le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 Général de Gendarmerie baron Fauconnet

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
MARGOUILLAT2
Aspirant
Aspirant
MARGOUILLAT2


Nombre de messages : 486
Age : 75
Localisation : DIJON
Thème de collection : Maréchaussée - Résistance
Date d'inscription : 19/10/2010

Général de Gendarmerie baron Fauconnet Empty
MessageSujet: Général de Gendarmerie baron Fauconnet   Général de Gendarmerie baron Fauconnet EmptyDim 25 Oct 2020 - 17:07

Bonjour.

2020 est l'année de la commémoration des 150 ans de la guerre Franco-prussienne de 1870.

 
LA PRISE DE DIJON (1870)

Bref historique :
La bataille du 30 octobre (1ère bataille).
Après la capitulation de Sedan , les Prussiens consolidèrent leurs conquêtes à l’Est. Le  27 octobre ils  se mirent en marche vers Dijon, à peine retardées par les gardes mobiles qui s'étaient positionnés pour défendre le passage de la Vingeanne. Les troupes du colonel français Fauconnet se virent forcées à renoncer à défendre la ville et à se replier sur Beaune. Le 29, le préfet et le maire de la ville, sous la pression de la population, réclamèrent leur retour. Les volontaires locaux engagèrent le combat contre deux brigades de l'armée badoise, avant-garde de l'armée prussienne. Les combats continuèrent toute la journée du 30 octobre sur les hauteurs de Montmusard et dans les faubourgs est de Dijon, en particulier rue Jeannin. Fauconnet, revenu de Beaune avec quelques milliers d'hommes, y fut grièvement blessé alors qu'il tentait une contre-offensive sur la route de Gray, en avant de la barrière d'octroi, et mourut quelques heures plus tard, après avoir pris connaissance du décret qui le nommait général.
GENERAL BARON FAUCONNET , Adrien François Louis

Issu d'une grande famille d'officiers, Adrien-François-Louis, baron FAUCONNET, est né à Anvers le 16 mai 1814. Destiné dès son plus jeune âge à suivre la carrière militaire, il entre au Prytanée national militaire de La Flèche .

Il accède à l'épaulette en 1839 et se révèle comme chef exemplaire.
Promu lieutenant, il quitte le 2e Lanciers en 1844 pour entrer en gendarmerie dans la 3e légion, compagnie de l'Eure.  
Après une promotion au grade de capitaine, Adrien FAUCONNET sert successivement à Dieppe, au Havre, et dans la gendarmerie de la Garde impériale, puis comme chef d'escadron à Saint-Lô et à Melun.
En 1867, il entre à la Garde de Paris avec le grade de lieutenant-colonel, où il sert deux ans dans l'infanterie puis six mois dans la cavalerie.
Il est promu colonel, commandant la 9e légion de gendarmerie à Marseille le 28 mai 1870.
Lorsque la guerre éclate, le colonel FAUCONNET est nommé chef d'état- major de la 9e division.
Le 24 octobre 1870, il devient commandant de la subdivision de la Côte d'Or et commandant en chef de toutes les troupes servant en Côte d'Or.
Le colonel FAUCONNET et ses hommes vont s'opposer à l'invasion dans un dernier baroud d'honneur, en écrivant la plus belle page du livre des gloires de Dijon. À l'aube du 30 octobre, les troupes ennemies engagent les hostilités.
Il commande et mène en personne ses hommes à l'assaut sous les tirs nourris de l'artillerie prussienne.
Il rend compte au Général Cambriels : «  Je n'ai ni canons, ni chevaux, beaucoup d'armes en mauvais état, un bataillon sans chaussures, pas de tentes abris etc.... »
Soudain, alors qu'il se trouve dans la rue Sambin, en arrière de la barrière d'Ahuy, dirigeant ses hommes au combat avec panache, une grêle de projectiles blesse mortellement le colonel FAUCONNET au bas ventre.  
Adrien FAUCONNET avait 56 ans. Il venait de lire le décret du 27 octobre le nommant général de brigade. L'attitude héroïque des combattants français emmenés par le général FAUCONNET valut à la ville de Dijon la Croix de la Légion d'honneur.
Sur sa tombe est inscrit : ICI REPOSE LE GENERAL BARON de FAUCONNET   NE A ANVERS LE 16 MAI 1814 – MORT EN DEFENDANT DIJON LE 30 OCTOBRE 1870

Le mardi 1er, novembre, dans une cité en deuil, eurent lieu les funérailles du général Fauconnet et des glorieux défenseurs de la ville. Un régiment Badois, musique en tête, rendit les derniers honneurs.

Sépulture : Cimetière des Péjoces Dijon - Polygone E' – tombe 188 -
Général de Gendarmerie baron Fauconnet 117
Général de Gendarmerie baron Fauconnet 210

Sources : Souvenir Français - Les 3 batailles de Dijon.
Revenir en haut Aller en bas
firstblood
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
firstblood


Nombre de messages : 15243
Age : 54
Localisation : Breton dans le desert du Nevada USA
Thème de collection : Le WWII en general avec un faible pour le Japonais
Date d'inscription : 23/11/2014

Général de Gendarmerie baron Fauconnet Empty
MessageSujet: Re: Général de Gendarmerie baron Fauconnet   Général de Gendarmerie baron Fauconnet EmptyDim 25 Oct 2020 - 22:58



Hello

Merci du partage, je ne connais absolument rien de cette guerre... No
Revenir en haut Aller en bas
MARGOUILLAT2
Aspirant
Aspirant
MARGOUILLAT2


Nombre de messages : 486
Age : 75
Localisation : DIJON
Thème de collection : Maréchaussée - Résistance
Date d'inscription : 19/10/2010

Général de Gendarmerie baron Fauconnet Empty
MessageSujet: Re: Général de Gendarmerie baron Fauconnet   Général de Gendarmerie baron Fauconnet EmptyLun 26 Oct 2020 - 18:04

Bonjour.

Cette guerre a été une grande défaite et la fin de l'Empire.
Elle est méconnue car elle a été occultée par celles de 14/18 et 39/45.

Mais, malgré la situation sanitaire, des commémorations ont eu lieu et auront lieu.
Cordialement.

JPP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Général de Gendarmerie baron Fauconnet Empty
MessageSujet: Re: Général de Gendarmerie baron Fauconnet   Général de Gendarmerie baron Fauconnet Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Général de Gendarmerie baron Fauconnet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autographe du général baron Jean-Pierre de Beaulieu
» L'histoire du Baron de l'Empire, Lieutenant-Général Jacob François Marula !
» mes derniers trouvailles lot gouverneur general, épée officier general, tag fr
» Sabre de général, mais quel général ?
» Bicorne d'ingénieur général ou de général de brigade ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: Mémoires d'hommes :: Monuments et sépultures-
Sauter vers: