le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 18:22

Bonjour à tous,

voici un post qui sera progressivement enrichi par mes soins. Il a pour objectif de vous présenter, chaque jour (dans la mesure du possible), un numéro du magazine L'Illustration de mes archives personnelles, évoquant, en couverture, puis dans les pages intérieures, un aspect de la colonisation et/ou des Troupes coloniales.
Ce magazine, que l'on trouve aisément, est une formidable source iconographique, mais aussi une source écrite intéressante, pour qui s'intéresse aux événements quotidiens, aux expéditions et phases de conquête menées dans l'Empire colonial en construction.
Ainsi, petit à petit, au hasard des brocantes et autres vide grenier, face aux piles de magazines parfois rencontrées, il m'est apparu intéressant de rechercher des numéros pouvant évoquer, de près ou de loin, la colonisation française, car ils me permettent ensuite de servir de sources pour la rédaction d'articles pour évoquer telle ou telle phase de la conquête et de l'apogée de l'Empire, tel ou tel explorateur, tel ou tel militaire de la Coloniale mis en avant par ces pages blanches. Certaines de ces pages ont subi les effets du temps, devenues jaunies, mais encore assez lisibles.

Je présenterai donc divers exemplaires, allant des années 1890 aux années 1930, près de quarante années d'histoire de la colonisation française et des Troupes coloniales par ces instantanés. Ce sera aussi l'occasion de voyager, en Afrique, en Asie. J'ai choisi de respecter un ordre chronologique, plutôt que thématique ou géographique.

Aujourd'hui donc, premier numéro dévoilé, le plus ancien en ma possession : Le samedi 20 août 1892, L'Illustration évoque en première page l'implantation française au Dahomey, aujourd'hui le Bénin, une des colonies de la future Afrique occidentale française. Colonie créée par le décret du 22 juin 1894, et intégrant l'AOF dix ans plus tard, en 1904. Cet exemplaire doit être resitué dans le contexte de la seconde Guerre du Dahomey (1892-1894).

Le décret du 22 juin 1894 (pris par le président de la République, Sadi Carnot, et le ministre des Colonies, Théophile Delcassé) stipule que les territoires en possession de la France, localisés entre la colonie anglaise de Lagos, à l'est, et le Togo, possession allemande, à l'ouest, est désormais dénommé Dahomey et dépendances. On y nomme un gouverneur qui exerce son autorité sur la côte, territoire où les Français sont implantés de la façon la plus nombreuse, mais aussi à l'intérieur des terres, dans ce qui est appelé la "zone d'influence française", en une sorte de ligne droite depuis la côte. Le gouverneur est assisté dans son travail par un secrétaire général, auquel on peut déléguer une partie de la gestion financière de la colonie. Ce secrétaire général assure aussi l'interim en cas d'absence, ou de décès, du gouverneur, à moins qu'une décision ministérielle vienne nommer quelqu'un d'autre à sa place. Le Dahomey et dépendances est certes gouverné par un gouverneur, mais il s'appuie sur un conseil d'administration, qu'il dirige, et où sont membres le secrétaire-général, le chef du Service administratif de la colonie, le commandant des troupes présentes sur place, un colon français et un habitant du territoire (avec, chacun, un suppléant).

Poddichini.


Dernière édition par poddichini le Mar 26 Juin 2018 - 13:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
solcarlus
Général de Division
Général de Division
avatar

Nombre de messages : 1275
Localisation : Lorraine.
Thème de collection : USWWI
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 18:50

Bonjour Poddi.

Dans notre région, les illustrations se font rares. Post intéressant en mémoire de nos troupes colo, qui ont œuvré pour les armes de la France. Nous avions un sacré empire.

Sol.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 18:53

Bonjour,

merci à vous. Suivant les régions en effet, il est plus ou moins aisé de trouver ces magazines. Merci à vous pour le suivi de mon post.

Cordialement,

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
medaille 71
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5722
Localisation : Bourbonnais
Thème de collection : médailles, uniformes et coiffures brodés...
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 19:19

Salut Thomas, 
ça commence pas mal....
J'adore ces magazines...nous on les trouve encore facilement.
J'en ai pas mal avec aussi des  "Armée et Marine".
La suite avec impatience.
Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 19:33

Bonsoir medaille71.

Merci à vous. Demain, ce sera l'Asie.

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
uchronie
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 5798
Localisation : sud ouest
Thème de collection : tout
Date d'inscription : 01/11/2016

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 20:10

Bonsoir poddichini,
Un feuilleton que je vais suivre avec assiduité et intérêt Wink

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 20:12

Bonsoir uchronie,

merci à vous !

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Jeu 1 Mar 2018 - 20:15

Il y aura une quarantaine d'épisodes environ.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Ven 2 Mar 2018 - 11:26

Bonjour à tous,

aujourd'hui, deuxième volet de cette série. Nous sommes le samedi 7 octobre 1893, les lecteurs de L'Illustration découvrent une belle image d'un officier de l'Infanterie de Marine face à la levée des trois couleurs, en compagnie de ses hommes, et de quelques compagnies de Tirailleurs annamites. Ils sont à Chantaboun, au sud de l'Asie. Replaçons alors  ce numéro dans son contexte.

Ce document doit être replacé dans un contexte de tensions diplomatiques entre la France et le Siam, au sujet de l'occupation des territoires au nord de la future Fédération indochinoise, dans les années 1880-1890. La Cochinchine, au sud, est française, l'Annam, depuis les traités de 1883-1884, est sous la domination de la France et le Tonkin est en cours de pacification. Mais, le Cambodge et le Laos font encore l'objet de conquêtes, la pacification de ces territoires est loin d'être facile, tant les frontières avec le voisin siamois sont sans cesse déplacées, bien qu'une frontière naturelle pouvait faire l'affaire pour séparer d'un côté les territoires sous domination française (Cambodge et Laos), et de l'autre le Siam : le fleuve Mékong. Plusieurs incursions siamoises au Laos étaient à noter en cette fin de la décennie 1880. D'ailleurs, Auguste Pavie, consul de France à Luang Prabang, au nord du Laos, signala à plusieurs reprises ce phénomène. Les troupes françaises étaient concentrées majoritairement au Tonkin, ce qui laissa le champ libre aux troupes siamoises de tenter des incursions sur la rive gauche du Mékong, en terres laotiennes, et même plus loin, arrivant à 80 km de Hué, en Annam, au cours de l'année 1893. Une succession d'événements va alors faire monter la tension entre les deux pays, Siam et France. On envoya préventivement de France un bataillon de la Légion étrangère (parti d'Oran pour rejoindre la Cochinchine). Plusieurs télégrammes furent échangés entre Bangkok et les autorités françaises d'Indochine. Des troupes partirent d'Indochine pour tenter de refouler l'armée siamoise, présente à ce moment-là au Laos. Il fallait les faire franchir le Mékong, pour qu'ils soient de nouveau sur la rive droite. Un capitaine français, Thoreux, fut arrêté par les Siamois (mai 1893), et l'inspecteur Grosgurin fut tué. De plus, deux canonnières françaises (L'Inconstant et la Comète), naviguant sur le fleuve, firent l'objet de tir de la part des Siamois. Ces trois événements ont contribué à augmenter les tensions diplomatiques. Le  Foreign Office britannique (la Grande-Bretagne est aussi présente dans la région, à l'ouest du Siam, occupant la Birmanie) tenta de jouer le rôle d'intermédiaire. Un ultimatum fut lancé au gouvernement siamois au sujet de la position de ces troupes, le 20 juillet 1893. Cet ultimatum débouche sur la signature du traité franco-siamois, le 3 octobre. Ce traité explique que les troupes siamoises doivent se retirer de la rive gauche du Mékong, donc que le Siam renonce à toutes prétentions sur le Laos. Au sud du fleuve, proche de son embouchure, aucune force siamoise ne devait être présente dans la région de Battambang. Les rives du fleuve Mékong devaient aussi ne faire l'objet d'aucune présence militaire, dans une bande 25 km depuis le fleuve.

Pour servir de garantie, la France avait la possibilité d'occuper militairement la ville de Chantaboun (nommée aussi Chantaburi), au sud, à la frontière du Cambodge. C'est ainsi que « les troupes françaises ont occupé le fort qui commande Chantaboun, la ville et le port que nous gardons en gage jusqu'à complète exécution par le gouvernement du Siam du traité qui met fin à son différend avec la France », comme l'explique ce numéro de L'Illustration. La ville est à l'intérieur des terres ; elle compte 5000 à 6000 habitants à ce moment-là (des Siamois, des Chinois présents pour le commerce des étoffes, et des Annamites).
Le corps militaire d'occupation était composé de soldats et officiers d'infanterie de Marine (au nombre de cent environ), des tirailleurs annamites (cent cinquante) et de quelques artilleurs. Le fort de Chantaboun est occupé.


Ci-dessous, une carte de l'Indochine, publiée dans un de mes atlas, en l'occurence l'Atlas Mager, de 1890, soit trois ans auparavant. On y voit le tracé des frontières, encore discuté, et la localisation de Chantaboun.





Poddichini.


Dernière édition par poddichini le Mar 26 Juin 2018 - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JLUC
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 56
Localisation : Paris
Thème de collection : Infanterie coloniale et médailles
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Ven 2 Mar 2018 - 21:13

Bonsoir Poddichini,

C'est encore une super bonne idée que ce post... Un feuilleton journalistique et colonial, un plongeon dans l'Histoire, dans les conquêtes, que du bonheur colonial. Merci !!
Je m'abonne !! Very Happy
Super intéressant....
Cordialement
JLUC
Revenir en haut Aller en bas
uchronie
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 5798
Localisation : sud ouest
Thème de collection : tout
Date d'inscription : 01/11/2016

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Ven 2 Mar 2018 - 21:31

Bonsoir,
un deuxième épisode fort intéressant dont l'épilogue aura lieu décembre 1940- janvier 1941 avec la guerre Franco -Thaïlandaise ......
Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Sam 3 Mar 2018 - 0:30

Bonsoir,

Merci à vous JLUC et uchronie.

Amicalement,

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Sam 3 Mar 2018 - 17:47

Bonjour à tous,

voici le troisième épisode, avec un petit retour néanmoins en arrière dans la chronologie (ayant retrouvé des numero entre temps, de 1892). Ce numéro nous fait retourner en Afrique, plus précisement en Afrique de l'Ouest. Il s'agit ici du numéro du samedi 9 janvier 1892, évoquant les opérations militaires effectuées dans ce qui va devenir le Soudan français, colonie de l'Afrique occidentale française. Il faut resituer le document dans une période où le gouvernement de ce territoire est sous l'autorité militaire. Remontons le temps un peu plus loin pour mieux comprendre la conquête du Soudan français.
Au début du XIXème siècle, l'intérieur du continent africain est très peu exploré par les Européens. Cependant, quelques hommes, des explorateurs,, se lancent à la découverte de l'intérieur du continent. Ainsi en est-il de René Caillé, qui, en 1827-1828, part de Guinée, et entre dans la ville de Tombouctou au Mali, le 20 avril 1828.
Puis, c'est à partir des années 1850 que de véritables contacts sont à noter entre les habitants du futur Soudan français et les Français. En 1855, un fort est construit par les Français, sous l'autorité de Louis Faidherbe, à Médine. Une trentaine d'années plus tard, précisément le 1er février 1883, les hommes de Gustave Borgnis-Desbordes entrent dans Bamako. Puis, c'est Louis Archinard qui va être un des acteurs de la conquête du vaste territoire. Par le décret du 18 aout 1890 est créé la colonie du Haut-Fleuve, sous commandement militaire. La ville de Ségou avait été atteinte par les militaires français en avril. Le territoire n'en est pas moins pacifié, et il faut encore plusieurs mois pour les Français pour occuper le territoire. Il faut mener bataille, entre autre, contre l'armée de Samory Touré.
Le 27 août 1892, par décret, le Soudan français devient une colonie autonome, avec Kayes comme capitale. Louis Archinard est le premier gouverneur de la colonie (10 septembre 1892).

Poddichini.


Dernière édition par poddichini le Mar 26 Juin 2018 - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marlain4648
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 72
Localisation : Savoie
Thème de collection : collection reglos et Savoie Sarde
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Lun 5 Mar 2018 - 20:20

bonjour poddichini

et revoila notre ami Dodds sur le net j'ai vu une photo de la famille Dodds mais je ne suis pas arrivé à faire une copie d'écran ...!

cordialement Alain
Revenir en haut Aller en bas
uchronie
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 5798
Localisation : sud ouest
Thème de collection : tout
Date d'inscription : 01/11/2016

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Lun 5 Mar 2018 - 20:28

Bonsoir poddichini,
j'en étais resté à Samory et j’ignorais totalement que cette conquête s'était déroulée sur une période aussi longue....

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
marlain4648
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 72
Localisation : Savoie
Thème de collection : collection reglos et Savoie Sarde
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Lun 5 Mar 2018 - 20:32

la construction de la ligne de chemin de fer du haut Sénégal a été précédée par la mise en place de forts et d'une ligne téléphonique , les ravitaillements en hommes et matériels se faisaient par le fleuve quand il y avait de l'eau apres l'hivernage (saison des pluies)
Carrade médecin de marine à Podor sur le fleuve raconte ça tres bien dans ses lettres entre 1882 et 1885 , chose que j'ignorais : beaucoup d'ouvriers étaient des algeriens et marocains chargés à Oran;peu en revennait , et ceux qui en survivaient  étaient dans un état de santé plus que précaire
un bouquin interessant
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mar 6 Mar 2018 - 22:52

Bonsoir uchronie et marlain4648,

Merci à vous pour vos messages. La conquête en AOF fut en effet une période assez longue. Intéressant récit que vous nous apportez marlain4648.

Cordialement,

Poddichini
Revenir en haut Aller en bas
medaille 71
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5722
Localisation : Bourbonnais
Thème de collection : médailles, uniformes et coiffures brodés...
Date d'inscription : 08/05/2015

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 7 Mar 2018 - 8:43

Salut Thma ,
encore bravo pour ces posts....
Concernant le ligne de chemin de fer DAKAR-NIGER, mon arrière grand père était chef de gare principal à RUFFISQUE de 1905 à environ 1925.
Cdt
Revenir en haut Aller en bas
marlain4648
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 72
Localisation : Savoie
Thème de collection : collection reglos et Savoie Sarde
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 7 Mar 2018 - 8:47

c'est fou le nombre de personne qui ont eu des ancetres voyageurs ...! dans ma génération c'est la coopération qui a initié pas mal de séjours

cdt Alain
Revenir en haut Aller en bas
marlain4648
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 72
Localisation : Savoie
Thème de collection : collection reglos et Savoie Sarde
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 7 Mar 2018 - 8:52

un petit complément sur les travailleurs magrébins , s'ils " désertaient" ou voulaient rompre leur engagement ils perdaient le droit au bateau de retour .....en clair d........-toi , de plus sans sous car la solde due n'était bien sur due qu'en fin de temps de séjour ....
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 7 Mar 2018 - 11:08

Bonjour,

et merci à vous pour vos messages.

Belle journée à tous.

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
Atchoum
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 534
Age : 58
Localisation : Aix en Pce
Thème de collection : Cavalerie légère Révolution/Empire
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Ven 9 Mar 2018 - 13:05

Bravo, Podi, pour ce chouette post.

Cela me replonge bien des années en arrière dans le grenier de mes grand-parents où je passais des heures le nez dans L'Illustration. C'étaient les images relatives à l'aventure coloniale qui me faisaient le plus rêver : la colonne Marchand, les Pavillons Noirs et tutti quanti.

Encore merci à vous et nous attendons tous la suite avec impatience.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 23 Mai 2018 - 17:08

Bonjour,

merci à vous. Je vais tenter de trouver le temps pour me remettre à ces présentations.

Cordialement,

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
marlain4648
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 72
Localisation : Savoie
Thème de collection : collection reglos et Savoie Sarde
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 23 Mai 2018 - 19:00

bonsoir

heureux de retrouver tes messages apres ce long silence

cordialement Alain
Revenir en haut Aller en bas
Atchoum
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 534
Age : 58
Localisation : Aix en Pce
Thème de collection : Cavalerie légère Révolution/Empire
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 23 Mai 2018 - 19:32

marlain4648 a écrit:
bonsoir

heureux de retrouver tes messages apres ce long silence

cordialement Alain

Je plussoie mille fois !  

La rubrique a retrouvé un de ses piliers.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Mer 23 Mai 2018 - 20:02

Bonsoir,

merci pour vos messages.

Le quatrième épisode de ce post arrivera d'ici la fin de la semaine.

Cordialement,

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Ven 25 Mai 2018 - 21:55

Bonsoir à tous,

voici le quatrième épisode, où nous restons en Afrique dans la période finale de colonisation des années 1890. L'Illustration du samedi 19 novembre 1892 évoque le Dahomey (Bénin actuel) et un des épisodes de sa conquête qu'est la bataille de Dogba, du 19 septembre 1892.


Dogba est situé presque sur les rives du fleuve Ouémé, axe naturel permettant à la colonne Dodds de pénétrer à l'intérieur du territoire en direction d'Abomey, la capitale du royaume d'Abomey. En 1892, le roi est Béhanzin (roi de 1890 à 1894).

On doit avant tout préciser que le début de la présence française au Dahomey commence en 1868 quand la ville de Cotonou est cédée par le roi d'Abomey, Glélé, aux Français. Porto Novo passe aussi sous domination française. Mais, à la fin des années 1880, le futur successeur de Glélé, Behanzin, alors le prince Kondo, n'accepte plus la présence française. Le gouverneur Bayol est retenu par le prince Kondo, ce qui amène à une première intervention militaire, un échec, sous les ordres d'un commandant : Sébastien Terrillon. On remplace rapidement le gouverneur Bayol par un homme du nom de Noël Eugène Ballay (ancien camarade d'exploration de Pierre Savorgnan de Brazza au Gabon, sur le fleuve Ogooué, nommé lieutenant-gouverneur du Gabon en 1886 et donc nommé gouverneur de Guinée au tout début de la décennie 1890). Terrillon est remplacé par Dodds. Entre février et octobre 1890, les troupes françaises luttent contre les hommes de Béhanzin, dans ce qu'on appelle communément la Première Guerre du Dahomey. Elle débouche sur l'établissement de la domination française sur toute la partie côtière du Dahomey, en particulier à Cotonou, où les Français proposent à Béhanzin de lui concéder une rente annuelle de 20000 francs en échange de plusieurs éléments : l'occupation de Cotonou par les Français, l'établissement d'une garnison sur place, et le droit d'y percevoir les droits de douane. Le 3 octobre 1890, le roi Béhanzin accepte ce traité.
Cependant, les droits de douane perçus par les Français restent un élément moteur des tensions entre Béhanzin et la France. De fait, un second conflit débute en 1892 (appelé la Seconde Guerre du Dahomey). Un navire français avec à son bord le résident français, Victor Ballot, est attaqué. Béhanzin, se refusant à des excuses, entraîne la colère des Français, et le déclenchement de préparatifs militaires, menés par Alfred Dodds. Les premiers combats démarrent après le blocus de la côte, à hauteur de Porto-Novo, en juin 1892. Début juillet, la colonne française arrive sur le fleuve Ouémé, et a pour objectif de remonter vers le nord, afin d'atteindre la capitale de Béhanzin : Abomey.
Dodds embarque le 11 septembre sur L'Opale, pour poursuivre la conquête vers le nord. C'est sur la rive gauche de l'Ouémé que la progression s'effectue, lente progression. Près de 20 chalands et 100 pirogues composent la colonne, dont la description est la suivante : des hommes de l'Infanterie de Marine, de l'Artillerie, du Génie, de la Légion étrangère, des Tirailleurs sénégalais.
Jusqu'au 18 septembre, la colonne avance sans encombre. Mais, on sait que Béhanzin dispose de trois groupes différents, pour un total d'environ 12000 hommes.

La colonne met en place un bivouac à proximité du village de Dogba, le 18 septembre 1892. On voit ce bivouac sur une des images ci-dessous. Composé de tentes, les alentours ont été dégagés en cas d'attaque. Les fusils sont rangés (ce sont des Lebels). On distingue bien l'équipement utilisé. On installe aussi, en avant du bivouac, une sorte de poste avancé, afin de prévenir en cas d'attaque.

Le lendemain matin, à l'aube (5h du matin), le poste avancé composé d'hommes de l'Infanterie de marine, et commandé par le caporal Wurmser, entend des bruits dans les nombreux palmiers environnants le bivouac. Ce sont près de 4000 Dahoméens qui viennent attaquer les Français. Ils ont juste le temps de prévenir le bivouac que s'engagent aussitôt les combats. Des soldats dahoméens arrivent à 30 mètres des Français, certains pénètrent dans le bivouac et engagent un corps à corps. Dans les premiers instants du combat, le commandant Marius-Paul Faurax (commandant au sein de la Légion) est touché au ventre, et s'écroule. Évacué sur L'Opale, retrouvant peu à peu ses esprits, il déclara à Dodds, avant de partir vers la côte : « Êtes-vous content de mes Légionnaires ? ». Les hommes de la colonne arment les canons, tirent, tuant de nombreux Dahoméens, qui se replient progressivement. Mais des contre-attaques sont menées par les Dahoméens. Jusqu'aux environs de 10h du matin le combat est intense, puis les survivants dahoméens s'enfuient, laissant sur le champ de bataille 132 morts (près de 300 morts selon d'autres sources de la colonne), que les hommes de la colonne vont ensuite incinérer.
Du côté français, on dénombre cinq morts (45 morts selon certaines sources), dont deux officiers : le commandant Faurax, de la Légion étrangère, et le lieutenant Henri Badaire, du 3ème Régiment d'Infanterie de Marine, tué d'une balle dans la tête. Le sous-officier Mauduit, de l'Infanterie de Marine, fait partie également des morts. Certaines sources expliquent que Faurax et Mauduit sont morts le lendemain, après leur transport vers la côte, à Porto-Novo. La colonne compte aussi 27 blessés.

Des lettres d'hommes de la colonne, relatées par des journaux à l'époque, font état de l'armement utilisé par les Dahoméens : des Chassepot, des Mauser, des Remington, des Winchester.

Cette bataille de Dogba, dont la victoire revient aux Français, a fait l'objet d'un ordre général, écrit par le colonel commandant supérieur des établissements français du Bénin, Alfred Dodds, dont voici le lien :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6461400h/f366.image

Après la bataille de Dogba, la colonne expéditionnaire poursuit sa route vers Abomey, au nord, où elle livre à nouveau bataille (bataille de Poguessa le 4 octobre, bataille d'Adégon le 6 octobre). La colonne Dodds entre dans la ville d'Abomey le 17 novembre 1892.

Sources principales :
D'ALBECA Alexandre : La France au Dahomey ; Hachette ; Paris ; 1893
POIRIER Jules : La campagne du Dahomey – 1892-1894 ; Éditeur Henri Charles-Lavauzelle ; 1895.


Poddichini.


Dernière édition par poddichini le Mar 26 Juin 2018 - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
marlain4648
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 776
Age : 72
Localisation : Savoie
Thème de collection : collection reglos et Savoie Sarde
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Sam 26 Mai 2018 - 8:17

bonjour

et les célèbres amazones ont'elles participé aux combats ?

Alain
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Nombre de messages : 16316
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Sam 26 Mai 2018 - 9:11

Bonjour Alain,

il semble que oui (en tout cas le livre d'Hélène D'Almeida-Topor : Les Amazones, une armée de femmes dans l'Afrique précoloniale; Editions Rochevignes, paru en 1984, mentionne leur présence à Dogba le 19 septembre 1892), et elles ont aussi, semble-t-il, participé aux combats suivants d'octobre 1892.

Cordialement,

Poddichini.
Revenir en haut Aller en bas
Atchoum
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 534
Age : 58
Localisation : Aix en Pce
Thème de collection : Cavalerie légère Révolution/Empire
Date d'inscription : 15/12/2012

MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   Sam 26 Mai 2018 - 11:07

Et une médaille du Dahomey, une !





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Illustration évoque la colonisation et les Troupes coloniales
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» a vendre quelques pièces
» Troupes coloniales - Modèle 1871 - alu - avril à novembre 1915 (fabrication décidée en avril-effectuée à l'automne)
» Figurines HELLER 1/35e Troupes coloniales françaises 2eGM
» "Capote raccourcie" française - Infanterie de Marine - 1954
» Bouton Troupes à Pied - relief inversé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Après la seconde guerre mondiale ... :: Troupes coloniales et troupes d'Afrique-
Sauter vers: