le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29474
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Mer 16 Fév 2011 - 12:30

Bonjour,
j'avais déjà fait un survol des différents systèmes de mise à feu de la mèche à la cartouche métallique, voici les premiers systèmes un peu plus détaillés.

Tout d'abord le bâton à feu, fin XIV°/fin XV° siècles.
Position de transport:

La lumière est obturée par une patte de cuir, elle est à l'abri de l'humidité. L'arme peut-être chargée, mais la poudre d'amorçage ne sera mise qu'au moment de tirer.

Avant le tir, la lumière est dégagée:


Le coup vient de partir, le tireur a posé manuellement la mèche sur la lumière qui contenait un peu de poudre:


La platine ne tient aucune place pour la bonne raison qu'il n'y en a pas:




La platine mécanique à mèche,  XVI°.
Position de transport:

La lumière est complétée par un bassinet obturable par une plaque pivotante, l'arme peut désormais être chargée et amorcée, la mèche peut être allumée également.

Avant le tir, le couvre bassinet est ouvert:


Le coup vient de partir, le tireur a agit sur la queue de détente et a appliqué la mèche sur le bassinet:


Vue intérieure de la platine (reproduction moderne):


Vue supérieure, quasiment tout le mécanisme est à encastrer dans le bois mais reste peu volumineux:




Platine à mèche évoluée, début XVII°.
Elle commence à prendre la forme des futures platines à silex:







Son fonctionnement reste en tous points identique.



La platine à rouet, début XVI°/mi-XVII°.
Position de transport, l'arme est chargée et amorcée, le chien est dans sa position de repos:

La portière couvre-bassinet protège et maintient la poudre d'amorçage.
Le tireur a au préalable armé son rouet en le remontant à la manière d'une horloge à l'aide de sa clé.

Avant le tir:

Le tireur a abaissé manuellement le chien, il n'a plus qu'à presser la queue de détente.

Le coup vient de partir:

La portière couvre-bassinet s'est ouverte automatiquement, la pyrite est venue au contact de la roue qui a tourné et provoqué des étincelles.

Vue intérieure:


Vue supérieure:

Quasiment tout le mécanisme est à encastrer dans le bois, il est très volumineux et le grand ressort est très puissant. La crosse est donc fragilisée.


La platine à silex à Miquelet dite "catalane". Fin XVI°/début XIX° (en Espagne).
Position de transport:

Le bec avant du chien repose sur son cran de sécurité. L'arme peut donc être chargée et amorcée. Le grand ressort agit de bas en haut sur l'arrière de la base du chien.

Avant le tir:

Le bec du chien repose sur son cran de tir, une action sur la queue de détente provoquera la mise à feu.

Le coup vient de partir:

Le chien a pivoté, le silex a frotté la batterie/couvre bassinet, l'a ouverte, a provoqué des étincelles et le départ du coup.

Vue intérieure:


Vue supérieure:

La partie à encastrer se limite au mécanisme de détente.
L'Espagne a longtemps utilisé ce système efficace et simple.
On voit la gâchette qui dépasse en haut à gauche, son action est horizontale d'avant en arrière.


La platine à la Miquelet dite "Italienne". Début XVI°/Début XVII°.
Position de transport:

Le chien est maintenu par son crochet de sécurité. Le grand ressort agit de haut en bas sur l'avant de la base du chien.

Avant le tir:

Le chien est armé et dégagé de son crochet.

Le coup vient de partir:

Même principe que pour la précédente platine.

Vue intérieure:

C'est comme pour la précédente platine.

Vue supérieure:

Comme pour la platine Catalane.
Ce système sera employé et fabriqué manuellement sur les Moukhalas Algériens jusque vers 1930.
On voit la gâchette qui dépasse en bas à droite, son action est horizontale d'avant en arrière.


La platine dite à la Chenapan. Fin XVI°/fin XVII°.
Position de transport:

Le chien est armé, la batterie est en avant dans sa position de sécurité, l'arme peut être chargée et amorcée car le couvre-bassinet protège et maintient la poudre d'amorçage.

Avant le tir:

La batterie est abaissée manuellement en position.

Le coup vient de partir:

Le chien a pivoté, le couvre-bassinet s'est ouvert automatiquement, le silex a frotté sur la batterie, a provoqué des étincelles qui on fait partir le coup.

Vue intérieure:


Vue supérieure:

Le mécanisme à encastrer est important, le grand ressort est volumineux et très fort. Le bois sera donc fragilisé.
Ce système sera utilisé et fabriqué manuellement pour les Moukhalas marocains jusque dans les années 1930.
On voit la gâchette qui dépasse en bas à droite, son action est horizontale d'avant en arrière.


Maintenant, une curiosité.
De prime abord et en regardant vite, c'est une Miquelet Catalane incomplète:


Sauf qu'il n'y a pas de grand ressort et que le chien n'a pas de base sur laquelle ce ressort agirait.

En la retournant, on s'aperçoit que le grand ressort est au dos, mais qu'en plus le mécanisme est à noix pivotante comme sur une silex à la française:

C'est visiblement un hybride entre le Miquelet Espagnol (Catalan) et le silex Européen...
Son fonctionnement est similaire à la platine suivante.
On voit sa gâchette à droite, son action n'est plus horizontale, mais verticale de bas en haut.



Voici une autre "évolution parallèle" de la platine Miquelet catalane/espagnole, la Morlaque (ou Morlacca):




Elle tire son nom de Croatie.
La différence est la bride qui relie le chien à la batterie, ici soulignée en rouge:




Platine à silex dite "Européenne". Fin XVII°/mi-XIX°.
Très longue longévité due à son fonctionnement irréprochable.
Position de transport:

Le chien est à son cran de sécurité.

Avant le tir:

Le chien est armé, prêt à faire feu.

Le coup vient de partir:

Comme pour les Miquelets.

Vue intérieure:


Vue supérieure:

Tout le mécanisme est à encastrer, mais le grand ressort est de dimension normales.
On voit la gâchette en bas à droite, son action est verticale de bas en haut.


Pour l'anecdote, une platine d'afrique noire.
Il n'y a pas de position de sécurité.
Avant le tir:

Le silex est simplement pincé, le mécanisme est réduit à sa plus simple expression!
Queue de détente et gâchette ne font qu'un.

Le coup vient de partir:


Vue arrière:


Vue supérieure:

Il n'y a rien à encastrer, la platine est simplement posée sur le bois et maintenue par un crochet AR et une bague AV.


Le tour est fait. Avant c'était l'arc et les flèches, après ce sera la percussion et les capsules de fulminate de mercure qui auront l'avantage de pouvoir fonctionner par temps humide et même sous la pluie.

Cordialement,
CG


Dernière édition par Crevette le Jeu 17 Déc 2015 - 10:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
adamo51
Je viens d'arriver !
Je viens d'arriver !


Nombre de messages : 1
Localisation : chalons en champagne 51000
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Ven 2 Déc 2011 - 21:03

Merci,Merci de cette etude un magnifique travail,cela depasse mes esperances. je vais pouvoir me mettre au boulot.Un grand salut.
Revenir en haut Aller en bas
semper.talis
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1092
Localisation : france
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Sam 3 Déc 2011 - 10:59

Bonjour

MERCI CREVETTE

TRES , TRES intéressant Shocked

Dans la collection il y a toujours à apprendre
Belle présentation, surtout explicite, avec du matériel parfois MAISON

A+
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29474
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Lun 8 Avr 2013 - 18:32

Une belle vidéo sur le fonctionnement d'une platine à la française:
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Enfield
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 30
Localisation : 02 aisne
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Mar 9 Avr 2013 - 15:45

Trés intéréssant!! Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
http://leeenfield02.skyrock.com/
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3807
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Mer 10 Avr 2013 - 10:12

Belle enchainement !
Les deux premières pièces sont des fabrications perso ?
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29474
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Mer 10 Avr 2013 - 11:03

Oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Lostinadaydream
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 925
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Jeu 18 Juin 2015 - 20:21

Crevette a écrit:
Une belle vidéo sur le fonctionnement d'une platine à la française:

Excellent sujet

Sur la vidéo, l'effort sur le ressort de bassinet est parfaitement mis en lumière si je puis dire.

Il me semble surprenant que ce ressort dispose de cette mobilité oscillatoire comme si l'ergot de maintien avant de cet élément était absent ou cassé ?
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29474
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Jeu 18 Juin 2015 - 20:43

En effet le rebond est surprenant, mais rien n'est prévu pour l'empêcher, vérifié avec une platine 1777 et une 1728.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Lostinadaydream
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 925
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Ven 19 Juin 2015 - 0:44

Crevette a écrit:
En effet le rebond est surprenant, mais rien n'est prévu pour l'empêcher, vérifié avec une platine 1777 et une 1728.

Nous sommes d'abord, la branche inférieure du ressort est immobilisée par la vis de ressort de batterie et d'autre part par l'ergot qui est engagé dans le corps de platine.
Entre ces deux points de fixation, la branche inférieure du ressort ne peut disposer d'aucune mobilité (Deux points d'ancrage)
La seule possibilité serait donc un mauvais serrage du ressort via sa propre vis ou alors une usure de cet ergot
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 925
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Ven 19 Juin 2015 - 0:49

Photo illustrative pour l'ergot à droite sur le ressort de batterie



Merci JLG
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29474
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Ven 19 Juin 2015 - 7:04

Oui en effet le ressort oscille lui aussi, mauvais serrage, jeu à l'ergot?? Va savoir...
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
Castelnau
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : BZH
Thème de collection : livres
Date d'inscription : 09/12/2013

MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   Ven 19 Juin 2015 - 9:42

Bel exposé illustré !

Bien intéressants les fonctionnements respectifs des deux familles de miquelets...

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fonctionnement des anciens systèmes de mise à feu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] Le ONE V ne recevra pas Jelly Bean mais aura des mise à jours systèmes
» [AIDE] Capteur de luminosité et mise en veille
» Mise sous tutelle des S.D.F.???
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» Rail de mise au point pour macro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De l'antiquité à la révolution :: Armes-
Sauter vers: