le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26

Aller en bas 
AuteurMessage
Robger
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 51
Localisation : France
Thème de collection : Tous objets des deux guerres mondiales, prédilection pour les casques.
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26   Sam 22 Fév 2014 - 20:30

Bonsoir,

J'ai récemment fait l'acquisition de deux Modèles 26 que j'ai choisi de laisser dans leur jus (d'un côté pour leur laisser le charme de la vieillesse, d'un autre et peut-être même d'abord par peur de faire une bêtise). Seulement, je ne peux pas me permettre de les laisser éternellement en l'état, ou je vais me retrouver avec des jugulaires moisies, des coiffes pourries, et des coques rouillées !

Ce serait ma toute première opération de ce genre, étant nouveau venu dans les militaria. J'ai pris en compte les post-its appropriés, mais je ne sais pas vraiment comment savoir si tel ou tel morceau est récupérable ni quelle méthode paraît la plus appropriée... donc je suis venu m'adresser aux experts !

En ce qui concerne le premier, j'ignore comment il a été stocké pendant toutes ces années mais une face a l'air d'avoir été exposée et l'autre protégée... En tout cas, sur la coiffe comme sur la coque, une moitié gauche est en état beaucoup plus vétuste que l'autre. Au point que j'ai l'impression que la coiffe est irrécupérable.
Voici les clichés :





















Un casque -globalement- en état acceptable, voire franchement bon pour la moitié droite. Je m'inquiète donc pour le cuir sec et dur de la jugulaire et de la coiffe. Comme le montrent les photos, une partie de la coiffe est encore en bon état et conserve même une certaine souplesse, alors que l'autre est complètement ruinée, mangée et pourrie -et a laissé une belle masse de cuir moisi accrochée à la coque. La jugulaire bien que sèche, m'a l'air rattrapable mais je ne suis pas spécialiste... Comment faire dans ce genre de situation ? Et si coiffe et jugulaire s'avèrent totalement perdues, que faire de plus, les laisser se désagréger complètement ?

La coque à présent. Globalement en bon état, avec encore une moitié gauche qui a salement vieilli par rapport à la moitié droite. Je ne suis pas particulièrement fan des restaurations vouées à mettre en valeur l'objet et à lui redonner de l'éclat, mais je ne tiens pas non plus à voir ce casque se transformer en pile de rouille sur mon étagère. Comment donc se débarrasser de la rouille sans porter préjudice à la coque et à sa peinture, et ralentir, sinon même arrêter le processus d'oxydation ?

Passées les étapes de restauration (dans la mesure du possible) et de traitement préventif, quelles sont les conditions de conservation adéquate pour une pièce de ce genre, afin d'éviter toute dégradation supplémentaire ?

Passons au deuxième casque, en bien meilleur état général mais avec un souci d'authenticité. La teinte kaki est bonne, la rouille crédible, la jugulaire aussi, cuir sombre et attaches en laiton, pas de problème... attaches du cimier fendues, etc, etc, je vous passe les détails, ce n'est pas le sujet (Question bonus par contre, est-ce qu'un cimier en acier signifie obligatoirement que le casque est fin de guerre voire post ? Les cimiers en alu étaient-ils la norme absolue pour les modèles de la campagne de France ?). Je vous dis surtout ça pour ne pas que vous vous choquiez par rapport à la coiffe qui n'est pas d'origine... Elle est grise et datée des années 50, ajout postérieur de l'aveu du vendeur.

Les photos : moins nombreuses, puisque j'ai moins de choses à en dire et moins de dommages à faire estimer.








En l'occurrence, il s'agit d'un casque qui bénéficiait d'une relativement bonne conservation. Le cuir est encore bien vivace et souple, qu'il s'agisse de la jugulaire ou de la coiffe. La question n'est pas donc de le rattraper, mais plus de le conserver, si tant est qu'il soit nécessaire d'appliquer un nouveau traitement alors que l'état en est encore bon.

La coque a elle pris quelques petits dommages au cours du temps, avec quelques parcelles de rouille çà et là. Une nouvelle fois, quel traitement choisir qui me permette d'éliminer ou bien d'arrêter (un peu de rouille ne me dérange pas, honnêtement, je préfère qu'elle reste là mais ne se développe pas plutôt que de prendre des risques inutiles) l'oxydation sans endommager la peinture en aucune manière ?

Et enfin, même question, quelles sont les conditions de conservation appropriées (à priori les mêmes) ?

Je m'excuse pour la qualité des photos, pas exceptionnelle, mais je n'ai accès qu'à mon smartphone pour ces choses là. Serait temps d'investir dans de l'appareil photo de qualité. scratch 

Merci pour votre expertise et votre attention !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26   Dim 23 Fév 2014 - 9:59

Bonjour,

a moins que vous n'exposiez vos casques dans une cave humide, il ne se détériorerons pas plus, surtout qu'ils sont déjà en bon état. Il n'y a pas de rouille "dangereuse", ni de moisissure sur le cuir.

Le mieux est de les laisser en état sans rien faire, au pire juste enlever un peu la poussière que l'on voit dans la coiffe du premier avec un chiffon. Pour la jugulaire sèche et le bout de coiffe pourrie il n'y a rien a faire sinon les laisser ainsi. Encore une fois ils ne n’abimeront pas plus.
Pour la légère fleure de rouille des 2 coques, vous pouvez passer dessus un chiffon huilé (WD-40 c'est très bien, l'huile d'olive ça marche aussi), ça enlèvera le surplus de rouille et l'huile imprégnera le reste qui ne se développera plus. Essuyez ensuite avec un autre chiffon.

N'oubliez pas qu'en terme de "restauration", entretiens et nettoyage, sur des pièces en bon état comme celles-ci, il faut en faire le moins possible. Trop s'acharner dessus risquerai d'alterner l'intégrité de la pièce. Il suffi juste de les exposer dans un endroit pas trop humide, à l’abri de la lumière, pour une conservation optimum.

PS : les cimiers fer sont, à ma connaissance, post-guerre.


Dernière édition par Lestat51 le Dim 23 Fév 2014 - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robger
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 51
Localisation : France
Thème de collection : Tous objets des deux guerres mondiales, prédilection pour les casques.
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26   Dim 23 Fév 2014 - 12:18

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse et vos conseils ! Je vais donc opter pour la prudence et me contenter du chiffon huilé. (Dommage pour le cimier du second, c'est bien l'unique défaut qui me faisait douter).

Cordialement, Smile
Revenir en haut Aller en bas
FABE 77
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 413
Age : 39
Localisation : Mitry-Mory
Thème de collection : Organisation TODT
Date d'inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26   Sam 8 Mar 2014 - 9:41

Idem pour moi concernant le cimier alu,il me semble que ceux en alu sont 100% d'époque ww2.A vérifier néanmoins,il y avait plusieurs fabricants donc plusieurs types.Il me semble qu'il y a des cimiers hauts et d'autres plus ecrasés,pareil pour les rivets qui peuvent etre plutot ecrasés ou bien bombés.Fabien.
Revenir en haut Aller en bas
montagnard25
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 4181
Age : 22
Localisation : morteau (haut-doubs)
Thème de collection : francais ww2 et indo
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26   Sam 8 Mar 2014 - 9:47

bonjour,
deux beau casques!
effectivement les cimiers alu ont étés utilisés de 1926 a environ la fin de la guerre, les cimiers fers quand a eux on étés utilisés de la fin de guerre(on en a vu a la liberation) jusqu'a....
cdlt
Revenir en haut Aller en bas
http://estfranceenguerre.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conservation et sauvetage de deux Adrian Mle 26
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Avis de marché - Arles - Museon Arlaten - Conservation préventive
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» Saumon cru mariné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: La restauration et la conservation-
Sauter vers: