le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est désormais fermée, merci à tous.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante

Aller en bas 
AuteurMessage
Demosys
Je viens d'arriver !
Je viens d'arriver !


Nombre de messages : 3
Localisation : Le Mans / Paris
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   Mer 23 Jan 2013 - 22:27

Bonjour à tous,

J'ai hérité par un grand père d'un Fusil Chassepot fabriqué à Tulle.
L'état général étant bon (légèrement rouillé/oxydé sur les surfaces extérieurs) j'ai commencé à le restaurer.
Je n'ai malheureusement plus de photos de la bête dans son état d'origine.

Le mécanisme d'armement était fonctionnel tout comme la hausse du viseur. Le bois ne présente aucune cassure ni de trace de parasites.
J'ai donc commencé par le démonter ce qui n'a pas présenter aucune difficulté.

J'ai ensuite commencé par le nettoyer au savon de marseille, puis séchage.
Actuellement je commence à brosser les différente pièces à la laine d'acier 0 pour descendre progressivement au 000.

Globalement le brossage fonctionne plutôt bien, un beau métal brillant apparait Smile . Le problème consiste en différentes "tâches" de rouilles. Ca ne part pas à la laine d'acier mais quand on gratte doucement avec une point de stylo la tâche noire laisse apparaître la rouille.

Ma question est donc: Comment se débarrasser de ces vilaine tâches récalcitrante?

Les photos de la pièce de crosse:



Le canon avec le marquage. Aucun brossage n'a été effectué pour le moment.


PS: Je n'ai pas de quoi faire un nettoyage par électrolyse.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28713
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   Jeu 24 Jan 2013 - 9:51

Bonjour,
tiens, un Chassepot du 5° Bataillon de chasseurs dirait-on, je n'avais encore jamais vu cette affectation avec un cor!

Les taches sont très tenaces, je ne connais que le papier de verre (à l'eau) de carrossier qui puisse en venir à bout.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Demosys
Je viens d'arriver !
Je viens d'arriver !


Nombre de messages : 3
Localisation : Le Mans / Paris
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   Jeu 24 Jan 2013 - 11:28

Merci pour le conseil. Quel type de grain est le plus adapté ? L'acide oxalique peut-il aider ?

Pour l'histoire du fusil, je vais essayer de me renseigner sur ses origines.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28713
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   Jeu 24 Jan 2013 - 11:41

Un grain moyen pour commencer, puis finir avec un grain fin.
600 et 1200 par exemple.

Les marques d'affectations sont définies par le JMO du 26 mars 1854, article 81 du Règlement sur la conservation des armes dans les corps.

Les chasseurs à pied ont le numéro du corps seulement, l'infanterie légère a le numéro suivi de Lr, les chasseurs d'Afrique ont le numéro suivi de CA.
Aucune marque d'affectation ne mentionne de symbole. scratch
Peut-être aussi les douanes?
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Demosys
Je viens d'arriver !
Je viens d'arriver !


Nombre de messages : 3
Localisation : Le Mans / Paris
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   Jeu 24 Jan 2013 - 12:31

Merci, je vais voir ça.

Est -il possible que ce type de marquage corresponde à une arme de gendarmerie ?

A noter aussi: il y a également une baïonnette fabriquée par Y Funcke et Cie Herdecke Avril 1868 (en Allemagne visiblement).
La baïonette s'adapte au fusil sans trop de difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28713
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   Jeu 24 Jan 2013 - 13:42

Non je ne pense pas.
Le cor n'a jamais été un emblème de la gendarmerie.

Gendarmerie Impériale: numéro de la Légion plus G.
Gendarmerie d'Afrique: GA.
Gendarmerie d'élite: GE.
Gendarmerie Coloniale: GC.
Garde de Paris: GP.
Gendarmes vétérans: numéro plus GV.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration Fusil Chassepot, tâche de rouille récalcitrante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Restauration] Astuce décapage vieille peinture + rouille?
» En cours de restauration...
» Restauration
» restauration réservoir
» Restauration 320S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: La restauration et la conservation-
Sauter vers: