le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



La bourse PassionMilitaria est fermée !

Partagez
 

 Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde

Aller en bas 
AuteurMessage
mc
Modérateur
Modérateur
mc

Nombre de messages : 3809
Localisation : Bretagne historique
Thème de collection : Armes blanches et décorations allemandes
Date d'inscription : 11/07/2012

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 14:38

Des dragons contre des aviatik

Nuit du 9 au 10 septembre 1914 : la charge de l’escadron Gironde

Le lieutenant Gaston de Gironde, âgé de 35 ans, commande le 2e escadron du 16e Régiment de Dragons. Il est à l’origine d’un haut fait d’armes de la cavalerie française. C’est également la rencontre inattendue d’une arme sur le déclin, la cavalerie, et d’une arme nouvelle, l’aviation.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Girond10
Gaston de Gironde

Le 31 juillet 1914, le 16e Dragons quitte le quartier « Louvois », où il était installé à Reims, pour rejoindre la région de Sedan. Les première semaines de la guerre sont éprouvantes, aussi bien pour les hommes que pour les chevaux. Marches et contre-marches se succèdent, les contacts avec les troupes adverses sont nombreux et meurtriers. Le 16e Dragons se replie d’abord sur Maubeuge, avec pour tâche de retarder l’ennemi, puis il fait mouvement vers Paris. Le régiment mène alors des combats de harcèlement envers les unités allemandes en retraite dans les environs de Villers-Cotteret.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Image_10

Le 9 septembre, le lieutenant de Gironde reçoit l’ordre d’effectuer une mission de reconnaissance vers Soissons, derrière les lignes ennemies. Le 2e escadron, composé des pelotons Kérillis, Gaudin de Villaine, Villelume et Rollin, se met en route sans tarder.
En fin de journée, la mission est remplie : les renseignements obtenus par les pelotons envoyés en reconnaissance sont nombreux et de qualité. La nuit approchant, le lieutenant de Gironde prend la décision de rejoindre la région de Nanteuil-le-Haudouin, conformément aux ordres reçus. À la lisière d’un bois, des fantassins allemands attendent les cavaliers français. Les coups de feu partent. L’escadron de Gironde change alors ses plans et sa route. Les dragons réussissent à atteindre le plateau de Mortefontaine. Là, ils découvrent la ferme « Vaubéron », isolée. Le lieutenant de Gironde décide d’y faire se reposer hommes et chevaux. C’est alors qu’un valet d’écurie vient le trouver pour lui dire que, non loin de là, se trouvent des avions et des véhicules allemands. Malgré la fatigue du jour, la décision est prise : le 2e escadron, coupé des lignes françaises, lancera un raid sans tarder. Deux pelotons (Villelume et de Kérillis) attaqueront par surprise à pieds pendant qu’un autre, à cheval (de Villaine) poursuivra les éventuels fuyard. Celui du lieutenant Rollin est placé en réserve. C’est ainsi que les dragons vont attaquer durant la nuit.
Une sentinelle ayant entendu un bruit ou aperçu un cavalier français, les hommes du lieutenant de Kerillis ayant dû ramper dans les herbes, les premiers coups de feu éclatent. La panique saisit les Allemands, qui finissent par se reprendre pour organiser la riposte. Le peloton Vilaine charge. Malheureusement, le lieutenant de Gironde qui l’accompagnait tombe, mortellement blessé par le tir de mitrailleuses. Il a cependant le temps de confier le commandement au lieutenant de Kerillis. Le combat est féroce, il se livre au corps à corps. Les dragons détruisent ou endommagent gravement les 8 Aviatik présents à coup de sabre ou en y mettant le feu. Le commandant de cette escadrille détruite au sol réussit toutefois à tuer plusieurs cavaliers français et à blesser le lieutenant de Kerillis, qui aura la vie sauve grâce au sacrifice d’un de ses hommes (le cavalier Cossenet). Le peloton Rollin, en réserve, finit par charger.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Aviati10
Aviatik BII

Des renforts adverses ayant été dépêchés sur place, les dragons, à court de munitions, sont obligés de décrocher et de se replier. Il ne reste plus que 27 cavaliers, dont 8 blessés, sur la soixantaine de cavaliers du 2e escadron, cernés de toutes parts par les troupes allemandes. Le lieutenant de Villaine a été tué.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Monume10
Monument à la gloire de Gironde et de ses cavaliers disparus, érigé sur les lieux de l'engagement.
Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Image_11
Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde 2p124010
Détail des plaques du monument.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Tombe-10
Tombe du lieutenant de Gironde à Vivières (Aisne).

Soigné par un abbé à Montigny-Lengrain, le lieutenant de Kerillis est ensuite hébergé chez un fermier. La ferme est alors réquisitionnée par les Allemands. Pendant 3 jours, l’officier va les côtoyer (il passe alors pour un tuberculeux) et obtenir auprès d’eux de précieux renseignements qu’il fera passer à l’état-major par l’entremise du curé. Le 13 septembre, le village est libéré. Et il continuera la guerre dans l’aviation et commandera l’escadrille C 66, une des premières unités de bombardement. Quant aux autres dragons, certains ont troqué leur uniforme pour des habits civils donnés par des villageois afin de passer aux travers des lignes ennemies.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Henri_10

Le 10 septembre, les sous-lieutenants Paul de Villelume, 21 ans, et Georges Ronin, 20 ans, quittent Vaubéron avec un groupe de rescapés. Ils s’arrêtent à la ferme de Hautefontaine où ils laissent quelques blessés. Ils repartent dans la nuit mais, cernés par les Allemands, s’arrêtent à Saint-Étienne dans la ferme d’Ernest Bouland. Les hommes reçoivent des vêtements civils. Les sous-lieutenants n’envisagent pas un seul instant de quitter l’uniforme. Le fermier les conduit dans une cave creusée à même la pierre. Le 11 septembre, les Allemands sont en plein repli, suite à la bataille de la Marne. Au cours de sa retraite, le 3e régiment d’artillerie de campagne allemand emprunte la rue principale de Saint-Étienne. Se croyant découverts, les sous-lieutenants ouvrent le feu blessant gravement un officier et deux artilleurs allemands. Mais ils se rendent, car les Allemands menacent la famille Bouland prise en otage. La ferme est incendiée. On ne sait pas ce que sont devenus les 12 dragons qui accompagnaient les officiers. Paul de Villelume et Georges Ronin échappent de peu au peloton d’exécution et sont conduits à Halle-sur-Saale, près de Leipzig dans un camp de prisonniers. Paul de Villelume s’échappe très vite. Georges Ronin reste prisonnier jusqu’en 1919. Par la suite, tous les deux s’engageront dans l’aviation. Ils participeront à la Seconde Guerre mondiale et termineront leur carrière comme généraux de brigade.

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Paul_d10
Paule de Villelume

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde 5p124010
Rue du hameau de Saint Etienne.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Administrateur
Administrateur
Crevette

Nombre de messages : 32889
Age : 63
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 15:18

Bonjour,
bel exposé, bravo!
Pour avoir été aux 6° puis 5° dragons c'est un fait d'armes bien connu.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
mc
Modérateur
Modérateur
mc

Nombre de messages : 3809
Localisation : Bretagne historique
Thème de collection : Armes blanches et décorations allemandes
Date d'inscription : 11/07/2012

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 15:34

Bonjour Crevette,

Je te remercie !

C'est un fait d'armes qui m'a impressionné, en plus de sa valeur symbolique.
Revenir en haut Aller en bas
didier 26
Général de Brigade
Général de Brigade
didier 26

Nombre de messages : 917
Age : 55
Localisation : Carré de bataille de Montélimar (26)
Thème de collection : Les coups de cœur
Date d'inscription : 31/07/2010

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 15:52

Bonjour,

Merci pour ce récit. Ils n'étaient pas planqués ceux-là...
Revenir en haut Aller en bas
uchronie
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
uchronie

Nombre de messages : 8720
Localisation : sud ouest
Thème de collection : tout
Date d'inscription : 01/11/2016

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 17:37

Bonsoir,
merci pour cette histoire.
Le fils de Henri De Kerillis, Alain de Kerillis était lieutenant SAS pendant la seconde guerre et a été exécuté en Bretagne en juin 44.
Son père était le contre Amiral Henri Augustin De Kerillis.

Quelle famille!!!

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
petigny
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
petigny

Nombre de messages : 8396
Age : 46
Localisation : derriere toi
Thème de collection : La Wehrmacht Heer
Date d'inscription : 19/07/2012

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 17:49

quel bel acte de guerre ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
France
Général d'Armée
Général d'Armée
France

Nombre de messages : 1907
Age : 20
Localisation : Dijon
Thème de collection : Armée française (indo-algérie/france 40)
Date d'inscription : 06/01/2016

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 19:01

Très intéressant !

France
Revenir en haut Aller en bas
Maupain
Maréchal
Maréchal
Maupain

Nombre de messages : 2181
Localisation : France
Thème de collection : tout militariat
Date d'inscription : 17/04/2017

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMar 13 Nov 2018 - 22:40

Bonsoir

Ceci est assez extraordinaire, car il se trouve que lorsque j'étais jeune fin des années 50 début 60, j'ai lu dans le journal de Mickey l'histoire en BD de cet exploit. Il se trouve que la BD très bien faites (je me souvient encore des distinctives blanches du col des dragons) a déclenché chez moi le goût pour l'histoire et la chose militaire....

Alors merci de ce post qui me ramène aux sources... malheureusement ma mère a donné il y a longtemps ces journaux ...
Revenir en haut Aller en bas
KLEIN
Aspirant
Aspirant
KLEIN

Nombre de messages : 268
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 12/11/2008

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMer 14 Nov 2018 - 8:50

Bonjour,

merci pour ce partage d'un fait d'armes.

Cdlt.
Revenir en haut Aller en bas
mc
Modérateur
Modérateur
mc

Nombre de messages : 3809
Localisation : Bretagne historique
Thème de collection : Armes blanches et décorations allemandes
Date d'inscription : 11/07/2012

Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde EmptyMer 14 Nov 2018 - 9:20

Bonjour à tous,

Merci de vos commentaires !

Puisse le sacrifice et le courage de nos aïeux ne pas être oublié.


Maupain : je suis ravi de t'avoir offert cette madeleine (de Proust) ! Il est des vocations précoces...

Uchronie : une grande famille en effet. Henri de Kerllis ne s'est jamais remis de la mort de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty
MessageSujet: Re: Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde   Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Des dragons contre des Aviatik : la charge de l'escadron Gironde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» Télécharge Twilight - Chapitre 3 : hésitation dvdrip fr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: Mémoires d'hommes :: Destins de soldats-
Sauter vers: