le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 An XI Böker à Remscheid

Aller en bas 
AuteurMessage
ScMc
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 688
Localisation : France métropolitaine
Thème de collection : WWI WWII autres
Date d'inscription : 10/09/2017

MessageSujet: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 17:41

Bonjour,


La marque Böker est familière aux amateurs de coutellerie industrielle moderne.


Mais c'est un briquet An XI que j'ai le plaisir de vous présenter, estampillé H & R Böker, id est Hermann und Robert Böker, à Remscheid, dans le grand-duché de Clèves et de Berg, et produit probablement soit sous Murat, soit sous le régime d'union personnelle avec la France.


Place aux photos !









J'aimerais bien savoir à quoi correspondent les poinçons ainsi que la gravure sur la branche  :













Si vous avez une ou des idées, merci d'éclairer ma lanterne !  sunny



Revenir en haut Aller en bas
ScMc
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 688
Localisation : France métropolitaine
Thème de collection : WWI WWII autres
Date d'inscription : 10/09/2017

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 18:27

Ce "H N°2" m'intrigue de plus en plus : Pourrait-il par hasard signifier " 2ème régiment de grenadiers à pied (Hollandais)" de la Moyenne Garde Impériale ?

Ou bien Hollandais, 2ème compagnie (Vandenberg) du 1er bataillon, ou 2ème compagnie (Boebel ) du 2ème bataillon ?

Vous allez me dire que je prends mes désirs pour des réalités !  Oui, je sais, mais cela fait parfois du bien de rêver un peu !
Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 62
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 20:40

AC pour Antoine Chantron, NB pour Nicolas Boutet et JC pour Jean Cazamajou Shocked


Dernière édition par nansouty le Lun 9 Avr 2018 - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 62
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 20:43

Jean Cazamajou, réviseur entre 1803 et août 1806
Revenir en haut Aller en bas
Rednax
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 612
Age : 30
Localisation : Ile de France
Thème de collection : 1er Empire
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 21:21

Bonsoir,

Ma documentation me laisse penser à un remontage en l’occurrence. Je m'explique:

La garde:
Proposition pour les poinçons:
AC: A. Chapelle (directeur de février 1805 à juillet 1809) plutôt que Chantron.
NB: N. Boutet (entrepreneur de 1800 à 1818).
JC: J. Cazamajou. (réviseur de 1803 à août 1806 puis à nouveau réviseur de janvier 1809 à septembre 1811).

La garde est donc fabriqué sur le créneau février 1805- août 1806 OU janvier 1809 - juillet 1809.

Quant aux H N°2, je dirais 2ème homme de la compagnie H (donc 8ème compagnie, donc 1er bataillon au règlement de 1803 ou 2ème bataillon au règlement de 1808) dans la tradition des marquages de la garde impériale. Si le marquage régimentaire est postérieur alors tout devient possible.

La lame:
Selon le German swords and swords makers de Bezdek, les 3 frères Böker (Heinrich, Herman et Robert) ne produisent des sabres qu'à partir de 1829. Herman et Robert émigrent en 1837. Le premier à New York et Robert au canada.
L'imposant ricasso me fait d'ailleurs penser à une lame bien postérieure au premier empire.

Désolé de briser des rêves hollandais ... Embarassed Wink

Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 62
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 22:02

N'empêche la garde est intéressante, des photos de la rivure de soie ?
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3914
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Lun 9 Avr 2018 - 22:38

Bonsoir,

Rednax a écrit:

Quant aux H N°2, je dirais 2ème homme de la compagnie H (donc 8ème compagnie, donc 1er bataillon au règlement de 1803 ou 2ème bataillon au règlement de 1808) dans la tradition des marquages de la garde impériale. Si le marquage régimentaire est postérieur alors tout devient possible.


Le marquage régimentaire ne se retrouve pas que dans la Garde Impériale, on le retrouve parfois dans d'autres compagnies d'élites, notamment chez certains Grenadiers et Voltigeurs de ligne. Mais il est vrai qu'il est rare. Le marquage de compagnie est plus courant, et par définition, vu qu'on ne précise rien de plus que la compagnie et le numéro d'arme, difficile de l'attribuer. La pratique est réglementée par le décret du 8 floréal An VIII, mais ce type de marquage était déja pratiqué dans certaines unités sous l'Ancien Régime.
Pour les unités d'infanterie de la Garde qui nous ont laissé des marquages sur leurs briquets, c'est jusqu'à présent toujours apposé sur la croisière et avec des lettres à frapper. Ailleurs et avec un petit burin plat pour frapper les lettres en plusieurs fois, ça  sent plus la ligne.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
ScMc
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 688
Localisation : France métropolitaine
Thème de collection : WWI WWII autres
Date d'inscription : 10/09/2017

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Mar 10 Avr 2018 - 8:19

Tout d'abord, merci à tous ! La qualité et la précision des échanges dans ces rubriques thématiques m'émerveille toujours.... Very Happy



Je commence, pour être certain de ne pas l'oublier, par la photo de la rivure demandée par Nansouty :




J'espère, cher Nansouty, qu'elle voudra bien te livrer tous ses secrets !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ScMc
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 688
Localisation : France métropolitaine
Thème de collection : WWI WWII autres
Date d'inscription : 10/09/2017

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Mar 10 Avr 2018 - 8:45

J'en viens aux marquages :

- concernant la montures, les éléments que vous m'apportez sont passionnants !

- concernant la lame, je relève sur le site actuel (pas celui de 1805 !  Laughing ) de la société Böker que celle-ci est mentionnée, en ses débuts, comme "die kleine Handwerkzeugfabrik der Familie Böker", i.e. la petite fabrique d'outillage à main de la famille Böker, puis, plus loin, "Aufgrund der steigenden Nachfrage in einer ruhelosen politischen Ära haben Hermann und Robert Böker 1829 beschlossen, die Produktion von Säbeln aufzunehmen." que je traduis, je pense précisément, par "Du fait d'une demande croissante en une période politique agitée, Hermann et Robert Böker décidèrent en 1829 d'entreprendre la production de sabres." ; ceci va dans le sens de l'ouvrage que nous cite notre cher Rednax.

Mais je relève aussitôt :
- que le sabre-briquet d'infanterie s'appelle en Allemand Faschinenmesser (couteau à fascines), mais en aucun cas Säbel ;
- que, pour les installations de l'époque, la fabrication d'une lame de briquet s'apparente de très près à celle d'outils à main (Handwerkzeuge) très utilisés à l'époque, tels que lames à parer diverses, serpes, faux, grands couteaux etc... ; la fabrication des lames de sabre demandait des installations et des compétences différentes, en ce sens qu'elle était plus technique, notamment, pour arriver à obtenir une température et une structure cristalline homogènes lors des opérations de forge, trempe, recuit, etc............

J'en déduis donc, que, s'il est certain que la maison Böker n'a commencé la fabrication de sabres en 1829, il est envisageable qu'elle ait produit antérieurement des lames de briquet, d’autant plus que la demande était, sous l'Empire, nettement plus importante qu'elle ne le le fut par la suite.

Qu’en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
ScMc
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 688
Localisation : France métropolitaine
Thème de collection : WWI WWII autres
Date d'inscription : 10/09/2017

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Mar 10 Avr 2018 - 8:46

Ah, j'oubliais :

Rednax a écrit:


Désolé de briser des rêves hollandais ...  Embarassed   Wink


Ne le sois pas ! Laughing D'autant qu'il s'agissait plus d'élucubrations que de rêves !
Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 62
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   Mar 10 Avr 2018 - 8:56

Je conclurai en faveur d'une lame remontée vers 1830 sur une garde fabriquée à Versailles au début de l'empire. Il devait être facile de trouver des débris de l'armée impériale ou plutôt ici de la garde.study
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: An XI Böker à Remscheid   

Revenir en haut Aller en bas
 
An XI Böker à Remscheid
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gustav Mauler (Remscheid)
» Langescheid (Remscheid)
» Schneider Tanktransport (Remscheid)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De la période Napoléonienne et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: