantes, rassemblements, notamment lors des cérémonies rythmaient aussi la vie des sections. Et bien sûr, on se rencontre entre sections. Ce fut aussi la possibilité pour les sections algériennes de rencontrer une délégation de la JEF venue de métropole au cours du voyage évoqué plus haut au Maroc en juillet-août 1939.

Avec le déclenchement de la guerre, la JEF partout en France se mobilise. La JEF d'Algérie notamment. Ainsi, dans un article adressé à ses adhérents, paru dans L'écho d'Alger du 16 septembre 1939, la direction de la JEF explique : « vous devez faire tous vos efforts pour améliorer, le plus possible, la vie des familles de ceux qui défendent si vaillamment l'honneur, la liberté et l'intégrité de l'empire français. Il faut penser que l'hiver approche et que certains petits, privés de leur soutien, auront besoin de votre aide. Tâchons de leur rendre la vie le moins pénible possible. […] D'autre part, les jeunes adhérents qui ne sont pas touchés par la mobilisation doivent s'employer de leur côté et faire partie de la défense passive ». En métropole, la section de Toulouse invite les jeunes femmes qui souhaitent contracter un engagement en tant qu'infirmières à se faire connaître. On prie aussi les adhérents à participer à la journée du vin chaud du soldat le 3 mars 1940. Le soutien va même au-delà de la France : toujours à Toulouse, dans une adresse en date du 25 février 1940, les jeunes adhérents sont priés de donner leurs skis et équipements pour l'armée finlandaise alors en conflit contre les troupes allemandes
Au cours du mois d'avril 1940, les liens avec l'armée furent resserrés : un bataillon de Tirailleurs sénégalais fut adopté par la JEF. L'idée est d'améliorer leur conditions de vie. Les permissionnaires du bataillon furent reçus au siège de la JEF, au 19 de l'avenue George V à Paris. Ce lien avec l'armée est entretenu encore, avec à Wassy la création, en collaboration avec la section locale de l'Union française des combattants, d'une cantine et d'un foyer du soldat.
Au-delà des soldats, une aide est aussi apportée par le mouvement aux réfugiés : ainsi, belges et français sont-ils accueillis à la gare du Nord en mai 1940, par des membres de la JEF, portant un brassard spécifique.

Le mouvement est important, le mouvement est sérieux, il est placé pour cela sous le haut patronage du président de la République Albert Lebrun, mais aussi Yvon Delbos, ministre de l'éducation nationale (novembre 1939).

Notons également que le mouvement s'est doté d'une revue, à partir de la mi 1939.

A cause de la guerre, le siège national de la JEF est délocalisé en septembre 1940, en accord avec les autorités de Vichy, à Marseille. Jean Daladier n'est plus le président de ce mouvement. D'ailleurs, il faut noter que certaines sections se sont désolidarisées du mouvement national, à l'exemple de la section toulousaine qui explique le 29 septembre : « Le nouveau comité régional de la J.E.F. fait savoir à la population toulousaine qu'il a rompu toutes attaches avec le Comité métropolitain, et, en particulier, avec l'ex président Jean Daladier ».

En avril 1941, le mouvement fusionne avec un autre mouvement : les Compagnons de France, afin d' « éviter la dispersion et l'inaction forcée de ses membres par suite de sa dissolution ». Localement, dans l'Empire, les sections sportives ont pu fusionner avec d'autres clubs. Ce fut le cas par exemple de la section basket-ball de Casablanca au Maroc, qui a fusionné avec quatre autres clubs de la ville le 18 mai 1941.


Sources :
- Exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne ; Paris ; Catalogue général officiel ; 1937
- Le journal : 6 décembre 1938,  9 décembre 1938, 21 janvier 1939, 18 mars 1939, 20 mars 1939, 14 mai 1939, 5 juillet 1939, 24 septembre 1939
- Le Matin : 8 janvier 1939, 14 janvier 1939, 3 avril 1939, 13 décembre 1939, 22 avril 1940
- Excelsior : 20 janvier 1939
- Pavillon Haut ! Bulletin mensuel du comité de la propagande française pour le redressement national ; n°2 – août 1939
- Le monde colonial illustré ; n°187 – janvier 1939
- Bulletin de l'office central des œuvres de bienfaisance ; n°63 novembre 1939 et n° 65 mai 1940
- L'écho d'Alger : 15 janvier 1939, 19 janvier 1939, 17 février 1939, 4 mars 1939, 22 mars 1939, 21 avril 1939, 16 juin 1939, 1er juillet 1939, 16 septembre 1939, 25 avril 1941
- La dépêche de Brest : 22 juin 1939
- La liberté : 15 mars 1940
- Paris-soir : 19 mai 1940
- Le Petit parisien : 31 octobre 1939, 13 décembre 1939
- Le Petit marocain : 7 février 1939, 13 février 1939, 20 juin 1939, 21 juin 1939, 20 juin 1940, 13 octobre 1940, 19 mai 1941
- Le Radical de Marseille : 1er avril 1939, 13 décembre 1939
- La Dépêche de Toulouse : 26 février 1939, 9 mai 1939, 17 juin 1939, 27 octobre 1939, 25 février 1940, 29 septembre 1940
- La Croix du Nord : 15 mai 1939
- Les tablettes d'Avignon et de Provence : 28 mai 1939
- Bulletin meusien : 6 mai 1940
- Le Temps : 12 novembre 1939
- L'Auto : 13 mars 1940
- L'Œuvre : 29 janvier 1940
- La Charente : 16 mars 1940
- L'Intransigeant : 23 juillet 1939.

Cordialement.

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Img_2659

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Img_2658


Dernière édition par poddichini le Mer 25 Aoû 2021 - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ZOUAVE9
Capitaine
Capitaine
ZOUAVE9


Nombre de messages : 602
Age : 57
Localisation : Région de Bourgogne
Thème de collection : 1870/14-18/30-45
Date d'inscription : 07/04/2021

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyLun 19 Avr 2021 - 19:17


Bonjour poddichini,

merci du partage pour cet article clair et détaillé, je ne connaissais ni l'insigne, ni même cette organisation...

amicalement RV
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyLun 19 Avr 2021 - 19:28

Bonjour,

je vous remercie.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Dumas
Général d'Armée
Général d'Armée
Dumas


Nombre de messages : 1980
Age : 52
Localisation : Toulouse
Thème de collection : WW2 / indo / Algérie
Date d'inscription : 17/03/2018

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyLun 19 Avr 2021 - 20:41

Bonjour poddichini
Merci pour ce partage de connaissances, encore une découverte pour moi 👍
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyMar 20 Avr 2021 - 6:40

Bonjour Dumas,

Merci pour votre message.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyMar 20 Avr 2021 - 8:09

Au sujet de l'insigne, il fut créé au moins avant avril 1940. En effet, nous le retrouvons sur les papiers à en-tête du mouvement lorsqu'il est au 6 rue de Berri. Il a dû être créé au cours de 1939.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyMar 27 Avr 2021 - 9:15

Bonjour,

je pense qu'il ne faut pas confondre cette organisation, avec le Parti de la Jeunesse de l'Empire français, qui fut imaginé en Indochine au cours de l'année 1942 par le gouvernement général de la fédération, qui engloberait "tous les éléments jeunes qui ne sont pas encore touchés par les mouvements de jeunesse existant à l'heure actuelle. Une école de cadres [s'ouvrirait] en vue de former des chefs appelés à les diriger".

Sports Jeunesse d'Indochine, 1ère année, n°11, 13 mars 1942.

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 0:14

Bonjour,

Les grands personnages de l'Empire furent souvent au coeur des conférences organisées par les sections de la Jeunesse de l'Empire français. Ces personnages furent aussi réemployés dans les surnoms donnés à certaines sections. Ainsi, pour ne prendre que cet exemple, la section de Pontoise, dirigée par Jean-Claude Chabanne, fut-elle surnommée le "cercle Savorgnan de Brazza".

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 21:07

Bonjour,

Je souhaite connaître la date de création de la section bretonne de Naoned et son siège. Merci.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
FRANCE1940
Soldat
Soldat



Nombre de messages : 8
Age : 60
Localisation : MIDI PYRENEES
Thème de collection : 14/18 39/45
Date d'inscription : 28/09/2018

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptySam 1 Mai 2021 - 19:38

Bonjour à tous. Merci pour ces infos concernant un mouvement fort peu connu. J'en profite pour vous présenter un lot découvert dans un grenier du Tarn et Garonne il y a quelques années. Il s'agit de divers documents du JEF et des COMPAGNONS DE FRANCE, section de MONTAUBAN,  ainsi que quelques insignes du JEF. Si quelqu'un est intéressé par l'achat d'un insigne, qu'il me contacte
PHILJeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Jef_110
Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Jef_210
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptySam 1 Mai 2021 - 19:46

Bonjour,

merci pour votre message.
Par contre, on va oublier votre dernière phrase, qui n'est pas conforme au règlement. En effet, les ventes sont réglementées ici.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
akraben
Maréchal
Maréchal
akraben


Nombre de messages : 2218
Localisation : Montluçon
Thème de collection : Appareils de protection contre les gaz
Date d'inscription : 08/06/2007

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptySam 1 Mai 2021 - 22:11

Bonsoir,
Un document en vente en ce moment sur delcampe:
https://www.delcampe.net/fr/collections/documents-historiques/jeunesse-empire-francais-cinema-vision-saharienne-daladier-1261070993.html
Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 993_001
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptySam 1 Mai 2021 - 22:24

Bonsoir,

Film projeté le 3 décembre 1939 à 15h au cinéma Marignan.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 EmptyDim 2 Mai 2021 - 7:31

Bonjour,

Le carton d'invitation ne précise pas que le film fut précédé d'une conférence du général Pierre Weiss. Cette conférence avait pour thématique les "héros de l'air", les aviateurs de chasse et d'observation, parmi eux le sergent Lachapelle, le lieutenant Paul de Forge, le lieutenant Maffou.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty
MessageSujet: Re: Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941   Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeunesse de l'Empire français - Les jeunes au service de l'Empire 1938-1941
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passage de la Ligne, 1938 & combats de Syrie, 1941
» lot espagnol 1938/1942 falange jeunesse SUITE + POIGNARD
» Confirmation vareuse coloniale , modèle 1938 , service recrutement (ADC ?)
» armèe du levant tract et ordre de service 07/1941
» Masque à gaz français 1938 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Après la seconde guerre mondiale ... :: Troupes coloniales et troupes d'Afrique-
Sauter vers: