le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est désormais fermée, merci à tous.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 identification fabricant

Aller en bas 
AuteurMessage
Castelnau
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : BZH
Thème de collection : livres
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: identification fabricant   Jeu 4 Déc 2014 - 23:18

Bonsoir,

Sauriez-vous, s'il vous plaît, identifier ce fabricant ?



(Il s'agit ici d'un modèle 1822 récent)


Merci d'avance ! 8)
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28508
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: identification fabricant   Ven 5 Déc 2014 - 9:14

Bonjour,
c'est le logo de France Lames depuis 1987 qui était à l'origine Gaston Hostin.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Castelnau
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : BZH
Thème de collection : livres
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: Re: identification fabricant   Ven 5 Déc 2014 - 10:22

Ah, merci beaucoup, Crevette ! Tu as réponse à tout.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Castelnau
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : BZH
Thème de collection : livres
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: Re: identification fabricant   Ven 5 Déc 2014 - 10:26

Je trouve ceci, daté de 2011:

Citation :
Encore des comptes à rendre pour les patrons de Hostin AB et Frances Lames
Un coup de chiffon a certainement été nécessaire pour enlever la poussière au dossier qui a occupé le tribunal pour une large partie de l’après-midi, hier

 

La principale affaire évoquée hier devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay ne nous rajeunit pas. Voilà qu’est revenue sur le devant de la scène pour quelques heures, l’entreprise France Lames (Monistrol-sur-Loire), et Hostin Armes blanches (Aurec-sur-Loire). Deux sociétés tombées sous le coup d’une liquidation judiciaire par décision du tribunal de commerce en juin 2002.

Si on croyait définitivement enterrée la saga de ces deux entreprises dotées d’un prestige international dans leur domaine à l’époque (la fabrication et la distribution de lames et d’équipements pour l’escrime, armes militaires et de collection), il reste toutefois à régler une affaire de factures fictives et de fraude fiscale dont sont soupçonnés André Barthélémy (l’ancien PDG de France Lames) et Guy Hostin (l’ancien gérant de Hostin Armes blanches).

Sur fond de querelles familiales, les deux sociétés, qui comptaient une quarantaine de salariés sur les deux sites il y a une dizaine d’années, ont sombré en laissant apparaître des modes de gestions peu orthodoxes.

Si Hostin Armes blanches se chargeait de la fabrication, les salaires, la matière première et la comptabilité incombaient à France Lames.

Et en matière de comptes, les services fiscaux et une banque, le Crédit Agricole, trouvent sérieusement à redire. « Je ne suis pas comptable, je suis un technicien. J’excellais dans mon domaine, mais pas dans la comptabilité. Il y avait une armada de comptables et de conseillers financiers à France Lames. A chacun sa partie », se défend Guy Hostin, seul à la barre. Également convoqué, André Barthélémy ne s’est pas présenté pour des raisons de santé.

Petit résumé. Pour résoudre ses besoins de trésorerie, France Lames se voit accorder par deux banques (seul le Crédit Agricole était sur le banc des parties civiles, hier) le profit d’un financement au titre de la loi Dailly. L’entreprise bénéficie alors de crédits en contrepartie de la production de factures représentatives de créances sur ses clients. Sauf que dans le lot, certaines de ces factures sont bidons.

- « Mais, je n’y comprenais rien. Je ne m’occupais pas de ça, insiste Guy Hostin.

- Vous étiez un des patrons, vous ne pouviez pas l’ignorer, rétorque le tribunal.

- Je ne la tenais pas la comptabilité…

- C’est bien ce que l’on vous reproche. »

L’établissement bancaire, pour sa part, réclame 440 000 000,00 euros pour le préjudice subi.

Quant à l’administration fiscale, elle pointe des malversations et « erreurs » de comptabilité de plus d’un million d’euros.

Si le ministère public requiert des peines de six mois à deux ans de prison avec sursis et un total de 30 000 euros d’amende, les avocats plaident la relaxe.

Pour Guy Hostin, M e Laurent Pierot qualifie son client de négligent, « la négligence dans la comptabilité, ce n’est pas faire un faux. Il était considéré comme « le coursier » du PDG de France Lames. Il n’a pas pu avoir l’initiative et l’usage des fausses factures ».

Pour les intérêts d’André Barthélémy, M e Frédéric Delambre (barreau de Lyon) démonte les accusations de l’administration fiscale, et estime « étonnant qu’une banque se soit fait berner ainsi ».

La justice se donne le temps pour trancher. Décision le 28 juin.


A l'arrivée, encore 40 pauvres types sur le carreau; c'est sinistre........ What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: identification fabricant   

Revenir en haut Aller en bas
 
identification fabricant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bouton décor lampe à huile - Belgique
» identification des fibres textiles . (test, coloration)
» fibre textile, toile de jute, identification. . (test, coloration)
» mero en argent pour identification
» [STARLA] Identification Cheval ailé -> résolue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Identification, authentification et estimation :: Armes et munitions-
Sauter vers: