le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est désormais fermée, merci à tous.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Avant la restauration, la conservation

Aller en bas 
AuteurMessage
gwen
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 34
Localisation : niort
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Avant la restauration, la conservation    Ven 29 Oct 2010 - 13:38

bonjour à tous,

si vous avez des questions sur le conditionnement, le stockage ou les conditions d'exposition des objets je suis à votre disposition. je répondrais dans la mesure du possible à toutes vos questions.
si vous avez des doutes sur l'infestation d'objets je peux vous apporter des solutions

sinon voici quelques trucs à savoir

banir les cintres fil de fer qui ruinent les épaules des uniformes
favoriser les cintres en plastique noir ou blanc et tres large

éviter au maximum la lumière surtout quand elle est directe

ne pas mettre d'objet de façon prolongée dans des cartons qui sont gavées de solvant et dégradent la qualité des fibres et altèrent les couleurs
préférer les boites plastiques de couleur noire ou blanche (couleurs sans colorant qui ne risque pas de dégager des solvants)

ne pas garder les objets pliés ou mettre un petit boudin de papier de soie au niveau du pli afin d'éviter qu'ils ne marquent.
pour les vetements trop lourds "capote" préférer le stockage à plat pour limiter une dégradation prématurée des épaules.

je peux, si vous avez une pièce auquel vous tenez beaucoup, réaliser un conditionnement sur mesure, ou tout du moins vous conseiller pour la préserver.

Gwen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Ven 29 Oct 2010 - 13:46

Bonjour gwen

Merci a toi

Cela sera utile au membres

Je le met en post'it. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Ven 29 Oct 2010 - 14:20

Merci Gwen pour ce sujet très instructif !

Si tu as d'autres solution du genre n'hesite pas a nous les faire partager !
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28715
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Ven 29 Oct 2010 - 19:26

J'ajouterai d'éviter les "rayons" de la lune, bien pire encore que ceux du soleil et plus sournois!

Mettre de l'anti-mites un peu partout au moins une fois l'an, même dans les vètements des mannequins. Ces sales bètes bouffent quasiment tout et adorent la fourrure (havresacs par exemple)!

Pour éviter la moisissure du cuir (blanche) dûe au stockage ou à l'exposition dans une pièce non chauffée, un frottage à l'essence de thérébentine est bien efficace.

Pour éviter d'avoir des brodequins "pompes à bascule", les bourrer serré de papier journal, ils resteront en forme.

Pour éviter de voir ses armes à feu ou blanches rouiller doucement, ne pas les manipuler trop souvent mains nues. L'acide de la transpiration (même des doigts) est terrible! Les huiler légèrement préventivement est bien efficace.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
gwen
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 34
Localisation : niort
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Ven 29 Oct 2010 - 21:46

Bonsoir
Je suis désoler de te contre dire mais la lune n’a strictement aucun effet sur la décoloration des textiles. les nuits ou la lune est apparente les température chute ce qui provoque la décoloration. Le lien a été fait entre la décoloration ou jaunissement et la lune mais en aucun cas c’est elle la responsable, seul la chute brutale de température cause cette décoloration.
Pour l’antimite il y a deux possibilités soit des produits chimique soit des produit naturel. Il n’y a pas de solution miracle. Les produits chimique peuvent en espace clos ou en contacte être responsable de dégradation des textiles. Les produits naturels non industriels peuvent eux être porteur de petites bestioles mangeuse de bois.
C’est pourquoi il est préconisé avant de rentrer une nouvelle pièce de la maitre en quarantaine avant de rejoindre le reste des collections, et ce pour chaque sortie de l’objet. Dans les grands musée un traitement par anoxie est systématiquement pratiqué sur chaque pièce à leur retour pour éviter une infestation.
Le papier journal est une bonne solution à court terme. Ses capacités d’absorbation peuvent dessécher le cuir.
Il est vrai qu’il est fortement déconseiller de toucher les métaux à main nu l’humidité et la transpiration laisseront des traces quasi définitives. Il est préférable de contrôler l’environnement que d’avoir à faire des actions sur un objet, cuir bois ou métal. Moins on touche à l’objet mieux il se porte. Il reconnu qu’un objet s’adapte à son environnement, c’est le changement brutal d’hygrométrie et de température qui provoque des dégradations.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 28715
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Ven 29 Oct 2010 - 23:05

C'est bien pour ça que j'avais mis des guillemets à rayons, ne sachant expliquer scientifiquement pourquoi la nuit décolore aussi. Merci de cet éclaicissement.

Pour l'antimites, depuis 30 ans j'utilise l'anciennne version en boules (qui sent fort), directement au contact du tissu. Aucune dégradation ou effet néfaste constaté, ni même de dépôts.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
gwen
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 34
Localisation : niort
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Sam 30 Oct 2010 - 21:35

Tout dépend du type d’antimite s’il est chimique il y a de forte chance qu’il cause des dégradations. Plus l’exposition est longue plus les risques sont grand. Si tu ne vois pas de dégât à l’œil nu tant mieux mais il peut y avoir une fragilisation des textiles. Personnellement je n’ai pas le recul suffisant pour constater les dégâts que peux occasionner l’antimite. Mais son usage est strictement interdit dans les musées. Si ca marche tant mieux.je ne donne que les normes de conservation préventives. Je ne les applique pas moi-même à ma collection. Mais c’est juste un repere pour faire au mieux. En terme de conservation il n’y a pas la solution mais des conseils
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Dim 31 Oct 2010 - 10:39

Pour les mites on m'a dis que le tabac blond en sachet était super efficaces. A cacher au fond des douilles ou dans une pochette faite en compresse au fond des poches des uniformes. Vous pensez quoi de cette technique ?
Revenir en haut Aller en bas
gwen
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 34
Localisation : niort
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Dim 31 Oct 2010 - 13:19


bonjour

Les mites n’aiment pas les odeurs fortes, il est donc possible que le tabac les éloigne. Mais le tabac se décompose et attire d’autres insectes, les xylophages. En assurant un contrôle régulier ca peu être une solution. Encore faut-il aimer l’odeur du tabac. Il existe aussi des essences d’arbres qui éloignent les mites mais le bois attire d’autres insectes. Comme je disais, pas de solution miracle que des conseils. à chaqu’un de trouver son mode de protection mais il faut éviter à tout prix le contacte avec des produits chimique et rester vigilant. Les mites aiment les recoins sombre, fond de poche revers de manche, sur un mannequin elles se cachent sous les cuirs par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Dim 31 Oct 2010 - 14:22

gwen a écrit:

bonjour

Les mites n’aiment pas les odeurs fortes, il est donc possible que le tabac les éloigne. Mais le tabac se décompose et attire d’autres insectes, les xylophages. En assurant un contrôle régulier ca peu être une solution. Encore faut-il aimer l’odeur du tabac. Il existe aussi des essences d’arbres qui éloignent les mites mais le bois attire d’autres insectes. Comme je disais, pas de solution miracle que des conseils. à chaqu’un de trouver son mode de protection mais il faut éviter à tout prix le contacte avec des produits chimique et rester vigilant. Les mites aiment les recoins sombre, fond de poche revers de manche, sur un mannequin elles se cachent sous les cuirs par exemple.

Ok merci ! Je vais voir alors. Ma collection est dans ma chambre donc pas de produit chimique pour moi ça c'est sur.
Revenir en haut Aller en bas
gwen
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 34
Localisation : niort
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Mar 2 Nov 2010 - 20:19

En ce qui concerne le traitement des textiles par congélation. C’est une méthode efficace et sans risque pour les textiles si quelques étapes sont respectées.

- seule les textiles peuvent subir se traitement, pas de peinture à base d’huile de lin, pas de vinyle, caoutchouc…

- la descente de la température doit être progressive

- la congélation doit atteindre les – 35 ° C et ce pendant 12 à 48 h

- le retour à température ambiante doit être progressif

- éviter les changements brutaux de température



La technique la plus utiliser est le traitement par anoxie*. Les petits objets comme le mobilier peuvent être ainsi traité. Isoler dans une poche hermétique, ils restent durant 21 jour à 24°C. Il est important pendant cette phase de contrôler la température pour être sur que les insectes restent en activité et ne tombent pas dans un sommeil ou leur consommation d’oxygène est quasi nul. La technique est très simple à réaliser mais le coût du matériel est hors de prix.
Revenir en haut Aller en bas
MARGOUILLAT2
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 389
Age : 71
Localisation : DIJON
Thème de collection : Maréchaussée
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Dim 7 Nov 2010 - 14:59

Bonjour.

Très intéressant ce sujet.

La lavande peut également remplacer l'antimite et de plus, c'est agréablement parfumée.

Pour compléter le dernier paragraphe de Crevette.

Une arme est faite pour être manipulée. La toucher voir la carresser....! font parties des actes élémentaires du collectionneur...!

Si vous utilisez de la graisse ou huile, vous en avez plein les doigts....Si pas de protection, les parties métalliques s'oxydent.

Pour remédier à ces inconvénients, utilisez de la cire incolore Kiwi, que vous étalez sur toutes les parties métalliques. Après séchage, un petit coup de chiffon...! Et cela tient...! Vous pouvez manipuler les armes en toute tranquillité (pas d'oxydation)
Par contre, ne pas utiliser sur un bronzage récent.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Jeu 26 Mai 2011 - 12:59

Je remonte ce sujet car je voudrai des précisions sur le" petit boudin de papier de soie ". Qu'est-ce que ce papier? Et comment s'en procurer? Dans des merceries?Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Jeu 26 Mai 2011 - 13:11

C'est le papier que tu trouves dans les emballages quand tu achètes une chemise neuve sous plastique. On en trouve aussi dans les magasins de lingerie pour emballer les sous vêtements.

C'est du papier très fin et léger.



Tu dois pouvoir en trouver aussi des les boutiques de produit pour travaux manuels car c'est aussi beaucoup utilisé pour le scrapbooking. Il y en a de plusieurs couleurs.


Dernière édition par ElodieNancy le Jeu 26 Mai 2011 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Jeu 26 Mai 2011 - 13:19

Je te remercie de cet éclaircissement! J'aurai dû conserver les emballages de mes chemises! On ne le dira jamais assez, il ne faut jamais rien jeter! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    Jeu 26 Mai 2011 - 13:22

vinz a écrit:
Je te remercie de cet éclaircissement! J'aurai dû conserver les emballages de mes chemises! On ne le dira jamais assez, il ne faut jamais rien jeter! Laughing

Ma grand mère est une spécialiste pour ça ! Elle garde tout sauf les morceaux de plastique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avant la restauration, la conservation    

Revenir en haut Aller en bas
 
Avant la restauration, la conservation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Région Centre (45) - conservation - restauration de mobilier de salon d'époque Empire
» INP - Approche et conservation des matériaux textiles : de la fibre au tissage - 19 et 20 mars
» Avis de marché - Rennes Métropole (35) - restauration et conservation préventive des collections d'arts graphiques du Musée de Bretagne au sein des Champs Libres
» Avis de marché - Villeneuve d'Ascq (59) - prestations de restauration, de conservation préventive et de conservation curative sur des oeuvres du lam et pour les expositions temporaires présentées au lam - 3 lots : textiles, photographies et sculptures
» Avis de marché - DRAC Basse Normandie (14)- restauration et conservation préventive des peintures murales de la crypte de la cathédrale de bayeux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: La restauration et la conservation-
Sauter vers: