le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 La guerre des boutons... version Premier Empire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3926
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: La guerre des boutons... version Premier Empire.   Jeu 21 Déc 2017 - 17:43

Bonsoir,

Voici quelques boutons récupérés dernièrement, je ne vais pas tout garder, certains retourneront à la vente.



Le 4e de ligne était une unité bien connue de Napoléon, il était présent lors de la campagne d’Italie et s’était distingué à Arcole. À cette occasion, il avait obtenu une sorte de privilège consistant à porter un chapeau gansé, comme ceux des guides.
En septembre 1803 le 4e de ligne, composé de beaucoup de Gascons, fut envoyé au camp de Saint-Omer, à l’Est de Boulogne où les hommes apprirent à nager et à naviguer. Les deux premiers bataillons du 4e armaient des chaloupes canonnières en vue du débarquement en Angleterre. En mars 1804, le Prince Joseph Bonaparte devient colonel du régiment, mais dans les faits à partir de février 1805 c’est le Major Bigarré qui commande le régiment. En aout 1805, les deux bataillons aux Côtes de l’Océan comptent 2059 hommes. C’est durant cette période comprise entre septembre 1803 et aout 1805 que ces boutons du 4e de ligne furent perdus.
À la fin du moi d’aout les deux bataillons faisaient route sur le Rhin. Durant la campagne de 1805 le 4e allait donner à Ulm et à Austerlitz. Lors de cette bataille, le 1er bataillon du 4e monte victorieusement à l’assaut du plateau de Pratzen avant d’essuyer une forte contre attaque, d’être repoussé et de perdre son Aigle, enlevé par la cavalerie de la Garde russe. L’affaire est connue, et c’est pour soutenir le 4e en déroute et le 24e que l’Empereur fait donner la cavalerie de sa Garde. Une fois rallié, le 4e de ligne repartit au combat et s’emparât à son tour de deux drapeaux. Hélas, cela ne rattrapa la perte de l’Aigle du 4e qui alla orner le lit du grand-duc Constantin… Napoléon fut contrarié par cette perte et le reprocha au régiment lors d’une revue le lendemain de la bataille. On justifiât auprès de l’Empereur que l’Aigle fut enlevée dans la mêlée et qu’on ne s’en était pas aperçût, sinon quoi tout aurait été fait pour le récupérer. Ce serment, associé à la prise ses deux drapeaux par le régiment, servit la cause de 4e de ligne à qui Napoléon consentit à confier une nouvelle Aigle.



Ces boutons du 19e de ligne viennent également du camps de Boulogne, ce régiment revenait d’Égypte.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Hiroo Onoda
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1857
Localisation : Over the rainbow.
Thème de collection : Japon seconde guerre.
Date d'inscription : 17/12/2013

MessageSujet: Re: La guerre des boutons... version Premier Empire.   Jeu 21 Déc 2017 - 20:14

Bonsoir,

Incroyable, ils ont dû voir du pays ces boutons. Si seulement ils pouvaient parler ! Merci du partage en tout cas.

Cdlt,
Mat.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3926
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: La guerre des boutons... version Premier Empire.   Jeu 21 Déc 2017 - 20:23

Ce modèle de bouton, inspiré de ceux d'Ancien Régime, est  réutilisé à partir de 1803. Ils sont perdus au camps de Boulogne entre 1803 et 1805. Ce ne sont pas forcément ceux qui ont le plus voyagé, mais ils témoignent bien de ce moment clef de l'histoire napoléonienne qu'est le camp de Boulogne et le projet de descente en Angleterre.
Et puis quand on connait l'histoire du 4e de ligne après son départ de Boulogne, on peut voir ces boutons d'un regard nouveau.

Pour ce qui est de voyager, je rentrerai bientôt des boutons du 18e de ligne. Ce régiment a fait toutes les campagnes de l'Empire en dehors de l'Espagne. Ces boutons là furent découverts sur le champs de bataille de Leipzig, triste épisode de la campagne d'Allemagne (1813).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre des boutons... version Premier Empire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre des boutons... version Premier Empire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les producteurs français des boutons du Premier Empire
» ma petite collection premier empire
» La guerre des boutons.
» Trompette de la Garde Premier Empire
» LA GUERRE DES BOUTONS (Tome 1) LE TRESOR de Louis Pergaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Le coin de Peter (BMC): être collectionneur ! :: Vos découvertes-
Sauter vers: