le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

Partagez
 

 Restauration d'un curieux sabre 1882.

Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Administrateur
Administrateur
Crevette

Nombre de messages : 31737
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. EmptyVen 9 Mar 2012 - 17:50

Bonjour,
maintenant que mon Colt est terminé, je vais pouvoir passer à la restauration de ce sabre pour le moins curieux qu'on m'a envoyé afin de le remettre en état:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06336


La lame est parfaite, le fourreau nickelé a quelques taches de rouille, la monture est terne et le filigrane est cassé:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06337

Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06338


Comme le bouton de rivure est absolument parfait sans la moindre aspérité ni défaut, ce serait presque criminel de tout démonter:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06339


Il a conservé sa cravate de buffle:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06340


La lame est d'un modèle anormal pour ce type de monture:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06341
Elle est bien marquée de la Manufacture Royale de Châtellerault.



L'autre côté est bien daté d'avril 1846:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06342


Une lame royale de 1846 sur une monture et avec un fourreau de 1882?
Cette lame est en fait celle du'un sabre mle 1845 d'officier supérieur, elle est parfaitement conforme: droite, double tranchant, 4 gouttières.

Il s'agit donc d'une pratique courante à l'époque, un remontage pour réemploi d'une lame convenable préexistante.
Un officier qui a souhaité remettre en service une lame ancienne qu'il appréciait particulièrement.

A suivre, je vais essayer de nettoyer et remettre ça en état sans rien démonter.
Pour le fourreau, on ne peut malheureusement rien faire de parfait étant donné qu'il est nickelé.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur
Crevette

Nombre de messages : 31737
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Re: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. EmptySam 10 Mar 2012 - 16:43

Bonjour,
en plus le fourreau est à redresser:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06371

Changer les deux fils fins du filigrane sans rien démonter a été possible et relativement aisé.
J'ai conservé le gros fil torsadé qui était en parfait état et qui ne demandait qu'un petit nettoyage:
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06376


La monture qui était simplement légèrement ternie en surface est bien revenue:

Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06374

Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06375



En ce qui concerne le fourreau, il a été redressé sans difficulté.
Les taches de rouille ont simplement été atténuées et stoppées.
Pour les faire disparaître complètement il aurait fallu mettre le métal à nu, repolir et renickeler: trop compliqué, trop cher et intervention "lourde" extérieure nécessaire.
Restauration d'un curieux sabre 1882. Dsc06377


Le voilà prêt à retrouver son propriétaire et sa place sur un mur!

Outils et matériaux nécessaires:
- papier de verre de carrossier 800 à l'eau pour le fourreau, suivi d'un brossage à la brosse rotative en fil d'acier puis d'un cardage à la paille de fer fine "qualité chrome" et enfin polissage aux 3 disques et 3 pâtes.

- paille de fer fine "chrome" suivi d'un polissage pour la monture.

- Dremel et brosse rotative laiton très douce pour refaire briller un peu le filigrane torsadé.

- fil d'acier de TIG très fin chauffé puis cardé pour refaire les filigranes simples encadrant le torsadé.
Ce fil a été chauffé pour lui faire perdre son côté "ressort" sans lui faire perdre sa solidité, sinon il aurait été impossible à remettre.
En plus il a pris une belle patine qui ne contraste pas avec le gros filigrane d'époque.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
karl
Major
Major
karl

Nombre de messages : 204
Age : 51
Localisation : var
Thème de collection : Armes blanches et équipements individuels
Date d'inscription : 30/11/2010

Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Re: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. EmptySam 10 Mar 2012 - 21:21

Bonsoir,

Belle remise en état!!

Comment t'y prend tu pour redresser un fourreau?
Revenir en haut Aller en bas
Savoia
Général d'Armée
Général d'Armée
Savoia

Nombre de messages : 1760
Localisation : En montagne
Thème de collection : Alpin
Date d'inscription : 26/02/2011

Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Re: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. EmptySam 10 Mar 2012 - 21:57

Bonsoir !

Superbe ! Sa tombe bien j'aimerais redonné un coup de jeune à mon 1882 aussi Wink

Je n'avais encore jamais vu une telle lame sur un 1882 ! en plus très belle !! En revanche, il m'est arrivé de croiser l'inverse (la garde d'un 1845/55 avec une lame de 1882) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(il faut cliquer sur les photos pour voir le sabres)
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
Crevette

Nombre de messages : 31737
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Re: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. EmptySam 10 Mar 2012 - 22:24

Pour redresser le fourreau j'ai utilisé un étau avec des mordaches en bois tendre pour ne pas le marquer en faisant levier.
Ici il était juste un peu cintré et il a fallu très peu forcer.

Sinon j'ai une petite presse à vis qui permet de ne pas laisser de traces, toujours en utilisant des cales en bois.

Pour un enfoncement ou un cintre marqué il aurait fallu le redresser ou le débosseler de l'intérieur à l'aide d'une "barre à relever" en bois dur.


Au sujet des montages ancien/moderne, l'inverse (monture ancienne et lame moderne) est effectivement plus courant.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
awol
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 47
Localisation : 31
Date d'inscription : 03/10/2011

Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Re: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. EmptyJeu 15 Mar 2012 - 19:22

Crevette!

J'adore vraiment ce travail de qualité!

Bravo pour cette démonstration!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty
MessageSujet: Re: Restauration d'un curieux sabre 1882.   Restauration d'un curieux sabre 1882. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration d'un curieux sabre 1882.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Bordeaux - restauration d'un spécimen (naturalia - crocodile)
» Restauration de ma vespa 150 de 1962
» Restauration Vespa PX
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV
» Tension au séchage de papiers de restauration . (allongement, Bulle, Bolloré, Kraft)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De la période Napoléonienne et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: