le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22737
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Mar 25 Sep 2012 - 9:33

Bonjour,
après les matériels suisses du XIX° et du début XX°:
http://www.passionmilitaria.com/t27391-quelques-paquetages-armes-et-equipements-suisses

les matériels suisses des années 30 à 60:
http://www.passionmilitaria.com/t22383-equipements-de-l-armee-suisse#227052

les matériels suisses des années 70/2000:
http://www.passionmilitaria.com/t22384-l-armee-suisse-de-l-apres-guerre-photos-documents-materiels

les matériels des Pays Bas de 14/18:
http://www.passionmilitaria.com/t25895-quelques-materiels-des-pays-bas

les matériels des Pays Bas de 39/45:
http://www.passionmilitaria.com/t25906-quelques-materiels-des-pays-bas

les matériels espagnols:
http://www.passionmilitaria.com/t27208-quelques-materiels-espagnols

voici un melting-pot de différents équipements venus de divers pays méconnus.

Tout d'abord le très beau catalogue Alfa de 1911, presque 400 pages d'armes et de militaria:
https://archive.org/stream/AlfaWaffenkatalog1911/Alfa%20Waffenkatalog%20-%201911#page/n0/mode/2up

Ensuite voici un post sur tous les étuis et accessoires des pistolets Lüger dans le monde entier:
http://www.tircollection.com/t29840-les-etuis-et-accessoires-de-luger


AFRIQUE du SUD
Porte fourreau Fal, Uzi...





ALLEMAGNE RFA  BW
Sac allemand du Technischen Hilfswerkes THW:


Porte chargeurs G3 de la Bundeswehr en cuir:


En plastique:




Porte chargeurs HK MP5 du Bundesgrentzschutz (BGS):



Brotbeutel 1956:





ALLEMAGNE DDR
Etui de pistolet Makarov RDA. MDI= Ministerium des Inneren (STASI) Ministère de l´Intérieur:
 




Cartouchière Mosin est-allemande:





Etui pour PLF RDA:




ARGENTINE
Etui pour PA Ballester Molina:


Porte baïonnette 1891 de la marine:


Cartouchière Mauser 1909:


Cartouchière Mauser 1909 avec dé de brelage:

Ces cartouchières sont portées par 6: 4 sans dé et 2 avec dé de part et d'autre de la boucle de ceinturon.




AUTRICHE
Cartouchière autrichienne:




Etui FN GP gendarmerie:





BELGIQUE:
Etui chargeurs FN FAL/G1:





Etui GP35 para-commandos:




BULGARIE
Bidon bulgare:



Etui de pistolet Makarov:









CHILI
Baïonnette de la police chilienne:






COLOMBIE
Porte chargeurs de carabine MI de Colombie:







COREE
Bretelle Garand sud-coréenne:





DANEMARK
Bretelle Garand du Danemark:




Porte fourreau M1 Danois:


Etuis pour SIG 210, M49:




FINLANDE
Cartouchière pour PM Suomi 31:






FRANCE
Porte chargeurs FRF1, FRF2, FRG1 et FRG2:





Sacoche topographique:


Sac à chiffons pour mitrailleuse Hotchkiss et Saint Etienne:


(Simon du forum MC3 Wink )

Cartouchière de pompier décrite au JMO de 1885:

(Du modèle des hommes à pied de l'artillerie, tout comme le ceinturon à pendant de baïonnette monté sur anneaux)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5467470t.r=%22sapeurs+pompiers%22.langFR

GRANDE BRETAGNE
Couvre bouche Martini Henry 3° modèle:
 

HONGRIE
Pelle hongroise 1890:
 

Housse de la pelle pliante et démontable plus moderne:
 


ISRAËL
Etui d'arme de poing d'Israël:




Pouch et chargeurs Uzi:





ITALIE
Chargeur Breda italien:


Caisse pour 12 bandes de mitrailleuse Breda mle 37:
  

Etui Glisenti italien:


Etui Glisenti Bodeo 1889:


Le révolver Glisenti Bodeo 1889:



Ceinturon de l'armée:



Boucle de ceinturon:


Bottes carabinieri années 70:







JAPON
Ensemble cartouchières Arizaka:





PAYS-BAS
Un marquage C.M. veut dire Centraal Magazijn, magasin-dépôt central de fournitures et d'habillement de l'armée néerlandaise.
Etui de pelle des années 60:



Caisses à munitions 7,62:





POLOGNE
Bretelle polonaise de Mosin et de PPSH:


Coupe sangle de parachutiste daté 1953:


Musette à pain 1939 (manque le crochet du milieu):



PORTUGAL
Etui P08 et porte chargeurs:


Bretelle de fusil Mauser Vergueiro:




ROUMANIE
Porte baïonnette roumain:


Autre porte baïonnette roumain:


Porte chargeur tambour 75 coups roumain:





RUSSIE et URSS
Cartouchière fusil Mosin:



Etui Nagant russe:
 

Cartouchière SKS Simonov:



SUEDE
Etui PA m/40 Lahti:

(sans logement de baguette)

Porte baïonnette 1914 et 1915:



Protège guidon Mauser suédois:


Bretelle Mauser suédois:


Equipements suédois:



Coupe fils suédois:


Lampe suédoise:


Pelle suédoise:

Peut se monter avec un adaptateur pour neige.

Cartouchière suédoise Mauser 1894:

Image Ladrand MC3




Cartouchière pour Karl Gustav M45:






TCHECOSLOVAQUIE
Porte chargeurs VZ58 tchèque:


Idem VZ61 Skorpion:


Etui et nécessaire nettoyage VZ61:


Baïonnette et fourreau plastique  VZ58:


Idem en cuir:


Cartouchière Mauser, existe aussi en 2 poches:




Bidon après guerre:


Brelage après guerre:
 


UKRAINE
Etui de pistolet Makarov:
 

 

YOUGOSLAVIE
Kit de nettoyage d'armes yougoslave:


Cartouchière Mauser pour le fusil 1948:






Cartouchière simple de garde:

Cartouchières pour MP 56:
 

Cartouchière pour carabine SKS:


Porte chargeurs double yougoslave des années 50/60:


Gamelle-bidon yougoslave:


Cartouchière mle 70:



Quelques réchauds utilisés par des armées: Suisse, RFA, USA, Suède:
http://www.starklicht.com/sammlung-kocher-collection-cookers/

Un marchand qui propose pas mal d'objets curieux:
https://www.libertytreecollectors.com/productcart/pc/ltc-default.asp

Un site qui montre des baïonnettes de cinéma et différents goussets de fourreaux:
http://www.old-smithy.info/


Dernière édition par Crevette le Ven 25 Nov 2016 - 7:57, édité 74 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
montagnard25
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 3897
Age : 20
Localisation : morteau (haut-doubs)
Thème de collection : francais ww2 et indo
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Mar 25 Sep 2012 - 10:31

merci beaucoup pour ce petit récapitulatif et plus particulièrement pour le suisse très présent par chez nous et qui sait pourrais un jour faire partit de ma collection
cdlt,

montagnard25
Revenir en haut Aller en bas
http://estfranceenguerre.forums-actifs.com/
gégé68
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs


Nombre de messages : 11245
Age : 76
Localisation : Alsace
Thème de collection : l'Empire Allemand ( 1870---1918 )
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Jeu 13 Déc 2012 - 9:50

bonjour

je vient de découvrir ce post de crevette qui est
fantastique personne ne peu prétendre tout connaitre
voila de la doc pour jeunes et moins jeunes
merci
gégé
Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Lun 19 Sep 2016 - 20:55

Comme ce topic me semble extrêmement instructif je vais apporter ma pierre à l'édifice et commencer par quelques équipements autrichiens post-1945 :



Une petite photo d'époque montrant le sac à pain ( Brotsack ) en bas à gauche et son contenu, dont la gamelle, les couverts, la boîte à graisse alimentaire, le nécessaire d'entretien de l'arme, 4  chargeurs, le nécessaire de toilette... Je suis hélas loin d'avoir tout le matériel dépeint sur la photo mais j'y travaille.



Une vue du sac à pain de face. De forme quadrangulaire avec deux poches extérieures fermant par des sangles de cuir.
Il comporte sur le dessus une poignée en coton filé associée à deux anneaux métalliques qui, avec les passants de cuir placés plus bas sur le rabat, servent à fixer gourde et gamelle à la manière du sac à pain modèle 31.



Le dos de l'équipement présente une grosse pièce de cuir certainement destinée à accueillir la partie arrière du brêlage, le Brotsack pouvant se porter de trois manières : en bandoulière grâce à la sangle de coton filé gris amovible ou comme sac d'assaut attaché au brêlage par les quatre crochets laqués noir de type américain, les passants à boutonnière permettant eux le port au ceinturon.



Une des poches destinées à accueillir deux chargeurs de FAL...


Dernière édition par EdwardLionheart le Lun 19 Sep 2016 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Lun 19 Sep 2016 - 21:05



Un autre exemplaire de Brotsack plus récent et flambant neuf.



Si la construction générale est similaire les exemplaires précoces ont des renforts en cuir blanc, les plus récents présentent des pièces de cuir noir. Les crochets de fixation ont également évolué vers un modèle plus massif identique à ceux des sacs de l'armée suisse...
Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Lun 19 Sep 2016 - 21:18



Un assortiment de boites à graisse alimentaire réglementaires. Les jaunes sont datées 61 et 68, les blanches 81 et 83.



Le système de fermeture au crantage très particulier.



La marque de propriété de l'armée entourant l'aigle autrichien sur une boîte de 1968.
On peut trouver dans les deux couleurs des marquages en relief ou bien en creux...


Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Lun 19 Sep 2016 - 21:32



La gamelle de l'armée autrichienne. Le moins que l'on puisse dire est qu'elle s'inspire clairement de la Kochgeschirr modèle 31. Celle présentée est marquée " PSL 65 " sur la partie rivetée fixe de la poignée.



Une vue du dos et de l'anse en fer.



La gamelle autrichienne des années 60 est une sorte de mélange entre la gamelle 31 de fabrication initiale, pour la conception et l'aspect extérieur, et les modèles tardifs en aluminium auxquels elle emprunte le petit plat interne, ici percé de deux fentes permettant de le manipuler sans risquer de se brûler.
À l'intérieur on retrouve par ailleurs les trois encoches de rations présentes dans les gamelles de la Wehrmacht...


Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Lun 19 Sep 2016 - 21:44



La gourde typique des années 60 / 70 et qui remplace différents modèles de transition pas toujours munis d'une housse. On notera la couleur grise du plastique du bouchon, bien typique des fabrications précoces et qui répond à celle des boutons pressions grênelés fermant la housse en tissu camouflé.



La vue du dos permet de bien voir le passant de ceinturon en coton filé gris sur le quel est riveté un mousqueton en aluminium spécifique.



Le fond de la housse comporte un passant cousu seulement aux extrémités dont l'utilité n'est pas immédiatement évidente. Peut-être est-il destiné à faciliter le retrait de la housse du bidon, celle-ci étant en effet taillée au plus juste ?



Une vue du bidon mis à nu...
Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Lun 19 Sep 2016 - 21:55



Une vue d'un des côtés du goulot montrant le marquage de propriété de l'armée et le système de fixation de la chaînette du bouchon.



De l'autre côté on trouve une abréviation ( le nom du fabricant ? ) et la date de fabrication, ici 1963.



Le quart, qui a de faux airs de pattern 44 britannique, a un profil en haricot, un rebord extérieur soigneusement replié sur lui-même et une base bien plus étroite que son sommet afin d'épouser parfaitement la forme du corps du bidon. Les anses sont retenues par une pièce métallique pourvu de trois rivets sur laquelle on peut lire " HV 63 " puis " U Sch "...
Revenir en haut Aller en bas
EdwardLionheart
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 434
Age : 40
Localisation : Paris
Thème de collection : Nombreux
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Mar 25 Oct 2016 - 12:07

Pour continuer dans le même registre, voici les couverts règlementaires de l'armée autrichienne d'après-guerre :



Situés quelque part entre le modèle 4 pièces de la Bundeswehr et celui plus modeste de l'armée suisse il possède un design relativement proche de ce dernier auquel il rajoute un élégant petit couteau plat et un outil pour ouvrir les conserves.



Celui-ci, très allongé, vient se placer sur les couverts préalablement réunis vient son têton et se bloque dans les fentes communes aux trois couverts via la partie recourbée du couteau à conserves.
Si la fixation est excellente, le système est relativement complexe et peut demander plusieurs tentatives même à un utilisateur déjà familiarisé avec le dispositif.

L'ensemble est hélas dépareillé et toutes les pièces ne sont pas pourvues de marquages.
Ici on ne peut en trouver que sur la cuillère et le couteau.



" R & S " suivi d'un logo, puis la mention " ROSTFREI ". Le " HV. " ajouté par la suite n'est sans doute pas le nom du propriétaire, mais l'abréviation de la mention " Heeresverwaltung ".

Sur le couteau, bien plus récent, le logo d'un tout autre fabricant, et la mention " propriété de l'armée frappée avec :



Les couverts se rangeaient dans un étui ( hélas absent ) en toile plastifiée fermant par deux pressions lisses qui, suivant l'évolution générale du matériel autrichien, fut d'abord gris pour passer ensuite au vert olive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.   Aujourd'hui à 20:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces objets militaires dont on se demande toujours d'où ils viennent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre 4 zyeux
» Mise à jour Samsung Apps
» Les Seconds Couteaux, ces acteurs dont on ne sait pas toujours le nom
» Demande d'information marque DMR --> boutons militaires XXème
» Tout ce dont je rêve de te dire ... (Jisbon) ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Identification, authentification et estimation :: Équipements du militaire-
Sauter vers: