le Forum Passion-Militaria
le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

 

 Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914

Aller en bas 
+9
Le-DeLattre-79
CHAPE48
JLUC
poddichini
badgeimperial
ATROPINE
evogled
judev29
uchronie
13 participants
AuteurMessage
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptySam 22 Fév 2020 - 18:53

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, IIIème République 1886-1914 (S/Off. et Marsouins)

Bonjour à Tous,

Lors du précédent post, j’évoquais les événements relatifs à l’Infanterie de Marine puis Coloniale lors de cette période précédant la première guerre mondiale, je n’y reviens donc pas...

Le lien ci-dessous détaillant les tenues des Officiers et Adjudants de 1893 à 1914 permet de se remettre en situation :
https://www.passionmilitaria.com/t175870-tenues-de-l-infanterie-coloniale-par-la-photo-iiieme-republique-1893-1914-off

Les uniformes portés en France par les sous-officiers et marsouins n’ont que très peu évolué durant la période s’écoulant de 1886 à 1914. L’abandon de la tunique par la troupe, fut le dernier événement uniformologique important avant les grands changements imposés par la Grande Guerre. Ce constat ne vaut que pour les tenues portées en France, car sous les tropiques, il en sera tout autrement, de nouveaux effets coloniaux adaptés aux climats apparaîtront vers la fin du 19ème siècle.

En introduction de ce nouveau descriptif, une belle photo de 1908, tirée de l’album du 1er Régiment d’Infanterie Coloniale. Le lieutenant Rouyez, porte-drapeau, est entouré de sa garde. Ces soldats débuteront la guerre en 1914 ainsi vêtus et équipés.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00111


Avant d’aborder la description des uniformes et équipements, peut-être est-il bon de rappeler l’organisation de l’Infanterie Coloniale en ce début de siècle et plus précisément au travers du décret du 28 décembre 1900, dont voici un extrait :


Décret portant organisation de l'infanterie coloniale.
(Journal officiel du 30 décembre 1900)
Paris, le 28 décembre 1900.
LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE,
DÉCRÈTE :

Art. 1. L'infanterie coloniale se compose de l'ensemble des troupes d'infanterie européenne ou indigène, organisées spécialement en vue de l'occupation et de la défense des colonies et pays de protectorat, autres que l'Algérie et la Tunisie.
Elle est chargée en première ligne des opérations militaires aux colonies, coopère, le cas échéant, à la défense de la métropole et prend part aux expéditions militaires hors du territoire français, elle est distincte des troupes de l'armée métropolitaine et conserve son autonomie.
Art. 2. L'infanterie coloniale comprend :
1° Un état-major particulier,
2° Des corps de troupes d'infanterie européenne et indigène,
3° Un corps disciplinaire.
.../...
Composition :

En France :
A. - Douze régiments d'infanterie coloniale ayant chacun la composition suivante : trois bataillons à quatre compagnies, un état-major, un petit état-major, une section hors rang et un cadre complémentaire.
Ces régiments sont composés d'engagés volontaires, de rengagés, de commissionnés, de volontaires de l'armée de terre versés dans l'armée coloniale, d’hommes des contingents des diverses colonies et d'hommes du contingent métropolitain, volontaires ou incorporés d'office, mais qui, dans ce dernier cas, ne seront pas astreints à servir aux colonies et n’y seront envoyés que s'ils en font la demande écrite après leur incorporation.
B. – Une section de secrétaires d’état-major .../...
C. – Une section de télégraphistes coloniaux .../...
D. - Un dépôt des isolés des troupes d’infanterie coloniale .../...
E. - Une section de secrétaires et d’ouvriers du commissariat colonial
F. - Une section d'infirmiers coloniaux. .../...

Les douze régiments forment trois divisions. En vue de la mobilisation, un corps d'armée est organisé sous le commandement d'un officier général des troupes coloniales, en utilisant les éléments des troupes coloniales stationnées en France, et susceptibles d'entrer dans une formation de campagne.

Aux colonies :
A. Cinq régiments d'infanterie coloniale à trois et quatre bataillons de quatre compagnies, stationnés en Indo-Chine,(9èmeet11èmeà trois bataillons, 10èmeà quatre bataillons), à Madagascar(13èmeà quatre bataillons et 15èmeà trois bataillons) et un régiment, à deux bataillons de quatre compagnies, stationné dans l'Afrique occidentale.
.../...
B. Deux bataillons d'infanterie coloniale à quatre compagnies stationnées en Nouvelle-Calédonie et à la Martinique.
C.Un bataillon à deux compagnies stationnées à la Guyane.
D. Une compagnie à la Guadeloupe.
E. Une compagnie à Tahiti.
.../...
Art. 5. Les corps d'infanterie coloniale indigène comprennent :
Un régiment de tirailleurs annamites à trois bataillons, stationné en Cochinchine,
Quatre régiments de tirailleurs tonkinois, dont deux (les 1eret 4ème) à trois bataillons, et deux (les 2èmeet 3ème) à quatre bataillons de quatre compagnies,
Trois régiments de tirailleurs sénégalais stationnés : au Sénégal(un régiment à trois bataillons de quatre compagnies), au Soudan (un régiment à trois bataillons de quatre compagnies), à Madagascar (un régiment à quatre bataillons de quatre compagnies);
Deux régiments de tirailleurs malgaches à trois bataillons de quatre compagnies, stationnés à Madagascar.
.../...
Quatre bataillons de tirailleurs sénégalais à quatre compagnies stationnées,l'un au Chari, l’autre à la Côte d’Ivoire, le troisième dans le territoire du Zinder et le quatrième à Diego-Suarez.
.../...

Fait à Paris, le 28 décembre 1900.
Signé : EMILE LOUBET.

Par le Président de la République :
Le Ministre de la guerre, Le Ministre des Colonies,
Signé : Gal L. ANDRÉ. Signé : ALBERT DECRAIS.


Venons-en maintenant aux uniformes portés en France.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00210
Cette première photo présente un marsouin en juin 1898.

Depuis 1886, date à laquelle nous nous étions arrêtés lors de la précédente description, peu de choses ont réellement évolué pour le marsouin.

Le règlement du 30 septembre 1903, et sa mise à jour au 1er janvier 1910, est resté en vigueur jusqu'à la Grande Guerre.

Le paletot de molleton bleu foncé est du modèle antérieur (1873), tout comme le pantalon de drap gris bleuté à passepoil écarlate sur les côtés. Notre marsouin porte ici les épaulettes, attributs de la grande tenue ou des séances chez le photographe. Elles sont de couleur jonquille que les photos de l’époque restituent toujours dans des nuances très sombres. Détail de plus en plus rare et particulièrement à cette époque, la présence des souliers, comme chaussures de repos, et des guêtres de toile blanche. A partir de 1888, les brodequins seront d’un usage courant et réglementaire.
Le collet confectionné en drap du fond est légèrement échancré et très peu arrondi à ses extrémités. A cette époque et plus exactement « sur le papier » entre le 2 mai 1890 et le 6 juin 1904, le collet ainsi que le képi portent le numéro du régiment. Ici, le 5ème qui fut créé le 1er mars 1889, par dédoublement du 1er Régiment d’Infanterie de Marine et qui stationna à Cherbourg jusqu’à 1912.

Les trois photos suivantes nous permettent de rappeler les instructions portant sur le port, en France, des numéros et/ou ancres sur le bandeau des képis et aux collets des paletots et capotes.

Du 02 mai 1890 au 6 juin 1904 : Numéro sur le képi et au collet
Du 6 juin 1904 au 20 juillet 1909 : Ancre sur le képi et au collet
Après le 20 juillet 1909 : Ancre sur le képi et numéro au collet  

Le képi évolue sur ces photos, dans sa forme et ses dimensions. A compter du 15 novembre 1893, il devient du modèle général et verra ses dimensions légèrement modifiées le 19 décembre 1894. Il reste de drap bleu foncé avec passepoils écarlates, jugulaire à coulisse en cuir noir fixée par deux petits boutons en cuivre. Les attributs, ancres ou numéros, sont de couleur écarlate. Visière caractéristique à jonc saillant et dessous peint en vert.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00310

Le paletot, en molleton bleu foncé reste à deux rangées de 5 boutons en cuivre. Il possède deux poches sur le devant recouvertes par des pattes. Il est intéressant de préciser que le règlement du 30 septembre 1903 / 1er janvier 1910, précise aussi que « la poche droite recevra à l’intérieur de l’effet, la marque de confection, celle de gauche, le numéro matricule de l’homme ».Les collets sur les deux photos les plus récentes deviennent droit.
Le ceinturon de cuir noirci et sa boucle caractéristique en cuivre de forme rectangulaire, porte ici la baïonnette du fusil Lebel.

Le marsouin du milieu présente sur sa manche gauche un« insigne de tir », très probablement, en drap écarlate.
L’insigne relatif à un « prix de tir » serait identique mais brodé en filé d’or, sans paillettes ni canetille sur un écusson rectangulaire en drap du fond, ce qui n’est pas le cas ici. Pourtant l’insigne brille bien...

Ci-dessous, une représentation de cet insigne sur le paletot de ce marsouin de 1ère classe rengagé.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00410


Dans la lignée des récompenses aux bons tireurs, il y avait aussi l’insigne de « tir spécial » qui était attribué aux marsouins (et sous-officiers) qui avaient obtenu deux années de suite le cor de chasse brodé. Il est représenté par un cor de chasse surmonté d'une petite grenade, brodée en fil d'or. En situation ci-dessous, une photo extraite du l’album du 1er Colonial en 1908.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00510


Et pour finir, le « prix de concours » était,quant à lui, matérialisé par des épinglettes, comme ci-dessous et plus particulièrement bien illustrées par un sous-officier dont la photo sera présentée un peu plus loin.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00611


D’autres insignes de fonctions ou de spécialités étaient portés comme ci-dessous par ce musicien, dont la lyre en drap de sous-officier écarlate, liserée d’or, indique la fonction. Cette lyre était cousue sur chacune des manches. Que ce soit comme ici sur le paletot ou sur la capote.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00710


Ci-dessous, entourant le sous-chef de fanfare quelques musiciens de la fanfare régimentaire.
Après quelques errances entre règlement et applications réelles, le sous-chef de fanfare se voit attribuer, vers 1910, les galons et le ceinturon de sergent-major, ainsi qu’un galon unique en or au collet du paletot et de la capote. A l’époque de la photo l’ancre écarlate s’est substituée aux numéros et est présente au collet en dessous du galon. Les lyres en or ne semblent pas avoir été brodées sur les manches de sa capote, ce qui devrait, à mon sens, être le cas. Les musiciens les portent bien sur les deux bras, en drap écarlate.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00810


Sur la photo suivante, ces clairons, du 2ème régiment, accompagnés peut-être par un ancien redevenu un « pékin », prennent la pose autour d’une bouteille.
Ils arborent, outre les galons de leur fonction au collet et aux parements, des chevrons d’ancienneté que réhaussent pour le premier, la médaille coloniale, et pour le second, un caporal clairon, les médailles commémoratives du Tonkin et de la deuxième expédition de Madagascar (agrafe 1895) en plus de la médaille coloniale.
Les galons d’ancienneté seront remplacés, pour les marsouins, au début du siècle, 1903/1904, par des soutaches simulant des parements droits.
Les fonctions de clairons sont matérialisées par un galon de laine, à losanges tricolores, cousu sur le bord supérieur du collet. Les numéros visibles sur la photo sont quant à eux cousus par-dessus. Le même galon se positionne en bas des manches des paletots.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 00910


A la vue de ces éléments, numéros aux collets et aux képis, (particularité entre 1890 et 1904), médaille de Madagascar (après 1895), présence de chevrons d’ancienneté portés jusqu’en 1904 avant que les soutaches aux parements ne les remplacent, nous pouvons sans grand risque dater cette photo autours de 1900.

Le galon de fonction de clairon est aussi porté depuis le 16 janvier 1893 sur les capotes mais uniquement au collet. Le bas des manches en est dépourvu. L’illustration suivante le confirme.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01010


Avec les trois marsouins qui suivent, dans une mise en scène peu guerrière mais très dans l’air du temps... nous avons une vue d’ensemble de la tenue réglementaire : Paletot, brodequins, pantalon de drap gris bleuté à passepoil écarlate, képi à l’ancre, épaulettes de couleur jonquille.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01111


Après la pause, arrosée du bon vieux« pinard », revenons aux activités militaires... et immanquablement à l’exercice et aux corvées.

Dans ces circonstances, une tenue s’impose pour préserver les effets de drap : Le bourgeron et le pantalon de treillis.
Les marsouins reçoivent le bourgeron en octobre 1886. Il est confectionné en forte toile de lin et est ouvert sur le devant par une fente qui descend jusqu’à la poitrine. Il possède une boutonnière au milieu ainsi qu’une poche de poitrine sur le côté gauche. Le collet est droit et ferme par un petit bouton.Le bourgeron est coupé ample afin de pouvoir être enfilé, mais pas systématiquement, sur le paletot.

Ces soldats, prêts pour l’instruction, sont pourvus de l’équipement mis en service à partir de 1896 et armés du fusil Lebel 1886 M 93. Ils portent le bonnet de police, taillé en drap de capote, qui a été réintroduit le 2 mai 1909.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01210

Avec une prise de vue plus large, cette carte postale datée de 1907 nous offre un panorama du 1er RIC prêt pour l’exercice. Tous les marsouins portent le bourgeron à l’exception des officiers, sous-officiers et caporaux-fourriers qui n’en sont pas dotés. Les grades des caporaux sont matérialisés par un double galonnage écarlate barrant la poitrine (non visibles ici).

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01311


Les photos suivantes nous permettent de détailler la capote propre à l’Infanterie Coloniale.

Elle reste du modèle antérieur, à savoir de 1873, et ne sera que très peu modifiée jusqu’au début de la Grande Guerre.Elle est réglementairement de couleur gris bleuté jusqu’en décembre 1895 pour devenir gris de fer bleuté par la suite. Elle possède toujours deux rangées de 6 gros boutons d’uniforme sur les devants qui se croisent boutonnés l’un sur l’autre. Elle est coupée ample afin de pouvoir être portée sur le paletot.
Les règles portant sur le port des ancres ou numéros au collet sont les mêmes que pour le paletot. Un écusson apparaitra, toujours sur le papier, à partir de 1909. Les deux éléments les plus caractéristiques de la capote d’infanterie de marine/coloniale restent la présence des deux boutons fermant les parements (un seul pour l’infanterie métropolitaine). Ceux-ci sont aisément visibles sur les photos de l’époque. La seconde caractéristique est une fente pratiquée au dos de 170 millimètres. Le 1er janvier 1910, les parements ne recevront plus qu’un seul bouton, quant à la fente, elle disparaitra.

A suivre, une nouvelle scène décontractée... Capote avec les deux petits boutons aux parements, ceinturon de cuir noir à boucle en cuivre rectangulaire, épaulettes de couleur jonquille, ancres aux képis et aux collets, Cherbourg 1910... Pas de doute, nous sommes bien en présence de Marsouins des 1er ou 5ème Régiment d’Infanterie Coloniale.  

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01410


Un autre groupe de marsouins du 5ème Régiment, photographié en 1911. Numéros aux collets de la capote et du paletot, ancres aux képis. La coupe ample est bien visible sur ce cliché. Le paletot est porté confortablement et conjointementà la capote.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01510


Relativement peu visibles sur la photo originale, les ancres figurent bien sur les képis et aux collets. Nous pouvons dater cette photo entre le 6 juin 1904 et le 20 juillet 1909... Mais ça c’est dans la théorie seulement.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01610


Après ces scènes décontractées, ce groupe de marsouins du 22ème Coloniale, photographié le 26 juin 1908 au torrent de Maravenne, lors des manœuvres régimentaires. La tenue s’adapte à la chaleur du moment et le couvre nuque pour képi est uniformément porté. Celui-ci est confectionné en cretonne blanche et est en deux morceaux : La coiffe qui recouvre le képi et le couvre-nuque. Cette dernière partie flottante vient se fixer au moyen de deux boutonnières pratiquées sur la partie supérieure aux boutons du képi. Les deux éléments peuvent se porter de façon indépendante. Sur la photo, la partie flottante n’est pas systématiquement boutonnée au képi.
Quelques autres éléments intéressants... les pantalons en treillis remplacent les pantalons de drap, les chemises de coupes diverses, un maillot de marin que l’on retrouve plutôt aux colonies...

Il est à noter aussi la présence sur les paletots de pattes d’épaule à rouleau.
La photo a été prise en 1908, date coïncidant avec l’introduction de ces pattes. Est-ce pour cette raison que le port n’en est pas systématique, la distribution étant encore trop rare ? On peut en distinguer qu’une seule sur les paletots, comme ce sera le cas à la déclaration de guerre en 1914, parfois deux, voir même aucune. Dans le cas où seule l’une d’entre elles était présente, elle était positionnée sur l’épaule droite, celle qui porte le fusil afin d’en retenir la courroie.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01711


Nous découvrons sur la photo ci-dessous, prise au camp de Fontainebleau en 1898, cinq caporaux du 6ème RIC prêts pour la revanche ou pour le moins pour la manœuvre. Ils sont équipés du fusil Lebel, modèle 1886 M93, distribué à partir de 1894 dans l’Infanterie de Marine. Les cartouchières sont particulièrement anciennes, à savoir du modèle 1882. Elles se composent d’un coffret intérieur, le mode de fermeture est latéral avec deux petites pattes et sont solidarisées au ceinturon à boucle rectangulaire caractéristique, par deux passants. L’équipement accompagnant le fusil Lebel ne sera mis en service que progressivement à partir de 1896. Le reste de la tenue ne présente rien qui n’a déjà été évoqué précédemment.
Un détail toutefois, la savante constitution du paquetage. Pas visible sous cet angle, le havresac modèle 1893, le célèbre « as de carreau », supporte une belle superposition d’effets. Sans règlement particulier à ma connaissance, s’agit-il, des demi-couvertures, des toiles de tente,... ? A noter la gamelle individuelle qui trône tout en haut. Ce havresac se compose d’un cadre en bois et d’une toile noire imperméabilisée. Même s’il est plus léger que les modèles précédents, il reste lourd avec un poids à vide de 1,750 Kg. Chargés comme ils le sont sur cette photo, ils devaient peser lors des longues marches.

A noter encore, deux marsouins ne portent, sur l’épaule droite, qu’une seule patte d’épaule à rouleau.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01811


La photo suivante est une bonne transition pour traiter des uniformes des sous-officiers et de leurs équipements particuliers. Nous y découvrons quatre marsouins, homme du rang et sous-officiers, portant les équipements réglementaires qui seront en dotation lors de l’entrée en Guerre : Ceinturon de cuir noirci et sa boucle en cuivre rectangulaire, bretelle de suspension (sur le premier homme à gauche et au deuxième rang), porte-baïonnette (non visibles) modèle 1888 destiné à la baïonnette Lebel et cartouchières modèle 1888 (ou 1905) qui ont remplacées les modèles 1884 et 1888 à partir du 17 janvier 1893.

Hommes du rang et sergents portent donc sensiblement les mêmes équipements, à l’exception des bretelles de suspension. Le sergent-major,quant à lui,est armé du sabre d’adjudant modèle 1883 et du revolver d’ordonnance modèle 1892 dans son étui de cuir noir. Celui-ci est soutenu par un ceinturon de cuir verni noir avec plaque ovale en cuivre estampée en relief d’un écusson présentant une ancre entourée de rameaux de chêne et de laurier. La dragonne est en peau de chèvre, tressée puis noircie et vernie.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 01910  

Les grades représentés sur les tenues sont, de gauche à droite et au premier rang : Soldat, sergent-fourrier, sergent et sergent-major.Au deuxième rang, visible en bas d’une manche, le galon d’un soldat de 1ère classe.
Les sous-officiers portent tous les trois la soutache d’ancienneté. Elle est mélangée d’or et d'écarlate et cousue en bas des manches. La soutache pour les rengagés, caporaux, caporaux fourrier et marsouins est en soie rouge.

Le règlement de 1903 précise, pour les marques distinctives des grades et emplois, les descriptions suivantes :

Soldat de première classe : Un galon en laine écarlate,
Caporal : Deux galons en laine écarlate,
Caporal-fourrier : Galon de caporal avec en plus un galon d’or placé obliquement sur le haut de chaque manche,
Sergent : Un galon d’or,
Sergent-fourrier : Le galon de sergent avec comme marque distinctive de l’emploi, un galon d’or placé obliquement sur le haut de chaque bras,
Sergent-Major : Deux galons dorés.


A suivre les tenues portées par les sous-officiers... Les uniformes des adjudants ayant déjà été traités dans le précédent article, je n’aborderai donc ici que les tenues des sergents et sergent-majors.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02011


En introduction, cette belle photo d’un sergent du 8ème Régiment d’Infanterie de Marine ou Coloniale ayant déjà une belle carrière asiatique. Il porte, de gauche à droite, la médaille commémorative du Tonkin, l’Ordre Royal du Cambodge et l’Ordre du Dragon d’Annam.
L’on distingue une fois de plus, un insigne de tir brodé sur la manche gauche de son paletot, les épaulettes de couleur jonquille et depuis le 19 janvier 1892, au-dessus du parement la soutache d’ancienneté, or et rouge et le numéro 8 brodé au collet. Cette photo ayant été prise autour de 1900, la médaille du Tonkin obtenue vers 1886, témoigne de la carrière déjà longue de ce sergent rengagé.

Le sergent suivant porte de façon très classique le paletot. La particularité qui nous est offerte, hormis les belles moustaches, est une belle vue du képi de sous-officiers. Celui-ci est semblable à celui des marsouins, pour la forme et les dimensions. Il diffère toutefois par la qualité du drap utilisé. Celui-ci est plus fin et conserve sa teinte bleu foncé. Une fausse jugulaire en galon d’or est fixée au képi par deux petits boutons d’uniforme demi-sphériques. Sur la photo, ancre brodée en soie écarlate, tant au képi qu’au collet.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02111


Après le rattachement de l’Infanterie de Marine au Ministère de la Guerre, les sous-officiers rengagés ou commissionnés reçoivent, le 16 décembre 1901, une « Tenue de sortie en ville ». De coupe très proche du paletot, de même couleur, à savoir bleu foncé, elle s’en distingue par l’usage d’un drap plus fin. Les parements sont droits et comme on le distingue sur les photos délimitées en haut par la soutache d’ancienneté dorée ménagée d’écarlate. Les distinctions principales, au premier coup d’œil, sont les pattes de parement en drap bleu foncé, passepoilées d’écarlate sur la partie arrière et aux deux extrémités, avec 3 petits boutons d’uniforme. Deux poches avec pattesont présentessur le devant. Le collet, en drap du fond, est droit et suivant les époques brodé, de numéros ou d’ancres, en fil de soie écarlate. Sur les photos, on distingue tout autant la soie écarlate que la canetille d’or qui était tolérée pour cette tenue de sortie.

Les épaulettes sont en laine mohair jonquille, avec tournantesen filé d’or espacées entre elles et laissant voir ainsi deux petits cordonnés jonquille.Sur chaque épaule est fixée une bride en drap du fond passepoilée écarlate, recouverte d’un galon en or traversé longitudinalement par une raie en soie rouge.
Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02211


Pantalon en drap fin, gris de fer foncé avec passepoil en drap écarlate. Il diffère par quelques détails du modèle d’ordonnance.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02310


Les képis portent les attributs, ancre ou numéro, brodés en fil de soie écarlate ou en canetille d’or.
 
Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02411


Le sergent-major garde en la circonstance son sabre, le modèle 1883 d’adjudant avec dragonne de cuir noir et verni.
Les trois autres sergents portent quant à eux l’épée, modèle 1887 à monture, poignée, garde et coquilles, d’une seule pièce en bronze blanc de nickel. Sur les photos, la coquille de la garde est ornée d’une grenade ou d’une ancre encâblée en métal doré. Le fourreau est en tôle d’acier.

La photo suivante a été prise à la veille de la 1ère Guerre Mondiale et les croix tracées présagent d’une mort peut être prématurée pour ces combattants. Tout a été dit sur les tenues de sortie, ne reste qu’à admirer les décorations et pour le sergent-fourrier, vétéran de la campagne de Chine, les trois « prix de concours » de tir. Il ne devait pas être bon se trouver dans sa ligne de mire...

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02510


Et pour finir ce nouveau post aux propos toujours très masculins, très militaires, je vous propose de nous arrêter sur un sujet qui n’est pas courant sur ce forum... Les femmes !

Et plus précisément les cantinières (*). Au cœur des régiments, même si elles ont abandonné l’uniforme depuis le 3 août 1890, elles étaient présentes, attentionnées souvent comme des mères, et dans un passé pas si lointain de cette fin du 19èmesiècle, courageuses au point de risquer leur vie en première ligne et parfois de la perdre « pour la France » afin de secourir ou de réconforter nos anciens de Bazeilles ou de Cochinchine.

Pour commencer cette représentation de Mme « Ch...er », cantinière du 1er Régiment d’Inf. Coloniale / 1er Bataillon.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02611

Le bel uniforme, porté ci-dessous vers les années 1889/1890 par cette cantinière du 8ème Régiment d’Infanterie Coloniale, régiment créé en 1889, a laissé la place à une robe civile, austère. Qu’il est loin le temps des splendeurs héritées du Second Empire et des premières années de la IIIème République. Il faut dire qu’après 1890, il n’était plus question d’accompagner les soldats en campagne mais de rester uniquement tenir la cantine régimentaire. Les uniformes n’étaient donc plus indispensables à la fonction, une page était tournée.  

Un bel exemplaire d’uniforme de cantinière coloniale est conservé au Musée des Troupes de Marine de Fréjus, il serait intéressant d’ajouter à ce post, quelques photos afin de mettre en couleur ce bel uniforme que la photo ne rend qu’en noir et blanc.

Sans trop se tromper, le spencer de notre cantinière devait être bleu foncé, tout comme la jupe, qu’égaille en bas un galon écarlate. Pantalon comme la troupe. Le col du spencer, bordé d’un galon doré, est rabattu et présente brodées sur des écussons noirs des ancres encablées en or. Chapeau noir à plumes et rubans avec au centre le numéro régimentaire « 8 ». Tonnelet « Bleu-Blanc-Rouge » avec inscription « 8ème Régiment d’Infanterie de Marine ». Chemise blanche et cravate noire. Un tablier blanc, immaculé, complète l’ensemble.

S’il est des photos rares, celle-ci en fait assurément partie, seule 6 cantinières étaient en fonction par régiment d’infanterie à compter du 22 juillet 1875. En était-il de même dans les régiments d’Infanterie de Marine, je l’ignore, mais leur présence était assurément rare.

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02711


Et pour finir, quand le charme opère... Après l’effort, le réconfort...L’uniforme de sortie est justement de sortie pour célébrer son mariage... Le repos du guerrier avant d’autres aventures que le siècle prépare...

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 02811  


Le prochain volet, si j’en viens à bout, sera dédié aux tenues portées lors des expéditions coloniales et des campagnes lointaines.

A suivre donc...
Très cordialement
JLUC


(*) Voir les excellents articles « Les cantinières ou les dessous de la Gloire » de Luce RIES publiés dans les magazines « Uniformes »  n° 67 & 68 (Année 1982)

Ps: Merci Lili pour ta lecture attentionnée et tes corrections avisées... VT
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptySam 22 Fév 2020 - 21:48

Bonjour JLUC,

Merci pour cette nouvelle présentation tout à fait complète.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
uchronie
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
uchronie


Nombre de messages : 14330
Localisation : sud ouest
Thème de collection : tout
Date d'inscription : 01/11/2016

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptySam 22 Fév 2020 - 21:56

Bonsoir,
très complet, superbement illustré et documenté.
Merci.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
judev29
Général d'Armée
Général d'Armée
judev29


Nombre de messages : 1616
Age : 44
Localisation : FINISTERE
Thème de collection : WW2 européenne
Date d'inscription : 21/12/2016

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 9:59

bonjour merci beaucoup pour tout ce travail et ce partage.
Revenir en haut Aller en bas
badgeimperial
Caporal
Caporal
badgeimperial


Nombre de messages : 94
Localisation : UK
Thème de collection : Ww1 Indo...
Date d'inscription : 02/01/2020

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 10:11

Merci pour cet article et sa qualité.
Très instructif.
Cdt
Erol
Revenir en haut Aller en bas
evogled
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
evogled


Nombre de messages : 2752
Age : 62
Localisation : la cité des sacres
Thème de collection : sabres IIIe République
Date d'inscription : 21/02/2016

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 12:59

Bonjour

Un post , un livre.
Un travail remarquable

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 18:29

Bonsoir à Tous !!

Merci Poddichini, Uchronie, Judev29, Erol et Evogled !!

C'est très sympathique et motivant de voir que mes petits posts intéressent...
L'ultime étape serait effectivement de rassembler le tout, de compléter mes propos par d'autres photos et de nouvelles informations, et de publier le tout.
Un jour peut-être... En attendant, j'alimente le forum et partage ma passion...
Et je commence à réfléchir à la suite...
Bonne soirée à tous,
Cordialement
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
ATROPINE
Général d'Armée
Général d'Armée
ATROPINE


Nombre de messages : 1885
Age : 52
Localisation : Terre de Légendes.Tribu de Dana
Thème de collection : Infanterie de Marine-la Coloniale-les TdM
Date d'inscription : 17/11/2010

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 20:08

Bonjour à tous Smile
Superbes articles JLUC  Cool  Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 30243  franchement respects, félicitations et surtout un grand merci car, cela demande beaucoup d'implication et de temps.
Moi qui dit toujours que je ne trouve rien en documentation, en librairie, sur l'Infanterie de Marine et les Troupes Coloniales, grace à toi et aussi aux trés beaux posts de PODDICHINI  Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 30243  je suis comblé.
Encore merci à toi et je me hâte de te lire bientôt  study  bounce
Revenir en haut Aller en bas
badgeimperial
Caporal
Caporal
badgeimperial


Nombre de messages : 94
Localisation : UK
Thème de collection : Ww1 Indo...
Date d'inscription : 02/01/2020

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 21:33

Les services de santé attachés à l'infanterie de marine/coloniale ? 😇👍👍
Revenir en haut Aller en bas
badgeimperial
Caporal
Caporal
badgeimperial


Nombre de messages : 94
Localisation : UK
Thème de collection : Ww1 Indo...
Date d'inscription : 02/01/2020

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 21:35

Yes les apports quotidiens depoddichini et ce genre d' article comme le vôtre permettent de se coucher moins bête chaque jour. Merci à vous.
👌
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 21:35

badgeimperial a écrit:
Les services de santé attachés à l'infanterie de marine/coloniale ? 😇👍👍

Bonjour,

Je ne comprends pas votre message ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 21:37

Je vous rejoins JLUC sur la rareté de la photo de la cantinière.
Revenir en haut Aller en bas
badgeimperial
Caporal
Caporal
badgeimperial


Nombre de messages : 94
Localisation : UK
Thème de collection : Ww1 Indo...
Date d'inscription : 02/01/2020

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 21:45

Jluc se proposait de réfléchir à une suite alors je me suis permis de lui proposer un thème ?!?
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyDim 23 Fév 2020 - 21:51

Thème intéressant.
Service de santé des Troupes de Marine/Troupes coloniales/Troupes d'Outre-mer/Troupes de Marine.
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyLun 24 Fév 2020 - 21:04

Bonsoir à tous,
Merci Atropine pour ton très très sympathique message.
(Il faudrait que je poste les sources, ce serait bien et utile à tous...)

@Erol : Quand j'écrivais que je réfléchissais à la suite, Smile je pensais plus particulièrement à la suite chronologique portant sur l'Infanterie Coloniale, à savoir la période allant jusqu'à 1914 et pour les uniformes portés aux colonies.
Mais, je retiens les thèmes, c'est une bonne idée... Il doit y en avoir à dire sur le Service de Santé effectivement et que de dévouement ont dispensé ces hommes.

Cordialement
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
CHAPE48
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
CHAPE48


Nombre de messages : 2667
Age : 74
Localisation : Occitanie
Thème de collection : sabres XIXe
Date d'inscription : 18/12/2016

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Les uniformes des troupes de marine.   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptySam 29 Fév 2020 - 21:14

Bonsoir Jean Luc,
Félicitations pour cette recherche très fouillée et illustrée. Tu cites l'uniforme de la cantinière visible au musée des troupes de marine de Fréjus. Je l'ai visité fin 2018, mais je n'en ai pas le souvenir, de plus je ne l'ai pas sur les photos que j'ai faites. Bien qu'elles ne soient pas extraordinaires, reflets sur les vitrines, si elles t'intéressent, je peux te les envoyer par Wetransfer.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyLun 2 Mar 2020 - 7:48

Bonjour Jean,

Merci à toi pour ce sympathique message, un jour peut-être je rassemblerai l'ensemble pour en faire un petit livre...
Tu sais de quoi je parle, toi qui en a produit de très beaux et superbement illustrés.
Coté Fréjus, le mannequin était dans une vitrine à l'étage, enfin c'est les souvenirs que j'en ai, peut-être que la vitrine a été depuis refaite? Je veux bien quelques photos si tu en as, et pour la période d'avant 1914.
Je te remercie par avance,
Cordialement,
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
Le-DeLattre-79
Soldat
Soldat
Le-DeLattre-79


Nombre de messages : 30
Localisation : Poitou(Pays Pictaves) d'origine Séquanes et Helvètes
Thème de collection : WW1-Entre deux guerre-WW2-Indo-Corée-Algerie-Vietnam et le reste.
Date d'inscription : 30/04/2019

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyLun 2 Mar 2020 - 17:38

Bonjour,

Un travail remarquable et très bien résumé, un délice de culture.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 4 Mar 2020 - 7:44

Bonjour à tous,
Bonjour Le-Delattre-79,

Merci pour ce sympathique message, ça fait plaisir ...
J'espère bien pouvoir "sortir" la suite début avril, quelques jours de congés à venir, devraient me permettre d'avancer...

Cordialement,
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
AUBRAC
Maréchal
Maréchal
AUBRAC


Nombre de messages : 2117
Localisation : Sud
Thème de collection : Ce qui me plait
Date d'inscription : 28/09/2017

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 4 Mar 2020 - 8:52

Bonjour

Toujours plein les yeux. Extraordinaire qualité de ces photos. On se prend à rêver d'un bouquin qui compilerait tous ces documents exceptionnels. Merci pour ce partage rare. Cdt
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMar 10 Mar 2020 - 21:36

Bonsoir AUBRAC,

Merci beaucoup, c'est un commentaire très sympathique...
Un livre serait un beau projet effectivement, il y a tellement à montrer et à dire...
Très cordialement
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Général d'Armée
Général d'Armée
CAVE CANEM


Nombre de messages : 1888
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMar 17 Aoû 2021 - 21:43

Bonjour,
merci beaucoup pour toutes ces infos que je découvre tardivement, il faut dire que je vais rarement sur cette partie du forum "après la seconde guerre mondiale". il me semble que ce sujet serait mieux dans la partie 3ème république jusqu'à la première guerre mondiale, du moins s'il y avait été je l'aurais vu avant

Cordialement
Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 88091
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 1:57

Bonjour,

Non il est au bon endroit. Il ne faut pas hésiter à regarder l'ensemble du forum...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 8:49

Bonjour à Tous,

C'est effectivement étrange d'aborder un sujet Second Empire et IIIème République en le classant "Après la seconde Guerre Mondiale"... Mais, j'avais fait le choix initial de mettre ces écrits dans les "Troupes Coloniales et de Marine"... Particularité qui se trouve, par arborescence des thèmes, après la seconde Guerre Mondiale !
Voilà pourquoi... L'essentiel est qu'on s'y retrouve et que je me remette à écrire la suite...

Cordialement
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 8:50

Bonjour JLUC,

un plaisir de vous revoir ici.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Adjudant
Adjudant
JLUC


Nombre de messages : 187
Age : 59
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 11:04

Bonjour Poddichini,

Merci pour votre sympathique message, plaisir partagé que de vous lire et de parcourir le Forum.
Je vais m'atteler à la suite des tenues coloniales par la photographie.
Mon emploi de temps s'est un peu allégé...
Cordialement,
Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
karl29
Capitaine
Capitaine
karl29


Nombre de messages : 643
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes blanches Marine - Troupe de marine et coloniale
Date d'inscription : 16/06/2019

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 11:20

Bonjour JLUC,
Voilà une bonne nouvelle, je pense que beaucoup de personnes, sont comme moi, impatientent de vous lire de nouveau.
Bien cordialement,
Karl29
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Général d'Armée
Général d'Armée
CAVE CANEM


Nombre de messages : 1888
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 18:15

JLUC a écrit:
Bonjour à Tous,

C'est effectivement étrange d'aborder un sujet Second Empire et IIIème République en le classant "Après la seconde Guerre Mondiale"... Mais, j'avais fait le choix initial de mettre ces écrits dans les "Troupes Coloniales et de Marine"... Particularité qui se trouve, par arborescence des thèmes, après la seconde Guerre Mondiale !
Voilà pourquoi... L'essentiel est qu'on s'y retrouve et que je me remette à écrire la suite...

Cordialement
JLUC

Bonjour,
merci pour vos réponses; c'est effectivement un peu illlogique dans la mesure ou le forum parait articulé de manière chronologique et, si j'ai bien regardé, seules les TCM sont traitées de manière thématique globale et à l'intérieur d'une seule partie chronologique ( pas vu de thème dragons, hussards cuirassiers, etc...)
Une particularité du forum que je connais maintenant

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 88091
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini


Nombre de messages : 69807
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptyMer 18 Aoû 2021 - 18:21

Il faut regarder aussi l'intitulé de la rubrique et son explication.
Revenir en haut Aller en bas
Yeng-Wang-Yeh
Général d'Armée
Général d'Armée
Yeng-Wang-Yeh


Nombre de messages : 1501
Age : 28
Localisation : Bordeaux
Thème de collection : Militaria Français et Chinois
Date d'inscription : 11/05/2014

Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 EmptySam 21 Aoû 2021 - 17:11

Bonjour,

Remarquable article! Comme à votre habitude. Très détaillé et avec de nombreuses recherches.
Merci pour cet intéressant et enrichissant partage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty
MessageSujet: Re: Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914   Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenues de l'Infanterie de Marine/Coloniale par la photographie, 1886-1914
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenues de l'Infanterie de Marine par la photographie, 1873-1886 (Marsouins)
» Tenues de l'Infanterie de Marine par la photographie, 1883-1914 (Aux colonies)
» Tenues de l'Infanterie de Marine, Second Empire, par la photographie. Officiers
» Tenues de l'Infanterie de Marine par la photographie, Second Empire. (Troupe)
» Tenues de l'Infanterie de Marine par la photographie, 1873-1883 (Officiers)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Après la seconde guerre mondiale ... :: Troupes coloniales et troupes d'Afrique-
Sauter vers: