le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM sur FacebookPM sur Facebook  
Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !



La bourse PassionMilitaria est fermée !

Partagez
 

 Sur les bancs de l'Ecole coloniale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyLun 2 Déc 2019 - 21:41

Bonsoir,

Début novembre 1945, un concours d'admission dans les sections administratives de l'ENFOM est mis sur pied, spécifiquement dédié aux anciens prisonniers de guerre, déportés et mobilisés, engagés volontaires dans les FFL, l'armée du GPRF ou les FFI. Ce concours est réservé à ceux qui ont dû interrompre au moins une année leurs études par suite de leur appartenance à l'une des catégories mentionnées ci-dessus. Ce concours est prévu pour avril 1946. Pour participer à ce concours, la nationalité française est requise, ainsi que le diplôme de l'enseignement secondaire.  Les candidats doivent être âgés de 18 à 24 ans. 20 personnes peuvent être admises à ce concours. Les candidats passeront plusieurs épreuves :
- composition française de culture générale (coefficient 3)
- composition d'histoire de la colonisation française au XIXème siècle (2)
- composition de géographie économique et humaine des colonies françaises (3)
Suivent des épreuves orales avec une interrogation sur chacune de ces trois matières ainsi qu'une explication d'un texte en langue anglaise ou allemande (coefficient 2 pour chaque épreuve). Les écrits se déroulent dans 13 villes : Paris, Nantes, Nancy, Bordeaux, Marseille, Grenoble, Montpellier, Toulouse, Strasbourg, Lille, Rennes, Alger et Rabat. Une note de 0 est considérée comme éliminatoire.

Source : Journal officiel du 1er novembre 1945

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyMar 10 Déc 2019 - 22:45

Bonsoir,

un arrêté du 17 janvier 1946 porte création d'un concours pour l'admission dans la section spéciale de la magistrature coloniale de l'ENFOM. Ce concours est réservé aux anciens prisonniers de guerre, déportés et mobilisés ou engagés volontaires dans les FFL, l'armée du GPRF ou les FFI avant le 1er janvier 1945, qui ont dû interrompre pendant une année au moins leurs études par suite de leur appartenance à une des catégories citées ci-dessus. Ce concours se tient en juin 1946. Les candidats doivent être de nationalité française, âgés entre 20 et 28 ans, titulaires du diplôme de licencié en droit. 8 personnes maximum peuvent être admis, 4 dans la sous-section indochinoise, 4 dans la sous-section africaine.
Les candidats devront passer plusieurs épreuves écrites :
- composition de droit civil (théorie des obligations, théorie des sûretés réelles et personnelles, état des personnes) (coefficient 2)
- composition de droit commercial terrestre (2)
- économique politique (1)
Toute note inférieure à 6 est considérée comme éliminatoire.

Les épreuves orales se composent de la manière suivante :
- droit civil (coefficient 2)
- droit commercial terrestre (2)
- droit pénal (2)
- histoire de la colonisation française (2)
- géographie sommaire des colonies françaises (2)
Toute note inférieure à 6 est considérée comme éliminatoire.

Source : Journal officiel du jeudi 31 janvier 1946.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyVen 13 Déc 2019 - 18:15

Bonjour à tous,

Le décret du 5 juin 1946 vient réorganiser l'ENFOM. Elle est rattachée, administrativement, à la direction du personnel et de la comptabilité du ministère de la France d'Outre-mer. Les composantes de l'ENFOM sont divisées en plusieurs personnels : un personnel de direction comprenant le directeur (nommé par décret sur proposition du ministre de la France d'Outre-mer après avis du conseil de perfectionnement) et le directeur adjoint (choisi parmi les administrateurs des colonies ou les administrateurs des services civils de l'Indochine brevetés de l'école) ; un personnel d'encadrement comprenant trois administrateurs ou administrateurs-adjoints des colonies ou des services civils de l'Indochine, un personnel enseignant comprenant quatre professeurs titulaires de chaires, des professeurs chargés de cours en nombre correspondant à celui des cours prévus au programme, un bibliothécaire diplômé (choisi parmi le personnel des archives et bibliothèques nationales) et deux bibliothécaires, un personnel administratif comprenant un secrétaire général (choisi parmi les fonctionnaires des cadres généraux relevant du ministère de la France d'Outre-mer ayant une solde au moins égale à celle d'un administrateur de 3ème classe des colonies ou des services civils de l'Indochine), un secrétaire économe (choisi parmi les fonctionnaires ou agents relevant du ministère de la France d'Outre-mer), deux commis d'ordre et de comptabilité, un commis aux écritures, cinq sténodactylographes, huits gardiens de bureau dont un concierge.
En matière de traitements et de soldes, les fonctionnaires et agents qui servent à l'ENFOM conservent le classement prévu par leur statut. Le directeur de l'ENFOM perçoit une solde équivalente à celle d'un gouverneur de 3ème classe. Le conseil de perfectionnement de l'école est composé de la manière suivante : un membre du conseil d’État, un membre de la cour de cassation, le directeur du musée de l'homme, le directeur des affaires d'Afrique-Levant au ministère des Affaires étrangères, le sous-directeur des affaires algériennes au ministère de l'Intérieur, le directeur du contrôle au ministère de la France d'Outre-mer, le directeur des affaires politiques au ministère de la France d'Outre-mer, le directeur des affaires économiques au ministère de la France d'Outre-mer, le directeur du personnel et de la comptabilité au ministère de la France d'Outre-mer, le directeur de l'enseignement au ministère de la France d'Outre-mer, le directeur de l'école nationale d'administration, un gouverneur général en activité ou à la retraite, un administrateur des colonies ou des services civils de l'Indochine qui représente l'association des anciens élèves de l'ENFOM, le directeur de l'ENFOM, deux professeurs de l'ENFOM dont un professeur de la faculté de droit de Paris, deux personnalités coloniales désignées par le ministre de la France d'Outre-mer. Le directeur adjoint de l'ENFOM remplit les fonctions de secrétaire. Ce conseil de perfectionnement doit se réunir au moins deux fois par an, au début de l'année scolaire et à la fin de l'année scolaire. Il donne son avis et formule ses vœux sur toutes les questions importantes intéressant l'ENFOM, qui lui sont soumises par le ministre de la France d'Outre-mer.
 
Source : décret n°46-1325 du 5 juin 1946 portant réorganisation de l'école nationale de la France d'Outre-mer, paru au Journal officiel du jeudi 6 juin 1946.

Cordialement


Dernière édition par poddichini le Dim 15 Déc 2019 - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptySam 14 Déc 2019 - 7:34

Bonjour,

Le décret du 6 juin 1946 aborde les vacations allouées aux professeurs et chargés de cours de l'ENFOM. Ainsi, les cours, autre que ceux de langues, sont rémunérés 700 francs/heure d'enseignement ; les cours de langues asiatiques et africaines 350 francs/heure d'enseignement ; les cours de langues étrangères européennes 240 francs/heure d'enseignement.
 
Source : décret n°46-1360 du 6 juin 1946 concernant les vacations allouées aux professeurs et chargés de cours de l'école nationale de la France d'Outre-mer, paru au Journal officiel du samedi 8 juin 1946. 

Cordialement


Dernière édition par poddichini le Dim 15 Déc 2019 - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le barde
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 23
Localisation : Bretagne
Thème de collection : armement avant 1900
Date d'inscription : 11/12/2019

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptySam 14 Déc 2019 - 11:20

Bonjour Poddicini,

Ceci est mon premier post et merci donc par avance de bien vouloir excuser les erreurs éventuelles de forme et de contenu.
Une voisine m'a prêté un album de photos que sa famille tenait du Général Maurice Bailloud (1847-1921) et me disant qu'elle ignorait 1) à quoi correspondait le contenu et, 2) comment faire profiter de son contenu le maximum de personnes. La seule information sur une photo étant " retour à la maison 1901".
Je crois avoir pu, vu la date, identifier la Campagne de Chine (38 photos), et la présence Française en Algérie à la frontière Marocaine (21 photos). Armement, uniformes, bâtiments, paysages, il y en aurait pour tout le monde. Est-ce la bonne rubrique pour poster tout cela? Faut-il tout mettre en deux fois ou par petits lots de 4 ou 5 photos?.
Je tente ici un essai d'1 photo.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptySam 14 Déc 2019 - 11:22

Bonjour,

Votre sujet trouvera sa place ici : 

http://www.passionmilitaria.com/f175-papiers-et-photos 

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyLun 16 Déc 2019 - 5:55

Bonjour,

Le 16 octobre 1946 est créée officiellement l'association sportive de l'ENFOM, dans le but de « favoriser la pratique des sports par les élèves de l'école, dans le cadre de l'office du sport scolaire et universitaire ». Le siège social de l'association se trouve dans les locaux de l'ENFOM, 2 avenue de l'observatoire à Paris.

Source : Journal officiel du mardi 29 octobre 1946.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyMer 18 Déc 2019 - 6:45

Bonjour,

le décret du 10 février 1947 fixe le taux de l'allocation attribuée aux élèves de l'ENFOM. Ainsi, chaque élève appartenant soit aux sections administratives, soit à la section de la magistrature se voit attribuer une allocation scolaire de 6500 francs/mois. De plus, les élèves de ces sections, qui sont mariés ou se marieront au cours de leur scolarité, vont pouvoir percevoir un supplément d'allocation de 1000 francs/mois.

Source : Décret n°47-271 du 10 février 1947 fixant le taux d'allocation attribuée aux élèves de l'école nationale de la France d'Outre-mer, paru au Journal officiel des lundi 10 et mardi 11 février 1947.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyJeu 19 Déc 2019 - 16:15

Bonjour à tous,

nous avons vu qu'un arrêté de début novembre 1945 (6 novembre 1945) instituait un concours pour l'admission dans les sections administratives de l'ENFOM, réservé aux anciens prisonniers de guerre, déportés et mobilisés, engagés volontaires dans les FFL, l'armée du GPRF ou les FFI qui ont dû interrompre pendant une année au moins leurs études suite à leur appartenance à une des organisations citées ci-dessus. Un arrêté du 13 mars 1947 dispose que les élèves des sections administratives de l'ENFOM relevant de ce concours sont admis directement en deuxième année d'études. Ceux qui veulent suivre le cycle normal de deux ans peuvent le faire sur demande. Tous ces élèves sont assimilés aux élèves de la promotion d'entrée 1945 et nommés à la même date et aux mêmes conditions que ces derniers, au grade d'élève administrateur, premier échelon, sous réserve d'avoir préalablement satisfait aux examens de sortie de leur cycle d'études respectif.

Source : Journal officiel du samedi 22 mars 1947.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyVen 20 Déc 2019 - 23:57

Bonjour,

En octobre 1947 se déroule un concours pour l'admission dans la section de la magistrature coloniale à l'ENFOM, réservé aux anciens prisonniers de guerre, déportés et mobilisés ou engagés volontaires dans les FFL, l'armée du GPRF ou les FFI avant le 1er janvier 1945, qui ont dû interrompre pendant une année au moins leurs études du fait de leur appartenance à l'une des catégories mentionnées ci-dessus. Les candidats doivent être de nationalité française, avoir entre 20 et 28 ans et être titulaires du diplôme de licencié en droit. 10 admissions sont possibles, la majorité dans la sous-section indochinoise. Les écrits comportent plusieurs épreuves : composition de droit civil (coefficient 2), composition de droit commercial terrestre (2), composition d'économie politique (1). Les oraux portent sur différentes matières : droit civil, doit commercial terrestre, droit pénal, histoire de la colonisation française jusqu'à nos jours, géographie sommaire des colonies françaises (coefficient 2 pour chaque épreuve). Les notes inférieures à 6/20 sont considérées comme éliminatoires.
Il existe des majorations suivant certaines conditions : acte de résistance homologué par les organismes qualifiés du ministère de la défense nationale ou du Conseil nationale de la République (majoration de 10 points), blessés de guerre ou blessés au cours d'un acte de résistance à main armée, ou titulaires d'une citation dans l'armée ou dans les FFI (croix de guerre ou médaille de la Résistance) (majoration de 20 points), titulaires de la médaille militaire ou de la croix de la Libération ou chevalier de la Légion d'honneur (majoration de 30 points). Ces majorations ne peuvent être cumulées, et entrent en ligne de compte pour déterminer le classement des candidats à l'oral. Une justification doit être apportée afin de bénéficier de ces majorations.

Source : arrêté du 3 juin 1947 du ministre de la France d'Outre-mer, paru au Journal officiel du vendredi 13 juin 1947.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptySam 21 Déc 2019 - 8:53

Bonjour,

Le décret du 16 février 1948 stipule que les élèves de la promotion 1947 de l'ENFOM ayant subi avec succès les épreuves spéciales qualifiant pour des fonctions en Afrique du Nord peuvent être nommés administrateurs adjoints stagiaires des services civils d'Algérie, sous réserve qu'ils aient accompli un stage à l'ENFOM.

Source : décret n°48-258 du 16 février 1948 relatif à l'affectation de certains élèves de l'école nationale de la France d'Outre-mer, paru au Journal officiel des lundi 16 et mardi 17 février 1948.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyDim 5 Jan 2020 - 8:36

Bonjour,

l'arrêté du 6 avril 1948 donne des éléments sur l'admission des élèves dans les sections administratives de l'ENFOM en 1948. Ainsi, 35 élèves sont à admettre dans les diverses sections (Indochine, Afrique noire-Madagascar). Les épreuves écrites sont au nombre de quatre : composition française, histoire de la colonisation française, géographie économique et humaine, morale et sociologie. 8 villes accueillent ces épreuves : Paris, Bordeaux, Grenoble, Marseille, Nancy, Toulouse, Alger et Rabat. Des majorations sont possibles pour certains candidats sous certaines conditions : acte de résistance homologué par les organismes qualifiés du ministère de la guerre ou du conseil national de la Résistance (majoration de 10 points), blessés de guerre ou blessés au cours d'un acte de résistance à main armée, ou titulaires d'une citation dans l'armée, ou dans les FFI (croix de guerre ou médaille de la Résistance) (majoration de 20 points), titulaires de la médaille militaire ou de la croix de la Libération ou chevaliers de la Légion d'honneur (majoration de 30 points). Ces majorations ne peuvent être cumulées et n'entrent en ligne de compte qu'après l'écrit, pour déterminer le classement à l'oral. Un justificatif est demandé pour bénéficier de ces majorations.

Source : Journal officiel du samedi 24 avril 1948.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyMar 14 Jan 2020 - 20:09

Bonsoir,

Un décret du 16 avril 1948 fixe le taux d'allocation attribuée aux élèves de l'ENFOM. Ainsi, chaque élève des sections administratives et de la magistrature se voient attribuer une allocation scolaire de 11000 francs/mois. Ceux qui sont mariés ou se marieront en cours de scolarité perçoivent un supplément d'allocation de 1000 francs/mois.

Source : décret n°48-713 du 16 avril 1948 fixant le taux de l'allocation attribuée aux élèves de l'école nationale de la France d'Outre-mer, paru au Journal officiel du dimanche 25 avril 1948.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
poddichini
Membre d'honneur
Membre d'honneur
poddichini

Nombre de messages : 26374
Localisation : Cismonte
Thème de collection : Coloniale et colonisation - uniformes, coiffures, archives
Date d'inscription : 06/08/2014

Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 EmptyMer 15 Jan 2020 - 6:37

Bonjour,

L'arrêté du 28 juin 1948 donne des éléments sur l'admission des candidats au concours d'entrée dans la section de la magistrature coloniale à l'ENFOM de 1948. 9 places sont mises au concours, dont 3 pour la sous-section indochinoise et 6 pour la sous-section africaine. Les épreuves écrites sont les suivantes : composition de droit civil, composition de droit commercial, composition d'économie politique. Des majorations sont possibles pour certains candidats sous certaines conditions : acte de résistance homologué par les organismes qualifiés du ministère de la guerre ou du conseil national de la Résistance (majoration de 10 points), blessés de guerre ou blessés au cours d'un acte de résistance à main armée, ou titulaires d'une citation dans l'armée, ou dans les FFI (croix de guerre ou médaille de la Résistance) (majoration de 20 points), titulaires de la médaille militaire ou de la croix de la Libération ou chevaliers de la Légion d'honneur (majoration de 30 points). Ces majorations ne peuvent être cumulées et n'entrent en ligne de compte qu'après l'écrit, pour déterminer le classement à l'oral. Un justificatif est demandé pour bénéficier de ces majorations.

Source : Journal officiel du mercredi 7 juillet 1948.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Sur les bancs de l'Ecole coloniale   Sur les bancs de l'Ecole coloniale - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les bancs de l'Ecole coloniale
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Après la seconde guerre mondiale ... :: Troupes coloniales et troupes d'Afrique-
Sauter vers: