le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est FERMÉE.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Manufacture d'armes de Bergerac.

Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 29148
Age : 62
Localisation : Haut Doubs
Thème de collection : reconstitution XVII° et XVIII°.
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Manufacture d'armes de Bergerac.   Sam 25 Mar 2017 - 14:54

Bonjour,
vu sur le net, un fusil de l'éphémère manufacture nationale d'armes de Bergerac:

https://www.delcampe.net/fr/collections/militaria/armes-neutralisees/fusil-reglementaire-de-bergerac-435229158.html

L'histoire de cette manufacture de 1793 à 1797, avec un second fusil:
http://riviereesperance.canalblog.com/archives/2013/12/07/28598000.html

LAKANAL, délégué de la Convention Nationale en 1793,  durant le court séjour  de 10 mois qu'il fit en Dordogne ne ménagea pas ses efforts dans le cadre de ses fonctions pour y implanter une manufacture d'armes.
En effet la toute jeune République devait faire face à la coalition  de l' Europe des rois et il fallait donc armer les citoyens qui devaient la  défendre.

Ainsi Lakanal proposa à la Convention la création d'une manufacture d'armes à Bergerac.
Il reprit le projet qui avait été initié par les conventionnels Pinet et Tallien et n'avait reçu aucun début d'exécution et décida donc d'implanter au lieu-dit " La Vedelle" sur les bords du Caudeau ( affluent de la Dordogne) se trouvait une ancienne manufacture de cuivre, de plus le lieu était stratégique puisque se trouvant proche de l'armée des Pyrénées- Orientales .
Le 24  brumaire an 2 ( 14 novembre 1793) la Convention le chargeait de cette réalisation.
Il allait procéder à une levée de fonds indiquant qu'il allait les récupérer : " sur les riches égoïstes ou sans entrailles pour la patrie", il fit donc prélever  par les Comités révolutionnaires une taxe de 50.000 livres aux 9 districts. La manufacture de fusils devait s'appeler " Bellarme".

Infatigable Lakanal va alors former des ouvriers de tous corps de métiers : orfèvres, arquebusiers, serruriers, des maîtres canonniers, des monteurs d'armes ou des " baïonnettaires" ,  il réquisitionne les matériaux de construction, il faut des machines, il pourvoit à leur subsistance en réquisitionnant  localement ou en faisant venir l'alimentation d'autres districts et ce malgré une région déjà menacée par la disette,  mais moins de six mois après il peut écrire à la Convention : " Je vous envoie les 100 premiers fusils confectionnés".
Il finalisera deux autres projets : une usine de fabrication de baïonnettes, de fourreaux et de finition des productions des forges de Dordogne ; la mise en exploitation de salpêtrières, si essentielles à la fabrication de la poudre à canon, qui produisent, dès le 17 avril , 765 livres.

Il faut savoir que Lakanal, avec l'aval du  comité de salut public, avait confié la direction de l'usine à trois personnes : un responsable de la comptabilité, un des marchés, de l'approvisionnement et des commandes, un de l'entretien des machines, des locaux et du personnel. Un conseil de douze ouvriers traitait les dossiers envoyés par l'administration et un secrétaire général tenait le registre des délibérations.

LAKANAL rentre  à Paris en 1794, nommés par le directoire, Pelletier, Paganel et Dalaure vont continuer le travail de Lakanal, mais l'usine ne survivra pas à son départ. La paix était revenue avec l' Espagne et la Prusse ,  les difficultés budgétaires du directoire, l'usine devait être liquidée en 1797, son matériel vendu aux enchères, les bâtiments restés  à l'abandon furent démolis par la suite.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
http://guerrede30ans.unblog.fr/
uchronie
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 5070
Localisation : sud ouest
Thème de collection : tout
Date d'inscription : 01/11/2016

MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   Sam 25 Mar 2017 - 15:43

Bonjour,
merci crevette pour cette information , j'ignorais totalement cette histoire pour un lieu pourtant proche de chez moi.....
Très cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Général de Brigade
Général de Brigade


Nombre de messages : 906
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   Sam 25 Mar 2017 - 23:45

Bon témoignage
Bien vu CC
Revenir en haut Aller en bas
easy82
Général d'Armée
Général d'Armée
avatar

Nombre de messages : 1698
Age : 20
Localisation : 82
Thème de collection : US WWII / Français de 1945 à 1962
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   Dim 26 Mar 2017 - 0:19

Bonsoir,

Merci d'avoir partagé cette histoire !

Connaissant Bergerac, je n'avais pourtant jamais entendu parler de la manufacture d'armes qui s'y étais tenu

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Jvendee
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 60
Localisation : Yvelines, Vendée, Charente-Maritime
Thème de collection : Réglementaires silex
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   Dim 2 Avr 2017 - 20:04

Bonjour,

Très intéressante cette histoire !

Cela m'évoque également celle de Moulins (Allier), créée par décret du 17 juillet 1792, établie le 1er septembre 1793. Elle cessa ses fabrications le 14 novembre 1798 (cf articles de +J.M. LECHEVIN publiés dans le Bulletin de la Société Boubonnaises des Etudes Locales N° 287, 288 et 290).

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3760
Localisation : Pays du Sultan juste
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   Dim 2 Avr 2017 - 20:20

Bonsoir,

Jolie platine !
Je n'en avais jamais vu de cette manufacture !
Jvendée, tu as ces articles du Bulletin de la Société Boubonnaises ? Si l'étude est assez complète il faudra que les recherche, cette manufacture n'était pas loin de chez moi.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Jvendee
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 294
Age : 60
Localisation : Yvelines, Vendée, Charente-Maritime
Thème de collection : Réglementaires silex
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   Dim 2 Avr 2017 - 20:47

J'ai trouvé ces bulletins à la BNF et l'étude est conséquente (environ 50 pages).

Je pense que tu pourras plus facilement les consulter aux archives départementales de l'Allier, voire à la médiathèque Moulins.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manufacture d'armes de Bergerac.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manufacture d'armes de Bergerac.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1/2 sol 1769 D
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» [personnage] Cyrano de Bergerac
» guerriers / élus, armes, équipements.
» la Version Original de cyrano de bergerac edmond rostand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'histoire et les guerres anciennes :: De l'antiquité à la révolution :: Armes-
Sauter vers: