le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Grenade à fragmentation Mk II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 18284
Age : 60
Localisation : LANAYE (Belgique)
Thème de collection : Baionnettes et poignards
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Grenade à fragmentation Mk II   Jeu 15 Juil 2010 - 9:16

Bonjour a tous

Présentation de la grenade Mk II


Type Grenade à main
Pays États-Unis
Entrée en service 1917
Fin de service 1967

Caractéristiques
Poids 600 grammes
Longueur 88 mm
Diamètre
elliptique 48 mm

Explosif Trinitrotoluène
Quantité 57 grammes

En 1917, lors de l'entrée en guerre des États-Unis aux côtés des Alliés, l'armée de ce pays n'existait qu'à l'état embryonnaire, mal organisée et mal équipée. Le Président Woodrow Wilson chargea le commandant de la Force Expéditionnaire Américaine, le général John J. Pershing, de structurer l'Armée de sorte qu'elle corresponde aux conditions nécessaires pour une armée moderne et combattant un ennemi mieux organisé. Cet état de sous-organisation découlait du fait que cette nation n'était jamais intervenue dans un conflit important hors du continent américain. À leur arrivée sur le continent européen, les troupes de l'US Army sont obligées d'utiliser le matériel produit par les britanniques et les français, faute de matériel propre adapté, par exemple le fusil anglais Lee-Enfield Mk1, le fusil-mitrailleur français Chauchat, les grenades britanniques Mills Bomb, françaises F-1 et Foug citron.

Devant ce dénuement, les ingénieurs américains mettent au point, trop rapidement, une grenade à main d'un modèle exigeant beaucoup trop de manipulations pour être utilisée efficacement dans les conditions du front : il faut la dégoupiller, retirer le couvre-amorce métallique puis faire pivoter latéralement la cuillère de 45° pour libérer le percuteur avant de la lancer. De plus, le délai entre l'amorçage et l'explosion était de 7 secondes, temps trop long permettant aux allemands de la renvoyer dans les lignes Alliées. Cette première grenade était la Mk I, ou Mark I (Modèle N°1), construite en fer coulé et munie d'un mécanisme d'allumage automatique ressemblant de façon frappante à l'allumeur français Henri Leblanc 1917, qui fonctionne sur le principe de la souricière (Mouse trap en anglais). À noter qu'on a jamais pu déterminer avec certitude quel type d'allumeur a été copié sur l'autre.


Grenade à Fragmentation Mk I.

Bouchon allumeur français H.Leblanc Mod.1917, qui n'a jamais été retenu par l'armée française
En plus d'être trop complexe à mettre en œuvre, la Mk I présente des défauts de conception, entre autres la pré-fragmentation du corps en fer moulé. Cette pré-fragmentation externe comportait 4 rangées sur 8 colonnes (32 éclats théoriques), mais le fait que le corps se brise à l'explosion en faisait une arme assez inefficace : elle produisait peu d'éclats et ce de manière fort aléatoire. Les Mk I sont mises à disposition des unités US sur le Front de la Marne, mais, en raison de leurs défectuosités conceptuelles, très peu ont été utilisées. Les ingénieurs militaires, conscients de leur échec, retravaillent le corps de cette grenade et son système d'allumage. Leurs travaux aboutissent en 1918 sur la grenade Mk II. Cette seconde grenade, nettement plus efficace, devient la grenade à main standard de l'armée des États-Unis et d'autres pays après la Première Guerre mondiale. On peut officiellement dater l'apparition de la Mk II lorsque le corps de la grenade fut pré-fragmenté en 8 colonnes sur 5 rangées (40 éclats théoriques) et que l'allumeur fut simplifié : disparition de la cuillère fixe à pivot et du couvre-amorce, le tout étant remplacé par un ensemble unique où la cuillère était solidaire avec le couvre-amorce, et était éjectée lors du lancer. Le délai entre l'amorçage et l'explosion fut réduit à 5 secondes. Les premières Mk II possédaient une cuillère plus courte que les modèles courants.
La grenade Mk II d'avant 1942


Fonds de grenades Mk II d'avant guerre.


Mk II datant des années 1930-1935.

L'évolution de l'arme se poursuit durant l'entre-deux-guerres, et ce jusqu'à la fin de sa carrière (officiellement en 1967).


Fonds de grenades Mk II d'avant guerre.
Les Mk II d'avant 1942 sont peintes en jaune si elles contiennent une charge d'explosif et sont prévues pour usage en combat, et en rouge pour les grenades inertes utilisées pour l'entraînement et le drill (en bleu aux États-Unis). Ce type de Mk II doit encore être rempli d'explosif par le fond, qui est refermé par une vis alors que le système allumeur/détonateur est déjà en place. Ce fut le cas tant que l'on a utilisé des allumeurs de type anciens.

Les Mk II sont peintes en jaune pour indiquer à la fois qu'elles sont à fragmentation et de type explosif (HE = Highly Explosive, « hautement explosif »). L'évolution de la forme du corps entre les années 1930 et 1940 est perceptible, comme le montrent les photos ci-dessus


La grenade Mk II durant la Seconde Guerre Mondiale et après

Le 7 décembre 1941, le Japon attaque la base de Pearl Harbor et provoque l'entrée en guerre des États-Unis. Durant le mois de décembre 1941 et presque toute l'année 1942, le Japon balaie les positions américaines dans le Pacifique.

Lors de combats acharnés (notamment aux Philippines, dans la presqu'île de Bataan), les soldats américains remarquent que la peinture jaune utilisée sur leurs grenades Mk II, combinée au climat chaud et humide, favorise la prolifération de moisissures qui altèrent le fonctionnement, provoquant dégagement de fumée et bruits fusants. Ces défauts permettent aux soldats nippons de localiser la grenade avant qu'elle n'explose et de la renvoyer dans les lignes ennemies.

À l'époque, les Mk II sont dotées d'allumeurs/détonateurs de la série M10A1 et M10A2. À partir de la bataille de Guadalcanal, les Mk II sont progressivement repeintes en Olive Drab (vert olive), ne conservant qu'un anneau jaune peint autour du col du corps de grenade pour indiquer qu'elles sont chargées d'explosif. Les anciens allumeurs sont également remplacés par ceux des séries M10A3 et M200, nettement moins sensibles aux moisissures, rendant leur localisation plus difficile. C'est aussi à cette époque qu'apparaissent les premiers corps de grenade en fer moulé d'un seul bloc, sans vis de remplissage dans le fond, les nouveaux types d'allumeurs permettant de remplir le corps de grenade d'explosif par le col où il sera vissé. Au début de la Seconde Guerre mondiale, le manque de trinitrotoluène (TNT) contraint à utiliser des charges de 23 grammes de nitrate d'ammonium.


Mk II-A1 dotée d'un bouchon allumeur M10A3. Mk II-A1 dotée d'un bouchon allumeur M10A3 sécurisé.
Au fur et à mesure de l'évolution de la guerre et de l'expansion de l'industrie de guerre des États-Unis, le TNT granulé est de plus en plus utilisé, ainsi que d'autres explosifs plus puissants et à l'efficacité accrue par l'ajout de composés pyrotechniques tel que le tétryl ou la poudre d'aluminium. D'autres types d'allumeurs/détonateurs voient aussi le jour, ne dégageant ni bruit, ni fumée (entre autres, la série des M6). Les nouveaux types de corps de grenade sans vis de remplissage fait naître l'appellation officieuse MkII-A1, bien qu'on n'en trouve pas trace dans les documents émanant du Gouvernement Fédéral des États-Unis. Les corps des allumeurs/détonateurs de cette époque sont construits en alliage léger à base de zinc et d'antimoine, l'aluminium étant alors réservé, de par sa rareté, sa difficulté de production et son prix élevé, à la production aéronautique.


Mk II-A1 dotée d'un bouchon allumeur M10A3.

Mk II-A1 dotée d'un bouchon allumeur M10A3 sécurisé.
Les soldats avaient aussi la possibilité de se servir de la grenade MkII comme d'une mine en remplaçant la "cuillère" par un allumeur piège M1 par exemple .


Vue agrandie sur le pivot de sécurité, empêchant la cuillère de glisser une fois la goupille arrachée.

Grenade Mk II finale, utilisée en Corée et au Viêt Nam.

La dernière variété de Mk II d'entraînement produite (M-21 RFX)
En 1953, la dernière variété d'entraînement de la grenade Mk II voit le jour sous l'appellation de M-21.
Le corps de cette grenade est ouvert au fond, obturé seulement par un morceau de bois ou de liège, et son dessin est différent des autres modèles de Mk II (elle est plus arrondie). Elle est produite par la firme Richmond Foundry & Mgf. Co. Inc. de Richmond et marquée des lettres RFX. Depuis la naissance de l'OTAN, les armes d'exercice sont peintes en bleu dans tous les pays membres de l'organisation. L'allumeur est un M205A1 réutilisable (l'amorce ainsi que l'ensemble fusant/détonateur à puissance réduite pouvant être changés après chaque exercice). Cette variété est la dernière vraie version de la Mk II produite, et beaucoup d'imitations de la grenade Mk II sont produites à partir de ce modèle, vendues à des prix prohibitifs comme d'authentiques pièces de collection, alors qu'elles sont généralement des copies très grossières et qu'aucun allumeur de Mk II n'est adaptable dessus, le filetage ne correspondant pas.


Grenade d'exercice M21-RFX.

Conclusion
La grenade Mk II reste une des grenades les plus célèbres au monde, sa longévité exceptionnelle n'étant dépassée que par celle de la Mills Bomb britannique. Actuellement, elle est complètement obsolète militairement. Ses gros éclats, pouvant être mortels dans un rayon de 50 mètres, ne sont plus adaptés à la guerre moderne où l'on cherche plus à blesser un combattant ennemi qu'à le tuer, pour la simple raison qu'il faut au moins deux hommes pour s'occuper d'un blessé, et qu'un blessé a un coût pour l'ennemi bien plus élevé qu'un mort. Elle n'en demeure pas moins une des plus recherchées par les collectionneurs, considérée par beaucoup d'entre eux comme une des plus belles grenades jamais produites

Source Wikipédia
Voila


Dernière édition par arthur le Sam 6 Nov 2010 - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://arthur110256.skyrock.com/
506 PIR
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 11
Localisation : france
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Mer 25 Aoû 2010 - 21:05

Quel est la bande jaune sur la grenade MKII
Revenir en haut Aller en bas
Tinky
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 8219
Age : 39
Localisation : Bastogne
Thème de collection : 10th Armored Division / para et glider us ww2
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Mer 25 Aoû 2010 - 21:08

Salut, au départ, elles étaient toute jaune mais trop voyante donc elle ont été repeinte en vert mais une bande jaune a étée conservée pour dire qu'elles sont chargées d'explosif et non pas pour l'entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
506 PIR
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 11
Localisation : france
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Jeu 26 Aoû 2010 - 11:16

merci de se renseignement
Revenir en haut Aller en bas
506 PIR
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 11
Localisation : france
Date d'inscription : 25/08/2010

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Jeu 26 Aoû 2010 - 12:43

Quel était la grenade utiliser en normendie
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 18284
Age : 60
Localisation : LANAYE (Belgique)
Thème de collection : Baionnettes et poignards
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:47

506 PIR a écrit:
Quel était la grenade utiliser en normandie

La MKII.
Revenir en haut Aller en bas
http://arthur110256.skyrock.com/
Yankee division
Animateur
Animateur


Nombre de messages : 727
Age : 103
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Jeu 24 Fév 2011 - 19:25

Aller je relance avec une photo des miennes:
Deux sont de fouilles et l'autre est pur jus en très bon état, avec un container a grenade pour l'exemple.
Je précise qu'elles sont neutras !




Petite chose sympa, le temps a fait apparaitre l'ancienne couche jaune sous la verte !
Un très bon exemple de grenade repeinte.



Et pour le plaisir un dernière de fouille, restaurée par mes soins.







YD
Revenir en haut Aller en bas
http://centurycollection.skyrock.com/
Tinky
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 8219
Age : 39
Localisation : Bastogne
Thème de collection : 10th Armored Division / para et glider us ww2
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Jeu 24 Fév 2011 - 19:28

Salut, pas mal la repeinte! Pour le container, j'en cherche un mais les prix s'envolent!!
Je posterai les miennes prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 18284
Age : 60
Localisation : LANAYE (Belgique)
Thème de collection : Baionnettes et poignards
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Ven 25 Fév 2011 - 9:53

Bonjour

L'explication pour les grenades couleur jaune

Les soldats avaient aussi la possibilité de se servir de la grenade MkII comme d'une mine en remplaçant la "cuillère" par un allumeur piège M1 par exemple .

C'est inscrit au dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://arthur110256.skyrock.com/
Maczuga
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 1080
Age : 23
Localisation : Southern France
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Ven 25 Fév 2011 - 17:07

Maintenant je sais tout ce que je voulais savoir sur la peinture jaune des grenades, je savais qu'elles avaient étaient utilisé au début de la guerre, mais pour quel utilisation...

Merci à toi Arthur Wink
Revenir en haut Aller en bas
kartman27
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Nombre de messages : 2324
Age : 30
Localisation : NORMANDIE
Thème de collection : Baïonnettes US et Cuirassiers Français
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Sam 12 Mar 2011 - 19:28

Bonsoir,

voici celle que j'ai reçu ce matin (je précise qu'elle est bien inerte):







restes de peinture verte et jaune, ainsi que la lettre "H" et "A 1":






Il ne me manque plus qu'à trouver un bouchon allumeur complet !

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 18284
Age : 60
Localisation : LANAYE (Belgique)
Thème de collection : Baionnettes et poignards
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Sam 12 Mar 2011 - 20:22

Bonjour Loic

Belle grenade

Pour le bouchon allumeur

Cela se trouve facilement en bourse

Mais il non pas le détonateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://arthur110256.skyrock.com/
kartman27
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Nombre de messages : 2324
Age : 30
Localisation : NORMANDIE
Thème de collection : Baïonnettes US et Cuirassiers Français
Date d'inscription : 26/10/2010

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Dim 13 Mar 2011 - 10:56

Bonjour Arthur,

Pour le bouchon allumeur quand je dis complet , en fait c'est avec la cuillère et la goupille !

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 18284
Age : 60
Localisation : LANAYE (Belgique)
Thème de collection : Baionnettes et poignards
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Dim 13 Mar 2011 - 11:20

kartman27 a écrit:
Bonjour Arthur,

Pour le bouchon allumeur quand je dis complet , en fait c'est avec la cuillère et la goupille !

Wink

Bonjour Loic

Voici une photo de mon blog

C'est la Cuillère a droite elle coûte une dizaine d'euros.



Revenir en haut Aller en bas
http://arthur110256.skyrock.com/
Tinky
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 8219
Age : 39
Localisation : Bastogne
Thème de collection : 10th Armored Division / para et glider us ww2
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Dim 13 Mar 2011 - 11:32

Salut,

@ Arthur, ta cuillère de droite ne me semble pas bonne, une bonne ww2 est de forme arrondie sur toute sur longueur, ici elle est "coudée" peu après la goupille.
De plus, il faut compter 20€ pour un allumeur complet en bourse.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 18284
Age : 60
Localisation : LANAYE (Belgique)
Thème de collection : Baionnettes et poignards
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Dim 13 Mar 2011 - 11:44

TINKY a écrit:
Salut,

@ Arthur, ta cuillère de droite ne me semble pas bonne, une bonne ww2 est de forme arrondie sur toute sur longueur, ici elle est "coudée" peu après la goupille.
De plus, il faut compter 20€ pour un allumeur complet en bourse.

Bonjour Steph

Normal elle est de reconstitution

Acheter a l'armurerie du nord à Liège.
Revenir en haut Aller en bas
http://arthur110256.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grenade à fragmentation Mk II   Aujourd'hui à 15:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Grenade à fragmentation Mk II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arme à feu et grenade 10e siècle après J.-C
» collection la grenade
» Bouton militaire à la grenade Chasseurs Forestiers 1882 à 1914
» 2 janvier 1492: Prise de Grenade
» La grenade - 19 Brumaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: La seconde guerre mondiale (WW2) :: Les forces Alliées :: Les Etats Unis :: Les armes-
Sauter vers: