le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 informations sur l'usage du tromblon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
jeffdu49
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 514
Localisation : 49270 LA VARENNE
Thème de collection : SABRES EMPIRE ET AVANT
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 7:31

Bonjour les amis, j'aimerais avoir votre avis sur ce sujet.
J'hésite depuis pas mal de temps à acquérir un fusil silex tromblon.
Je me pose la question: à quel usage etaient ils destinés? Je me dis que ce type de pièce n'est pas très adapté pour la chasse... Plus de dégâts à courte portée vue la bouche du canon.. usage donc exclusivement militaire? On en trouve parfois , toutes garnitures laiton, ainsi que le canon, définis comme pièces pour équiper la marine.
Merci pour vos avis sur cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 7:48

Bonjour,
le tromblon est une arme à très courte portée, son usage est dont très réduit.

Dans la marine pour les abordages, il est parfait.
Question: a-t'il été souvent employé? On peut se le demander au vu du peu de gravures d'époque le représentant en action.

Dans l'armée de terre: son usage est plus que rare!
On retrouve bien des tromblons de toutes époques, mais en parfait état.
Son usage serait alors réservé à la parade? Ca ne m'étonnerait pas vraiment.

Je n'ai aucun exemple de tromblon français règlementaire, ni sur terre ni sur mer.
Les britanniques sembleraient avoir plus faut usage du tromblon.

Dans la marine civile: il me semble plus approprié, pirates, corsaires, ou plus simplement pour la simple défense d'un navire marchand.
C'est nettement moins onéreux qu'une petite pièce d'artillerie de bastingage même si ça ne remplit pas les mêmes fonctions.

Je vais essayer de retrouver un sujet sur l'emploi du tromblon que j'avais fait dans un autre forum.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
jeffdu49
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 514
Localisation : 49270 LA VARENNE
Thème de collection : SABRES EMPIRE ET AVANT
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 8:10

Bonjour Crevette,
Merci pour ces infos, toujours intéressantes.
J'ai cherché ici sur le forum, mais nai rien trouvé dans ce sens.
De mon cote, je nai pas trouvé de tromblon en provenance d'une manufacture d'armes... Ces pièces étant certainement faite au cas par cas, à la demande, par des fourbisseurs.
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3232
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 9:19

Bonjour,

une arme parfaite pour la protection des coches face a un ou plusieurs bandits de grand chemin, en général couplé à une baïonnette à ressort. C'est aussi l'ancêtre du coachgun (fusil de chasse raccourci) utilisé par certains policiers de l'ouest américain et les convoyeurs de diligences.

En usage militaire il me semble que les mameluks de "Napo le petit" en avaient un réglementaire.
Revenir en haut Aller en bas
Castelnau
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : BZH
Thème de collection : livres
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 9:20

Bonjour,

Il a été régulièrement utilisé durant la guerre du Katanga, chargé de clous et de ferrailles, et sous la dénomination poétique de "fusil pou-pou".

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il a fait parfois des ravages: imaginez-vous dans la peau d'un "affreux", voyant courir vers lui un Baluba drogué jusqu'aux yeux, qui continue à courir bien que vous l'ayez truffé de balles, et qui vous décharge à dix mètres dans la figure le fusil pou-pou bourré de ferrailles rouillées, le tout sous le climat équatorial, eh bien vous perdriez rapidement le sourire que je vois, au travers de mon écran, fleurir sur vos lèvres...........  Twisted Evil

Pour info, il s'agissait à la base de fusils de traite amenés par les Belges et parfois les Anglais au XIXème siècle.........
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 9:35

J'ai retrouvé le forum en question, mais il faut être inscrit pour le voir, en voici quelques extraits.

"Fin XIX e , il y avait un intérêt marqué en Argentine pour les " trabuco ",on a même créé ce type d' engin , destiné à ce marché particulier:

http://mc.todocoleccion.net/mundos/museo-armas-antiguas/imagenes/pistola-trabuco-lefaucheux-propiedad-de-montpensier-1860

Celui-la a même un canon rayé et un crochet de ceinture:
"


cf "Gadois" alias "Tour blanche" Wink

Par contre le sujet que j'avais ouvert ne concernait que les tromblons lance-grenades, encore bien plus spécifiques et bien moins courants.

On trouve parfois des tromblons en bourse aux armes, mais ce sont généralement des armes de traite pour l'Afrique ou les Amériques.
Ils sont souvent de finition et fabrication simplifiées ou carrément bâclées.

Les deux armes présentées ci-dessus sont au contraires de très belles fabrications spécialement faites pour un marché particulier.
Il fallait donc que le client en soit très satisfait sinon le marché était perdu.
On est loin du temps des armes de traite aux Amériques.

Par contre en Afrique les armes de traite ont perduré jusqu'au XX° siècle avec des pièces pour fusils genre Moukhalas que les indigènes assemblaient et décoraient ensuite.
Ca venait principalement de Hollande (Chenapans) et d'Espagne (Miquelets).

Je vais ouvrir un nouveau sujet dans le forum en question pour voir si quelqu'un a des documents quelqu'ils soient sur l'usage des tromblons à silex.
On verra bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 9:39

Je viens de trouver qu'il a existé un tromblon règlementaire de marine, le mle 1792.
Il a été étudié dans la Gazette des armes 249 que je n'ai malheureusement pas.
Ce tromblon est signé Jovin.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 9:51

Le n°244 de la GA montre un tromblon à canon de bronze et à baïonnette pliante, fait entre 1680 et 1780 vraisemblablement.

Il en est dit que les utilisateurs sont principalement les voyageurs, la bouche évasée permettant en outre un rechargement rapide malgré les cahots de la route ou le roulis.

Il est chargé à mitraille et peut donc faire face à plusieurs bandits ou pirates à la fois.

La dispersion permet à un amateur de se défendre sans même savoir viser.

En conclusion le tromblon présenté (qui est de très belle qualité) était destiné à un marchand voyageant à cheval (il peut se porter en bandoulière) ou à un capitaine de vaisseau marchand ou négrier.
La solution maritime étant tout de même la plus plausible.
cf: Daniel casanova.

Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 10:03

En fait je viens de m'apercevoir que j'ai bien le 249 de la GA:
Je cite:
"On trouve des tromblons dans l'armement des galères dès 1703.
Ce sont alors des espingoles, les plus lourdes ont une fourche à pivot qui se fixe sur le bastingage.

Fin XVIII° les grosses espingoles sont remplacées par des caronades tirant des boites à balles et qui sont elles règlementées.

Les espingoles légères et tromblons sont des commandes passées auprès des entrepreneurs et font partie de l'armement règlementaire du bord en nombre important (voir les mémoires de Louis Garneray).

Jovin, le fabricant du tromblon en question, est entrepreneur à Saint Etienne.
Entre 1792 et l'AN VI il livrera à titre privé 6000 armes diverses dont des tromblons à l'état.

Ces tromblons sont contrôlés par le contrôleur Javelle et sont d'excellente qualité.

Le canon est en bronze, et selon l'habitude de l'époque il se chargeait jusqu'à la gueule!
Ceci sans problème étant donné sa grande qualité.

Le bronze indique une fabrication tardive car sous le Directoire cuivre et étain manquaient.


Ce tromblon est également décrit dans "Les armes de la Royale" de JP Bastié et D. Casanova.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 10:10

Quant au tromblon des mamelouks, il est décrit par Boudriot dans la GA 70:
"C'est une fabrication Boutet.
Son canon en acier mesure 41 mm à la bouche et est chargé de 6 balles de 14,1 mm, la dernière étant calepinée.
Le calibre est de 14,5mm.

Il n'est fabriqué que depuis 1806, mais certains datés 1806 ont un canon poinçonné de l'AN XII (1803-4) ce qui laisse supposer un démarrage très lent de la fabrication.

Une seconde fabrication a lieu en 1809.

Ce sont donc 48 + 25 tromblons qui seront livrés aux mamelouks.

Ces tromblons sont particulièrement bien conservés car il en existe encore 7 dans les collections!
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 10:41

Un autre numéro de la GA étudie ce tromblon: le 287 que je n'ai pas.

Le n°200 quant à lui montre le tromblon mle 1759 calibre 22 mm des cuirassiers autrichiens.
Jean René Clergeau dit à ce sujet:
"Les tromblons des mamelouks ne furent jamais employée au combat, ils n'étaient que des armes de parade.

Le tromblon sert particulièrement dans la marine, et ce sont des armes très évasées.
Ils servent à repousser un abordage.
Leur bouche évasée servait aussi à faciliter le rechargement.

Concernant le tromblon autrichien:
Sa charge est de 12 à 14 balles de pistolet, pour une charge de poudre de 6 grammes maximum.

Emploi tactique:
Chaque tromblon a une dotation de 15 cartouches.
Seuls 2 hommes par escadron de cuirassiers en étaient armés.
Leur objectif était de se porter sur les flancs de l'ennemi et de le prendre en écharpe.
Ils semaient alors le désordre, ouvraient des brèches par lesquelles les autres cuirassiers pouvaient s'engouffrer et disloquer la formation à coups de sabre.

L'Autriche a longtemps utilisé des tromblons, le mle suivant datera de 1781.
Malgré tout ils n'ont pas suscité d'imitations dans d'autres pays.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 10:43

Voilà donc tout ce que j'ai pu trouver sur l'emploi des tromblons, et je pense donc inutile l'ouverture d'un nouveau sujet dans l'autre forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
jeffdu49
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 514
Localisation : 49270 LA VARENNE
Thème de collection : SABRES EMPIRE ET AVANT
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 10:58

Bonjour à tous!
Et bien je vois que l'on a tout de meme des pointures sur ce forum... En moins de 4h, une superbe base d'information pour tous, et des avis de différents membres qui se recoupent bien!
Un grand merci à vous tous.
Étant donné l'historique de ce type d'arme, je pense que je vais tenter une acquisition, cela reste dans ma période de collection, et les prix ne sont pas trop élevés.
Je ne manquerais pas de le présenter lorsque l'affaire sera faite!
Merci encore à tous.
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3232
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 11:23

Petite précision sur les fusils de traite.

La grande majorité venaient des atelier belges de la région liégeoise et étaient fabriqués à partir d'armes de surplus (silex et percussions) et vendus souvent sur catalogue sous des appellations différentes et imagées, par exemple "fusil à éléphant" pour une carabine 1840 ou 1842 de rempart...(voir les ouvrages de Jean René Clergeau)
Ce marché a cessé au début des années 50 avec la diffusion qui se généralisait des surplus de la seconde guerre mondiale puis de l'omniprésent AK47.

J'ai personnellement connu des "anciens", maintenant décédés, créateurs des arquebusiers de France dont J.R. Clergeau qui fut un de leur plus gros client qui ont importé en France de Belgique par camions entiers un nombre impressionnant d'armes entières et de pièces détachées du XIXe siècle, silex et percussions, qu'ils ont remonté en "modèles d'origine" pour leurs collections et leur usage personnel au tir.
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 743
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 20:16

Dans l'inventaire général de tout ce qui est nécessaire pour armer une galère & la mettre en état de naviguer pendant six mois (1703) il n'est pas fait mention de tromblon ni d'espingole, seulement de mousquets, mousquetons, pistolets, pertuisanes, hallebardes, piques et espontons plus haches d'armes et sabres ( on note aussi 12 rondaches et 12 corps de cuirasse). La "petite artillerie" est composée de 12 pierriers" à boëte" de fonte garnis de leurs fourchettes et queue de fer.
Sur les vaisseaux de 74 canons des années 1770-80, on trouve 6 espingoles du calibre de 4 ( 32 mm environ), je n'ai jamais vu de tromblon dans les inventaires des vaisseaux de la royale dans cette période là. L'armement de bord était strictement défini ( fusil boucanier, demi-boucanier, grenadier, mousqueton, pistolet, espingole, demi-pique, pique, sabre de sabord, coutelas, hache d'arme. Sur les navires du commerce armés en course, c'est une autre affaire...
Le tromblon  présenté dans la GA 249 est une production de l'industrie privée il me semble. voir aussi Ga n° 97
Cordialement
Philippe


Dernière édition par CAVE CANEM le Ven 31 Juil 2015 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 21:20

Pour tout savoir sur les espingoles sur les galères et vaisseaux corsaires, je vous conseille vivement le numéro 249 de la GA.
C'est la revue qui a l'article le plus intéressant sur le sujet.

Le tromblon présenté est fait par l'entrepreneur Jovin pour le compte de la Royale, entrepreneur privé mais marché officiel.

Le livre "Les armes de la royale" dit aussi:
"En 1705 une seule galère embarqua comme armes:
24 pistolets, 24 mousquetons, 3 espingards, 10 fusils de boucanier, 100 fusils de munitions avec leurs baïonnettes etc, suivent les armes blanches."

"Les espingards se trouvent à raison d'un par petite embarcation.

L'espingole ou espingard apparaît vers 1689 et une ordonnance de la même année la destine à l'armement des petits bâtiments, felouques et tartanes.

Elle est aussi montée dans les hunes de navires de haut bord pour faire fondre sur le pont de l'adversaire un déluge de plomb, ou sur la rambarde de la dunette pour repousser un abordage ou une mutinerie."


Sont montrés en photos un tromblon court avec croc et un tromblon plus long et moins évasé qui porte sur sa platine la devise de Louis XIV: "Nec pluribus  impar".

Un tromblon à baïonnette pliante est également en photo pour la période Louis XVI, ainsi qu'une paire de pistolets tromblonnés en bronze à bouche circulaire, et une autre paire à bouche plate.

On ne retrouve des pistolets tromblonnés que vers 1840 et ils sont à percussion (paire).

Passé cette date il n'est plus fait état d'usage de tromblons dans la Royale.
cf "Les armes de la royale" de Casanova et Bastié.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
CAVE CANEM
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 743
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Ven 31 Juil 2015 - 23:01

Un "espingard" ou espingole, ce n'est pas un tromblon portatif !

le service des espingoles – poids : 20 kg -, était sous la responsabilité du capitaine d’arme, sous-officier en charge de la discipline générale et de l’armurerie légère ( mousquets, pistolets et armes blanches), alors que celui des pierriers – poids : 80 kg -, également en bronze et véritables canons en réduction, dépendait, lui, du maître canonnier. Ces deux armes avaient, également, la même fonction à bord ; montées sur un chandelier ( 4 kg, celui de l’espingole, 20 kg, celui du pierrier) , elles étaient installées dans les hunes des forts bâtiments, les bastingages de ceux d’un rang inférieur, et quelques petites embarcations.
Même calibre de 1 à la livre pour les deux types d'armes ; munitions : boulet plein d’une livre et boite à mitrailles, chargées de balles en plomb.
Les autres armes citées non rien de réglementaire a priori , ou alors il faut me sortir les textes et les marchés officiels
Voir GA 97 avec un article de Jean René Clergeau et une belle photo d'un tromblon civil en couverture.



espingole de la marine, longueur totale  3 pieds 9 pouces, canon bronze de 21 pouces, garnitures laiton. Au dessus le mousqueton de bord pour comparer les proportions.




Espingole de l'industrie privée, inspirée du modèle réglementaire



Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Sam 1 Aoû 2015 - 7:45

Voici le tableau en question sur l'armement d'une galère ordinaire en 1705, on y voit un espingard en 3° position des armes à feu.


Il n'a pas l'air de peser 20kg même s'il a un pivot!
Tout au plus une petite dizaine, et encore, il est à peine plus grand qu'un mousqueton et plus petit qu'un fusil boucanier.
C'est bien une arme portable à silex et même portative, mais qui se fixe habituellement sur un bastingage.
Comme ça se charge avec une grande quantité de grenaille, le pivot doit être assez utile.
Sa bouche n'est que légèrement tromblonnée.

C'est pas très lisible, faute à l'impression de très mauvaise qualité du livre sur les armes de la Royale:


Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
petigny
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 6751
Age : 45
Localisation : derriere toi
Thème de collection : La Wehrmacht Heer
Date d'inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Sam 1 Aoû 2015 - 8:04

Salut!

Je viens de voir qu'il existait des troublons à canon rayé ???? Shocked

euh ... quelqu'un m'explique ??? scratch

Pourquoi pas aussi un rail pour fixer une lunette de tir à longue distance !!! lol!

A+

Ludo
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Sam 1 Aoû 2015 - 8:08

Voici par contre une espingole non portative qui doit bien peser ses 20 kg:


Quant au pierrier il est encore plus lourd.

http://recherches.historiques-leconquet.over-blog.com/article-31620828.html

Il me semble qu'il faille se méfier de certaines appellations de l'époque qui ont plus ou moins changé de sens au fil des siècles, c'est valable pour une grande partie du vocabulaire du français ancien.
Ici nous sommes à percussion, donc mi-XIX°.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Sam 1 Aoû 2015 - 11:19

En Corse c'est Spingardo:
http://www.torregiani.fr/histoire-corse/histoire-corse.php?page=glossaire&lc=S



Et ça s'applique aussi bien à une petite arme à feu de marine qui se tirait sur un pivot qu'à une arquebuse de faible portée à bouche évasée.
A noter que la photo est à l'envers...
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
petigny
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 6751
Age : 45
Localisation : derriere toi
Thème de collection : La Wehrmacht Heer
Date d'inscription : 19/07/2012

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Sam 1 Aoû 2015 - 11:24

et pour le canon rayé ?
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Sam 1 Aoû 2015 - 11:26

En portugais fusils se dit Espingardas Laughing


Et là il n'y a pas le moindre début de tromblon.

Un tromblon à canon rayé? Pour tirer à mitraille c'est d'aucune utilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Tourblanche
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Dim 2 Aoû 2015 - 7:25

Ou ?
Quand ?
Qui  ?
Combien ?

  L'inventaire des magasins du roi  de Québec ,1747  :

    752 fusils de milice ,  380 fusils de Liège , 290 fusils boucaniers ,
    et  12  " mousquetons à trompette .
On peut voir que c' est marginal .

    Même année  , livrés par les navires  , Le Brillant , L'Alcion et La Gironde :

     1 000 fusils de traite , 100 fusils de milice , 1 200 fusils de Tulle  et ...
      12 mousquetons à trompette  .
    On ne retrouve ni mousqueton à trompette   ni espingoles dans les autres
villes de la colonie .

       Dans un autre document que je ne   retrouve plus ,  il y avait les mêmes proportions
   1 000 de ceci , 1 200 de cela   et 6 espingoles .

       Les propriétaires  de barques  qui transportent des biens pour le roi
ont parfois  une " grosse espingoles "    

       

    On a aussi récupéré les  pierriers à boëte , abandonnés par la marine vers 1730  environs

        Celui-ci  retiré de l' eau  quelques siècles plus tard


    et la reconstitution

     

     Voici une espingole sur affut , probablement pour usage marin ?  On remarque
la platine de la famille post 1760

 

  Les révolutionnaires américains et on utilisé  , mais guère plus qu'une par barque .

   Ensuite , il y a l'époque du brigandage sur les routes d' Angleterre , jusqu' au milieux XIX e




    Le bouquin a consulter :

       http://www.amazon.com/Blunderbusses-Stackpole-arms-armour-Baxter/dp/0811702871
Revenir en haut Aller en bas
Castelnau
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : BZH
Thème de collection : livres
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Lun 3 Aoû 2015 - 11:27

Bonjour à tous,


Voici une paire de tromblons de marine Anglais, probablement vers 1780, qui étaient en vente ce week-end, qui illustrent parfaitement la présente rubrique, et que j'ai donc photographiés pour vous :




Le prix demandé par le marchand en était de 1.750 € la paire, ce qui n'est pas rien.....


Et j'ai pris sa carte, que je tiens à disposition par MP des amateurs éventuels... jocolor  Laughing


Revenir en haut Aller en bas
Tourblanche
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Mar 4 Aoû 2015 - 6:42

Les espingoles des uns sont les tromblons des autres .  

    Revenons un peu sur le calibre .    L'image la plus  courante du tromblon
est une arme portée par un seul homme ,  à peu près de la longueur d'une
carabine ou d'un mousqueton  .

     

     On sait que l'évasement du canon n' a aucun effet sur la dispersion ,  c' est  sutout
pour faciliter un rechargement rapide . L' expérience balistique se fait dans la partie cylindrique du canon .

     Donc  .... qu' est-ce que c' est comme calibre ?    À l'époque du silex , on est encore beaucoup
dans le canon lisse ,  façon fusil de chasse . Les calibres de la partie cylindrique du canpn vont de  16 à 10 ,  plus gros que 8 ça devient difficile  à tenir sans affut .

     Dans les calibres plus petits ,  on est  dans la famille des mousquetons et carabines ....  et les
carabines sont parfois rayées .

     La carabine/mousqueton  qui nous servira de référence  sera la première  règlementaire  française, ( j' ai oublié la date )  elle même  contemporaine du pistolet de 1733  .

     Donc , ça se tire à la chevrotine , mais aussi à balle , comme  le fusil du même calibre .

    Plus intéressant , on décrit des carabines rayées   " sur la demi longueur du canon "  !.

    À balle , ça gagne  un peu  de  trajectoire ,  à plombs  ça gagne un peu de dispersion  comme les fusils
   bécassiers modernes .  Tout en gardant le chargement rapide .

      Quand même  souligner  que tout ça reste marginal  dans l'histoire du monde .

      On oubliera  le mousqueton façon bazooka  dans la réserve des accessoires de cinéma.
calibre et longueur , c' est un gros pistolet .

      On évitera aussi de charger avec autre chose que  du plomb ,  d' abord la qualité balistique
n'y est pas  mais surtout , imaginez  qu'une pièce de gravier ou un clou  pique dans la parois
du canon  ( souvent en laiton ) s'y coince  et  bloque l'évacuation des projectiles en mouvement  .
Revenir en haut Aller en bas
Lancette
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Montréal, Québec
Thème de collection : Ancien régime
Date d'inscription : 28/08/2014

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Jeu 27 Aoû 2015 - 17:13

Pour ce qui est de la terminologie du début du 18e siècle, j'en viens à croire que «mousqueton» dans les inventaires d'armes de marine fait aussi parfois référence à des armes d'épaule courtes et... tromblonées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.epeeroyale.com
le tondu
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 406
Age : 56
Localisation : dublin
Thème de collection : casque et cuirasse
Date d'inscription : 16/10/2015

MessageSujet: NOUVEAU TROMBLON irelandais et anglais    Lun 9 Jan 2017 - 16:50


bonjour a tous voial en addition a ce sujet quelqu'une de mes dernieres trouvailles 3 tromblons et une carabine
d'officeir type paget , je pense heavy dragoon anglais transformer a percution

il semblerait que beaucoup de fabricant d'armes irelandais de 1720 a 1812 est fabriquer des tromblons
pour la marine anglaise sans doute friante de les utiliser sur les francais a l'abordage tres redouter
de nos troupes

la carabine en haut de l'armurier g. pepper a dublin
le second un tromblon de marine avec baionette de kettland un armurier anglais vers 1750
le troisieme un tromblon canon de morton un armurier irelandais vers 1760
le quatrieme un tower tour de londres vers 1780

pour le bonheur des yeux











Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29231
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Lun 9 Jan 2017 - 17:25

Bonjour,
très beaux tromblons en effet!
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3762
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   Lun 9 Jan 2017 - 17:59

Les canons en laiton ont toujours un certain charme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: informations sur l'usage du tromblon   

Revenir en haut Aller en bas
 
informations sur l'usage du tromblon
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [WIDGET] ELIXIR : Widget d'informations système: usage batterie, cpu, mémoire etc [Gratuit]
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis
» l'usage du Laser pour la conservation et la restauration des biens culturels, les 18-19 Juin 2010
» Informations biographiques sur Camille Debans?
» Votre usage de la télé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De l'antiquité à la révolution :: Armes-
Sauter vers: