le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

Partagez
 

 Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyLun 19 Jan 2009 - 14:38

Bonjour a tous,

Je tenais à présenter quelques photos des forts de la ligne Maginot à la frontière Italienne. Ils sont situés au niveau du col de Larche (dans les Alpes de Haute Provence 04). On en parle que trop peu hélas par rapport au Nord de la France qui est le "paradis" des forts !

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 600pxcartelignemaginot


Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 2585541


Pour la petite histoire, ces ouvrages n'ont jamais été pris dans les combats de Juin 40, seul l'armistice les a fait fléchir. Ils ont ensuite été tour à tour occupés par les Italiens et les Allemands pour finalement être repris par les Américains et les FFL fin Avril 1945 (un des derniers bastions des forces de l'Axe).

Voici le bilan des quelques jours de combats de juin 1940:
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Sanstitrepb
(Tiré du livre de P. Lachal cité ci-dessous)

Je n'ai pris en photo qu'une infime partie des complexes mais la vallée grouille de plusieurs dizaines de constructions (forts, fortins, points d'appui, casernes, nids de mitrailleuses....). Le plus impressionnant de tous ces forts est certainement celui de Roche-la-Croix avec son énorme tourelle "Eclipse" mais aussi le fort de Tournoux du XVIIIème et remanié jusqu'à la fin du XIXème siècle. Il terminera sa carrière comme dépôt de munitions jusqu'aux années 80.

Si cela intéresse quelqu'un, je conseille le très joli livre de Philippe Lachal de l'Amicale Ubayenne des Chasseurs Alpins et qui s'intitule Fortifications des Alpes, leur rôle dans les combats de 1939-1945 aux éditions du Tournel (39€ pour 300 pages).

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Pc25


Ces lieux méritent le coup d'oeil!!!!

(je rajouterais au fil du temps des photos pour compléter cette rubrique)




Voici le fort de Saint-Ours Haut qui couvrait l'ouvrage de Saint-Ours Bas situé au niveau de la route:
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 98107136yq9


Vue générale du fort de Saint-Ours Bas. On remarque le fossé de protection ainsi que les sorties pour les tirs de mortiers.
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 98107136yq9
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne W1378

Vue de la porte d'entrée du fort. Notez les cheminées d'aération ainsi que les deux ouvertures pour les mitrailleuses.
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 21845062qr6
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne W1377

Gros plan sur la cloche GFM, elle est criblée de balles !!!!!
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 22048362gv0
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne W1378


Aperçu deux cloches JM aux abords de Saint-Ours Bas, On en trouve une dizaine réparties le long de la route du col de Larche.
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 83460977nl3
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne W1378

En ce qui concerne les fouilles que j'ai effectué, ont trouve des tas d'éclats d'obus et mortiers, des restes de fusées, des clips de chargeurs...
J'ai aussi retrouvé les restes de porte-obus Allemands de 105mm. Le bois a totalement disparu mais la partie en fer est en très bon état (reste de la peinture). Bien sûr on trouve aussi des kilomètres de barbelés...

Voila quelques photos que j'ai récupéré sur un site en attendant, elles montrent le fort de Roche-la-Croix.
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Grillexm1
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne W1049
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 17317508


Aperçu du fort de Tournoux:
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 4373019


Voici aussi une liste de la majorité des forts construits dans ce secteur:

À proximité de Saint-Vincent-les-Forts :

- Le fort Saint-Vincent (puis Fort Joubert)
S'inspirant de plans de Vauban, l'ingénieur Creuzet de Richerand construit cet édifice carré à quatre niveaux, disposant à l'origine de trois échauguettes. Une tour cylindrique, aujourd'hui en ruines, prolonge vers le nord le dispositif de surveillance du fort. De 1882 à 1883, l'ouvrage principal à la forme polygonale irrégulière est aménagé, et on y ajoute des locaux casematés et protégés par un massif de terre.

- La redoute de Chaudron
Cet ouvrage d'artillerie est édifié au sommet d'une butte de 1879 à 1883. La redoute a une forme allongée, et dispose d'une escarpe composée de casemates à créneaux.

À proximité de Meyronnes :

- La batterie de Mallemort
Construite de 1884 à 1889, il s'agit d'un ouvrage entouré d'une enceinte rectangulaire, complété par un fossé bordé d'un mur de soutènement.

- La batterie de Viraysse
Construite de 1885 à 1894 à plus de 2 700 mètres d'altitude, il s'agit d'un ouvrage détaché du fort de Tournoux. L'intérieur de l'enceinte est bordé par des casemates centrales supportant le terre-plein de la batterie.

- La caserne de Viraysse
Construite de 1887 à 1889, la batterie est un baraquement voué à héberger des unités mobiles de chasseurs alpins ou d'infanterie alpine. Il s'agit d'une vaste enceinte rectangulaire abritant cinq bâtiments bordant une cour centrale.

- Les quatre postes de la Duyère
Construits de 1892 à 1893, ces quatre petits postes sont des bâtiments rectangulaires disposés en chaîne sur la crête de la Duyère.

- L'ouvrage mixte et la redoute de Roche-la-Croix
Construit de 1883 à 1894 à plus de 1 900 mètres d'altitude, cet ensemble est destiné à compléter le dispositif du fort de Tournoux, pour barrer la route du col de Larche. À partir de 1931, des travaux d'aménagement implantent de nouveaux blocs : cet ouvrage Maginot est désormais l'un des plus importants des Alpes, car composé de sept blocs regroupés dans un rectangle, au-dessus de galeries souterraines abritant logements et moyens logistiques. Deux blocs sont équipés d'une cloche cuirassée, un troisième disposant d'une imposante tourelle à éclipse. Occupé par les Italiens puis par les Allemands de 1940 à 1945, l'ouvrage est repris par les troupes alliées le 22 avril 1945.

- L'ouvrage de Saint-Ours haut
Construit de 1930 à 1935 en aplomb du ravin du Pinet, cet ouvrage d'infanterie, l'un des plus importants de la ligne Maginot en Ubaye, est voué à verrouiller l'accès de la vallée de l'Ubayette et la route descendant du col de Larche, en complétant le dispositif de l'ouvrage de Roche-la-Croix. Il s'agit de cinq blocs en béton armé surmontés de quatre cloches cuirassées, situés au-dessus de galeries souterraines à vocation logistique.

- L'abri nord-est de Saint-Ours
Construit en 1931, il s'agit d'une galerie souterraine en béton armé desservant des locaux abritant des moyens logistiques. L'un des deux blocs d'entrée en partie engagés dans le talus est surmonté d'une cloche cuirassée.

- L'ouvrage bas de Saint-Ours
Voué à verrouiller la route descendant du col de Larche, cet ouvrage a été construit de 1931 à 1936. Il s'agit d'un imposant bloc monolithe de béton armé, précédé d'un fossé, et surmonté de cinq cloches cuirassées.

- L'observatoire de Serre-la-Plate
Construit de 1931 à 1938, l'observatoire doit surveiller la vallée de l'Ubayette jusqu'au col de Larche. Il s'agit d'un abri-caverne surmonté d'une cloche cuirassée, composé de deux blocs de béton armé, et d'une courte galerie souterraine.

- L'abri nord-ouest de Fontvive
Construite à partir de 1931, cette galerie souterraine dessert des locaux à vocation logistique. Les deux blocs d'entrée, dont l'un est surmonté d'une cloche cuirassée, sont en partie engagés dans le talus.

À proximité de Jausiers :

- La batterie de Cuguret
Cet ouvrage est construit de 1884 à 1886, pour empêcher le contournement du fort de Tournoux par Restefond et les Granges Communes. L'enceinte est rectangulaire à l'arrière et tenaillée à l'avant. Trois caponnières, dont deux doubles, protègent l'enceinte entourée d'un fossé en partie muni d'une contrescarpe. On trouve à l'intérieur des casemates de logement voûtées, un terre-plein de batteries, et un abri en sous-sol. La porte de l'ouvrage est précédée d'un pont-levis.

- La caserne de Restefond
Les quatre bâtiments de ce casernement défensif sont construits de 1901 à 1906, avant l'édification de 1912 à 1913 de sept bâtiments logistiques. Trois bâtiments de casernement sont disposés en U autour d'une cour centrale, le quatrième côté étant clos par une courtine. Les murs de fond des bâtiments constituent une enceinte crénelée, flanquée de bastionnets.

- L'abri du col de Restefond
Construit entre 1931 et 1939, cet ouvrage est composé de deux blocs d'entrée, d'un bloc de tir actif, et d'un bloc d'évacuation des fumées. Les blocs sont bâtis en béton armé, et se flanquent mutuellement. Deux d'entre eux sont surmontés d'une cloche cuirassée.

- L'ouvrage de Restefond
Construit au sommet d'une crête entre 1931 et 1939, il est composé de quatre blocs, avant-postes reliés par des puits à une infrastructure souterraine de galeries maçonnées.
- Le point d'appui des Sagnes
Un ouvrage permanent aux Sagnes souhaité en 1929 par la Commission de Défense n'a pu être construit. Ce point d'appui implanté dans une prairie a été construit lors de la mobilisation de 1939, et est composé de deux tourelles de mitrailleuse.

- L'ouvrage des Granges Communes
Destiné à appuyer le noeud de Restefond, cet ouvrage construit à partir de 1940 est composé d'un bloc actif surmonté de quatre cloches cuirassées, et d'un bloc d'entrée, blockhaus bétonné de forme cubique édifié après le second conflit mondial.

À proximité de Larche :

- Le poste crénelé du Ravin de la Tour
Édifié de 1882 à 1883, cette batterie casematée est destinée à protéger le pont enjambant la gorge du Pas, situé 750 mètres en contrebas. Il s'agit d'un petit bâtiment en forme de parallélépipède, regroupant deux casemates identiques voûtées en berceau.

- Le Blockhaus du Colombier
Construit de 1931 à 1935, cet avant-poste est destiné à gêner l'infiltration d'éventuels ennemis par le col de Larche. Il est composé de six blocs en béton armé reliés par des puits à un réseau de galeries souterraines. Une petite chambre de tir creusée sous le rocher est aménagée.

À proximité de Fours :

- L'ouvrage de la Moutière
Construit entre 1931 et 1936, cet ouvrage d'infanterie surmonté d'une cloche cuirassée est composé de quatre blocs monolithiques en béton armé, situés au-dessus de trois galeries souterraines. Il est complété par des éléments de défense mobile édifiés entre 1931 et 1935 : les abris alpins de la Moutière.

À proximité de Condamine-Chatelard :

- Le poste de Serre-de-Laut
Construit de 1890 à 1893, cet ouvrage est destiné à compléter la surveillance assurée par le fort de Tournoux. Ce poste optique de forme carrée est entouré d'une enceinte renfermant un terre-plein surmonté d'un mur crénelé d'infanterie, et auquel s'adosse un casernement. À proximité se trouve un poste extérieur, petit bâtiment cylindrique composé d'une seule pièce.

- Le tunnel du Parpaillon
Construit entre 1890 et 1900, le tunnel relie Tournoux et Embrun. Il s'agit d'une galerie longue de plus de cinq cent mètres. A proximité d'une de ses façades se trouvent encore aujourd'hui les ruines d'un ancien corps de garde.

Au plaisir Very Happy


Dernière édition par Mokko le Résistant le Jeu 10 Fév 2011 - 21:08, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeckel51
Aspirant
Aspirant
jeckel51

Nombre de messages : 269
Age : 32
Localisation : Witry les Reims (51) / Folschviller (57)
Date d'inscription : 17/03/2008

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyLun 19 Jan 2009 - 18:05

bonsoir Mokko le Résistant

bien sympa ce petit dossier, et si tu possède d'autres tof des ouvrages de ton secteur ne te prive surtout pas.

juste pour info, les 2 dernières cloches ne sont pas des cloches GFM, mais des cloches JM

jeremy
Revenir en haut Aller en bas
PZF60
Soldat
Soldat
PZF60

Nombre de messages : 34
Localisation : belgique
Date d'inscription : 18/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyLun 19 Jan 2009 - 18:14

Bonsoir et merci , de nous avoir fait decouvrir ce lieu tres interessant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyLun 19 Jan 2009 - 18:23

super ce pti reportage, ca change du mur de l atlantique!
merci
yann
Revenir en haut Aller en bas
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyLun 19 Jan 2009 - 19:48

Merci à vous !!!!

j'ai corrigé l'erreur a propos des cloches JM Jeckel51

J'ai rajouté qq tofs prises sur un site, allez le voir il est pas mal.

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyMar 20 Jan 2009 - 9:49

Merci pour ces belles photos!
Et de rappeler que l'armée française n'a pas fait que reculer en 1940!
Nos soldats se sont battus courageusement....plus de 100000 morts cotés français et 40000 allemands!
Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Roro
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
Roro

Nombre de messages : 702
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 23/05/2008

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Chiffres?   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyMer 28 Jan 2009 - 10:45

Citation :
Nos soldats se sont battus courageusement....plus de 100000 morts cotés français et 40000 allemands!
J'ai déjà entendu le chiffre bien rond de 100000 tués français en mai-juin 40, je crois -sous toute réserve-qu'il englobe les civils. Pour ce qui est des soldats allemands le nombre de 40000 me semble élevé, j'ai plutôt le chiffre d'environ 10000.
Toujours la guerre des chiffres bien ronds, à confirmer tout ça.
Si quelqu'un a une source plus sure...
Merci à Moko pour ces belles photos cheers
Revenir en haut Aller en bas
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyMer 28 Jan 2009 - 11:06

Merci pour les compliments,

en ce qui concerne la campagne de france, les chiffres "réels" coté allemand sont bien 40000 morts. De plus d'après un ouvrage que j'avais feuilleté a une epoque, les allemands ont eu enormément de bléssés. Il est souvent dit que la campagne de france a été une promenade de santé pour les allemands, mais en fait elle a été une bonne "mise en bouche" de ce qu'allaient subir les nazis plus tard dès 1942....
(c'est mon avis perso après ....).

amitiés
Revenir en haut Aller en bas
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyJeu 25 Nov 2010 - 22:13

Hello

Je me suis permis de mettre à jour le sujet en rajoutant un complément d'informations et de nouvelles photos du fort de Tournoux, de celui de Roche la-Croix, Tournoux et de Saint-Ours Haut. Wink

a+

MoKKO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyJeu 25 Nov 2010 - 22:55

J'étais passé à côté de ce post fort interessant. les fortifications semblent bien conservées et pas souillées comme c'est souvent le cas
Revenir en haut Aller en bas
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyJeu 25 Nov 2010 - 23:09

En effet, c'est très beau et assez peu fréquenté vu que la plupart des ouvrages sont à plus de 1000m d'altitude et qu'il faut marcher pour les atteindre (sauf St-ours Bas qui est au bord de la route, c'est le plus visité et le plus crasseux autour ^^). Je n'ai pas pris en photo les baraquements au bas de Tournoux, il valent le coup pour le nombre d'impacts encaissés mais les tags et autres bouteilles de bière m'ôtent l'envie de le faire ^^

Sinon le fort de Tournoux a servi de dépôt de munitions pour les casernes aux alentours jusque dans les années 80 ce qui explique qu'il est encore debout.

Ce qui est sympa aussi est qu'une assoc' a permis de nombreuse restaurations de structures qui allaient bientôt disparaître mais comme partout, du boulot reste à faire pour le patrimoine...


MoKKO
Revenir en haut Aller en bas
kartman27
Membre d'honneur
Membre d'honneur
kartman27

Nombre de messages : 2533
Age : 33
Localisation : Normandie
Thème de collection : LES CUIRASSIERS FRANCAIS
Date d'inscription : 26/10/2010

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyVen 26 Nov 2010 - 16:35

superbe ! le paysage autant que les différents édifices !

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne 475779
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Au tableau d'honneur
Au tableau d'honneur
bmc

Nombre de messages : 5999
Age : 62
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptySam 27 Nov 2010 - 8:01

Salut,
le Saint ours haut :
Mémé que de l'extérieur il fait pas mine, de l'intérieur il n a pas le mémé chose.
Les cuisines,l'infirmerie, la salle de énergie, et surtout son tourelle (quatre étages en profondeur)
ainsi que la présence de un mortier lourde de forteresse, faisant que le ouvrage est parmi des
forts de mieux conserves de la ligne Maginot, de plus repeint a neuve deçà quelque années par
FR3 pour le besoin de une tournage.
Un gros b-moll cependant, la commune de Meyronnes refuse de alimenter le fort en électricité.
Pour palier a ca, la assos qui se occupe du fort a acheté une générateur, cet générateur qui
se trouve dans la pièce condamne derrière le pont levis, fut vole le année dernière, les voleurs
se attaquent aussi a la porte blinde qui donne accès au fort, mais ce cassent les dents.
Ces connards de voleurs n'ont vraiment plus peur de rien, car il faut monter la haut en voiture,
surtout la nuit, ca est un exploit.

Saint ours bas ;
Passe sur la gouvernance du office du tourisme, d'intérieur il était restaure par eux pour installer
un bureau, les autres pièces servant a une exposition des matériels. Par contre ses matériels
sont un peu de ne importe quoi.

Roche la Creuse ;
Tenue par la mémé assos. Moins riche en installations, néanmoins la noria d'alimentation pour
le tourelle est impressionnante,Pour moi, c'est surtout la vue sur la vallée d'Ubaye qui est époustouflante, après le bord bétonne de emplacement du tourelle, ca descend 300 meter a la
verticale.

tournoux ;
Ça fait trois ans, que ma asso a été contacte pour faire vivre ses forts pendant l'été. L'idée était
que pendant le mois de juillet et Aout, une pressence des gars en tenue de forteresse faisant l'animation, surtout sur le Saint Ours, en mémé temps nous étions demandes de présenter un
projet "Multi-epoque" sur le site de Tournoux.
Les membres de ma asso étaient feu et flamme, mais les épouses ne comprennent pas trop,
que on peut passer la moitie de ses vacances dans un bunker. Alors, on n a pas fait.
Pour le "Multi-epoque", ca ce ne pas fait, pour les questions budgétaires, évoques par les communes concernés.
Mais, tout n'est pas perdue, car je étais contactes pour revoir le projet.
bmc
Revenir en haut Aller en bas
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyDim 28 Nov 2010 - 18:43

Slt bmc,

merci pour tes informations concernant ces lieux Wink
Ca serait cool que les fortifications du coin soient mises en valeur par des manifestations, ça changerais des destinations classiques comme la Normandie....

a+


MoKKO
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
Crevette

Nombre de messages : 31999
Age : 63
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyDim 28 Nov 2010 - 19:46

Bonjour,
bilan de la bataille des Alpes:

631 tués italiens contre 37 français.
2631 blessés italiens contre 62 français.
616 prisonniers italiens contre 133 français.
Et aussi 2151 "congelati" italiens...

Contre les Allemands on a eu 32 tués, 121 blessés et 249 prisonniers.

C'est en Ubaye que les pertes françaises ont été les plus faibles:
4 tués, 5 blessés et aucun prisonnier!

Comparativement voici les pertes italiennes en Ubaye:
127 tués, 369 blessés, 399 prisonniers et 1157 "congelati".

Contrairement à la ligne Maginot dans le nord-est, la Maginot alpine a parfaitement rempli son rôle.

Les Italiens rendirent les honneurs aux garnisons de la Redoute Ruinée, de la Turra et des Revets.

Les troupes françaises des Alpes furent parmi les rares à être parmi les vainqueurs.
HS Uniformes n°10
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
MARGOUILLAT2
Aspirant
Aspirant
MARGOUILLAT2

Nombre de messages : 392
Age : 72
Localisation : DIJON
Thème de collection : Maréchaussée
Date d'inscription : 19/10/2010

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyMar 7 Déc 2010 - 14:46

Bonjour.

Super de nous avoir fait découvrir une partie de notre histoire méconnue.

Excellent reportage rapporté par Moko.Complété bmc, toutes ces informations nous obligent à visiter cette région.
Bon, on attendra la fin de l'hiver....

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Mokko le Résistant
Général d'Armée
Général d'Armée
Mokko le Résistant

Nombre de messages : 1578
Age : 33
Localisation : Entre la fesse droite et la fesse gauche, dans un patelin paumé ^^
Thème de collection : Français de 1914 à 1962, suisse et italien WWII
Date d'inscription : 08/01/2009

Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne EmptyMar 7 Déc 2010 - 21:37

Slt et merci pour le compliment !

Bien sûr mieux vaut attendre la belle saison car à cette époque la neige recouvre toute la vallée et les routes deviennent difficilement praticables, de plus l'accès au col est souvent fermé car trop dangereux ^^

Le printemps jusqu'au début de l'été, c'est top, l'endroit est sublime Smile

MoKKO
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty
MessageSujet: Re: Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne   Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Forts de la vallée de l'Ubaye à la frontière Italienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les marmottes de la vallée de l'Ubaye
» La vallée des morts - Egypte
» operations vallée Munster 08.1914
» Perriers La Campagne, circuit de la vallée
» Forts de Douaumont, de Vaux et de Metz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: Evasion, expositions, muséologie et bunkerarchéologie-
Sauter vers: