le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Sabre de cavalerie légère Modèle 1822

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Mer 15 Juil 2015 - 23:40

Bonsoir,

Par le fruit d'un heureux hasard, on m'a donné un sabre

Il s'agit d'après la lame d'un sabre modèle 1822

Manufacture de Châtellerault  Mars 1875 Cavalerie légère Modèle 1822

Quels sont les marquages ou les indications que l'on doit y trouver ? (Je n'y connais rien en armes blanches)

Sur l'une des branches de la garde, un numéro à 3 chiffres

Ce même numéro est présent aussi sur la partie (quelle est son nom?) du fourreau qui porte l'anneau

Ce modèle a t-il eu lors de sa fabrication un ou deux anneaux sur le fourreau comme il est né en 1875 ?

J'ai lu (Vincenzo06) qu'une disposition de 1883, supprimait l'un des deux anneaux

Des "traces" doivent-elles être visibles de la suppression du support de l' anneau ?

Que doit-on trouver comme poinçons sur la lame ?

Merci de votre aide

Wink


Dernière édition par Lostinadaydream le Jeu 16 Juil 2015 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 0:09

Je viens de lire également qu'en 1883, une disposition à consister à transformer la lame courbe en lame droite. Cependant cette transformation n'a pas donné de bons résultats car la lame tendait à se recourber.

Je suppose donc que cette transformation infructueuse a donné naissance au modèle suivant à lame droite, le modèle 1882 ?

J'ai une interrogation supplémentaire

Modification en 1883 des modèles 1822 à lame courbe pour une lame droite mais comme je l'écrivais, ce ne fut pas une transformation satisfaisante.
Alors ce n'est que la même année en 1883 ou l'année suivante qu'aurait du apparaître le modèle suivant. Or il est nommé modèle 1882 ?
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 0:11

Après un autre examen, j'ai sur ma lame (côté poignée) une poinçon c'est une croix dans un rond ?
Revenir en haut Aller en bas
mc
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2226
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes blanches et décorations allemandes
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 0:49

Bonsoir,

Avec des clichés, cela serait l'idéal. Pour répondre globalement, le numéro présent sur une branche devrait correspondre à celui du fourreau, c'est un numéro d'attribution. Les marquages habituels se situent sur le dos de la lame quand il s'agit d'une arme fabriquée par une manufacture, et un ou deux poinçons sur le talon de la lame (marques de contrôle). Le modèle 1883 est à lame droite (c'est la mode) avec l'appellation officielle: "Modèle 1822 modifié 1883". Il s'agit de la lames courbes redressées puis de lames droites. Le modèle 1882 est un autre modèle, comme les 1890, 1896... En 1882, le fourreau est à un seul anneau, la disparition du second se fait sans laisser de trace.
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 1:57

Merci mc pour tous ces éléments

Je ne dispose de matériel pour faire des photos dans l'immédiat mais je n'y manquerai pas

La lame a une longueur de 91.5 cm

Numéro branche = Numéro fourreau


Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 2:00

Je viens de lire les explications de StEtienne, j'ai beaucoup appris alors je les remets ici

Citation :
Les sabres de cavalerie légère modèle 1822 sont en effet parmi les plus courants.
Ce modèle de sabre pourrait même détenir le record de la dotation la plus longue puisqu'il est toujours réglementaire et en service courant au régiment de cavalerie de la Garde Républicaine.
191 années au service de la France quand même !

Il a tout d'abord été conçu pour la cavalerie légère : hussards et chasseurs.
Puis il a traversé la Méditerranée pour équiper les spahis et les chasseurs d'Afrique.
Enfin, on l'a donné à la maréchaussée, aux lanciers, et même aux artilleurs !
Ce sabre a été copié partout, notamment par les USA, et il a été réglementaire au Brésil.
Actuellement, il est très utilisé dans les états de l'ancienne AOF par toutes les gardes présidentielles locales.

Le sabre mle 1822 a subi plusieurs modifications :
1860 : nouvelle lame
1882 : suppression du second anneau de bélière, le sabre est porté à la selle.

Description (de mémoire) :
Lame courbe 'à la Montmorency' (c'est à dire légèrement courbe) de 91 cm, épaisse de 8 mm au fort, à un tranchant et une gouttière.
Garde en laiton d'un seul tenant, une branche principale et deux branches latérales, calotte courte et point de rivure sur embase ronde.
Poignée en bois (traversée par la soie) avec torons de ficelle et basane noire. Un filigrane de 2 fils de laiton torsadés posé dans les creux définis par la ficelle.
Fourreau en fer poli comportant deux anneaux de bélière (un seul après 1882), un dard épais et enveloppant. Ressort interne à deux branches rivé à la ouche du fourreau.
Une cravate en cuir est intercalée entre la lame et la garde afin de protéger la garde des chocs du fourreau.

Marquages :
Le talon de la lame porte le nom de la manufacture, le mois et l'année de fabrication, le nom du modèle.
A la base de la lame, il y a les deux poinçons de recette : contrôleur et directeur de manufacture.
Le haut du fourreau et le plat de la branche de garde principale portent éventuellement un n° normalement identique.
Il n'y a aucun décor sur les sabres 'troupe'. Les modèles d'officier portent un décor assez discret de feuillages et de rinceaux sur la calotte, la queue de plateau et les branches de garde.

Fabrication par la Manufacture (Royale, Nationale puis Impériale) de Klingenthal puis, après 1870, par la Manufacture de Châtellerault.
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 2:03

Une autre question, quelle est l'utilité de la gouttière supérieure ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 16:43

Quelle longévité de service !!!

Merci merci pour tous ces compléments historiques et la rectification des termes de vocabulaire qui ont une très grande importance pour bien apprécier les diverses descriptions

Modifié n'est pas transformé comme modèle n'a pas la même signification que type

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Jeu 16 Juil 2015 - 17:16

Une autre petite question

La lame doit-elle être affûtée sur sa grande courbure (Environ une soixantaine de cm) et sur sa partie haute (une dizaine de cm) ?

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Ven 17 Juil 2015 - 1:16

Merci Vincenzo

Sinon aurais-tu une idée concernant l'utilité de la gouttière supérieure ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22793
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Ven 17 Juil 2015 - 9:35

A part rigidifier et alléger, je ne vois pas d'autre utilité.
C'est le but de toutes les gouttières et autres rainures depuis leur invention.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
curly red ryder
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1953
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Ven 17 Juil 2015 - 16:33

bonjour,

Alléger tout en conservant la solidité de la lame. N'étant pas en "saillie", cela n'augmente pas la rigidité de la lame qui d'ailleurs n'est pas si rigide que cela puisqu'elle a une certaine souplesse et flexion..
Les arêtes laissées par le dos et entre pan creux et gouttière permettent de conserver la solidité de la lame pleine.
Cependant sur un bancal qui est plus arme de taille que d'estoc elle n'améliore pas la pénétration puisque le coup de pointe est assez rare avec un bancal.
Mais sur un sabre droit comme le sabre lance de cent gardes ou le sabre baïonnette modèle 1892, la gouttière courte qui se trouve sur le dos de la pointe facilite la pénétration en augmentant le nombre de tranchants.
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Ven 17 Juil 2015 - 20:34

Merci pour vos retours

Je pensais que vous alliez me fournir une réponse simple et unanime adaptée au novice que je suis en ce domaine mais je constate que tout n'est pas si limpide

A l'origine de ma question, je supposais que j'allais obtenir l'une quatre réponses plausibles suivantes

Pour l'esthétisme
Pour assurer une meilleure pénétration (Pas de lecture au premier degré) Very Happy ou pale
Pour obtenir des spécificités mécaniques propres à la lame (solidité, souplesse, rigidité ..)
Pour un écoulement du sang ou pour créer une lame d'air

je vais analyser toutes vos réponses

Merci

PS: J'ai lu sur ce site, que la lame s'appelle aussi latte ?

Wink


Dernière édition par Lostinadaydream le Mer 22 Juil 2015 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aubroc
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 11
Localisation : 57
Thème de collection : sabre
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Sam 18 Juil 2015 - 0:18

Une latte est une lame droite, sans courbure.

les gouttières, rainures ou pans creux servent à réduire le poids d'une lame pour les mêmes dimensions, enlever de la matière sans nuire à la rigidité, cela augmente la maniabilité. Rien à étudier par rapport à l'écoulement du sang Wink

"à la montmorency" ne veut pas dire courbe, mais avec ce fameux double enlèvement de matière, une large gorge arrondie dans le milieu de la lame + une fine rainure en V près du dos... selon moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Aubroc
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 11
Localisation : 57
Thème de collection : sabre
Date d'inscription : 22/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Sam 18 Juil 2015 - 0:46

encore un point : les sabres de cavalerie n'étaient jamais très affutés ni très coupant, juste une peu sur la pointe (effectivement 10-15 cm et contre-tranchant)

Sur une cheval, avec les mouvements chaotiques, il ne fallait pas devoir se couper-blesser, ni soi ni sa monture, avec un sabre coupant comme un rasoir.

De plus, l'impact du sabre pas trop aiguisé, qui sera claqué au galop, c'est tout à fait suffisant pour faire les dégâts souhaités.
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1953
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Sam 18 Juil 2015 - 8:46

Bonjour,
J'ai trouvé dans un fascicule du BMO, vers 1870/80, une instruction indiquant qu'en temps de guerre "le fil devait être donné aux sabres et sabres baïonnettes"....
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Sam 18 Juil 2015 - 11:57

curly red ryder a écrit:
Bonjour,
J'ai trouvé dans un fascicule du BMO, vers 1870/80, une instruction indiquant qu'en temps de guerre "le fil devait être donné aux sabres et sabres baïonnettes"....

Bonjour,

Pourrais-tu m'apporter un éclaircissement concernant le terme "fil"

Merci
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1953
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Sam 18 Juil 2015 - 12:02

Bonjour, cela veut dire que le tranchant de lame était affilé ou aiguisé si tu préfères!
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Sam 18 Juil 2015 - 12:10

curly red ryder a écrit:
Bonjour, cela veut dire que le tranchant de lame était affilé ou aiguisé si tu préfères!

Merci merci Wink

Cela rejoint également l'expression coupant comme le fil du rasoir
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Mer 22 Juil 2015 - 0:40

Lostinadaydream a écrit:


Sinon aurais-tu une idée concernant l'utilité de la gouttière supérieure ?

Voilà ce que j'ai lu dernièrement

C'est une dépression concave conçue pour réduire le poids. (Vous l'aviez tous dit)

Autre point

Elle permet aussi à l'air de rentrer dans la blessure, empêchant la création d'un vide, ce qui rend la lame plus facile à retirer après pénétration et moins sujette à rester coincée.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1953
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Mer 22 Juil 2015 - 7:51

Lostinadaydream a écrit:
Lostinadaydream a écrit:


Sinon aurais-tu une idée concernant l'utilité de la gouttière supérieure ?

Voilà ce que j'ai lu dernièrement

C'est une dépression concave conçue pour réduire le poids. (Vous l'aviez tous dit)

Autre point

Elle permet aussi à l'air de rentrer dans la blessure, empêchant la création d'un vide, ce qui rend la lame plus facile à retirer après pénétration et moins sujette à rester coincée.

Wink

Bonjour,

Cette dernière assertion ne me semble pas valable médicalement et anatomiquement, les lèvres de pénétration "collant" à la lame avec un important effet de succion, d'autant plus qu'avec un sabre bancal on taille plutôt qu'on pointe, donc le tranchant agit mais très peu la pointe.

Ayant lu des comptes rendus de batailles durant la Civil War US, il apparait que la majorité des chevaux blessés/mis hors de combat lors de combats de cavalerie ont eu les reins tailladés, signe que le premier geste lors d'une escarmouche de cavalerie était d'abattre le cheval en le sabrant aux reins pour faire tomber le cavalier adverse et le rendre plus vulnérable, les "duels" de cavaliers comme on le voit dans les films étant beaucoup plus rares (le colt sur l'autre hanche permettait de s'en défaire!)
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 393
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Mer 22 Juil 2015 - 12:05

curly red ryder a écrit:
Lostinadaydream a écrit:
Lostinadaydream a écrit:


Sinon aurais-tu une idée concernant l'utilité de la gouttière supérieure ?

Voilà ce que j'ai lu dernièrement

C'est une dépression concave conçue pour réduire le poids. (Vous l'aviez tous dit)

Autre point

Elle permet aussi à l'air de rentrer dans la blessure, empêchant la création d'un vide, ce qui rend la lame plus facile à retirer après pénétration et moins sujette à rester coincée.

Wink

Bonjour,

Cette dernière assertion ne me semble pas valable médicalement et anatomiquement, les lèvres de pénétration   "collant" à la lame avec un important effet de succion, d'autant plus qu'avec un sabre bancal on taille plutôt qu'on pointe, donc le tranchant agit mais très peu la pointe.

Ayant lu des comptes rendus de batailles durant la Civil War US, il apparait que la majorité des chevaux blessés/mis hors de combat lors de combats de cavalerie ont eu les reins tailladés, signe que le premier geste lors d'une escarmouche de cavalerie était d'abattre le cheval en le sabrant aux reins pour faire tomber le cavalier adverse et le rendre plus vulnérable, les "duels" de cavaliers comme on le voit dans les films étant beaucoup plus rares (le colt sur l'autre hanche permettait de s'en défaire!)

Merci beaucoup pour cet intéressant retour
Revenir en haut Aller en bas
an13
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 444
Age : 72
Localisation : Limousin
Thème de collection : Réglementaire FR 1775-1918
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Mer 12 Aoû 2015 - 11:43

Bonjour

Ces lames, dites ' à la Montmorency ' avaient l'avantage certain d'êtres rigidifiées par ces deux gouttière, tout en allégeant
la lame et rendant la celle-ci plus flexible.
Sans doute pour cela que la fabrication a perduré pendant toute le cavalerie légère > 1940 malgré une plus grande difficulté
de fabrication.

Cordialement    
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabre de cavalerie légère Modèle 1822   Aujourd'hui à 21:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabre de cavalerie légère Modèle 1822
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cavalerie légère et personnage
» cavalerie légère et gratuité....
» Cavalerie légère romaine
» La Cavalerie légère a WMF
» Coupe-chou de cavalerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: