le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

Partagez
 

 Photo libération Soissons 1944

Aller en bas 
AuteurMessage
medaille 71
Modérateur
Modérateur
medaille 71

Nombre de messages : 6290
Localisation : Bourbonnais
Thème de collection : médailles, uniformes et coiffures brodés...
Date d'inscription : 08/05/2015

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 16:50

Bonjour,
dénichée l y a peu, cette photo de la liberation de Soissons.
C'est en tout cas la légende qu'il figure au dos "1er septembre 1944 Libération -Sous Prefet - Ray.FIOLET maire de Soissons"

Soissons est en fait libérée le 28 août 1944....Cette photo date du 1er septembre quand Raymonde FIOLET est nommée maire par la Résistance.

Raymonde FIOLET est née le 7 mai 1914 à Saint-Pol-Sur-Mer (Nord), décédée le 27 février 1946 à Soissons.


Elle est la fille d’un docker du port de Dunkerque, mort en 1915 pendant la première guerre mondiale. Après des études primaires et primaires supérieures à Malo-les-Bains, elle se marie en 1934. En 1937, elle a un fils, Serge DEGUETTE et divorce en 1938. En 1939, elle est secrétaire de mairie à Ecourt-Saint-Martin dans le Pas-de-Calais.

Militante communiste, elle entre dans la Résistance en août 1940, engagée comme interprète. Elle fait évader 32 prisonniers de guerre du Front, Stalag 101 de Cambrai. Immédiatement recherchée par la Gestapo, elle est obligée de s’enfuir. Elle s’habille en officier allemand et gagne le Maquis. Elle continue son activité à Paris puis elle se réfugie à Soissons chez sa mère qui tient un café sur la route de Château-Thierry. Là, elle organise des réseaux de partisans. Elle participe à la fondation du Comité de Libération, devient chef de secteur du département de l’Aisne en 1944. Elle correspond par radio avec Londres qui lui envoie un poste émetteur (son code est REBEC), du matériel de guerre, etc ... Elle commande six cents hommes. Elle est capitaine FFI, sous le pseudonyme de ROBERTE.

Arrêtée le 15 juin 1944 avec le matériel et les archives, elle ne parle pas malgré les tortures et les privations. Elle est transférée à la prison de la Gestapo à Saint-Quentin, condamnée à mort. Elle s’évade de l’hôpital de Saint Quentin, habillée en gardien de la paix, avec l’aide de la police résistante de cette ville.

Le 1er septembre 1944, elle est nommée présidente de la délégation municipale par les résistants. Le 28 septembre, le Préfet la nomme présidente de la Délégation spéciale qui gère la ville jusqu’aux prochaines élections municipales. Elle est particulièrement préoccupée par la situation des familles des victimes de la répression nazie, multipliant les interventions destinées à alléger leurs difficultés. Elle crée un fond de solidarité propre à la région soissonnaise. A ces élections d’avril 1945, elle est battue par la liste MRP du Docteur ROY. Sa liste « Front National » ne totalise que deux élus : M. OLIVIER et le Docteur BONNENFANT. A 32 ans, atteinte d’une tuberculose pulmonaire, contractée pendant son incarcération, elle meurt le 27 février 1946.

Elle fut décorée de la Croix de Guerre – mention « Mort pour la France » et nommée Chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume. Le 1er novembre 1976, l’avenue Raymonde FIOLET est inaugurée .

J'ai depuis des année la tenue complète du Sous-Préfet VAUGON.(1910-2012)

Son parcours dans la préfectorale commence durant le régime de Vichy. Il est successivement :

Chef de cabinet adjoint du préfet de police de Paris (1941).
Sous-préfet de l’arrondissement de Dax (1943). Bernard Vaugon, à la sous préfecture de Dax, est dénoncé par Je suis partout, et envoyé en Dordogne pour être soustrait à la méfiance allemande.
Secrétaire général de la préfecture de la Dordogne.
Sous-préfet de l'arrondissement de Soissons depuis le 8 février 1944.
À la Libération de Soissons, fin août 1944, il est le seul sous-préfet de l’Aisne à conserver son poste, pour aide à la Résistance, et ce jusqu'en 1950. Il travaille avec les Américains pour faire face aux dégâts de la guerre, sous l'autorité du nouveau préfet de l'Aisne (et ancien résistant francilien) Pierre Pène, nommé par De Gaulle, puis de ses successeurs.

Il reprend ensuite un parcours au sein de la préfectorale dans différents départements :

Sous-préfet de Mulhouse (1950) ;
Secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Oise (1950-1954) ;
Préfet de la Nièvre (1954-1958);
Préfet de la Corse (1959-1962).
En juin 1959, il fait partie de vingt personnalités conviées au vol inaugural Caravelle de la première ligne internationale à l'Aéroport de Nice-Côte d'Azur et apparaît à ce titre dans un reportage diffusé au journal télévisé de l'ORTF.

En 1960, en Corse, à la suite d'une annonce en avril par le gouvernement de projet d'essais nucléaires dans les mines désaffectées de l'Argentella, au sud de Calvi, il réagit aux premières protestations, le 2 mai 1960, et précise que rien n'est définitivement décidé. Le projet sera abandonné le 14 juin 1960, avant même qu'une manifestation annoncée puisse avoir lieu1.

Il traite avec modération les réfugiés politiques expédiés en Corse, « prison dorée », pour la durée de la visite du président de l'URSS Nikita Khrouchtchev, en voyage officiel en France, en 1960. Il s'agit des exilés russes en France, de toutes tendances, des trotskistes à l'extrême-droite, relégués dans l'île de Beauté, le temps de la visite du no 1 russe, importante dans le cadre de la politique d'indépendance voulue par le général de Gaulle vis-à-vis des États-Unis. Ils sont hébergés dans des hôtels de luxe, et surveillés par des forces de l'ordre débonnaires et gênés, qui n'hésitent pas à jouer aux cartes et aux boules avec eux. Pour autant, ces relégués garderont une appréciation amère de cette belle entorse à l'hospitalité que leur fait la France.

Devenu préfet du Gard (1962-1964) , il doit faire face à l'affluence des rapatriés d'Algérie dans le département du Gard, 25 000 personnes le 30 août 1962. Le préfet déclare en septembre le département saturé et assure que les prestations de rapatriement ne pourront plus être versées pour les arrivées après le 31 août Il devient ensuite le premier préfet de la Région Franche-Comté (1964-1968). Et enfin, préfet de la région Languedoc-Roussillon et préfet de l'Hérault (1968-1972), son dernier poste. Il devra faire face aux graves conflits de la crise viticole.
Il sera témoin au Procès PAPON en 1997.

Et voici la casquette du Sous-prefet Bernard VAUGON portée sur la photo.....Elle est typique....Elle porte le macaron du circulaire (2e modele) qui normalement en son centre, arbore la Francisque. Elle à ici été enlevée bien évidement par son propriétaire fin 44.Les boutons de jugulaire quant à eux portent toujours l'emblème de l'Etat Français...

C'est toujours très heureux de pouvoir voir un objet dans son contexte historique...c’est le cas ici:

Photo libération Soissons 1944 Vaugon10

Photo libération Soissons 1944 000_1326


Dernière édition par medaille 71 le Dim 20 Jan 2019 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
D-Day
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
D-Day

Nombre de messages : 8986
Age : 58
Localisation : St sérotin
Thème de collection : US ...Divers
Date d'inscription : 01/11/2011

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 16:56

Bonjour,

Belle photo et casquette superbe, tu as bon goût ... Photo libération Soissons 1944 261606

Respect et Honneur .. Photo libération Soissons 1944 283533
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 18690
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 16:57

Bonjour medaille 71,

merci pour le partage de cette photo. La casquette est intéressante avec l'insigne enlevé sur le macaron.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
34pontifical
J'habite sur le forum !
J'habite sur le forum !
34pontifical

Nombre de messages : 2797
Localisation : Occitanie
Thème de collection : Fanions ( Tirailleurs, Goums, Aviation...) Para français WW2 et Indo
Date d'inscription : 23/04/2013

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 17:09

Bonjour à tous,

Très belle photo et merci pour le récit historique Photo libération Soissons 1944 261606 Photo libération Soissons 1944 261606
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 18690
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 17:10

medaille 71 a écrit:

C'est toujours très heureux de pouvoir voir un objet dans son contexte historique

Je vous rejoins totalement sur ce point : avoir une image d'un objet que l'on possède, en situation, à l'époque, est un vrai plus. Et ce n'est pas toujours facile d'arriver à trouver des documents d'époque où l'on voit l'objet en question.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
medaille 71
Modérateur
Modérateur
medaille 71

Nombre de messages : 6290
Localisation : Bourbonnais
Thème de collection : médailles, uniformes et coiffures brodés...
Date d'inscription : 08/05/2015

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 18:48

Bonsoir et merci à tous pour vos commentaires.
Photo libération Soissons 1944 475779
Revenir en haut Aller en bas
evogled
Aspirant
Aspirant
evogled

Nombre de messages : 323
Localisation : Champagne
Thème de collection : Sabre - Baïo
Date d'inscription : 21/02/2016

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 18:55

Bonsoir,
Une belle piece accompagnée d'une belle histoire
Merci pou r cette complète présentation
Cdlt
Revenir en haut Aller en bas
medaille 71
Modérateur
Modérateur
medaille 71

Nombre de messages : 6290
Localisation : Bourbonnais
Thème de collection : médailles, uniformes et coiffures brodés...
Date d'inscription : 08/05/2015

Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 EmptyDim 20 Jan 2019 - 20:28

Merci à toi evogled!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Photo libération Soissons 1944 Empty
MessageSujet: Re: Photo libération Soissons 1944   Photo libération Soissons 1944 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Photo libération Soissons 1944
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6 juin 1944 : une journée particulière
» Mourir pour St Lô. Sherman M4A1
» Photo (Inedite?) du Somua Pionierwagen a Paris en 1944
» album photo a regarder sans modération !
» Offensive sur Orcha , opération bagration été 1944

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: Vos découvertes-
Sauter vers: