le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



La bourse PassionMilitaria est FERMÉE

Le Deal du moment : -17%
Jeu Nintendo Switch : New Pokémon Snap à ...
Voir le deal
49.99 €

 

 8 BPC Nghia lo

Aller en bas 
AuteurMessage
gephi577
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 106
Localisation : FRANCE
Thème de collection : ww1/para de tous temps/indo/algérie
Date d'inscription : 29/03/2016

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyDim 6 Déc 2020 - 1:02

Bonjour,

Je continue sur ma lancée des TAP en venant vous présenter ce cadre de la médaille militaire à titre posthume.
Voici donc le diplôme du soldat MAUDET Jean Marcel (Matricule au corps 581), parachutiste affecté au jeune 8eme Bataillon de Parachutistes Coloniaux.
Ce soldat est tombé  le 3 octobre 1951 dans le secteur Nam Muoi Nord-Vietnam lors de la Bataille de Nghia lo (voir la croix)
8 BPC Nghia lo 306px-11

En octobre 1951, le corps de bataille vietminh a déjà pris forme: Il possède six divisions; la 304, 308, 312, 316 et 320, fraichement reconstituées en  personnels  et  en  armes  lourdes chinoise, mortiers de gros calibre...
Le  général  Salan  qui  remplace  momentanément  le  général  Jean  de  Lattre  de Tassigny, s’attend à une attaque vietminh durant la fin de l'année 1951, de nombreux indices vont dans ce sens:
-Le haut commandement  communiste vient de mettre en place un nouveau système de cryptage.
-Le 18 septembre, le général Salan est informé d’un ensemble de faits qui  laissent prévoir des futures actions de Giap, une offensive qui  pourrait  se  situer  dans  la zone Nord Ouest du Tonkin (en pays Thaï) est à prévoir.
-La division DD 312 a été repérée dans la région de Yen Bay sur la rive droite du fleuve  Rouge  et  possèderait  des  moyens  de  franchissement;  un  de  ses  régiments, le  TD 165, serait déjà à pied d’œuvre, près du poste français de Ca Vinh à 40 kilomètres de Nghia lo.

Les services d'écoute réussiront entre-temps à décrypter le nouveau code viet, ils apprennent que la nouvelle offensive est baptisée par Giap  «Ly Thuong Kiet», et que cette dernière a pour but une implantation durable dans la région de Nghia lo, région aux ressources importantes sur le plan alimentaire: elle pourrait subvenir au besoin de son armée.
D’autre part, la conquête du pays Thaï procurerait à Giap un prestige supplémentaire....., le  général de  Lattre étant aux Etats-Unis,le général Salan, le tient informé de la situation et de sa décision de défendre Nghia lo coûte que coûte, et reçoit l’approbation du Haut Commissaire et Commandant en chef en Indochine.
Pour finir, les  services  de  renseignements  français  estiment  que  les  forces  vietminh qui se tiennent prête à intervenir  en  Pays  Thaï  sont  la  Division  DD  312 du colonel  Le  Trong  Tan,  formait par les TD141, 209 et 165,  soit  12.000  bodoïs,  3000 coolies, 30 canons de 75m/m, 200 bazookas/SKZ et 80 mortiers.
Essayons de voir ce que représente le secteur de Nghia Lo:
C'est  une  grosse  bourgade  étendue  dans  une Cuvette  de  4  kilomètres de long sur 10 kilomètres, dont la ville est traversée par la route coloniale n°13 et possède un terrain d’aviation. Un poste militaire se trouve sur place,il est tenu par le  1°  bataillon  Thaï (environ 1000  hommes:18 officiers,600 tirailleurs et cinq compagnies légères de supplétifs), équipé de deux pièces d’artillerie de 75 postaient sur les points haut de la cuvette. Les effectifs sont répartis sur plusieurs postes, dans le bas de la cuvette, le haut , à Son Buc (Sud-Est) et enfin des postes d'alertes dans le Nord et l'Est.
C'est dans la journée  28  septembre que débute les premiers accrochages  dans le secteur  de  Khau  Vac  (10 km au Nord de Nghia lo). Cette attaque contraint les français à immédiatement quitter le poste de Sai  Luong (Nord-est) qui se replie sur le poste principal.
    Le 30 septembre, deux  régiments  viets (le   TD141 et TD209) sont repérés au Nord-Est de Nam Muoï et se dirige vers Nghia lo.
Les accrochages se déclarent cette fois à Ca  Vinh et prennent un aspect plus sérieux, de nouveaux postes français sont contraints au replie sur la cuvette.

     Le 1er octobre, c'est cette fois le poste de Ban Tu, situé à 5 kilomètres au Nord qui est pris d’assaut par les bodoïs.

     Le lendemain 2 octobre, sur ordre du général Salan, le 8° Bataillon de Parachutistes Coloniaux est largué en deux vagues dans sur la région de Gia Hoï, C'est "l'Opération Rémy". Sous les ordres du capitaine Gautier (son officier adjoint, lieutenant Allard),  le  bataillon se compose  de 20 officiers,  56 sous-officiers,  226 parachutistes européens et 274 parachutistes vietnamiens.
Son objectif est de soutenir Gia Hoi et d'harceler les arrières de l'ennemi afin de soulager le dispositif de défense de la cuvette.

Commandement:
La CCB (compagnie de commandement du bataillon) est commandée par le lieutenant Guérault secondait par les sous-lieutenants Tiger et  Renaud,  la  15°  compagnie  par  le  lieutenant  Dumil  de  Bénazé,  avec  les  sous-lieutenants Joyeux  et  Gore,  la  16°  compagnie  par  le  lieutenant  Gueguen  avec  les  lieutenants  Bardet, Gomane et l’aspirant Cherfallot, la CIP compagnie indochinoise parachutiste par le lieutenant Rioual avec les sous-lieutenants Dufour et l’aspirant Rousseau.

     Le 3 octobre 1951 vers 4h du matin, le TD 141 attaque le poste de Nghia lo bas, le chef de bataillon Girardin est tué, mais la garnison tient bon jusqu'au replie des bodoïs à la levée du jours (7h), ces derniers craignent un attaque aérienne.
Dans le même temps, c'est le poste de Son Buc qui est attaqué par le TD 165, le poste résiste avec le soutient de l'aviation.
Enfin vers 8h30, la 16° compagnie du 8° BPC, subit un assaut en règle et doit se  replier.
Réagissant immédiatement, le capitaine Gautier met en place un dispositif destiné à couper la piste  Gia  Hoï - Nghia lo par un point d’appui organisé par la compagnie du lieutenant Gueguen sur la côté 405 au sud de Gia Hoï, tandis que le lieutenant Allard reste au PC afin d'assurer les liaisons radios.
Le bataillon occupe le col de Ban van obligeant ainsi le TD 209 à se détourner de l’assaut principale de Nghia lo.

     Le 4 octobre, le général Salan ordonne le parachutage du 2° Bataillon Étranger de Parachutistes également sur Gia Hoï. Ses trois compagnies se regroupent près de la côte 405 au Sud du col de Ban Van.

Commandement:
Commandé le capitaine Raffali, la CCB est au ordre du lieutenant Longeret, la troisième compagnie sous le commandement du lieutenant Lemaire, la quatrième du lieutenant Louis-Calixte et la CIPLE au ordre de lieutenant Elie de Saint Marc.

     Durant la nuit, la nuit la 16° compagnie du 8° BPC est relevée par la 15° compagnie au  col  de  405,
elle prend par la suite contacte avec la  section  Thaïe de reconnaissance vers 8h30.
Pour comble du malheur, ces derniers sont pris dans un  accrochage d'une extrème violence avec  les viets, progressant sur la piste et appuyés par des armes lourdes installées sur le versant Nord de la rivière Nam Minh.

     Le 5 octobre est une journée dense: au matin, la compagnie du lieutenant Gueguen (16°compagnie 8 BPC) se bat au corps à corps et commence à être encerclée par les viets. Elle réussit cependant à se dégager au prix de lourdes pertes, la section de l’adjudant Crepellière est détruite sous le nombre.
Le repli c'est effectué difficilement: on dresse le bilan des pertes avant de rejoindre Gia Hoï.
Durant ce temps, les  viets  déclenche une nouvelle sur le poste de Nghia lo bas vers 4h du matin, elle est aussitôt repoussé.
Le 2°  BEP quand à lui rejoint Bac Co à six kilomètres au sud de Gia Hoï et à Bo Sieng avec objectif d’intercepter les unités viets qui progressent sur la piste de Khau Vac. La fusillade se déclare, le bataillon étranger se trouve sur les hauteurs qu'ils contrôlent.
Quelques blessés de la section Crepellière sont retrouvés lors d'une reconnaissance mené par des légionnaires appuyé par des chasseurs bombardiers.

     Face à la situation, il est alors décidé de regrouper le commandement du 8 BPC et du 2 BEP aux ordres du colonel de Rocquigny  qui maintient le col de la côte 869 par la CIP du 8°BPC et envoie des reconnaissances vers Tan Kouen par des éléments du 8°BPC.
La 16° compagnie quand à elle doit tenter de prendre le contact avec le 2° BEP, mais elle est de nouveau attaquée vers  18h  par  un  bataillon  viet  au  moment  où  elle  arrive  à  Tan  Kouen. Les troupes vietminhs attaque de vive force le PC, le capitaine Gautier est blessé, la section du lieutenant Truchot encerclée, disparaît dans la marée jaune.
Face à la situation, la 15° compagnie porte" un coup de main" aux éléments sous le feu, ils permettent au lieutenant Gueguen de rejoindre le col de 869 où est posté la CIP et une compagnie du BEP. Par petits groupes les parachutistes de la 16°compagnie rejoignent Gia Hoï où l’évacuation des blessés a commencé.

     Le  10°  BPCP  rentre dans la fournaise: il est parachuté sur  le  poste  de  Nghia lo,

Commandement:
Commandé par  le  capitaine  Weil,  la  1° compagnie est sous les ordres du lieutenant  Compain,  la 2 au lieutenant d’Harcourt, la 3 par le capitaine Vernet et la CCB par le lieutenant Goria.

Dès son arrivée, il est immédiatement dirigé sur le poste de Son  Buc qu'il doit dégager. Malheureusement, le bataillon parachutiste de chasseur à pied est arrêté par les viets à la côte 165.

     Le 7 octobre, la 4° compagnie du lieutenant Louis-Calixte (2 BEP) est attaquée à  trois  reprises durant la nuit, elle doit se replier vers 4h du  matin sur le PC du bataillon qui décroche lui aussi vers Tan Kouen pour rejoindre le 8° BPC.
Pour faire face, le capitaine Raffali et son 2eme BEP progressent vers le Nord en suivant les crêtes où il sont de nouveau attaqués, sans succès.

     Le 8 octobre, le poste de Son Buc est à nouveau attaqué mais il résiste aux assauts nocturnes des viets. Pendant ce temps le 2° BEP rejoint le 8° BPC près de la côte 405.

     Le 10 octobre, après plus d'une semaine de combats, la Division DD312 se retire du dispositif n'ayant put réussir à  percer les lignes françaises.

LE BILAN
Cette défaite des viets tient surtout au fait que les unités parachutistes larguées vague après vague sur le secteur de Nghia Lo ont agi constamment sur les flancs des unités viets qui se voyaient constamment harcelées

La résistance offerte par les postes français fut à la hauteur,puisque les viets ont perdu bon nombres des leurs lors de leurs assauts sur les postes. On estime le taux de pertes ennemis à un millier de morts et plus de 2500 blessés.
Côté français, les pertes sont de 36 morts, 96 blessés et 163 disparus.
La  manœuvre  lancée  par  le  général  Salan  avec  seulement  trois  bataillons  de parachutistes a brisé l’offensive viet en Pays Thaï et obligé une division à la retraite.
Cette victoire est un exemple d'une parfaite utilisation des troupes aéroportées combiné avec le soutien d'une aviation légère.

L'homme dont le nom figure sur le diplôme participa à cette Bataille; Il fut parachuté avec le reste de son Bataillon lors de "l'opération Rémy". Il meurt le 3 octobre 1951 quelques heures après son dernier saut.
Il sera décoré à titre posthume de la médaille militaire ainsi que de la croix de guerre des TOE avec palme.
Sa fiche du memorialgenweb.org, indique qu'il serait aujourd'hui inhumé dans la commune de Saint-Clément-des-Baleines(Charente-Maritime) non loin de la ville de La Rochelle on il naquit le 11 avril 1931, il avait 20 ans lorsque la mort l'a emporté.
Voici son diplôme
8 BPC Nghia lo 20201249
8 BPC Nghia lo 20201248

8 BPC Nghia lo Screen10

Je joins une capture d'écran venant du site http://www.veterans.fr, je trouve cette dernière parfaitement en accord avec le sujet.
Souhaitant que vous trouverez ce poste intéressant

Cordialement
gephi577
Revenir en haut Aller en bas
Dumas
Général de Brigade
Général de Brigade
Dumas

Nombre de messages : 1162
Age : 51
Localisation : Toulouse
Thème de collection : WW2 / indo / Algérie
Date d'inscription : 17/03/2018

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyDim 6 Déc 2020 - 6:46

Bonjour
Merci pour ce post très bien réalisé et très précis
Merci aussi pour le partage
Et pour finir respect et honneur pour ce jeune homme mort pour son pays et sûrement aussi pour un idéal 🇲🇫
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 53333
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyDim 6 Déc 2020 - 7:13

Bonjour,

Il était soldat de 2e classe, du recrutement de la Seine.
Son dossier est au SHD de Vincennes.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
12-12
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1521
Localisation : X
Thème de collection : X
Date d'inscription : 28/03/2015

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyDim 6 Déc 2020 - 9:32

Bonjour gephi577,

En complément pour votre excellent sujet :

8 BPC Nghia lo Nghia_11
8 BPC Nghia lo Nghia_10

Cordialement,
12-12
Revenir en haut Aller en bas
12-12
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1521
Localisation : X
Thème de collection : X
Date d'inscription : 28/03/2015

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyDim 6 Déc 2020 - 10:03

Bonjour .

Suite : Nậm Mười, district de Văn Chấn au nord de Nghĩa Lộ :

8 BPC Nghia lo Nghoa_11

8 BPC Nghia lo Nghoa_10

Cordialement,
12-12
Revenir en haut Aller en bas
lasape
Général d'Armée
Général d'Armée
lasape

Nombre de messages : 1700
Localisation : FRANCE
Thème de collection : Insignes militaires français
Date d'inscription : 18/08/2014

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyDim 6 Déc 2020 - 11:58

Bonjour,

Merci et bravo pour votre post particulièrement intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
gephi577
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 106
Localisation : FRANCE
Thème de collection : ww1/para de tous temps/indo/algérie
Date d'inscription : 29/03/2016

8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo EmptyLun 7 Déc 2020 - 15:45

Bonjour,
Merci pour vos retours. J'ai essayé de lui rendre hommage tout en présentant cette bataille que je ne connaissais pas avant de m’intéresser à l’Indochine. Comme vous dites c'est un guerre souvent pour ne pas dire quasi méconnue de la métropole.
Pour ma par mon intérêt pour ce conflit c'est affirmé depuis près de un an ainsi que pour le conflit algérien, suite au décès de mon grand-père maternel vétéran de ces deux conflits. Il ne m'a jamais rien raconté, il était atteint de la maladie d'alzheimer et de parkinson qui furent déclaré en 2000 à ma naissance. J'ai cependant la chance d'avoir accès à toutes une bibliothèque de ces livres sur le militaria et l'histoire (il avait la fibre des soldats de plombs et véhicules miniatures), à toutes ces archives ainsi qu'à plusieurs malle d'effets militaires et surtout à ma grand-mère qu'il à rencontré en 1950 à Saïgon et qui la suivi dans toutes ces affectations. Il n'était cependant pas para, ce thème là je le cultive aussi par tradition militaire, mon père étant le premier para.
Voilà vous en savait un peu plus sur moi par la même occasion même si ce n'est pas le sujet. désolé de mon écart 8 BPC Nghia lo 240856 .

Cordialement
gephi577
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




8 BPC Nghia lo Empty
MessageSujet: Re: 8 BPC Nghia lo   8 BPC Nghia lo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
8 BPC Nghia lo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: Vos découvertes-
Sauter vers: