le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1

Aller en bas 
AuteurMessage
Bouboule
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1060
Age : 48
Localisation : Nord
Thème de collection : Baïonnettes Allemandes (autour de la WW1)
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1   Dim 14 Jan 2018 - 19:15

Bonjour à tous.
Voici un petit exemple de nettoyage simple relativement efficace et nécessitant peu de matos. Il n'y aura pas démontage des plaquettes ni de la cuvette ou bouton.
Tout d'abord en savoir un minimum sur l'objet.
Fourreau : En acier avec peinture noir d'origine ou pas!
Baïonnette : Lame acier poli brillant blanc et poignée en acier poli également avec plaquettes en noyer je crois bien.
Donc pas de bronzage pour ce modèle, la technique de nettoyage n'étant pas appropriée pour une pièce bronzée.
Le but : Redonner un coup de jeune sans la faire briller plus qu'il n'en faut pour garder l'harmonie et le respect du temps et des années qu'elle a vécu.
Les produits ne sont pas dangereux ou si peu dans la mesure où l'on respecte un minimum de précautions évidentes.
Des produits ou du matériel ne sont pas substituables à d'autres.
Le matériel :

On y voit :
Du coton à lustrer, des coton tiges, un rouleau papier, deux blocs abrasifs bien usés de marque gerlon (casto), une aiguille, deux goupillons pour arme 9 mm, une brosse à dents désinfectée, laine d'acier 000, des cure dents, deux pinceaux n°14 et 16 d'écoliers.
Les produits :

Non photographié le xylophène
Si vous n'avez pas tout, adaptez vous avec des produits plus ou moins similaires, l'idée de la jouvence pour cette baïo étant là. Demandez à vos amis ou voisins des fois qu'ils auraient, par contre des produits ou matos sont indispensables comme le miror, la laine d'acier et la cire par exemple..
La pièce est dans un bel état d'origine (le choix de mes achats)

Une seconde photo (vue générale) pour voir les deux côtés de la pièce.

Dans un premier temps je me suis occupé du fourreau (on ne rentre jamais de corps étranger dans un fourreau).
J'ai rincé l'intérieur du fourreau à 3 ou 4 reprises avec de l'alcool à brûler puis je l'ai rempli durant toute une nuit de cet alcool en le suspendant par son crochet. J'ai dégraissé l'extérieur du fourreau avec cet alcool. Passage au miror sur le corps du fourreau avec du papier et brosse à dents pour les parties difficiles d'accès (autour du crochet par exemple). L'alcool à brûler est très volatile, deux ou trois pulvérisations à l'intérieur du fourreau avec l'huile trois en un au moyen de la pipette, on égoutte en suspendant le fourreau par son olive au moyen d'une ficelle plusieurs heures et enfin passage avec un bout de papier imbibé d'huile 3 en 1 sous forme de vaseline (petit bidon blanc) . On essuie le tout.

Vue de l'autre côté :

Passage avec papier imbibé d'alcool sur le lame et poignée de la baïo pour désinfecter et assainir.
Après on s'occupe de la lame :
Passage répétés et sans fin de papier imbibé de miror jusqu'à ce que le papier ne présente plus de traces noirs, on accélère le processus avec une ou deux pulvérisations de décap four par intermittence et ce tant que votre courage vous le permettra, et passage avec coton à lustrer d'huile pour arme (armistol dans mon cas).
Photos de la lame :

L'autre côté :

On enveloppe la lame avec du papier pour s'attaquer à la poignée.
Je passe 3 ou 4 fois du xylophène sur les plaquettes contre les saloperies que le bois pourrait avoir.
Laisser agir plusieurs heures.
Tout en tenant la lame enveloppée de papier de la main gauche, je prends appui avec le pommeau de la baïonnette sur un établi et je passe de manière infinie la laine d'acier sur toute la poignée (croisière, plaquettes, pommeau, etc..) mais toujours dans le sens de la longueur quand il s'agit des plaquettes. On s'arrête souvent et on inspecte pour que se soit uniforme partout et de temps en temps là où c'est plus oxydé je passe le bloc abrasif très usé (très usé sinon ça rayerait bien évidemment) et je l'utilise aussi à des endroits si il s'avère plus pratique. Ne pas insisté sur les arrêtes.
Avec les cure dents je redessine les contours des vis et écrous et non avec l'aiguille. Avec l'aiguille et un cure dents je retire les saloperies des gorges des écrous.
Je repasse la laine d'acier sur les vis et écrous et aussi j'applique la laine d'acier sur ces vis/écrous au moyen de la brosse à dents en faisant de petits passages.
Les plaquettes auront un mauvais aspect car elles auront blanchi, c'est pas grave et même normal car les saletés et la crasse sont parties. Ne pas s'inquiéter.
Je n'aurais pas oublié de nettoyer la rainure de fixation en faisant une mèche avec un morceau de laine d'acier.
J'essuie le tout.
Je passe avec des coton tiges du miror sue les parties acier de la poignée et j'essuie sans souiller les plaquettes.
Je passe les goupillons dans la rainure de fixation et met un peu d'huile de vaseline.
J'applique la cire en 3 ou 4 couches (pour ma part c'est une teinte naturelle mais ça fonce), laisser sécher et lustrer avec le coton. Le résultat est garanti.
J'applique de l'huile de vaseline avec des cotons tiges sur les parties métal de la poignée, j'essuie sans souiller les plaquettes et je lubrifie le bouton et le ressort également.
Application d'huile de vaseline avec la pointe d'un pinceau sur les vis/écrous.
Photo de laTAF :

Photo du ventre de la poignée :

Photos des plaquettes :


Et au bout du compte prenez le temps d'admirer votre travail:


Et ensuite on ne la manipule qu'avec des gants.
En espérant avoir inspiré l'un d'entre vous.
Amicalement
Eric
Revenir en haut Aller en bas
firstblood
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 11177
Age : 50
Localisation : Breton dans le desert du Nevada USA
Thème de collection : Le WWII en general avec un faible pour le Japonais
Date d'inscription : 23/11/2014

MessageSujet: Re: Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1   Lun 15 Jan 2018 - 16:29

Salut

Du beau travail, une belle presentation, bravo....
Revenir en haut Aller en bas
MAC02
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3333
Age : 48
Localisation : 02
Thème de collection : WWI
Date d'inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1   Mer 24 Jan 2018 - 7:02

bonjour Bouboule et merci de ces idées

post interessant!
Revenir en haut Aller en bas
Bouboule
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 1060
Age : 48
Localisation : Nord
Thème de collection : Baïonnettes Allemandes (autour de la WW1)
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1   Mer 24 Jan 2018 - 16:59

Merci firstblood et MAC02 ça fait plaisir.
Éric
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exemple de nettoyage de baïonnette allemande WW1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fourreau de baïonnette allemande 1898 quel régiment ?
» Une baïonnette allemande et son histoire
» pyramide de noël ou allemande...
» Nettoyage de la dorure (2) . (émulsion, salive)
» nettoyage azurite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: La restauration et la conservation-
Sauter vers: