le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est fermée! Merci à tous.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Boucle de ceinturon - Guerre de Crimée - bataille d'Inkermann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
baiobeb67
Général de Division
Général de Division


Nombre de messages : 1240
Age : 52
Localisation : Alsace
Thème de collection : Baïonnettes françaises et armes réglementaires françaises avant 1900
Date d'inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Boucle de ceinturon - Guerre de Crimée - bataille d'Inkermann   Lun 30 Oct 2017 - 20:19

Bonjour à tous,
Suite à une enchère remportée sur Ebay, je vous présente cette boucle de ceinturon, commémorative de la bataille d'Inkermann du 5 novembre 1854 lors de la Guerre de Crimée.
Cette boucle symbolise la coalition alliée entre la France, la Turquie et l'Angleterre contre la Russie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


LA BATAILLE D'INKERMANN (UKRAINE)

La bataille d'Inkermann eut lieu le 5 novembre 1854 entre l'armée russe et une coalition franco-britannico-turco-piémontaise lors de la guerre de Crimée.
Malgré leur échec le 25 octobre précédent lors de la bataille de Balaklava, les Russes souhaitaient toujours briser le siège autour de leur place de Sébastopol. Débouchant d'Inkerman l'objectif russe était une hauteur dominant le camp britannique - au demeurant mal défendue. La veille les Russes avaient reçu un renfort de 30 000 hommes commandés par le général Dannenberg et les grands-duc Michel et Alexandre.
À l'aube, profitant du brouillard, une puissante armée russe — 40 000 hommes — attaquait la position britannique, défendue par 8 000 hommes, en partie surpris dans leur sommeil. Si les Russes parviennent à occuper la hauteur ciblée, les Britanniques ne tardent pas à se ressaisir et opposer une résistance opiniâtre, pendant près de deux heures.
Vers dix heures, un premier corps français, de 3 000 hommes (des zouaves, des chasseurs d'Orléans, des tirailleurs algériens, des chasseurs à cheval d'Afrique, du 7e léger, des 6e et 50e de ligne) vint à leur rescousse, attaquant les Russes de flanc. La hauteur est reconquise plusieurs fois par chaque camp.
Au même moment, vers 10 heures une troupe de 8 000 Russes tenta d'attaquer les premières lignes françaises mais fut repoussée par les défenseurs français (des 39e et 19e de ligne, la légion étrangère et le 20e léger).
Enfin, passé midi, la brigade Monet arrive à son tour sur la hauteur d'Inkerman et achève la déroute russe.
Les Russes perdirent quelques 15 000 hommes morts ou blessés, contre 2 600 Britanniques et 900 Français.
Bien que les Français aient été victorieux, Frédéric Henri Le Normand de Lourmel (1811-1854), général de brigade, fut tué à la bataille d'Inkermann. La rue de Lourmel, située dans le 15e arrondissement de Paris, lui rend hommage.

Stéph.
Revenir en haut Aller en bas
 
Boucle de ceinturon - Guerre de Crimée - bataille d'Inkermann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de bataille Cold War Commander - Guerre de Corée
» Boucle de ceinturon de Dragon du Premier Empire.
» Boucle de ceinturon d’école ou bataillon scolaire
» Impressions sur andromède V1
» Master de Strelets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République :: Matériels, tenues, équipements-
Sauter vers: