le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Épée de cour du XVIII°.

Aller en bas 
AuteurMessage
KramboyZ
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : Rennes, Bretagne
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 15:57

Bonjour à tous et à toutes.

J'ai récemment hérité d'une, selon ma grand-mère, épée d'officier de marine, j'aurai voulu savoir si c'était vraiment le cas et glaner un maximum d'informations sur cet objet pour le restaurer.

Voici quelques photos, merci d'avance pour vos réponses :









Excusez-moi pour la qualité des photos prises avec mon portable ...

Merci d'avance pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
victot
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 3733
Localisation : var
Thème de collection : un peu de tout
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 16:42

bonjour
je ne vois aucun symbole militaire, encore moins Marine
certainement, administratif ???
cordialement
Didier
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 16:55

Bonjour,
il s'agit d'une épée dite "de ville" ou "de cour" du XVIII° siècle.
Les décors des pontats sont de motifs variés: art floral sur l'un et motifs allégoriques un peu militaires sur l'autre.
C'est assez typique de la mi-XVIII°.

La fusée comporte son filigrane, peut-être en fil d'argent et ses deux bagues tressées.

La lame est peut-être un peu gravée? Elle est visiblement à deux tranchants. Cette forme sera abandonnée vers la fin du siècle au profit des lames triangulaires "à la mousquetaire".

C'est donc une arme qui sert presque uniquement à montrer la qualité de "noble" de son porteur, eux seuls étaient autorisés à sortir armés contrairement au bas peuple à qui c'était d'une part interdit, et d'autre part hors de portée de leurs moyens financiers.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
brje
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 845
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 18:04

Pour compléter la dernière partie de l'explication de Crevette : Le port de l'épée était impérative pour entrer à Versailles et l'on pouvait en louer à l'entrée du château.

cdlt

Brje
Revenir en haut Aller en bas
juliani
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Localisation : Midi-Pyrénées
Thème de collection : au coup de coeur
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 18:19

Bonjour,
Belle pièce en tout cas !
cdlt
Revenir en haut Aller en bas
KramboyZ
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : Rennes, Bretagne
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 18:49

Woaw, merci à tous pour vos réponses très complètes et très intéressantes !
Je vais sûrement appeler ma grand-mère ce soir pour faire le point avec elle et qu'elle tente de se souvenir comment elle a obtenu cette pièce, je vous tient au courant.

Et sinon concernant la restauration ? J'ai tellement peur que les produits attaquent le metal ... =/
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 18:59

Il n'y a pas grand chose à faire dessus.
Ne surtout pas toucher à la fusée sous peine de casser le filigrane, ou très délicatement à la brosse douce (à dents par exemple) avec un peu d'eau savonneuse (savon de Marseille) et quand c'est sec, un peu de crème Nivéa toujours à la brosse.
Le bronze est juste à essuyer.
La lame peut être passée à la paille de fer très fine (au rayon bois d'un magasin de bricolage) et au produit genre WD40.
Comme ça elle gardera sa belle patine. Faire plus ne serait pas bien, surtout pas frotter le bronze au Miror, ça ferait clinquant et un dépôt blanc se produirait.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
KramboyZ
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : Rennes, Bretagne
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 19:18

Très bien, sinon j'ai bien scruté la lame et il n'y a aucun trace de gravure et le filigrane est de la même couleur (donc logiquement fait du même métal) que le pommeau et tout le reste (je ne connais pas les termes exacts) qui serait donc du bronze.

Par contre qu'entendez-vous par essuyer le bronze ?
Il y a une sorte de dépôt blanc comme on peut le voir sur les photos ou noir sur le pommeau, un simple essuyage ne l'enlèvera pas, si ?
Quant au filigrane il est déjà détendu sur le milieu et on peut voir la fusée en elle-même. De plus la garde a du "jeu", elle ne tient pas bien en place quoi.
Et, finalement, la lame est de couleur noire plus la rouille, c'est une couleur "normale" le noir donc ?


Excusez moi de toutes ces remarques et questions mais je suis vraiment néophyte.

Merci bien.

EDIT : Je viens de voir que la couleur noire = la patine. Very Happy


Dernière édition par KramboyZ le Lun 20 Fév 2012 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Lun 20 Fév 2012 - 19:33

Le dépôt blanc est certainement du Miror sec.
On peut l'enlever à l'eau savonneuse et à la brosse.

Le noir de la lame est plutôt une patine très (trop) ancienne, en frottant bien à la laine d'acier N°2 ou plus fine et WD40 elle devrait s'atténuer.

Le filigrane n'est pas à spires jointives, la fusée en bois recouvert de basane est donc normalement visible.
S'il a besoin d'un décrassage, le dentifrice est un abrasif suffisant en général pour le raviver. Attention: c'est fragile.

Le noir entre les entrelacs de la garde et du pommeau est très bien, l'enlever serait une grosse erreur.

Au pire un léger passage de laine d'acier N°2 sera bien, mais sans trop insister!
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
KramboyZ
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : Rennes, Bretagne
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Mar 21 Fév 2012 - 20:23

Bon eh bien après un entretien avec ma grand-mère cet objet viendrait de la famille de mon grand-père mais pas plus de renseignements, dommage. Sad

Merci en tout cas pour vos réponses et j'aurai juste voulu avoir en plus une estimation même si je ne vendrai jamais cet objet.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Mar 21 Fév 2012 - 20:49

Il faut compter dans les 3/400€.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
IndyEnTierce
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 14
Localisation : Deux Sevres
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   Mar 17 Juil 2012 - 16:50

Jolie épée, c'est le genre d'objets que je collectionne.
Les épées (ou pistolets) en bronze sont souvent qualifiées de "marine", mais l'emploi de cette matière dans la marine est a mon sens plus tardif, bien sur pour se premunir de l'oxydation du fer, très salissante pour les vêtements.

La matière employée permettait surtout de sortir des motifs relativement travaillés (ils pouvaient même etre ciselés pour apporter de la finesse, ici ça parait juste moulé), pour une somme relativement modique (pas donné quand même, beaucoup de nobliaux ne portaient que des petites épées de chasse et effectivement louaient une vraie épée si nécessaire). Les montures de fer, faites main encore a l'époque, même sans décor, semblaient couter bien plus cher.

Ça ressemble effectivement a une épée de ville, ou peut-etre d'officier, pas encore réglementées en ce milieu de siècle, même si les motifs militaires sont peu nombreux (on voit un genre de canon mais surtout des gerbes un peu végétales). Une épée d'officier de bord aurait des motifs plus évocateurs genre vaisseaux, canon de bord ou Neptune et son trident. Pour les ancres, gravées ou poinçonnées, je crois que ça ne viendra que plus tard, en fin de siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Épée de cour du XVIII°.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Épée de cour du XVIII°.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Demi-)Attache de culotte coudée - XVIIIème
» Infanterie de ligne - Régiment n° 8 - Fin XVIIIème
» Personnage de BD : Moine-Guerrier du XVIIIème (inspiration)
» Probable bouton au faisceau "République Française" - fin XVIIIème
» bouton floral XVIII-XIXE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De l'antiquité à la révolution :: Armes-
Sauter vers: