le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 1816 cavalerie légère sans branches latérales...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Mar 1 Avr 2014 - 20:59

Bonjour à tous,
je crois que des sabres de cavalerie légère ont étés modifiés en supprimant les branches de garde latérales, mais je ne me souviens plus dans quelle circonstance ni à quel moment, si quelqu'un a un renseignement, merci !



Cette modif a l'air officielle, c'est très bien réalisé et poinçonné ,
à vous lire
cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
leguetteur
Major
Major


Nombre de messages : 238
Age : 70
Localisation : france
Thème de collection : sabre,epee,coiffure,france debut 19ème
Date d'inscription : 26/05/2013

MessageSujet: sabre 1816 modifié   Sam 5 Avr 2014 - 19:12

Bonjour,cette modification par suppression de branches laterales me rappelle celle subies par les sabres a la chasseur an 11 pour des dotations à l'artillerie(se rapproche du modele 1829),il semblerait aussi que pour les spahis des sabres 1822 aient une branche laterale de supprimé cordialement
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Dim 6 Avr 2014 - 0:13

Bonjour,
oui je pense aussi à une modif pour l'artillerie à cheval. Le sabre 1816 leur a été attribué en 1821 je crois car les unités de cavalerie trouvaient sa lame pas assez lourde. Les hommes du train d'artillerie disaient qu'ils étaient gênés par les branches latérales, d'où la fabrication d'un sabre mono-branche spécial pour l'artillerie à partir de 1829. Je cherche les textes qui en parlent.
Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
an13
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 444
Age : 72
Localisation : Limousin
Thème de collection : Réglementaire FR 1775-1918
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Sam 26 Avr 2014 - 20:15

Bonjour a tous

Quand j'étais gamin, mon oncle, pépiniériste, avait acheté un sabre de cavalerie a Limoges aux puces.
(vers les années 1954 et depuis je l'ai identifié comme étant un an 11).
Il avait coupé les deux branches latérales pour débrousailler.   

Alors, quand je vois passer des sabres ou autres curiosités (réglementaires à l'origine) plus ou moins châtrés et les délires que ça provoque,
entre les marchands et les acheteurs, je suis assez dubitatif.  

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
dbiker
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 5963
Age : 71
Localisation : vendée
Thème de collection : armes Fr. 19ème, Japon, Couteaux US ww2 et + si affinité
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Jeu 1 Mai 2014 - 10:41

  An XIII

J'arrête pas non plus de combattre ces délires, ayant connu l'utilisation de ce type d'objets détournés et accommodés pour utilisation civile.

Pour ce qui concerne la transfo "artillerie" je ne suis pas certain qu'il y ait des textes;
Si oui, ça reviendrait à dire que la transfo est devenue "réglementaire" ?
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Mar 5 Aoû 2014 - 0:38

Trouvée récemment cette aquarelle d'époque représentant un sergent du 3ème régiment d'artillerie en 1829.



A priori le sabre serait un 1816 vu la longueur et la faible courbure du fourreau... Et sans branches latérales,

Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
mars021
Général de Division
Général de Division


Nombre de messages : 1346
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : les conflits du XIXeme siècle
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Mar 5 Aoû 2014 - 0:45

Bonsoir,
Pour ma part, je suis sceptique quant à l'emploi de sabres transformés pour l'artillerie.
De plus de nombreux lots ont été vendus à l'étranger. La Pologne par exemple a modifié les sabres français de cavalerie légère en ne gardant qu'une seule branche de garde.
Bonne fin de soirée
G.
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Mar 5 Aoû 2014 - 1:35

Bonsoir, vrai pour le 1822, fabriqué par de nombreuses entreprises privées en France et à l'étranger. Vu la faible quantité de 1816 produits, je doute qu'ils aient été revendus en surplus. De ceux stockés (3142 exemplaires) 2000 ont été ressortis des arsenaux pendant la guerre franco-prussienne pour armer deux régiments de marche de gendarmes à cheval ( janvier 1871).
Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
mars021
Général de Division
Général de Division


Nombre de messages : 1346
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : les conflits du XIXeme siècle
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Mar 5 Aoû 2014 - 12:46

Bonjour,
Oui, mais cependant le principe de réutilisation/revente a souvent présidé à la politique de gestion des stocks. De plus, la réutilisation en 1871 s'inscrit dans un moment de pénurie d'armement où la jeune république a fait feux de tous bois.
Amicalement
Guillaume
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Mar 5 Aoû 2014 - 14:08

Bonjour, cette politique de revente n'existait pas dans les armées françaises à cette époque, on détruisait. En 1825 par exemple, Jean-Baptiste de Villèle, président du conseil de Louis XVIII, ordonna la destruction de toutes les armes antérieures au système 1763 encore détenues par la troupe ou dans les arsenaux. Ce n'est principalement qu'au début du XXè siècle que l'on commença à vendre de l'armement obsolète, sous strict contrôle de l'administration, comme les fusils Gras dans la corne de l'Afrique, mais cela, arrangeait alors la politique étrangère de la France... Et c'était loin de la métropole.
Robert Marquiset racontait que lors de son passage dans la marine, il avait vu couler des barges chargées d’armes entre Dakar et l’île de Gorée au moment de l’indépendance du Sénégal en 1964. Il y avait notamment des fusils doubles de tirailleurs sénégalais Mle 1861 que l’on avait pris pour de vulgaires fusils de chasse, et des Kropatschek de marine Mle 1878 et 1884.

Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Sam 21 Mar 2015 - 22:23

Pour ceux qui sont dubitatifs sur l'utilisation de sabres aux branches latérales supprimées, une vue d'époque (1870)


C'est un An XI,  pas encore retrouvé de photo avec un 1816...

Cordialement
Philippe


Dernière édition par CAVE CANEM le Dim 22 Mar 2015 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dbiker
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 5963
Age : 71
Localisation : vendée
Thème de collection : armes Fr. 19ème, Japon, Couteaux US ww2 et + si affinité
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Dim 22 Mar 2015 - 11:33

Que répondre à ça ?

Utilisation après transformation en période de pénurie, oui. Mais on peut y voir un aménagement personnel, puisqu'il n'y a pas de trace écrite préconisant cette transformation. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Dim 22 Mar 2015 - 15:01

Des traces écrites il doit y en avoir, il faut juste tomber dessus ! Aménagement personnel peut-être pour les officiers, pour la troupe j'en doute. Certains officiers ont arboré les  vieux sabres de l'Empire jusqu'au début du XXè siècle.  
Les sabres 1816 n'ont pas connu une grande production, rapidement remplacés par les 1822 dans la cavalerie, ils ont été donnés à d'autres corps et à la Garde Nationale.
Déjà le "modèle" n'avait pas fait l'objet d'un règlement écrit, mais été considéré comme une modernisation de l'An XI. Cette modernisation a du faire l'objet d'une simple correspondance manuscrite entre le Ministre, l'Inspecteur et  l'Entrepreneur de la manufacture de Klingenthal indique l'Ariès. Aucun écrit n'a été retrouvé semble t-il.

Dans l'aide mémoire de l'officier d'artillerie de 1879, chapitre 17, on trouve entre autre les sabres de modèles anciens pouvant éventuellement être mis en service. Parmi eux les sabres de cavalerie de ligne An XIII et 1816 où sont citées les branches latérales de la garde dans le descriptif ; et les sabres de cavalerie légère dont on dit simplement de la monture: "coquille se terminant par un quillon" pour le 1816 et pour l'An XI"garde à quillon avec deux oreilles, poignée sans filigrane garnie de deux clous en laiton à tête en demi-olive ; calotte avec dos se prolongeant sur toute la longueur de la poignée" C'est bien détaillé pourtant rien concernant les branches de garde...
Concernant les sabres de cavalerie de ligne il y a un nota intéressant : "l'examen de la monture ne peux pas fournir dans tous les cas des caractères distinctifs, attendu que, après épuisement des pièces en magasin, tous les sabres de cavalerie de ligne des modèles 1822, 1816 et An XIII qui avaient besoin d'une monture, recevait une monture modèle 1854"
Ceci explique pourquoi on trouve de  effectivement des modèles hybrides dans les collections.

Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
major31
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 88
Localisation : haute garonne
Thème de collection : Le sabre français et les épées
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Ven 3 Avr 2015 - 17:03

Bonsoir à tous
Vous trouverez ci-dessous la planche du 1816.





J'ai lu dans un document dont je n'arrive pas à trouver la source que certains 1816 on  été ramenés en longueur de lame à 88 cm et les deux branches de la garde supprimées pour servir dans les spahis et pouvoir plus facilement être glissé sous la selle

Bien cordialement à tous
MJR 31
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1816 cavalerie légère sans branches latérales...   Aujourd'hui à 6:51

Revenir en haut Aller en bas
 
1816 cavalerie légère sans branches latérales...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème réglage volume avec les touche latérales [Résolu]
» Cavalerie légère et personnage
» cavalerie légère et gratuité....
» Vitres latérales et contrôle technique
» Fabrication protections prises d'air latérales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: