le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mar 31 Jan 2012 - 14:34

Bonjour,
voici en trois photos ces différences.

En haut AN IX, au milieu 1822 en bas 1847:









1° différence, entre l'Empire, la Restauration puis le Second Empire, la longueur du fusil de grenadier passe de 1475mm à 1421mm.
La baïonnette s'allonge d'autant pour compenser la capacité du fantassin à toucher son adversaire. Elle passe de 46 à 53 cm environ.

Avec les autres raccourcissements des Gras, Chassepot et Lebel, la baïonnette correspondante s'allongera d'autant.

2° différence, le col entre douille et lame ayant tendance à plier, le mle 1847 a un col court et large.

3° différence, l'augmentation de poids dûe à ce col large est compensée par un affinement du talon de la lame du mle 1847.

4° différence, le mle 1847 a une virole de verrouillage plus anguleuse.

Les douilles ont un diamètre un peu variable, entre 21,5 et 22mm, ce qui fait que certaines baïonnettes flottent et d'autres entrent à peine sur les canons.

La baïonnette AN IX (1800/1801) n'est autre qu'une variante du mle 1777, elle se monte sur les fusils AN IX puis 1816.
La baïonnette 1822 se monte sur les fusils 1822, 1822T, 1822TBis, 1842.
La baïonnette 1847 se monte sur les fusils 1822TBis,1842, 1853, 1854 et 1857, plus leurs versions T pour ceux qui en ont bénéficié.
Elle se monte aussi sur les fusils modifiés 1867 à tabatière.

Ce sont les montages "préconisés", en fait toutes se montent sur tous les fusils, moyennant parfois un petit ajustage.
Cordialement,
CG


Dernière édition par Crevette le Ven 31 Aoû 2012 - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Ven 17 Aoû 2012 - 19:54

Merci pour ces explications Crevette !
Et en ce qui concerne la longueur de la douille, elle ne bouge pas de l'An IX à la 1847 ?
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Ven 17 Aoû 2012 - 20:28

Les 3 douilles sont de longueurs semblables à quelques dixièmes ou quelques petits mm près, mais je ne me suis jamais vraiment intéressé à ce détail.

De toutes façons chaque baïonnette présente des différences avec une autre du même modèle et les dimensions diffèrent selon les sources.
De très peu, mais c'est différent à chaque fois.


Fabrication des baïonnettes AN 9 à Saint Etienne:




Issu de l'historique de St Etienne.

Cadences de productions:
un forgeur de douilles en forge 32/jour avec un compagnon.
un forgeur de lames en forge et soude 35/J avec un compagnon.
un foreur fore 58 douilles/J avec un tourneur de roue.
un limeur lime 10 douilles ou 8 lames/J.
un tourneur tourne 59 douilles/J avec un tourneur de roue.
un fendeur de douilles en fend 110/J avec un tourneur de roue.
un polisseur de douilles en polit 18/J avec un tourneur de roue.
un forgeur de viroles en forge 125/J avec leur vis.
Un limeur en lime 16/J avec leur vis également.
Un fourreautier en confectionne 40/J.

C'est donc loin d'être du bricolage!


Dernière édition par Crevette le Ven 17 Aoû 2012 - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Ven 17 Aoû 2012 - 20:40

Fabrication des baïonnettes à St Etienne de 1815 à 1830:







Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Ven 17 Aoû 2012 - 21:24

Merci pour ces explications sur la fabrication des baïonnettes à douille.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mer 29 Aoû 2012 - 21:50

Si j'ai bien compris l'An IX n'apparait en fait qu'en l'An XI, jusqu'à cette date on utilisa la 1777 ?
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mer 29 Aoû 2012 - 21:54

Pourquoi donc n'apparaîtrait-elle qu'en 1802/03?
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mer 29 Aoû 2012 - 22:11

Dans l'article de Pierre Renoux (Gazette n°234) il est dit "Lorsque le nouveau fusil fut adopté, il fut décidé de lui conserver la baïonnette du modèle 1777. En effet, la nouvelle table de construction du fusil d'infanterie donne la description précise de la baïonnette qui conserve la lame de 14 pouces "ou 0.3788" mètres."
Mais j'avais du lire un peu vite, en fait en l'An XI c'est la baïonnette An IX qui est allongée d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mer 29 Aoû 2012 - 22:21

Possible, en tous cas plus le fusil raccourci, plus sa baïonnette s'allonge pour conserver l'allonge.
Ce sera le cas quasiment jusqu'au Chassepot, voire même le Lebel.

L'Empire ne me passionnant pas vraiment, je zappe un peu ses techniques pour reprendre à la Restauration.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mer 29 Aoû 2012 - 22:24

Ce qui se comprend aisément, raccourcir le fusil permet de gagner en poids et l'allongement de la baoinette permet de ne pas être désavantagé pour tenir l'ennemi à distance.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Mer 29 Aoû 2012 - 22:40

Raccourcir a eu aussi un effet bénéfique pour le tir, car on s'est aperçu par hasard que les fusils raccourcis à la taille "de voltigeur" étaient plus précis que les grands fusils "de grenadier".
Mais ça c'était totalement involontaire!
La poudre "s'exprimait" plus efficacement dans un canon raccourci.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Sam 1 Sep 2012 - 16:42

La baïonnette AN 9 présentée ci-dessus étant particulièrement en mauvais état, en voici d'autres en parfait état:










Une autre qui est légèrement différente, elle pèse notamment 50 grammes de moins et sa lame est plus effilée:




L'arc du talon est plus rond:


L'anneau butée de virole est plus fin et plus arrondi:





Fabrication étrangère?

Achetées 80€ pièce, ce qui est un prix très correct étant donné leur état quasiment neuf.
Il n'y a en effet pas de traces d'oxydation ni de polissage.


Dernière édition par Crevette le Sam 1 Sep 2012 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Sam 1 Sep 2012 - 19:12

Voici une troisième AN9 de même provenance.
Dimensions et poids identiques à la première du dernier post.













Le poinçon "7" doit être courant car je le retrouve sur la première AN9 en mauvais état, sous les douilles de deux autres, et sur au moins 4 baguettes tête de clou pour fusil 1822TBis, 1842 de voltigeur, 1842T etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Dim 2 Sep 2012 - 22:03

Très belles pièces en tout cas, ce sont les fameuses baïonnettes à 80€ ?
Sur la seconde c'est peut-être un effet d'optique mais on dirait que la rampe de la virole n'est pas très marquée.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Dim 2 Sep 2012 - 22:12

C'est bien ça.
Par contre les rampes sont quasiment identiques.

Maintenant je n'ai plus qu'à trouver une 1777 pas chère et belle... Pas évident!
Mais comme je n'ai pas le fusil qui va avec, rien ne presse.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Dim 2 Sep 2012 - 22:19

J'ai mal vu alors.

Il ne te manque que la 1777 ?
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Dim 2 Sep 2012 - 22:56

Et les précédentes aussi, mais elles ne m'intéressent pas vraiment: je n'ai pas les fusils.
En plus anciennes je n'ai qu'une petite baïonnette d'officier 1754/59 qui est sur mon fusil d'officier 1754.

C'est simplement que j'aimerais assez avoir la 1777 pour compléter éventuellement la série à virole centrale que ce modèle a commencé: AN9, 1822, 1847.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Lun 3 Sep 2012 - 19:58

Encore un petit achat, cette baïonnette 1847 à qui il manque la virole:


Le marquage est encore intéressant.
N pour Nouveau calibre (18mm rayé).
C pour Châtellerault, manufacture qui l'a fabriquée.

Ce type de marquage se trouve sur les armes fabriquées postérieurement à 1856.

Curieusement elle semble bronzée, et elle était vendue avec un fourreau belge qui semble daté 1892.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
EBURON1953
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 18
Age : 63
Localisation : 08600GIVET
Thème de collection : lecture plongée tir collection
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 18:58

Bonjour messieurs

Vous avez oublié une variantes intermédiaire dans les baïonnettes françaises situé entre le
modèle C an IX Et la période d'utilisation du modèle de 1822 - certains mal renseignés sur
le sujet prennent cette baïonnette pour une 1822, mais ce n'en est pas une, des collectionneurs qui ne connaissent encore pas leur classique lui apporte une modification
elle est bien française............mais !!!! la réponse est une subtilité de cotes - la lame
est du modèle 1822 - la douille du modèle C de l'an IX - particularité le montage de la lame
est // à l'axe de cette Douille - alors qu'une 1822 pure la lame est désaxée vers l'extérieur vers la gauche -
question sur quoi je me monte et pourquoi ai je cette configuration
un indice une modification daté des années 1830 pour certaine série et modèle de fusils
bien spécifiques ( ce n'est pas des armes courtes mais des modèle de voltigeurs )
@lain
la suite si vous ne trouvez pas de réponses serra en images
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 19:10

Bonjour,
je ne vois pas, mais si on voulait parler de toutes les baïonnettes à douille de l'Empire puis de la Restauration il faudrait plus que ce petit sujet qui ne prétend que faire la différence entre trois des baïonnettes à douille les plus courantes.

Peut-être une baïonnette destinée à un fusil à chargement par l'arrière, car le déport de la lame est destiné à éviter une blessure lors du chargement avec la baguette?
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
EBURON1953
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 18
Age : 63
Localisation : 08600GIVET
Thème de collection : lecture plongée tir collection
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 19:19

Bonsoir Monsieur l'administrateur

Que nenni - c'est une question mais la réponse est dans la question - j'ai abordé le sujet car bon nombre de collectionneur sacrifies ses baïonnettes particulières sans trop regarder à ce qu'ils font et cela par ignorance
exemple cette baïonnette ne se monte pas sur un fusil de grenadier ou voltigeur Mle 1822
mais sur les modèles antérieur et cela suite au modifications effectuées en 1830
.........rien à voir non plus avec le chargement - à savoir les lames du modèle 1777 et C an IX
sont bien // AU CANON..............!!!
la question du déport de lame est effectif en 1822 c'est correct ..........mais il y a un MAIS

@lain
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 19:23

Question
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
EBURON1953
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 18
Age : 63
Localisation : 08600GIVET
Thème de collection : lecture plongée tir collection
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 19:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Voila en image un article sur le sujet

Effectivement en 1830 les fusils de voltigeurs de calibre 17.5 ont mis au gout du jour
avec les canons (C) de 18 - les fusils ayant passé avec succès la transformation reçurent
de nouvelles baïonnettes - mais il y le fameux MAIS les cotes extérieures de ses canons
ne sont pas aux normes de 1822 - donc que faire - simple remanier les anciennes baïonnettes
en leur montant de nouvelles lames - et pour faire la différence ne pas changer l'angle de montage de ses lames sur les anciennes douilles an IX ............. la crosse des fusils transformés possède un timbres en dessous de l'estampille - la manufacture qui a effectués
les modifications Tulle avec l'année de transformation - je possède deux fusils ayant été ainsi modifié - un révolutionnaire et un fusil de dragon
c'est pour cela qu'une 1822 qui ne se monte pas sur un 1822
est une 1777 C an IX modifié 1830 avec lame de 1822


@lain

Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22823
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 19:43

Merci, très bel article de littlegun comme c'est leur habitude!
Ca peut expliquer certaines longueurs de lames parfois inhabituelles et/ou diamètres de douilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
EBURON1953
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 18
Age : 63
Localisation : 08600GIVET
Thème de collection : lecture plongée tir collection
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Jeu 7 Mar 2013 - 21:41

Re Bonsoir

je ne prends en considération les lames fabriquées en France de
KLIGENTHAL ou St ETIENNE - certaines des bayonnettes de l'article
de base sont des fabrications étrangères Italiennes pour la plupart
la française à des particularités au niveau de la gouttière supérieure
merci pour littlegun.info le rédacteur et possesseurs des pièces présentées
est votre serviteur..........
pour les longueurs de lames il se peut aussi que des indélicats aie remaniés
les pointes mais en général elles sont conformes (gabarits de manufacture comme pour
les fusils ) *
la Belgique à partir de 1830 aussi à produits des baïonnettes Mle 1822 pour ses réglementaires
de Voltigeurs Mle 1777 et 1816 d'origine FRANÇAISES

Sur les photos du site vous pouvez remarquer à coté d'un 1777 c an IX
Un fusil de dragon tout deux équipés de bayonnettes une origine et une modifié
C an IX / 1822...........


Revenir en haut Aller en bas
EBURON1953
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 18
Age : 63
Localisation : 08600GIVET
Thème de collection : lecture plongée tir collection
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Ven 8 Mar 2013 - 17:01

bonjour à tous

un petit lien de Google livres

sur une édition de 1822 - précis de la fabrication de la bayonette au KLIGENTHAL
Personnellement je ne prends mes information sur les armes anciennes que dans les livres
aussi anciens que les armes elles même - les auteurs actuels sur le sujet ne sont que des copistes qui copient parfois mal le sujet qu'ils traite .............!!!

auteurs - "Dictionnaire technologique, ou Nouveau dictionnaire universel des ..., Volume 2
Par Louis-Benjamin Francœur,François Étienne Molard,Louis Sébastien Lenormand,Payen"
daté de 1822 -

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Maréchal
Maréchal


Nombre de messages : 2454
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Dim 10 Mar 2013 - 8:27

Intéressant, mais je n'ai toujours pas compris pourquoi l'angle de la lame de cette baïonnette était déporté...
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 1953
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Sam 15 Nov 2014 - 18:19

Selon un document que j'avais trouvé aux archives du SHAT, l'angle la lame est déporté, non pas pour éviter de se blesser en chargeant, ça c'est le rôle du coude, mais plus "scientifiquement" pour que sa prolongation se trouve au niveau de la poignée de crosse et permette de mieux assurer le coup de pointe.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
CAVE CANEM
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 586
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Sam 15 Nov 2014 - 21:58

Bonjour,
en Belgique je ne sais pas s'il y a eu changement de lames sur d'anciennes douilles, en tout cas pas en France à ma connaissance. Bon je reprends un peu la genèse des 1822 et suivants  pour essayer d'éclaircir tout ça :
En 1822 le nouveau fusil ( de grenadier) à un canon plus court que ses aînés, 1816 & 1777 corrigés An IX. Le nouveau canon fait 1,082 m alors qu'antérieurement il était de 1,137 m. Cette diminution est compensée par la mise en service d'une baïonnette  à lame de 459 mm (407 mm pour les An IX et 1816).
C'est par décision ministérielle du 25 août 1841 qu fut adopté la transformations à percussion des anciennes armes à silex. Les fusils ainsi transformés portent la lettre T en cursive gravée derrière le millésime du modèle sur la queue de culasse ( 1816 T,1822 T, ainsi q'une petite quantité d'An IX). C'est en mars 1842 que le calibre de 17,5 mm est remplacé par celui de 18 mm avec la mise en service du fusil à platine arrière Mle 1842. Les armes transformées subissent un réalésage et reçoivent alors sur le côté gauche du tonnerre la marque "C de 18" ; cet amincissement des canons se fait au détriment de leur solidité.
Ces fusils conservent la baïonnette 1822 d'origine ou Mle 1847 de fabrication neuve.
Quand les canons de rechange des armes à silex transformées ( 1816 et 1822) sont fabriqués aux dimensions extérieures des canons des armes similaires Mle 1853,  ils sont marqués "C. de 18.N", ainsi que les canons de rechange des Mle 1842.
Les baïonnettes alésées alors à 21,9 mm sont marquées d'un N sur la douille ( 1822 N, 1847 N).

C'est la décision impériale du 26 avril 1857 qui exige que toute l'infanterie soit armée de fusils de voltigeurs rayés.
Tous les fusils de grenadiers seront raccourcis, leur canon passera de 1,083 m à 1,029 m (celle du fusil de voltigeur).
Les fusils peuvent être équipés à titre de remplacement de la nouvelle baïonnette à lame quadrangulaire de 51 cm, dite Mle 1857, pour compenser la nouvelle diminution de la longueur des canons ( 1857 et 1857 N suivant le canon).
Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.   Aujourd'hui à 22:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Différences entre les baïonnettes AN IX, 1822 et 1847 et leur fabrication.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [TEST] Comparatif entre HD et HD2 ?
» Réglage entredent entre dent - cloche pinion couronne
» Points communs entre les acteurs/actrices de la série!
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Transport entre WDW, parc universal et sea world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: