le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Le bmc et la coloniale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 10:20

Bonjour,

Un sujet à traiter dans la rubrique des troupes coloniales avec le site : http://www.ac-orleans-tours.fr/rdv-histoire/ARCHIVES/2003/prostitution-coloniale.htm

Amicalement. sunny

Roland

LE BMC ET LA COLONIALE


La colonisation va changer tout cela. En juillet 1830 a lieu la prise d’Alger. La pacification est difficile. Les Français ont peur de la contamination notamment vénérienne (les statistiques de la syphilis sont épouvantables). L’état major a peur de cette contamination et, une semaine après la conquête d’Alger, il instaure la réglementation de la prostitution (comme ce sera le cas en France trente ans plus tard). L’Algérie constitue un laboratoire d’expérimentation. Ces femmes aux statuts très différents, de niveau social différent, sont réunies sous le terme de « filles soumises », c’est-à-dire soumises à la règle. Certaines pratiquent la prostitution de façon isolée, dans leur domicile privé ou en location : ce sont les filles en carte, pour pouvoir bouger. Les autres sont pourvues d’un numéro : ce sont celles qui sont dans des maisons de tolérance et qui figurent sur le registre de la tenancière. Le numéro est communiqué au médecin et à la police des mœurs.
Au début de la colonisation, il y a des maisons de tolérance pour les prostituées européennes, amenées avec l’armée : on voit une ségrégation raciale dans la prostitution (les musulmans ne doivent pas avoir de relations avec les Européennes). Les indigènes (code de l’indigénat) se retrouvent dans des quartiers réservés : des cités prostitutionnelle (par exemple au Maroc, à Casablanca, il y a de très grands quartiers vers 1910). Dans ces quartiers, on trouve tout ce qui est nécessaire aux soldats, aux touristes : c’est une sorte de lieu de villégiature, inscrit dans les guides touristiques. Le quartier de Bousbir à Casablanca est relié au centre européen par un bus dont c’est la seule destination ! Il y a donc une visibilité de la prostitution bien que ce quartier soit excentré : ce bus ne mène qu’à ce lieu. On y trouve 42 boutiques, un hammam, un cinéma (qui a vite fermé !) : c’est un milieu clos et carcéral, pour que les femmes aient le moins de raisons de sortir. Elles ont peu de permissions, signées par le médecin et le soldat de garde. C’est un modèle (mis en place dans les années vingt) pour l’administration coloniale. On voit la même chose à Mekhnès, en plus petit ; il y a eu un essai à Marrakech, puis à Tunis (dans les années 1935, pendant la période nationaliste). On a essayé de ne pas faire les mêmes erreurs qu’à Casablanca, dont le quartier était trop loin du centre, bien qu’il y ait eu 1500 clients par jour, boutiques comprises. A Tunis, le quartier est plus près du centre européen pour augmenter le nombre de clients ; il se trouve donc dans la médina, ce qui a entraîné une levée de boucliers dans les milieux traditionalistes et dans la presse abolitionniste européenne. L’administration municipale est obligée de reculer devant une opinion publique assez variée. Les sociétés traditionnelles déstructurées par la colonisation se réorganisent.

SUITE A LIRE SUR LE SITE......... study
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 10:32

A la Légion les bordels, étaient appelles "le puf" et par extension tous les femmes volages "les pufiastes".
A pas confondre avec le vin rouge, "le pif".
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 10:46

Re bmc,

Pour le vin, un Mascara de très mauvaise qualité que nous devions tirer d'un jerrican avec nos quarts, nous l’appelions le TAF et pour les femmes du bmc tout simplement les puts.
Et tu sur de pufiastes et pas poufiasses. Question

Desolé pour les gros mots. Embarassed


Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 11:00

Tu as raison. quand je appris ses mots, ça été plutôt "phonétique"
Le "TAFIA" a la légion c est le rhum qui on boit en Guyane.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 22780
Age : 60
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 11:23

Pouf c'est le nom Allemand pour un bordel, ça se dit toujours outre Rhin.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 11:35

Bonjour Crevette,

Merci pour le renseignement, quand j'étais encore jeune je me souviens que l’on appelait aussi entre copains, les filles pas trop farouches : des poufs, diminutif de poufiasses, signe en général qu’avec ces filles ont pouvaient aller jusqu’au bout, peut êtres un souvenir du passage récent des armées Allemandes.

Autres temps autres moeurs, Pardon mesdames l’homme n’ a pas toujours été trés élégant dans ses propos. pale

Amicalement. sunny

Roland


Dernière édition par roland le Ven 10 Juil 2009 - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 11:46

Re

Deux petits tableaux de l’armée Française pour le recensement dans les bmc d'Alger, à noter les appellations. Shocked

Amicalement. sunny

Roland



Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Luft
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 601
Age : 26
Localisation : Castres (81)
Thème de collection : reconstitution, collection militaria,.....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 15:26

Pour les gros mots, pas grave, le langage du soldat a toujours été très "imagé" en particulier sur les femmes et la boisson Wink

Désolé mesdames Wink

Etonnante les classifications dans les BMC Shocked C'est bien du classement militaire, classées par race, couleur et origine Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://militaris.bbactif.com/
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 19:07

Bonsoir Luft,

Même dans l'armée aujourd'hui que se passerait il avec de tels documents, je n’imagine même pas. affraid

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
guillaume le normand
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 82
Localisation : la
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 20:12

salut,
maintenant dans l'armée c'est le soir sur msn à parler avec sa copine et jouer en réseau...

un monde virtuel à porté de poignée! Smile
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 20:36

Bonsoir guillaume,

Autre temps autre pratiques, le virtuel a son charme mais le réel s’est autre chose quand même bom

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
guillaume le normand
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 82
Localisation : la
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 21:02

et oui un amour virtuel ne remplacera jamais un bon coup de manivelle .. Wink
Revenir en haut Aller en bas
tattoo
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 70
Age : 48
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 21:53

oui,enfin,on dis ça
j'ai découvert ce forum, un soir en OPEX...
j'appréciais beaucoups de voir mon épouse et ma fille sur MSN le soir...
La sagesse d'un grand ancien(te vexe pas,tu remarque que j'évite"pépé",ok...quand est il de toi,Guillaume...est tu qualifié pour nous juger,nous qui le soir dans le "container"avons une chance que nos anciens n'ont pas eu???
Revenir en haut Aller en bas
guillaume le normand
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 82
Localisation : la
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 22:03

salut tatto,

je ne veux pas juger mais ça perd de son charme sulfureux avoue le, les anciens partez pour 2 ..3. 15 ans!

par exemple mon grand oncle est parti en indo pendant 5 ans sans revenir en france... imagine le couple! il est parti 1 semaine aprés son mariage.

@++
Revenir en haut Aller en bas
Luft
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 601
Age : 26
Localisation : Castres (81)
Thème de collection : reconstitution, collection militaria,.....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Ven 10 Juil 2009 - 22:17

roland a écrit:
Bonsoir Luft,

Même dans l'armée aujourd'hui que se passerait il avec de tels documents, je n’imagine même pas. affraid

Amicalement. sunny

Roland

Sa serait l'émeute !! lol! Et le rédacteur d'un tel document se ferait sévèrement taper sur les doigts.... ce sont des choses qu'on peut dire mais pas écrire.... Rolling Eyes
Perso, je vois pas la différence que sa fait que la professionnelle soit de confession israélite ou pas.... confused C'est pas marqué sur son front ou autre part que je sache ..... :|
Revenir en haut Aller en bas
http://militaris.bbactif.com/
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 0:19

Pendant mon première année de mariage, je étais absent huit mois.
Quand mon grand fils est ne, je étais sergent de semaine, mon CNE me fait un belle "speech", enfin je vue mon fils comme il avez 9 jours, quand ma grand fille est ne, je étais Off de tir,bien sure pour des raisons de service pas de peine de me prévenir, pendant mes 2 ans a la 13°dble, je ne pas vue ma femme pendant un an.
Pas de SMS, et je me demande encore pourquoi je suis divorce.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 9:32

Bonjour bmc,

La vie d’un militaire, je ne parle pas des sédentaires mais de ceux qui partent pour un an voir deux ans, sans famille le cas d’un de mes beaux frères dans m’armée de l’air à Djibouti, toutes les femmes ne supporte malheureusement pas cette vie.
A Reggan pendant la période d’hivers, quelques femmes avec enfants venaient rendre visite à leur mari, une autre époque ou les femmes de militaires épousaient l’armée en même temps que leur mari.
Aujourd’hui, je ne dis pas que sait moins bien mais s’est autre chose, les femmes deviennent militaires, et supporte moins bien l’absence prolongée de leurs maris.
Déjà dans le civil prés de la moitié des ménages ne tiennes pas le coup, alors chez les militaires en déplacement je croix que le pourcentage doit êtres catastrophique.
Je suis désole pour toi.

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 9:36

Bonjour,

Une affiche trouvée sur la toile :

Amicalement. sunny

Roland

Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 11:38

Un tirailleur, faut ça tire vite. LOL
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 13:48

Re bmc,

Je reconnais bien là un Légionnaire, tu cherches à te faire des amis lol!

Amicalement. sunny

Roland



Dernière édition par roland le Sam 11 Juil 2009 - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
VIRUS
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 82
Localisation : nord
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 14:11

j' aurai tout lu
merci roland
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 14:53

Bonjour VIRUS

Le sujet du BMC est un sujet tabou pour l’armée, et pourtant il rendu bien des services à celle-ci, les tentions entre militaires, un autre sujet encore plus tabou à l'époque, l’homosexualité, alors là !!! encore une autre histoire, je n’en ai jamais entendu parlé pendant mon temps, dans mon régiment au Sahara, par contre responsable du service approvisionnement des pièces pour l’atelier du corps, j’allais régulièrement au bureau de la Légion qui dispatchait les arrivages avion.

J’ai vu deux Légionnaires ensablés sous une tôle en plein soleil, on ne voyait que leurs têtes, quand j’ai posé la question au bureau, ils n’ont pas aimés ma question, mais un Légionnaire avec qui j’étais devenu ami m’a dit d'un ton sec : conduite déplacée, j’ai tout de suite compris. Evil or Very Mad

Bien attendu je ne porte ici aucun jugement.

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
VIRUS
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 82
Localisation : nord
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 17:41

merci roland pour ces petites histoires
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 18:09

Re VIRUS,

Pas de quoi, le but d'un forum est de faire partager. biggrin

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Luft
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 601
Age : 26
Localisation : Castres (81)
Thème de collection : reconstitution, collection militaria,.....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Sam 11 Juil 2009 - 20:49

C'est vrai que les tirailleurs..... Rolling Eyes

Encore merci Roland de nous faire partager ton savoir et tes anecdotes. Quand a l'homosexualité, toujours tabou.... L'armée a pu accepter que des femmes puissent prendre part aux métiers des armes, mais l'homosexualité, même point que dans les années 60 silent
Revenir en haut Aller en bas
http://militaris.bbactif.com/
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Dim 12 Juil 2009 - 10:55

Bonjour Luft

Comme je l’ai déjà dis, je ne porte pas de jugement, mais il est vrai que dans certains domaines les mentalités n’évolues pas très vite. Arrow

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Luft
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 601
Age : 26
Localisation : Castres (81)
Thème de collection : reconstitution, collection militaria,.....
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Dim 12 Juil 2009 - 20:21

Re roland!

Oui en effet, mais bon, on fait avec Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://militaris.bbactif.com/
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Dim 12 Juil 2009 - 21:05

Je travailles des anees au "effectif" et je vue passer les "carnets de chanson", tu te fais chopper c est "30" et après rebelote.
Au début je étais choque, car a la BW c'est la porte.
Mais avec un peu de jugeote comme suivante dans la vie, je su comprendre.
Car primo: chaque être humaine a une sexualité.
Secundo : Un heterosexuelle, a une grosse inconivnant, il aime sa femme et ses gosses, ca veut dire dans les situations de "Camerone" il reflichit. Un homosexuelle, en cas generale a pas ses problemes, car le objet de ses convoitises est dans la meme situation "Camerone" comme lui, et de la la volonte de se sortier de ce merdier multiple par deux. Dans le service de tout le jour un homo, posse pas de memes problemes au commandement que un hetero (maladie des gosses,ecole, vacances?Epouse) Partent de la ,le commandement a plus agagner avec les homos que avec les Heteros.
C'est juste une petite reflexion, qui me travaille depuis des annees.
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Lun 13 Juil 2009 - 10:28

Bonjour bmc,

Je le redis je ne porte pas de jugement, mais je peux te dire que là ou j’étais et cette l’époque, pendant les classes les gradés nous traitaient comme des chiens pendant les exercices, les insultes à caractère homophobes pleuvaient, je ne vais pas te les citer.

Je pense que le gus qui pouvait êtres concerné avait interet à ne rien dire, l’homme est cruel, le pauvre en aurait bavé, pas seulement par les gradés mais aussi par ses camarades de promo.

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bmc et la coloniale   Aujourd'hui à 15:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bmc et la coloniale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TP Algerie coloniale Ob.
» Artillerie de marine 1872-1900 / Artillerie coloniale française 1900-1914
» Infanterie de Marine (1871-1900) ou Coloniale (1900-1914)
» 1er régiment d'infanterie coloniale
» Monnaie coloniale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Après la seconde guerre mondiale ... :: Troupes coloniales et troupes d'Afrique-
Sauter vers: