le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 M1 Garand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: M1 Garand   Sam 15 Sep 2007 - 0:28

Bonjour.

Voila des photos d'un M1 Garand.
Je les met a disposition des gens du Forum , pour vous aidez dans vos recherches ,et complements d'informations.
Cette arme et Neutra.


Et merci a la colaboration tres precieuse de " century " qui n'a aider dans cette presentation.


Garand M1:
C'est un tres grand exemple et ferait une digne addition à n'importe quelle collection.

Il n'est plus a identifié , avec le soldat d'infanterie des ETATS-UNIS de la deuxième guerre mondiale .
Que le GI appelé parfois "le dernier véritable "" le stroker de bout."
Vers la fin de la guerre une version complètement automatique a été publiée comme la carbine M2.
En dépit de sa convenance, les soldats de marine n'ont jamais aimé le carbine.

Les problemes.
La M1 et la M2 de calibre 30 c'est avérés inutiles dans le froid extrême des hivers coréens du nord, car n'importe qu'elle huile dans le mécanisme congelé et gelé.

Les caractéristiques;
Longueur : 1103 mm
Longueur du canon : 610 mm
Poids : 4,37 Kg
Calibre : 7,62 mm (30/06)
Capacité : 8 coups
Vitesse initiale : 853 m/s
Fonctionnement : emprunt de de gaz, tir culasse fermée
Adoptée par l'armée américaine en 1936.
Le meilleur fusil semi-automatique mise en service en tant
qu'arme standard du combattant.

LES GARANDS SÉRIE "E" :

L'arme fut mise à très rude épreuve pendant la guerre et cela permis de détecter quelques imperfections d'utilisation.
Le défaut principal de ce fusil réside dans l'instabilité de la hausse. Après quelques centaines de coups, la rampe porte
oeilleton avait tendance à se dérégler. On remédia à cet inconvénient en révisant son système de fixation et un nouveau
pied de hausse fut installé en Octobre 1944. Le Garand M 1 était sujet à une autre source d'ennuis. Sous certaines conditions,
en particulier par temps de pluie, le mécanisme avait tendance à s'enrayer après le tir de quelques cartouches. Divers lubrifiants
furent expérimentés, et celui qui donna les meilleurs résultats fut mis en service sous la référence 130-A.

M 1 E1 :
Le M 1 E1 est un prototype développé pour tenter de remédier aus enrayages dûs à la pluie. On modifia l'angle d'inclinaison de
la rampe de déverrouillagede la glissière pour diminuer les risques de grippage. Ces essais ne donnèrent pas de bons résultats
M 1 E2 :
Cette application fut attribuée à la première version du fusil de tireur d'élite.
M1 E 3 :
Afin de mieux résoudre les enrayages causés par l'humidité, une bille de friction fut ajoutée au tenon de manoeuvre de la culasse mobile.
La glissière fut modofiée pour s'accomoder de cette modofication. L'arme ainsi obtenue marchait à peu près bien, les incidents de tir
variant suyivant les modèles. Cette particularité mécanique ne fut pas montée sur le M 1 mais retenue pour le prototype T 20 E2
muni d'un sélecteur de tir.
M1 E4 :
Une ultime tentative pour remédier aux enrayages résultant de la pluie, fut tentée sur le M 1 E4. Ce M 1 expérimental comportait un
évent d'échappement dans le cylindre à gaz. Il en résultait une diminution de l'impulsion que la glissière transmettait à la culasse.
Ce système avait malheureusement l'inconvénient de soumettre le piston et le ressort récupérateur à de plus hautes températures, ce
qui entraîna l'abandon du projet.
M 1 E5 :
Version carabine du Garand, expérimenté à la demande des combattants du Pacifique.
M 1 E6 :
A près le rejet du m 1 E2, l'Arsenal de Springfield essaya une lunette de visée à montage désaxé, installé sur une arme équipée de la
hausse du Springfield M 1903 A3. Ce modèle nécessitait trop de modification sur la boîte de culasse pour être retenu.
M 1 E7 :
Le M 1 E7 est le prototype du fusil de tireur d'élite Garand M 1 C. Un robuste support Griffith & Howe fut vissé et goupillé sur la carcasse.
On y installa une lunette Lyman Alaskan qui reçut l'appelllation de M 73.
M 1 E8 :
Arme ayant donné naissance au M1 D. Il devint réglementaire en 1944.
M 1 E9 :
Pour remédier aux problèmes de température qu'avait rencontrer le M 1 E4, on développa une arme munie d'un piston en deux éléments.
La partie antérieure recule de 38 mm après le départ du coup et transmet une impulsion à la bielle. L'inertie fait le reste, la bielle assurant
la manoeuvre des pièces mobiles. On ne jugea pas nécessaire de modifier la fabrication de Garand pour y appliquer cette transformation.
M 1 E10 :
L'emprunt des gaz du M 1 E10 fut emprunté au fusil Suédois Ljungmann. Un long tube adducteur part du trou d'évent, jusqu'à un support
placé aux deux tiers de la longueur du canon. Un petit cylindre prolongeant la pièce de manoeuvre pénètre dans le tube sur environ 25 mm.
Au moment du tir, les gaz agissent directement sur ce court piston et propulsent la pièce de manoeuvre vers l'arrière. L'idée fut abandonnée
en raison de problèmes d'échauffement.
M 1 E11 :
L'arme est réalisée à partir d'un M 1 standard. Le trou d'évent a été reculé de 76 mm. Un garde-main monobloc en alliage d'aluminium
moulé et recouvert de résine époxy remplace celui du bois.
M 1 E12 :
Le M 1 E12 recèle un piston plus court avec le trou d'évent à 15 cm de la bouche du canon. Il poosède le même garde-main que le M 1 E11
et tire la cartouche de 30-06.


FABRICATION PAR LA SPRINGFIELD ARMORY :

1934 - 1935 = 80
1938 = 2802
1939 = 9841
1940 = 33,043
1941 = 152,032
1942 = 423,227
1943 = 852,256
1944 = 1,155,792
1945 = 885,493
1946 = 12,356
Total fabriqués = 3,526,922
1952 = 6,080
1953 = 117,500
1954 = 192,500
1955 = 192,711
1956 = 152,956
Total fabriqués = 661,747
Total de : 4,188,669 Fusils Garand M 1 chez Springfield Armory.


FABRICATION PAR WINCHESTER :

1941 = 11,500
1942 = 64,470
1943 = 139,510
1944 = 178,810
1945 = 119,590
Total fabriqués = 513,880 Fusils Garand M 1 chez Winchester.


FABRICATION PAR INTERNATIONAL HARVESTER :

1953 = 6,804
1954 = 82,897
1955 = 175,736
1956 = 72,186
Total fabriqués = 337,623 Fusils Garand M 1 chez International Harvester.

FABRICATION PAR HARRINGTON & RICHARDSON :

1953 = 500
1954 = 114,459
1955 = 158,187
1956 = 155,454
Total fabriqués = 428,600 Fusils Garand M 1 chez Harrington & Richardson.

TOTAL DE LA PRODUCTION = 5,468,772 Fusils Garand M1

LES N° DE SÉRIE DES QUATRE MARQUES :

1 à 100,000 : Springfield Armory
100,001 à 165,500 : Winchester Reapeating Arms Co
165,501 à,865,500 : Springfield Armory
645,501 à 1,200,000 : Springfield Armory
1,200,001 à 1,261,260 : Winchester Reapeating Arms Co
1,261,261 à 1,357,473 : Winchester Reapeating Arms Co
1,357,361 à 1,380,000 : Numéros Dupliqués par Winchester Reapeating Arms Co
1,357,474 à 2,305,849 : Springfield Armory
2,305,750 à 2,655,849 : Winchester Reapeating Arms Co
X2,655,982 à X2,656,148 : Rock Island Arsenal
2,656,149 à 4,200,000 : Springfield Armory
4,200,001 à 4,399,999 : Springfield Armory
4,400,000 à 4,660,000 : International Harvester
4,660,001 à 4,800,000 : Harrington & Richardson
4,800,001 à 4,999,999 : (Pas de Spécifications de Marque)
5,000,000 à 5,000,500 : Springfield Armory
5,000,501 à 5,278,245 : International Harvester
5,278,246 à 5,488,246 : Springfield Armory
5,488,247 à 5,793,847 : Harrington & Richardson
5,793,848 à 6,099,905 : Springfield Armory


PRODUCTION PAR ANNÉE CHEZ SPRINGFIELD ARMORY :

1934 à 1935 : 8o Fusils
1937 : 81 à 1034 Fusils
1938 : 1035 à 6972 Fusils
1938 : 6973 à 23567
1940 : 23568 à 100000 & 165501 à 169073 Fusils
1941 : 169074 à 429811 Fusils
1942 : 429812 à 1090310 Fusils
1943 : 1090311 à 2420191 Fusils
1944 : 2420192 à 3359159 Fusils
1945 : 3359160 à 388xxxx Fusils

PRODUCTION PAR ANNÉE CHEZ WINCHESTER :

1941 : 100001 à 137960 Fusils
1942 : 137961 à 165500 & 1200001 à 1276102 Fusils
1943 : 1276103 à 1380000 & 2305850 à 2364642 Fusils
1944 : 2364643 à 2533142 Fusils
1945 : 2533143 à 2536xxx & 1601xxx à 16400xx Fusils

Maintenant il y a beaucoup plus compliqué, il existe d’autres numéros dont , le " Drawing Number "
et le " Revision Number ".
Le premier est traduisible par numéros de nomenclature et le second par numéros de modification.
Je m’explique, par exemple le numéro. de nomenclature de la culasse est D28287 (pour la seconde
guerre) suivit d’un tiret et d’un chiffre correspondant à la modification puis les initiales du constructeur !
Si vous avez suivit ça donne par ex. : D28287-I W.R.A, pour une culasse de chez Winchester de
première modification et par ex. : D28287-2 S.A, pour une culasse de chez Springfield de deuxièmes
modifications, et pour les culasses les modifications d’usinages vont jusqu’à douze. Après guerre lorsque
le Garand est remis en production (en 1953) on supprime le N° de modification et est rajouté le nombre
65 en avant, ce qui donne : D6528287 H.R.A ou I.H.C ou S.A., et là le déclic de matos après-guerre
doit s’opérer !
En dessous de ce numéro de nomenclature on peut rencontrer un couple de lettre et de chiffre, par exemple.
RE 2, il s’agit simplement du fournisseur du métal ayant servit à faire la culasse et de son numéro de lot, dans
le cas présent : Republic Steel Corporation et le numéro de lot.

LES DIFFÉRENTS CALIBRES :

30/06 (première catégorie) - Munition Originale
30/06 Court Cartry (Cinqième Catégorie) - Brevet Déposé par son créateur, Mr Cartry.
270 Winchester (Cinqième Catégorie) - Calibre employé surtout sur les canons neufs.
300 Savage (Cinqième Catégorie) - Calibre employé à partir d'un canon d'origine.

A savoir que pour la cinquième catégorie, il est nécessaire se souligner les trois points suivants :
1° - Il est nécessaire d'avoir un Clip Munitions de deux cartouches.
2° - Le Tenon de Baïonnette doit être coupé.
3° - Sous l'élévateur il doit y avoir une pièce bloquant l'alimention à plus de deux cartouches. Cette pièces est
très facile à fabriquer et à glisser dans le rail prévue à cet effet, après avoir enlevé le bloc détente.





Le 30.06.





C. Garand Designed 1924 a établi 5.4 millions approximativement

Le genie.
JOHN CANTIUS GARAND
1888-1974





Un Génie Tranquille .
Qui A donné a Son Pays d'adoption "Le Plus grand Instrument De Bataille Jamais Conçu" Le M1 .
J.C.Garand à l'emplacement historique du National Arsenal de Springfield.
Le 6 juin 1994 .

L'Histoire.
Le M1 était un du premier semi-finale-automatic fusille pour voir l'action dans le combat.
Il a offert une grande amélioration de puissance du feu .
Il était robuste, fiable, et tolérant aux abus de l'utilisation dans tous les domaines.
Les corps d'artillerie ont commencé à développer un semi-automatique en 1901, mais ont été interrompus par guerre mondiale .
Les traveaux ont commencé encore en 1919 quand John C. Garand a été recruté par l'arsenal de Springfield, mA à développer un tel fusiller. L'employé John C. Garand de fonction publique était dans une classe tout seul, tout comme les armes qu'il a créées.
Garand était ingénieur civil en chef à l'arsenal de Springfield dans le Massachusetts.
Garand a inventé un calibre semi-automatique de 30 , connu comme M1 ou "Garand." Trois fusille ont subi l'essai pendant que le remplacement pour l'infanterie de Première Guerre Mondiale fusillent.
Après des efforts étendus l'armée a adopté le M1 Garand comme arme standard d'infanterie en 1936.
Le M1 a remplacé le model d'action de boulon Springfield 1903 fusille qu'eu été en service depuis 1903.
Les Fusils pour les USA , M1 (Garand) s'étaient montrés pour être supérieurs au M1903 (Springfield), avec lequel beaucoup de marines avaient été armées.
Le M1 était un du premier semi-finale-automatic pour voir l'action dans le combat.
Le M1 utiliser des cartouches de 30-06 dans des agrafes huit-cartouches.
La mis a feu etait deux fois plus rapidement que les armes traditionelles de l'epoque.
Le générateur George S. Patton, Jr., disait que c'etait "une arme magnifique" et "le plus mortels fusil au monde."




































Dernière édition par Jean-Claude le Sam 23 Fév 2008 - 0:58, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: M1 Garand   Dim 16 Sep 2007 - 0:15

~{Sid}~ a écrit:
salut, combien il y a de garand qui fure crée pendant la ww2




5,468,772 Fusils Garand M1

j 'ai mis un complement d'imformation sur la production.


Dernière édition par le Dim 16 Sep 2007 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lucas88220
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 46
Age : 20
Localisation : lucas88220
Thème de collection : dessins,ww2,ordi etc..
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: M1 Garand   Mar 30 Juin 2009 - 19:53

FLOOD modo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: M1 Garand   Mar 30 Juin 2009 - 21:12

MG34, ton topic est une bénédiction pour le forum et pour le futur site PM.
Grand merci
@+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: M1 Garand   Mar 30 Juin 2009 - 22:24

Les traducteurs en ligne!!! quelle rigolade!! Laughing Laughing

"Trois fusille ont subi l'essai pendant que le remplacement pour l'infanterie de Première Guerre Mondiale fusillent. " Laughing

"Le générateur George S. Patton, Jr., disait que c'etait "une arme magnifique" et "le plus mortels fusil au monde."
Et merci Wiki.... Mad Mad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M1 Garand   Aujourd'hui à 4:57

Revenir en haut Aller en bas
 
M1 Garand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Us M1 Garand Question
» Holster cuir pour garand sur Jeep.
» vend colt +etui repro+baionnette garand longue+fourreau
» dernier arrivage à la maison
» Sgt ROCK, the lost battalion…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: La seconde guerre mondiale (WW2) :: Les forces Alliées :: Les Etats Unis :: Les armes-
Sauter vers: