le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Raupenhelm de chevauléger

Aller en bas 
AuteurMessage
pinot04
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 60
Localisation : sud est
Thème de collection : coiffures impériales allemandes
Date d'inscription : 26/12/2013

MessageSujet: Raupenhelm de chevauléger   Ven 13 Juin 2014 - 10:18

Bien le bonjour à tous !
Comme dit dans mon précédent post sur la restauration d'un shako prussien, voici le casque à chenille Bavarois que j'ai également restauré.
J'ai trouvé ce casque vendu comme pompier. Effectivement il s'agit d'un casque militaire bavarois qui, comme bien souvent, a été ultérieurement modifié pour être utilisé par les pompiers.
Tout d'abord j'ai démonté le cimier en laiton peint en noir qui par chance avait les attaches pile poil sur les anciens trous du casque (en fait non repercé).
J'ai ensuite décapé la peinture rouge tout autour du bandeau que j'ai remis en verni.
Les trous d'origine situés sur les flancs du casque pour les renforts latéraux qui manquaient correspondaient soit à un chevauléger, soit à un artilleur. La date 1854 et le chiffre 5 gravés au fer sur la nuquière m'ont permis de déterminer qu'il s'agissait du 5ème chevauléger, l'artillerie n'ayant à l'époque que 3 régiments. Le 4ème ne sera créé qu'en 1859 et le 5ème bien plus tard en 1890 !

Donc, je récapitule: une fois la coque mise à nu, il manque la chenille de laine, les renforts latéraux, le porte plumet, la cocarde et la paire de jugulaires très particulières à 5 festons. Ouf ! du boulot en perspective...

Voici donc la "bête"

Lors de sa rentrée sous la forme pompier. La coque est belle, sont intérieur également et surtout le marquage sur nuquière.





Les différents étapes de restauration avec remise en vernis et installation de l'emblème de Louis II que j'avais dans mes cartons. Génial ! il passe parfaitement bien dans les trous initiaux de la coque...
Dans ces premières étapes, le vernis est encore brillant. Plus tard lorsqu'il sera sec, je passerai un coup de jex triple zéro pour casser la brillance.



Puis la fabrication pure et simple des renforts latéraux, pièces introuvables de nos jours. Pour cela j'ai utilisé le cimier en laiton décapé, mis en forme et cintrés manuellement avec un système fait maison... Le système d'attaches à l'intérieur de la coque est identiques aux originaux (pontets épais en fils plats de laiton).
La chenille manquante quant à elle est faite conformément à celles d'époque, à savoir armature en osier et laine montée sur toile imperméabilisée avec du vernis noir identique à celui de la coque. J'ai trouvé une laine très proche en terme d'apparence à celle utilisée à l'époque, il s'agit de laine en poil de chameau !!  farao Et oui !!!... Le sanglon qui la retient sur la coque est une vieille sangle avec boucles laiton anciennes. Cette chenille a été l'étape la plus longue sur cette restauration. A terme, j'essaierai d'en trouver une bonne d'époque.
J'ai trouvé sur le net les têtes de lion des jugulaires. Celles-ci ont un système d'attache sur la coque qui est particulier à ce modèle. Mais il manquait les écailles !
Vous remarquerez que le verni est jexé à ce stade là !


Le côté gauche avec le passage du porte plumet. Remarquez le passage particulier du système d'attache des têtes de lion !


Et voici les jugulaires faites maison. Les écailles ont été dans un premier temps photocopiées sur le net. J'ai ensuite adapté la taille de chacune d'entre elles sous format word. Pour la découpe, celles ci l'ont été par jet d'eau au sein d'une entreprise spécialisée. Le cuir utilisé est un vieux cuir trouvé en vide greniers.
Le porte plumet avec son renflement et son téton de fixation est entièrement fait main.


Et voici le résultat final   ! Il me reste à passer un petit coup de brosse laiton avec la mini perceuse pour ôter les bavures d'étain sur le porte plumet et il me manque encore la cocarde bavaroise qui vient se fixer sur le porte plumet.


Voili, voilou mon petit chevauléger bavarois modèle 1845/64
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29180
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Raupenhelm de chevauléger   Ven 13 Juin 2014 - 10:25

Bonjour,
très belle remise en état d'origine!
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
pinot04
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 60
Localisation : sud est
Thème de collection : coiffures impériales allemandes
Date d'inscription : 26/12/2013

MessageSujet: Re: Raupenhelm de chevauléger   Ven 13 Juin 2014 - 10:33

Salut Crevette,
Bien en fait remise en état "comme" d'origine... mais malheureusement avec des pièces pour la plupart refaites (mais comme d'origine promis juré !!  8) - Rires !
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29180
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Raupenhelm de chevauléger   Ven 13 Juin 2014 - 10:41

C'est d'autant mieux car c'est fait à la perfection!
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
PHIL74
Maréchal
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 2352
Localisation : Dans le maquis!
Date d'inscription : 15/03/2011

MessageSujet: Re: Raupenhelm de chevauléger   Ven 13 Juin 2014 - 10:57

Punaise, c est un sacré boulot!

Ça doit être vraiment gratifiant d arriver à ce résultat final!

Chapeau bas, ou plutôt casque bas!  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
pinot04
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 60
Localisation : sud est
Thème de collection : coiffures impériales allemandes
Date d'inscription : 26/12/2013

MessageSujet: Re: Raupenhelm de chevauléger   Ven 13 Juin 2014 - 11:03

Bah... tu temps et de la volonté plus une pointe d'astuces et tout le monde peut y arriver !
De toute façon, c'est aussi une passion la restauration, redonner vie à un casque j'adore ! Une astuce d'ailleurs pour patiner le laiton : faire tremper dans l'urine  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Raupenhelm de chevauléger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Raupenhelm de chevauléger
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ne vous arrêtez pas!"- Infanterie du Royaume de Bavière, 1809

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: La restauration et la conservation-
Sauter vers: