le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Sam 13 Juin 2009 - 15:38

Bonjour,

Les anarchiste Français ce sont toujours opposés aux guerres coloniales

La guerre coloniale est condamnée sans appel dans le Libertaire du 24 avril 1947 : « Pas un sou, parce que le pays, le continent, le monde entier, pour se relever de leurs ruines, ont besoin de supprimer tous les budgets militaires, toutes les accumulations somptuaires de matériel et d’outillage à fins impérialistes, toutes les concentrations bureaucratiques de personnel non productif à fins autoritaires et dirigistes [...] Et de s’opposer énergiquement à ce que notre travail, ce travail de gens surmenés et mal nourris, dont chaque minute devrait servir à donner du pain aux affamés, soit gaspillé dans de nouvelles boucheries, pour de nouvelles destructions, pour des conquêtes et des carnages nouveaux. Pas un homme, parce qu’il en est mort, de la guerre, en cinq ans, près de cent millions qui ne demandaient qu’à vivre, et qu’il est temps d’affirmer que la vie d’un homme, cette vie qui vaut pour l’État la valeur zéro, a pour lui-même une valeur infinie, qui est sa véritable mesure. »
Printemps 1945, massacre de Sétif (10 à 50 000 personnes). Fin mars 1947, l’armée française récidive pour mater le soulèvement de Madagascar. De 1948 à 1950, elle met à feu et à sang l’Indochine. L’accumulation des charniers évoque celle du nazisme. Dans la prétendue traque des indépendantistes, l’usage intensif des baïonnettes va de pair avec le développement de la torture et la terrorisation des civils pris au hasard.
Après la défaite des parachutistes à Diên Biên Phu, l’année concentre son savoir meurtrier sur l’Algérie, où l’insurrection a éclaté le 1" novembre 1954.
Maurice Fayolle, analyse cette spirale de violence dans le Libertaire de décembre 1954 : « Baptiser terre française l’Algérie - où la grosse majorité des autochtones ne disposent d’aucun droit, d’aucune liberté politique ni d’aucune égalité économique avec les occupants - sous prétexte qu’on y a créé artificiellement trois départements français est une imbécillité ou une plaisanterie d’un goût douteux. »
Tazarka, en février 1952, devient la Guernica tunisienne sous la plume du compagnon Michel Malla. Ce pauvre village paisible a vu ses maisons saccagées, ses habitants molestés ou tués, ses filles violées par les légionnaires, mercenaires du capitalisme colonial.
Le 24 août 1955, rappel sous les drapeaux de 60 000 soldats ayant terminé depuis peu leur service militaire et prolongation de la période sous les drapeaux de 180 000 appelés. Des mouvements d’insoumission de soldats ravivent l’espoir de l’action antimilitariste.
Le 4 janvier 1956, Albert Camus conclut son appel pour une trêve civile : « Mériter de vivre un jour en homme libre, c’est-à-dire comme des hommes libres qui refusent à la fois d’exercer et de subir la terreur. » Plusieurs insoumis passent en Belgique, soutenus alors par Hem Day et l’Internationale des résistants à la guerre, d’autres en Suisse ou ailleurs, grâce aux discrètes filières anarchistes.
En février 1956, Maurice Laisant, boycottant les élections des députés, réclame la paix en Algérie et qualifie cette guerre « d’inutile, perdue d’avance ».
Les ratissages dans la Casbah d’Alger, les missions punitives de l’armée, l’usage de la torture comme arme de guerre contre les « terroristes » renforcent le rejet absolu de la guerre par la mouvance anarchiste.
Le livre d’Henri Alleg, la Question, est vendu sous le manteau à la librairie du Monde libertaire au même titre que les ouvrages interdits sur la désertion et l’insoumission.
La réussite du coup d’État du 13 mai 1958, à Alger, permet le retour aux affaires du général de Gaulle.
Dès janvier 1958, le Comité de secours aux objecteurs de conscience (CSOC) sera animé par notre regretté Emile Véran. Avec le journal Liberté, nos chers anciens réaffirmaient que si chacun d’entre nous ne s’engage pas à refuser l’usage des armes, les guerres continueront à reproduire leurs horreurs.
Le 16 décembre 1959, c’est le référendum sur l’autodétermination, qui ouvre le processus des négociations mais radicalise les ultras d’Algérie.
La semaine des barricades, fin janvier 1960 - soulèvement de type fasciste à Alger - apparaît comme une conséquence directe de la lâcheté du planqué de Gaulle face aux colons.
Ce militaire pur jus fait durer la guerre car la bombe atomique française pète à Reggane, au Sahara, le 13 février 1960 (le centre d’expérimentation nucléaire y sera maintenu jusqu’en 1967).
Le putsch des généraux en avril 1961 menace les libertés publiques et, comme d’habitude, les plus excités des militants anarchistes se laissent piéger par la prétendue défense des libertés publiques...
Les attentats de l’OAS (Organisation de l’armée secrète) se multiplient : est-ce un hasard si, le 17 mars 1962, ces nervis d’extrême droite plastiquent la librairie du ML (alors au 3, rue Ternaux dans le XI° arrondissement). Mauvais calcul, comme le soulignait Maurice Joyeux, car cet attentat relança considérablement la souscription de la FA et assura un grand succès au gala de soutien de Léo Ferré.

Amicalement.

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
antoinedeverdun
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 395
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)
Thème de collection : La grande guerre et la Crypte de Saint-Aignan s/ Cher
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Lun 15 Juin 2009 - 18:56

Bonjour Roland,

Pourrais tu citer tes sources STP ?
Je suppose d'un site d'extrême gauche ou anticolonialiste.
La plupart du texte comporte des insultes pour les militaires ayant servi en Indochine ainsi qu'en Algérie.
Rien que dans les termes "l’usage intensif des baïonnettes", on reconnait l'exagération et l'imagination débordante des "intellectuels" d'un certain parti. Je suis sûr que tu seras du même avis que moi Roland.
J'espère que ce sujet ne débordera pas.

Pour ma part, je rajouterais que les partisans du parti communiste, durant la guerre d'Indochine, crachaient et insultaient les militaires débarquant d'Indochine dans le port de Marseille, et encore pire, faisaient de même avec les cercueils des militaires tombés au champ d'honneur.
Il y eu des dérives des deux côtés, mais malheureusement on a seulement retenu les exactions militaires et pas les sabotages communistes qui causèrent la mort à de nombreux soldats.

cdt, Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 16 Juin 2009 - 12:28

Bonjour Antoine,

J’ai tenté en vain de retrouver ce site, ils sont légion toujours avec le même discours, de plus j’ai viré le raccourci je suis désolé. pale

Tu te doutes bien que je ne cautionne pas je genre de discourt, que tu retrouve sur tous ces sites, mais néanmoins, je trouve normal même si je désapprouve, mais en bon démocrate nous avons le devoir d’échanger sur certaines opinions, tant qu’il n’y a pas dérive.

Mais il ne faut pas oublié que la liberté d’opinion et un des fondements de la République.

Amicalement. sunny

Roland


Dernière édition par roland le Mar 16 Juin 2009 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 16 Juin 2009 - 13:07

Bonjour,
Bien triste un pays dont une partie des de la population se soutien pas son armée....
Quand au sabotage d'arme, j'ai lu dans un livre (je sais plus lequel sur la Légion), que des grenades avaient été saboté et qu'elles n'explosaient pas....ce qui a couté la vie a nombre de soldats français.....A l'intérieur il y avait des tracts.....
Consternant!
slts
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 16 Juin 2009 - 13:26

Re Bonjour Antoine,

Je ne reviendrai pas sur les sources, tu as raison. Embarassed

Mais dans la rubrique Discussion Générale un membre capichef89 se pause justement la question, comment lui faire comprendre aujourd’hui que la guerre d’Indochine a eu, et a encore ses détracteurs.

Il doit lire cet article pour comprendre. Shocked

Sur un autre forum j’ai lancé un sujet : les prisonniers, je pense qu’il ne faut pas avoir peur de traiter des sujet sensibles pour faire avancer la compréhension, on ne peut pas refaire l’histoire elle est déja écrite différemment selon les opinions.

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
lezigouilleur
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 40
Localisation : Francia
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 16 Juin 2009 - 14:23

Sujet fort interessant, pour cette minorité politique aujourd'hui grandissante (quand on voit le nombre record de gardes a vue et inculpations suite a des actions politiques).

Il faut comprendre les avis de chacun en essayant d'etre le plus objectif possible et éviter les remarques personnelles, c'est un travail d'histoire.

Il y a des gens qui defendent leur pays jusqu'a la mort, passionnés par un patriotisme voire un nationalisme exaltant.
D'autres qui, au nom de l'humanité et des libertés fondamentales, ne tireront jamais sur un humain pour une question de territoire.

C'est une question d'éducation : l'école, les parents, la famille, l'entourage...
Revenir en haut Aller en bas
Sigma62
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : 62
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 9:55

Gustite a écrit:
Bonjour,
Bien triste un pays dont une partie des de la population se soutien pas son armée....

Je ne pense pas qu'une population doit suivre son armée au doigt et à l' œil ,nous avons tout de même un libre arbitre ... Tu aurais soutenus l'armée de Vichy sous prétexte que c'était l'armée de ton pays ?

Alors je pense que l'on peu comprendre que des français ont aidé l'indochine à ce libérer , non ?
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 12:04

Bonjour Sigma62,

Je défend la liberté d’expression, comme je l’ai déjà dis un des piliers de la République, mais on ne peut pas tout admettre, aussi je t’invite à lire l’histoire de Georges Boudarel, oui pour les idées, mais attention aux actes.

Si tu cautionnes les actes de ce Monsieur, pour des idées, excuses moi je ne comprends pas bien l’intérêt que tu peux avoir à êtres sur ce type de forums. scratch

Amicalement. sunny

Roland


LA VIE DE GEORGES BOUDAREL

Né à St Etienne en 1926 et mort dans son lit le 26 décembre 2003 (à Paris ?)
Entre temps : Elevé par les Pères Maristes, séminariste, renonce à la prêtrise avant son ordination pour adhérer au Parti Communiste.

Professeur d'histoire au lycée Marie-Curie à Saigon, sursitaire, il déserte en 1949 pour rejoindre le Viet-Minh au Nord-Tonkin où l'organisation communiste lui assigne un poste de commissaire politique chargé du lavage de cerveau des prisonniers français du Corps Expéditionnaire en Indochine.

Affecté au célèbre Camp 113, véritable "camp de la mort" où périrent d'épuisement, de mauvais traitements, de tortures physiques et morales, plus de 85 % des prisonniers qui y furent enfermés (pourcentage jamais atteint dans aucun camp de la mort nazi !), le Commissaire Politique Boudarel, dit Dai Dông, ne se salissait pas les mains lui-même à torturer ses compatriotes : il se contentait de décider des punitions à leur faire appliquer et de veiller à leur faire chanter les mérites de l'Oncle Ho...

Le Colonel Weinberger (de confession Israélite), rescapé des camps nazis et viet-minh, a livré ce témoignage, lorsque les anciens combattants tentèrent, en vain, d'ouvrir son procès (de Boudarel) : "Je suis un survivant et d'un camp de concentration du nazisme et d'un camp du Viet-Minh. Dans le premier au moins, on nous laissait agoniser sans nous obliger à chanter et à crier vive Hitler. Dans le second, on était aussi maltraité, mais de surcroît on nous obligeait sans cesse à crier vive Ho Chi Minh, à chanter l'Internationale et à clamer notre joie. "

En 1964 Boudarel quittera "clandestinement" le Vietnam (pourquoi clandestinement ? .. on ne sait) pour Moscou où il prit le nom de Boris..., puis Prague où jusqu'en 1967 il exercera ses talents d'apparatchick communiste dans une filiale du Kominform, la Fédération Syndicale Mondiale (FSM).

Revenu en France - où il était, depuis sa désertion de 1949 en Indochine, sous le coup d'une "condam-nation" à mort par contumace - et NDLR : profitant de la loi d'amnistie de 1966, il n'eut aucun mal à obtenir le rétablissement de ses droits universitaires avec l’aide du Parti Communiste et des syndicats de l'Education Nationale.

Boudarel put ainsi intégrer le CNRS où, sans jamais rien renier de ses engagements de jeunesse, protégé par ses "honorables" collègues, se prévalant de sa connaissance du Vietnam, il acquit enfin ses droit à une retraite de l'Université (améliorée par quelques juteuses conférences sur un pays dont il était devenu le spécialiste incontesté) jusqu'à hier.

On ne lui souhaite pas de connaître en enfer le centième seulement de ce qu'il a fait endurer à nos soldats prisonniers du Camp 113 !
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
lezigouilleur
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 40
Localisation : Francia
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 13:05

etre sur un forum militaria ne veut pas forcément dire etre militariste et patriote.

Il y a des personnes, probablement, historiens à leurs heures perdues, collectionneurs d'objets militaires, passionnés par l'histoire des appelés au combat, qui sont antimilitaristes.

c'est un exemple
Revenir en haut Aller en bas
Decius
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 129
Localisation : Beauvais (60)
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 13:39

Les communistes sont des comiques, ils critiquent la violence des soldats français mais pense pour certains que Staline était un p'tit gars sympa... N'oublions pas non plus que les exactions de l'armée rouge pendant la seconde guerre mondiale qui furent équivalente à celles des SS (puisqu'ils consideraient avori le droit de faire subier ce qu'ils on subient... Prague est une asser bon exemple)
Bref il me font doucement rire avec leur anti-militarisme alors que le communisme a commis les pires atrocités de l'Histoire
Revenir en haut Aller en bas
http://cccp47.skyrock.com/
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 13:48

Bonjour lezigouilleur,

La dernière phrase de sigma62 m’a un peu surprise, je suis le premier à défendre la liberté expression, si tu as l’occasion de lire certains de mes post, Rolling Eyes je respecte les idées de tous, sauf si elles dépassent l’entendement.

Mais je ne peu accepter les actes inhumains, pour des idées.

Trop d’hommes sont morts pour des idées, et souvent les pauvres, sans même les comprendre.

Amicalement. lol!

Roland


Dernière édition par roland le Mer 17 Juin 2009 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 14:09

Bonjour Decius,

Salut camarade !! je plaisante, tout le monde à le droit d’avoir ses idées à partir du moment ou il respecte celles des autres, et toujours dans la dignité.

Par contre j’aurais préférais que tu nous parles de la participation de l’URSS dans ce confit d'Indochine, il y avait là matière à échange.

Je compte sur toi Decius pour faire avancer cette nouvelle rubrique, Les troupes Coloniales, Les troupes d’Afrique.


Amicalement. lol!

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Decius
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 129
Localisation : Beauvais (60)
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 15:49

A vrai dire c'était surtout pour apuyer le fait que c'est asser "comique" la façons dont ils dénoncent la "barbarie" des soldats français quand on voit celle des communiste.
Je m'interesse beaucoup à l'air soviétique mais je ne me suis pas encore penché sur l'indochine, juste un peu sur le vietman mais pas énormement mwé
Toutefois je ne souhaite qu'aprende study !

Cordialement Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://cccp47.skyrock.com/
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 16:50

Re Bonjour Decius,

Pour te faire une idée, voila ce qu’entendaient les soldats Français terrés dans leur cuvette de Dien Bien Phu, Les fameuses orgues de Staline, pas fabriquées à Lens No

Un camarade présent sur place m’a avoué avoir fait dans son froc. affraid

Amicalement

Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Decius
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 129
Localisation : Beauvais (60)
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 17:27

Vraiment très impressionant c'est orgue de staline, je connaissais la réputation mais pas le bruit! La quantité de missiles tirés est impressionante je trouve! Pas étonant que ton camarade est eu des problemes de vessi!
Revenir en haut Aller en bas
http://cccp47.skyrock.com/
lezigouilleur
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 40
Localisation : Francia
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 18:59

les communistes ne sont pas antimilitaristes. Il sont contre la guerre qui assouvirait un autre peuple. Mais quand il est question de libérer d'une pression quelconque, la guerre peut etre un moyen.

N'oublions pas la base du sujet, qui traite plutot des anarchistes que des communistes.
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 19:35

Bonsoir lezigouilleur,

Je ne suis ni un anarchiste ni un communiste, bien que je respecte les idées de chacun, mais si l’un des deux vient dans mon jardin pour une mauvaise raison, là, je fais en sorte que la loi soit respectée.

J’ai lancé ce sujet, pour la simple raison que l’histoire n’est pas perçue par tout le monde de la même façon, et qu’il est bien entre gents civilisés de pouvoir échanger des idées par le biais de forums. :bball:

J’ai vu malheureusement sur ce forum des membres avec qui il était impossible d’échanger sereinement sur un sujet fut-il sensible, il restent campés sur leurs positions jusqu’au ridicule voir l'insulte. scratch

Voila pourquoi j’ai lancé ce sujet un peu délicat, mais qui fait partie de l’histoire de France.

Amicalement. lol!

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
Sigma62
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : 62
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 17 Juin 2009 - 20:42

Bonjour roland .

Je ne pense pas que tout les vietnamiens ou alliés vietnamien était comme ce messieurs.
Dans ce cas tout les soldats français ayant participé à la guerre d'Algérie ,pourrait être des professionnel de la torture. . . Wink

Simplement ,d'un point de vue objectif ,on peu comprendre que certains français ce rebelle contre leurs propre pays ,car celui-ci en occupe un autre et certainement pas pour de bonne raison .

Bonjour Lezigouilleur

Citation :
etre sur un forum militaria ne veut pas forcément dire etre militariste et patriote.

Je voulais simplement souligner celas car c'est exactement ce que je suis ,je suis passionner d'histoire et la collection du militaria me permet d'avoir des preuves sur ce qui c'est passer.
Maintenant je pense que le fait de collectionner me permet d'ouvrir les yeux sur la bêtise humaine .Voir les moyens que posséde les hommes pour se massacrer m'empêche de concevoir le bien fait d'une armée.

Cordialement,Sig.
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Jeu 18 Juin 2009 - 10:30

Bonjour sigma62

Je dirais même que s’est un devoir de s’exprimer, il faut donner son avis, je prends l’exemple, tu me diras un peu trop facile des dernières élections, " NON " il ne vaut mieux pas.

Bien sur qu’il faut s’exprimer, la tu prêche un convaincu, ce que je déplore s’est le totalitarisme de certain à vouloir détenir la vérité et de vouloir l’imposer aux autres, parfois par la force, d'un bord ou de l'autre.

Bien sur qu’il y a eu dans toutes les guerres dont celle d’Algérie des actes inqualifiables, j’ai bien peur que la bêtise humaine en la matière s’éteigne avec lui.

Continue d’étudier l’homme par ce biais, mais avec impartialité. ( sujet de philo.) Rolling Eyes

Amicalement. lol!

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
tattoo
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 70
Age : 48
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Lun 22 Juin 2009 - 16:50

le terme 'actes incalifiables" que tu utilise me parait en soi un sujet de débat...Parachutiste et fier de l'etre,je professe la plus grande admiration pour le général Aussaresse...car, par dela les bonnes consciences et les bien pensants,il a compris avant beaucoupde gens que:
-La seule façon de gagner une guerre révolutionnaire est l'obtention du renseignement
-Que pour qu'une page soi tournée,il faut d'abord qu'elle soi lue et ,partant,écrite
-Qu'une guerre propre,ça n'existe pas, ainsi,dans toutes les guerres,des soldat ont fait le sale boulot...les canailles y prirent plaisir,les autres se maudirent,pour que les "bons p'tits gars' et les "sublimes guerriers de cristal" n'ai pas à mettre leurs nez dans la M...
-Qu'un grand pays doit etre capable de regarder en face ses heures noires
Revenir en haut Aller en bas
roland
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 492
Age : 71
Localisation : Nord
Thème de collection : Les Compagnies Sahariennes
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 23 Juin 2009 - 13:30

Bonjour tatoo

Je vais te raconté se que j’appel un acte inqualifiable pour que nous nous comprenions bien, dans ma famille j’ai un parent Sous-lieutenant PDL pendant la guerre d’Algérie qui nous racontait avec un certain plaisir leurs passes temps favoris.

Lorsqu’ils avaient fait des prisonniers, ils en libéraient un ou plusieurs, et quand les prisonniers couraient, ils faisaient se qu’ils appelaient un carton, son plaisir était de nous raconter qu’avec son P.A il avait réussi à décalotter la boite crânienne d’un prisonnier qu’ils venaient de libérer avec une seule balle dans la nuque, et qu’avec la boite crânienne il avait fait un très beau cendrier.

Je pourrais t’en raconter d’autres, mais je pense qu’un soldat ne peut admettre ces dérives sadiques, et là tatoo, je pense que nous serons d’accord sur le sujet.

Amicalement. sunny

Roland
Revenir en haut Aller en bas
http://groupedetransport3.ifrance.com
antoinedeverdun
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 395
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)
Thème de collection : La grande guerre et la Crypte de Saint-Aignan s/ Cher
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 23 Juin 2009 - 14:22

Bonjour,

Même si il y eu des dérives ce ne fut tout de même pas le cas de la généralité. C'est ce qu'essaient de nous faire croire la majorité des personnes (je ne citerais pas d'associations vous comprendrez pourquoi). Il ne faut surtout pas tomber dans le piège. Nous avons tous entendus ces histoires sur la torture en Algérie, les massacres de l'armée française, mais je ne lancerais pas le débat là dessus. Cependant, on a largement tendance à faire des soldats (si on peut appeler ça soldat) d'en face des pauvre petites victimes. Imaginez que vous retrouvez le cadavre d'un de vos amis les plus proches mutilé, émasculé les testicules dans la bouche. Et bien vous n'avez pas très envie d'être correct avec les types d'en face. C'est l'escalade de la violence et on sait tous où cela mène.

On continue le débat mais ATTENTION, au moindre dérapage, je verrouille le sujet. Donc modérez vos propos.

cdt, Antoine.

cdt, Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
Sigma62
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : 62
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 23 Juin 2009 - 20:54

Bonjour à tous.

Antoine ,tu nous dit que certaine personne nous fond croire des généralité,pourtant quand tu dit

Citation :
on a largement tendance à faire des soldats (si on peut appeler ça soldat)

tu fait la aussi je pense des généralités,non ? Wink Ou je n'est pas bien interprété ce que tu viens de dire et dans ce cas autant pour moi .

Les généralité sont faite des deux coté et j'ai aussi des "associations" que je ne citerais pas .
En fait on à tendance à dire ,il y a des pourris partout mais plus chez les autres ...
Revenir en haut Aller en bas
antoinedeverdun
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 395
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)
Thème de collection : La grande guerre et la Crypte de Saint-Aignan s/ Cher
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mar 23 Juin 2009 - 23:29

Bonsoir,

Merci de ton message !
C'est vrai que ma phrase était mal tournée. Mes propos sont adressés pour le seul cas de la guerre d'Algérie. Pour ce qui est de la guerre d'Indochine, les vietminhs étaient des soldats, pas des terroristes.
Durant la guerre d'Algérie cependant, il y eu des "vrais" combattants dans le FLN ou dans l'ALN mais il y eu aussi les poseurs ou poseuses de bombes et ceux qui tiraient dans le dos d'un soldat français en plein Alger. Mon opinion (qui n'engage que moi), sur le sujet est claire. Je suis jeune certes mais j'ai déjà étudié un peu le sujet, et j'ai écouté attentivement toutes les opinions. Et je me rend compte que j'ai plus de sympathie pour ceux qui sont traités de "tortionnaires" par certains que pour les "martyrs de la révolution algérienne".
Il y eu des victimes malheureuses des deux côtés, il y eu des loups des deux côtés.
Mais reconnaitre les victimes d'un seul côté et pointer les loups que d'un seul côté n'est pas normal. Certaines associations ont tout de même plus de poids que d'autres, tu seras d'accord avec moi.
Alors je ne veux pas nier les affirmations des associations qui sont pour les "martyrs de la révolution algérienne" comme ils ont tendance à les appeler, mais je voudrais que l'on écoute les deux opinions à part égale.
Mais n'est il pas trop tard pour faire demi tour ?

cdt, Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
Sigma62
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 5
Localisation : 62
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 24 Juin 2009 - 7:05

Simplement,ce n'est pas pour provoquer mais j'essaie simplement de comprendre certaine chose (j'adore comprendre les opinions de chacun )Wink

Quand un FFI tire dans le dos d'un officier ou pose une bombe dans un bâtiment militaire parce que ces personnes viennent occuper la france ,tu as plus de sympathie pour les soldats allemands ou bien des terroristes (comme ils était appelé à l'époque ...)?

Amicalement,Sig.
Revenir en haut Aller en bas
tattoo
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 70
Age : 48
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 24 Juin 2009 - 10:13

roland a écrit:
Bonjour tatoo

Je vais te raconté se que j’appel un acte inqualifiable pour que nous nous comprenions bien, dans ma famille j’ai un parent Sous-lieutenant PDL pendant la guerre d’Algérie qui nous racontait avec un certain plaisir leurs passes temps favoris.

Lorsqu’ils avaient fait des prisonniers, ils en libéraient un ou plusieurs, et quand les prisonniers couraient, ils faisaient se qu’ils appelaient un carton, son plaisir était de nous raconter qu’avec son P.A il avait réussi à décalotter la boite crânienne d’un prisonnier qu’ils venaient de libérer avec une seule balle dans la nuque, et qu’avec la boite crânienne il avait fait un très beau cendrier.

Je pourrais t’en raconter d’autres, mais je pense qu’un soldat ne peut admettre ces dérives sadiques, et là tatoo, je pense que nous serons d’accord sur le sujet.

Amicalement. sunny

Roland

entierement d'accord avec toi,Roland...
un peu moins d'accord avec Antoine:qu'est ce qui te perment de traiter un vietminh de soldat si tu refuse cette qualité à un fellagha?
L'une et l'autre organisation comprenait des combattants,en uniforme ou non;et des hommes chargés d'encadrer la population,fut ce par le moyen de la terreur...
Un seul vocable peut les réunir,tout au moins pour le soldat français de l'époque:l'ennemi
Revenir en haut Aller en bas
antoinedeverdun
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 395
Age : 24
Localisation : St-Aignan (41)
Thème de collection : La grande guerre et la Crypte de Saint-Aignan s/ Cher
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 24 Juin 2009 - 10:32

Bonjour,

Merci de vos réponses.
Relis bien mon message tatoo, je dis bien qu'il y eu aussi de vrais combattants dans le FLN et dans l'ALN. Ce qu je n'admets pas, c'est les poseurs de monde et les tueurs.
Quand à la résistance française, j'y reviendrais dans un prochain message.

cdt, Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 24 Juin 2009 - 13:58

Sigma62 a écrit:
Gustite a écrit:
Bonjour,
Bien triste un pays dont une partie des de la population se soutien pas son armée....

Je ne pense pas qu'une population doit suivre son armée au doigt et à l' œil ,nous avons tout de même un libre arbitre ... Tu aurais soutenus l'armée de Vichy sous prétexte que c'était l'armée de ton pays ?

Alors je pense que l'on peu comprendre que des français ont aidé l'indochine à ce libérer , non ?
Bonjour effectivement tu as raison sur le fond! J ne suis pas vraiment impartial sur la guerre d'Indochine. Mon grand oncle l'a faite et j'ai lu pas mal de livre sur le sujet!
Ca qui est sur c'est que sans l'aide de la Chine, jamais se pays ne serait devenu indépendant!
Quand a Boudarelle il n'aurait jamais du pouvoir un jour retourner en France et surtout d'y être libre.....
Il me semble que seulement 10% des prisonniers Français sont sortie de la captivité atroce !
Torture systématique, privation de nourriture, de soin.....
Slts
Revenir en haut Aller en bas
tattoo
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 70
Age : 48
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 24 Juin 2009 - 16:03

oui?et bien,les poseurs de bombe et les tueurs,il y en avait aussi chez les viet...en fait, les "gros bataillons" viet ,c'est un truc apparus assez tardivement dans le conflit...
Revenir en haut Aller en bas
Mk8
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Nombre de messages : 722
Localisation : Anjou/Bearn
Thème de collection : Indochine/Algérie
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Mer 24 Juin 2009 - 19:22

La lutte s'adapte au terrain et aux moyens dont les acteurs disposent.

Il ne suffit pas de porter l'uniforme pour être soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales   Aujourd'hui à 13:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Anarchistes Français faces aux guerres coloniales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bataille de Varsovie 1920
» [Question] Romans / Livres traitant des Guerres Gothiques et de la guerre de Badab
» TROIS GUERRES POUR EMMA de François Darnaudet
» Doublage des films : québécois vs français
» les voix française des personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Après la seconde guerre mondiale ... :: Troupes coloniales et troupes d'Afrique-
Sauter vers: