le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La prochaine bourse Passion Militaria aura lieu du 25/08 (20h00) au 03/09 (22h00)

Fouillez vos cartons et n'hésitez pas à proposer des prix sympa!



Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Dim 26 Fév 2017 - 8:49

Bonjour à tous,

Nous avons eu plusieurs fois l'occasion sur ce forum de parler de ce sabre au marquage insolite vendu sur naturabuy:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le marquage était "G.I. Frs" d'un côté et "E.N°.129." de l'autre côté, ce qui avait donné comme interprétation: "Garde Impériale, Fusiliers, 5e compagnie, arme n° 129".
Certains avaient émis des doutes car le vendeur était connu pour quelques bidouilles visiblement. Personnellement j'ai toujours cru ce marquage authentique et j'en ai enfin peut-être la preuve. J'ai trouvé aujourd'hui, dans une caisse pleine de briquets, un sabre qui a bien souffert mais avec le même système de matriculation, pour une autre compagnie !
D'un côté toujours "G.I. Frs" et de l'autre "B.N°.165" ce qui pourrait donner "Garde Impériale, Fusiliers, 2e compagnie, arme n° 165".
On remarquera que ces deux sabres sortent de la Manufacture de Versailles et peut-être à la même époque puisqu'ils portent tous les deux le poinçon de Cazamajou, réviseur de 1803 à août 1806 puis de janvier 1809 à septembre 1811. Mon sabre comporte deux autres poinçons pour l'instant illisibles.
Certes le marquage n'est pas celui des Grenadiers de la Vieille Garde, il n'utilise pas non plus le même jeu d'outils (notamment les points en 0 ou le N inversé), il se répand sur les deux côtés de l'arme... Mais au final le principe semble être le même: dénomination de l'unité / compagnie / numéro d'arme.
Un régiment de Fusiliers fut créé en septembre 1806. En décembre ce régiment devient 1er Fusiliers de la Garde et les Vélites deviennent 2e Fusiliers de la Garde. En 1809 le 1er Fusiliers prend officiellement le nom de Fusiliers Chasseurs et le 2e Fusiliers le nom de Fusiliers Grenadiers. On peut envisager que les Fusiliers-Grenadiers de la Garde, anciens Vélites des Grenadiers de la Garde, aient perpétué dans leur unité le principe de l’immatriculation des armes. Il peut aussi s'agir de marquage effectué entre septembre et décembre 1806 quand il n'y avait qu'un régiment de Fusiliers, là encore encore la pratique des Grenadiers de la Vieille Garde aurait pu passer par les cadres qui viennent des Vélites (des Chasseurs et des Grenadiers).
Bon, pour l'instant aucune source écrite ne vient confirmer ça. J'ai eu l'occasion de le mettre entre les mains de Malvaux qui n'en sait pas plus mais pour qui une attribution à la Garde Impériale n'est pas improbable.











Soldats du Régiment de Fusiliers de la Garde Impériale, devenu 1er Régiment de Fusiliers puis Fusiliers-Chasseurs.

Bien cordialement.


Dernière édition par Cathelineau le Mar 14 Mar 2017 - 13:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rednax
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 29
Localisation : Ile de France
Thème de collection : 1er Empire
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Dim 26 Fév 2017 - 9:05

Excellente trouvaille !

Le briquet est désormais tien ou tu as juste pris des photos?
La lame semble avoir été retaillée et sûrement bien raccourcie non?

Bel apport à ce sujet du matricule des unités de la garde en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Dim 26 Fév 2017 - 9:35

La lame été un peu raccourcie (58,2mm), fut une peu trop aiguisée, est tordue par le bout et à des entailles... Ajoutez à cela la branche de garde fendue et vous l'exemple type du briquet voué à rester invendu au fond de sa caisse s'il n'a pas un marquage bien particulier...
Le vendeur ne s'intéressant pas aux marquages et étant conscient du mauvais état de la plupart de ses sabres les vendaient "pour la poignée" et donc "au prix de la poignée"...

Donc je l'ai pris !

Après un bon nettoyage et un peu de polissage la lame devrait revenir un peu. Au pire je pourrai cacher la misère si je lui trouve un fourreau. Son intéret c'est vraiment le marquage de la croisière, pas la lame qui à l'air d'être bien marqué "Manufacture Imp [de Klingenthal ?]", mais pour l'instant c'est trop encrassé.



Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
CAVE CANEM
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 663
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes du XVIIIè siècle
Date d'inscription : 16/12/2013

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 27 Fév 2017 - 2:21

Bonjour,
intéressant marquage, Garde Impériale en 1806 quand il n'y avait qu'un seul régiment de fusiliers pourrait-être une bonne identification

Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 27 Fév 2017 - 3:20

Bonjour,

Merci pour cet avis. Wink

Qui plus est, ça pourrait correspondre chronologiquement avec les poinçons.
Cazamajou finit sa première période à Versailles en aout 1806 (il reviendra en 1809), il est donc possible que les armes qu'il a contrôlées aient servi à équiper ce nouveau régiment de la Garde formé dans la foulée en septembre 1806. Le gros des hommes qui formèrent ce régiment sont des conscrits (pris sur ceux destinés à la cavalerie, pour la taille) et des hommes des compagnies de réserve départementale (pour leur formation préalable, mais avec aussi un critère de taille). Les hommes arrivèrent à partir du 21 septembre et en moins de trois mois l'unité est opérationnelle et part faire la campagne de 1807 en Allemagne.

Amicalement.


Dernière édition par Cathelineau le Mar 28 Fév 2017 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 756
Age : 61
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mer 1 Mar 2017 - 13:45

L'interprétation des marquages me semble judicieuse et logique. Belle pièce !
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Jeu 2 Mar 2017 - 2:41

Merci pour cette avis qui confirme notre interprétation des marquages.

Pour moi reste tout de même deux possibilités:

* Régiment de Fusiliers de la Garde  (septembre 1806) / devenu 1er Régiment de Fusiliers de la Garde (décembre 1806) / devenu Fusiliers-Chasseurs de la Garde (1809).

Cette unité dépendait administrativement des Chasseurs à pied de la Vieille Garde.
Ses cadres venaient à l'origine des Vélites Chasseurs et des Vélites Grenadiers.
Deux éléments qui soutiennent cette hypothèse:
- Le marquage "Frs" sans numéro peut correspondre à une époque où il n'y avait qu'un régiment de Fusiliers de la Garde (Septembre / Décembre 1806).
- La mode du marquage sur la croisière peut venir des Vélites Grenadiers, qui jusque là étaient avec les Grenadiers à pied de la Vieille Garde qui eux aussi régimentent leurs armes.

* 2e Régiment de Fusiliers de la Garde (décembre 1806) / devenu Fusiliers-Grenadiers de la Garde (1809)
Trois éléments qui soutiennent cette hypothèse:
- Ils dépendent administrativement des Grenadiers à pied de la Vieille Garde, les seuls connus à ce jour à régimenter leurs armes.
- Le 1er Régiment de Grenadiers à pied de la Vieille Garde n'indiquait pas non plus le numéro du régiment alors qu'il y a bien eu jusqu'à 4 régiments de Grenadiers de la Garde.
- S'il est admis que seuls les Grenadiers régimentent leurs armes alors il est inutile de préciser le numéro du régiment car il n'y a qu'un régiment de Fusiliers rattaché aux Grenadiers. Et pas non plus de "Frs Gr" car l'appellation n'est officielle qu'à partir de 1809.

Pour rappel, le marquage d'un briquet An XI attribué aux Grenadiers à pied de la Vieille Garde:

Chez les Grenadiers à pied on ne connait que la compagnie M qui fut équipée d'An XI, certainement pendant la Première Restauration ou les Cent Jours selon Bellan-Payrault.
Mis à part le N qui chez les Fusiliers est dans le bon sens (ils ont retenu la leçon de l'effet miroir...  Laughing  ) les autres lettres sont faites avec un jeux d'outils très similaire: regardez le G ou le 5. Le I en chiffre romain se retrouve aussi identique sur les sabres de Grenadiers. On remarque également la même façon de séparer les informations par un simple point (ce qui n'était pas le cas sur cet énigmatique briquet régimenté: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) et d'avoir un gros O pour le N°. La même façon également de signaler l'unité par la première lettre puis l'abréviation plus haut.  

L'avis des dix-neuvièmistes du forum m'intéresse.
Amicalement.


Dernière édition par Cathelineau le Ven 3 Mar 2017 - 2:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
curly red ryder
Maréchal
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 2455
Localisation : Bourgogne
Thème de collection : baïonnettes
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Jeu 2 Mar 2017 - 2:57

Bonjour Cathelineau,

Pourquoi ce N inversé???

J'ai la même chose sur un poinçon de sabre-glaive 1831.

Ne serait-ce pas plutôt une erreur du graveur du poinçon qu'une spécificité régimentaire??

C'est l'armurier du corps qui marque les armes et il le fait avec l'outil qu'on lui a livré et tant qu'il n'est pas usé, il l'utilise! Je doute qu'il le retourne parce que la lettre est mal gravée!
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Jeu 2 Mar 2017 - 3:44

Bonjour Curly,

Le N est inversé sur toutes les croisières régimentées des sabres des Grenadiers à pied de la Garde. C'est systématique. Ce n'est pas une question de retourner le poinçon (ça ne marche pas), c'est le poinçon qui est fait à l'envers je pense.
Il serait intéressant de trouver un sabre de la compagnie N pour voir si le même outil est utilisé, mais normalement oui.
Par contre sur les fusils des Grenadiers de la Garde le N est bien à l'endroit !

Il s'agit dont d'un poinçon mal fait utilisé par l'armurier chargé de marquer les sabres, et qui n'était pas forcément le même que celui chargé de marquer les fusils.

Sur les deux sabres connus que l'on attribue aux Fusiliers de la Garde, le N est naturellement dans le bon sens. Donc ils ont repris le principe des Grenadier de la Vieille Garde, avec des outils similaires (même graphie) mais pas le même jeu d'outils.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 6 Mar 2017 - 13:48

Cathelineau a écrit:

On remarquera que ces deux sabres sortent de la Manufacture de Versailles et peut-être à la même époque puisqu'ils portent tous les deux le poinçon de Cazamajou, réviseur de 1803 à août 1806 puis de janvier 1809 à septembre 1811. Mon sabre comporte deux autres poinçons pour l'instant illisibles.

Après nettoyage, le sabre comporte trois poinçons:
- le poinçon de Nicolas Boutet, directeur artiste de la manufacture. Le cartouche NB n'est pas bien daté, mais avant 1804 et à la fin de l'Empire Boutet avait un cartouche avec son nom en entier.
- le poinçon de Jean Cazamajou, réviseur de 1803 à août 1806, puis de de janvier 1809 à septembre 1811.
- Le poinçon d'Antoine Chapelle, directeur de février 1805 à juillet 1809.

Ce qui nous donne deux fourchettes chronologiques possibles pour ce sabre: entre février 1805 et août 1806, ou entre janvier 1809 et juillet de la même année.

Il semble plus logique, si l'arme fut marquée lors de la création de l'unité, que ce soit la première fourchette chronologique. Mais il est aussi possible qu'un sabre ait été refrappé en 1809 pour remplacer un sabre perdu ou détérioré (les Fusiliers de la Garde furent de toutes les campagnes, et contrairement à la Vieille Garde ils n'étaient pas tenus en réserve).

Plus j'y réfléchis et plus je me dis que ce type de marquage doit venir du 2e Régiment de Fusiliers, devenu Fusilier-Grenadiers. Le rattachement administratif au 1er Régiment de Grenadiers à pied de la Vieille Garde, le seul connu dans l'infanterie napoléonienne à régimenter ses armes, me semble un élément majeur.


Fusilier-Grenadier en 1807, d'après Pétard. Par la suite ils adoptèrent la dragonne aux mêmes couleurs que les Grenadiers de la Vieille Garde, un long plumet rouge, des épaulettes rouges à franges...

Amicalement.


Dernière édition par Cathelineau le Lun 6 Mar 2017 - 14:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 756
Age : 61
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 6 Mar 2017 - 13:58

Voici un bien sympathique jeu de piste, j'adore, merci du partage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rednax
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 29
Localisation : Ile de France
Thème de collection : 1er Empire
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 6 Mar 2017 - 14:21

Pour ma part, je penche plutôt pour une fabrication à la création du régiment (fin 1805) pour équiper les fusiliers chasseurs.

Pourquoi?

-le marquage ne comporte que "Frs" pour fusiliers: à l'origine il ne devait y avoir qu'un seul régiment de fusiliers donc pas de numéro devant "Frs",
-le 1er fusilier, rattaché aux chasseurs, comporte des cadres des chasseurs et des grenadiers. Il n'est donc pas impossible que les marquages régimentaires aient été transmis par les cadres des grenadiers,
-le poinçon "NB" de Boutet dans le format de ton briquet est aussi celui de mon briquet vieille garde qui date de vers 1805.

Tu as pu nettoyer le dos de la lame ?
J'ai peut-être un fourreau pour toi ! on en discute par mail !
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 6 Mar 2017 - 14:42

Merci à vous pour votre intéret !

Oui, tes arguments pour les Fusiliers-Chasseurs tiennent aussi la route, mais ils n'excluent pas l'hypothèse des Fusiliers-Grenadiers car si les Fusiliers-Grenadiers étaient les seuls fusiliers à régimenter leurs armes (hypothèse) ils n'avaient pas besoin de préciser le numéro du régiment. C'est d'ailleurs exactement ce que faisait le 1er Régiment de Grenadier à pied qui n'a jamais mentionné son numéro de régiment et marquait simplement "Gr" alors qu'il y avait jusqu'à 4 régiments de Grenadiers dans la Garde !

Je rappelle les élément pour l'une et l'autre unité:


* Régiment de Fusiliers de la Garde  (septembre 1806) / devenu 1er Régiment de Fusiliers de la Garde (décembre 1806) / devenu Fusiliers-Chasseurs de la Garde (1809).
Cette unité dépendait administrativement des Chasseurs à pied de la Vieille Garde.
Ses cadres venaient à l'origine des Vélites Chasseurs et des Vélites Grenadiers.
Deux éléments qui soutiennent cette hypothèse:
- Le marquage "Frs" sans numéro peut correspondre à une époque où il n'y avait qu'un régiment de Fusiliers de la Garde (Septembre / Décembre 1806).
- La mode du marquage sur la croisière peut venir des Vélites Grenadiers, qui jusque là étaient avec les Grenadiers à pied de la Vieille Garde qui eux aussi régimentent leurs armes.

* 2e Régiment de Fusiliers de la Garde (décembre 1806) / devenu Fusiliers-Grenadiers de la Garde (1809)
Trois éléments qui soutiennent cette hypothèse:
- Ils dépendent administrativement des Grenadiers à pied de la Vieille Garde, les seuls connus à ce jour à régimenter leurs armes.
- Le 1er Régiment de Grenadiers à pied de la Vieille Garde n'indiquait pas non plus le numéro du régiment alors qu'il y a bien eu jusqu'à 4 régiments de Grenadiers de la Garde.
- S'il est admis que seuls les Grenadiers régimentent leurs armes alors il est inutile de préciser le numéro du régiment car il n'y a qu'un régiment de Fusiliers rattaché aux Grenadiers. Et pas non plus de "Frs Gr" car l'appellation n'est officielle qu'à partir de 1809.

Pour moi rien ne semble exclure l'un ou l'autre.
Si à mes yeux la balance penche un peu plus pour les Fusiliers-Grenadiers c'est essentiellement par rapport au rattachement administratif.

Je penche aussi pour la datation 1806, mais elle n'apporte rien sur l’identification de l'une ou l'autre unité. Les deux sont crées dans la foulée à deux mois d'écart, ils peuvent être équipés de sabres sortis plus ou moins en même temps de la manufacture.

J'ai nettoyé le dos de la lame oui, mais il est effacé après le K de Klingenthal. Il est bien marqué de la Manufacture impériale en tout cas.

PS. Super pour le fourreau, on en parle. Wink
Revenir en haut Aller en bas
mc
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 2664
Localisation : Bretagne
Thème de collection : Armes blanches et décorations allemandes
Date d'inscription : 11/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 6 Mar 2017 - 14:49

Bonjour Cathelineau,

Une acquisition chargée d'histoire et une recherche passionnante, bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 7 Mar 2017 - 1:39

Bonjour,

Merci MC !

On a toujours tendance à penser la Garde à travers ses trois grandes catégories (dont la dénomination est tardive dans l’Empire) : Vieille, Moyenne et Jeune Gardes. Mais il est important aussi de la penser de façon transversale, avec deux pôles (Grenadiers et Chasseurs à pied de la Vieille Garde) ayant chacun un chapelet d’unités affiliées d’une importance honorifique décroissante. Par exemple : Grenadiers / Fusiliers Grenadiers / Tirailleurs Grenadiers / Conscrits Grenadiers. D’une unité à l’autre il n’y a pas seulement une filiation au niveau du nom, il y a une filiation uniformologique, une dépendance administrative, une dépendance de commandement et de véritables passerelles : les hommes peuvent passer au cran au dessus s’ils ont fait leurs preuves, ou aller encadrer le cran en dessous.
De façon symétrique, les Chasseurs ont le même chapelet d’unités qui dépendent plus ou moins d’eux.
Donc il peut paraitre logique que les unités affiliées au 1er Grenadiers en aient adopté en partie les us et coutumes.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 7 Mar 2017 - 7:41

Sabre nettoyé, lame détordue et qui ne bas plus la breloque.

Revenir en haut Aller en bas
Crabro0
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Rhone-Alpes
Thème de collection : Sabre
Date d'inscription : 06/12/2014

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 7 Mar 2017 - 9:53

Bonsoir Cathelineau, (et les autres bien sûr !)

C'est toujours avec plaisirs que je suis vos échanges. J'ai une question simple : quelles étaient les différences et/ou quelles étaient les fonctions de chaque unité de " Grenadiers / Fusiliers Grenadiers / Tirailleurs Grenadiers / Conscrits Grenadiers" ? que vous citez dans un message précédent. J'avoue ne pas saisir les subtilités !!!

Par avance, merci

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 7 Mar 2017 - 10:42

Bonsoir et merci,

L'organisation de la Garde Impériale est très complexe, je vais simplifier un peu pour te donner une idée.

Les Grenadiers à pied font partie selon les régiments de la Vieille Garde ou de la Moyenne Garde. Ils sont plus payés. Ils sont théoriquement composés de vétérans, de soldats que l'on juge être l'élite de l'armée. Napoléon les utilise pour la défense de son état major et théoriquement comme ultime recours pour faire changer le cours d'une bataille. C'est une réserve. Dans les faits, en dehors des moments où l'état major était en danger (comme à Eylau), ils ne furent jamais envoyés au feu jusqu'à la campagne de Russie. Après, quand la situation est devenue critique (1813, 1814 et pendant les Cent Jours) Napoléon les a beaucoup plus utilisés au combat.


Les Fusiliers Grenadiers font partie de la Moyenne Garde. Ils sont payés comme la Ligne, puis un peu plus. Ce sont des hommes triés selon des critères de taille, de compétence (maitrise de la lecture, de l'écriture...) et encadrés à l'origine par des Vélites formés dans la Vieille Garde. L'idée de Napoléon est d'avoir des soldats en bonne condition, bien formés, motivés (car honorés d'être dans la Garde) et utilisables au feu. D'ailleurs les Fusiliers Grenadiers n'étaient pas tenus en réserve, ils donnèrent vaillamment comme n'importe quelle unité de la Ligne. C'est peut être la meilleure unité de l'infanterie de la Garde parmi celles qui sont vraiment utilisées couramment à partir de 1807. Une fois devenus eux-même des vétérans reconnus, ils pouvaient parfois intégrer les Grenadiers de la Vieille Garde. C'est donc aussi un vivier d'hommes dans lequel Napoléon peut piocher pour maintenir les effectifs de sa Vieille Garde.


Les Conscrits Grenadiers (ce nom est une aberration...) font partie de la Jeune Garde. Ce sont des conscrits choisis pour leur conditions physiques et qui sont encadrés par des hommes de la Moyenne Garde. Ils sont payés comme la Ligne, font le même service, doivent juste avoir la motivation supplémentaire d'être dans la Garde et ont la possibilité de passer dans les Fusiliers Grenadiers s'ils font leurs preuves.

Idem pour les Tirailleurs Grenadiers. En fait les Conscrits devinrent eux aussi Tirailleurs, le terme de conscrit étant un peu trop péjoratif.


Le but de la Moyenne Garde était vraiment d'avoir une force efficace que l'on puisse envoyer au feu alors qu'on économisait la Vieille Garde. Le but de la Jeune Garde fut de créer une école du soldat, de motiver les soldats en les honorant (appartenance à la Garde) sans qu'ils ne reviennent trop cher (coût de la Ligne) et d'inciter les enrôlement volontaires (ce qui ne fut pas un succès). Finalement les unités de la Jeune Garde ne se différenciaient quasiment pas des unités de la Ligne.
Les Fusiliers étaient un vivier d'hommes qui pouvaient renflouer les rangs de la Vieille Garde; la Jeune Garde était un vivier d'hommes pour renflouer les rangs des Fusiliers.

L'autre structure importante serait les Vélites: des fils de bourgeois dont la famille paye une partie de l'équipement et de la solde pour qu'ils soient dans la Garde. Le but était d'avoir le prestige, d'être un peu protégé (ce qui fut très discutable) et surtout d'avoir de l'avancement rapide. Beaucoup devinrent lieutenant dans une unité de la Ligne.
Car tout homme de la Vieille et Moyenne Garde et supérieur à un homme de la Ligne de grade équivalent. S'il retourne dans la Ligne c'est donc avec un grade supérieur !



Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Crabro0
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 319
Localisation : Rhone-Alpes
Thème de collection : Sabre
Date d'inscription : 06/12/2014

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 7 Mar 2017 - 11:41

Bonsoir,

Très bonne explication : claire et précise ! Encore merci !

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Jeu 9 Mar 2017 - 2:56

Bonjour,

Merci Crabo !

L'occasion se présente de faire quelques photos à la lumière du jour des poinçons et marquages nettoyés.

Le sabre en lui-même:










Les marquages de croisière:





Nicolas Boutet et Antoine Chapelle:



Jean Cazamajou:



Un petit 2 sur la calotte, c'est assez courant de voir un chiffre sur les calottes de Versailles (j'ai noté des 0, ici 2, 6...). Peut-être un marquage en lien avec l'ouvrier chargé des rivures ?


Manufacture impériale:


Deux traces qui pourraient être des restes de poinçons de Klingenthal, mais là ça devient hasardeux:


Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Djodje
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 569
Age : 63
Localisation : Entre Menton et Beaulieu
Thème de collection : Sabres us / guerre de secession
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Jeu 9 Mar 2017 - 4:12

Bonjour
Merci pour le partage
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Jeu 9 Mar 2017 - 23:15

Bonjour et merci,

Voici un Fusilier-Grenadier représenté dans le manuscrit d'Otto de Bade, datable vers 1807 / 1808:




Et re-voici un Fusilier-Grenadier représenté par Martinet (qui parait-il travaillait sur modèle) semble-t-il vers 1813 / 1814:



Entre leur création et la fin de l'Empire, les Fusiliers-Grenadiers se sont équipés de grands plumets, d'épaulettes à franges rouges et de dragonnes aux couleurs des Grenadiers à pied de la Vieille Garde (mais pas forcément en cuir, il semblerait que ce soit une particularité de la Vieille Garde, mais on manque de sources sur le sujet). Je n'ai pas trouvé de trace de cravate.

Si vous connaissez d'autres représentations d'époque d'hommes de cette unité, je suis preneur !

Car pour l'instant pour le dragonnes et d'éventuelles cravates on reste tributaire d'une seule source, ce qui n'est jamais une bonne chose.

On remarque aussi qu'un des artistes représente un sabre An XI (ou IX on ne voit pas...) et l'autre une sorte de 1767, à moins qu'il ne soit mal représenté. Mais il est tout à fait possible au fil des campagnes que ces hommes ce soit rééquipés avec ce qu'ils avaient sous la main et que comme dans le reste de la Grande Armée plusieurs modèles de briquets se soient côtoyés.  

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 4 Avr 2017 - 4:37

Bonjour,

Comptant dans leurs rangs pas mal d'ex-Vélites puis d'hommes de la Jeune Garde promus et maitrisant l'écrit, les Fusiliers-Grenadiers nous ont laissés divers écrits et mémoires dont je conseille les deux plus célèbres:



Les Fusiliers-Grenadiers (Moyenne Garde) imitèrent toujours les Grenadiers à pied de la Vieille Garde: adoption des épaulettes à franges, adoption de la dragonne rouge et blanche et même jusqu'au port non réglementaire du bonnet à poils par des cadres qui obligea Napoléon a intervenir lui-même. Ce qui me laisse penser qu'il y a de fortes chances que ce soit eux qui aient copié également la façon de marquer le matériel. Mais dans l'absolu, ce sabre peut être aussi bien attribué aux Fusiliers-Grenadiers qu'aux Fusiliers-Chasseurs que beaucoup de sources d'époques ne distinguent même pas, parlant de façon générique des "Fusiliers de la Garde"...
Voici donc le sabre restauré avec la dragonne attestée à partir de 1810 et la cravate (réalisée avec des techniques anciennes, teinture végétale à la racine de garance) qui me semble fort probable pour cette unité:



« Jamais on ne vit brigades mieux organisées ; nous étions tous jeunes dans la force de l’âge, ayant de l’instruction, toujours gais et chantants,
bien commandés par des officiers d’expérience qui sortaient de la Vieille Garde »

Fusilier-Grenadier Scheltens

EYLAU - HEILSBERG - FRIEDLAND - MADRID - ESSLING - WAGRAM - MOSKOWA - KRASNOIE - LUTZEN -
BAUTZEN - DRESDE - LEIPZIG - HANAU -BAR SUR AUBE - MONTMIRAIL - MEAUX - FERE CHAMPENOISE - PARIS

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Djodje
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 569
Age : 63
Localisation : Entre Menton et Beaulieu
Thème de collection : Sabres us / guerre de secession
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 4 Avr 2017 - 4:47

Bonjour
Y'a plus qu'à trouver ces ouvrages qui me paraissent fort intéressant. Merci pour ce conseil avisé
Revenir en haut Aller en bas
nansouty
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 756
Age : 61
Localisation : Tasmanie orientale
Thème de collection : premier empire
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 4 Avr 2017 - 5:12

merci Cathelineau, je ne connaissais pas le second ouvrage Cool
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 4 Avr 2017 - 5:14

Le second est beaucoup plus succinct et lapidaire, mais il permet de compléter l'histoire des Fusiliers-Grenadiers en évoquant des campagnes que le sergent Bourgogne ne traite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Lostinadaydream
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 719
Localisation : France
Thème de collection : Du XVI au XX
Date d'inscription : 16/06/2015

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 4 Avr 2017 - 10:31

Très captivante enquête Wink

Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Mar 25 Avr 2017 - 6:17

Bonjour,

Nouvelle étape dans la restauration avec l'acquisition d'un fourreau pour ce sabre de Fusilier de la Garde qui retrouve encore un peu plus son allure d'antan !



Merci à qui de droit pour cette transaction.  Wink

Pour la semaine prochaine je ferai peut-être une photo avec en duo sabre Vieille Garde et sabre Moyenne Garde.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Cathelineau
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !
avatar

Nombre de messages : 3036
Localisation : France
Thème de collection : Long XIXe siècle
Date d'inscription : 16/07/2012

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 1 Mai 2017 - 13:35

Cathelineau a écrit:

Pour la semaine prochaine je ferai peut-être une photo avec en duo sabre Vieille Garde et sabre Moyenne Garde.



Revenir en haut Aller en bas
Rednax
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 29
Localisation : Ile de France
Thème de collection : 1er Empire
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    Lun 1 Mai 2017 - 13:54

Un très beau fourreau ! Cool

Sympa ta dernière photo !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabre briquet de Fusilier de la Garde Impériale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ma garde impériale
» Black Legion VS Garde Impériale en 3000pts
» [LYON] 30/07/10 - Space Marines vs Garde Impériale - 2000pts
» Garde Impériale avec CdS alliés [1500pts]
» RAPPORT DE BATAILLE Thousand Sons VS Garde Impériale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: Les guerres anciennes :: Les guerres des périodes Napoléoniennes et de la 3ème République :: Armes blanches-
Sauter vers: