le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 La bataille de Berlin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: La bataille de Berlin.   Sam 13 Aoû 2016 - 4:05

Bonjour,

Je viens d'arriver chez vous... Par pur hasard. En effectuant des recherches pour mon roman.

Celui-ci est pratiquement terminé. Il ne me reste qu'un gros chapitre à traiter, sur la bataille de Berlin. Peut-être pouvez-vous m'aider ?

J'ai évidemment des sources sur la question. La principale étant "La chute de Berlin", d'Anthony Beevor. Ouvrage d'une rare qualité. Mais quand on écrit un roman, on a besoin de se représenter les choses concrètement et parfois on bute sur des questions d'ordre pratique, sur des détails, même. Alors certaines choses me chiffonnent. Je me retrouve successivement avec des questions parfois bien circonscrites, ne trouvant pas de réponse.

Je précise tout d'abord que mes personnages font partie du S.D., le redoutable service de renseignement créé par Heydrich. En fait, la première partie du roman traite longuement de l'engagement de la jeunesse, de la propagande orchestrée par Baldur von Schirach, etc. Mon personnage principal et narrateur, Wolfgang, va s'engager, poussé par diverses influences. La première est son ami Franz, fanatique nationaliste et antisémite. Toute l'histoire du roman est la description de cette escalade d'engagement, Wolfgang se montrant incapable de prendre ses distances dans un premier temps, et suivant son ami jusque... en enfer. Plus précisément, en Pologne. Ils vont se retrouver mutés dans les unités Einsatzgruppen et commettre des massacres.

Wolfgang ne reprendra ses esprits que tardivement, après certains chocs psychologiques. Les tueries l'auront ébranlé, mais s'il change intérieurement, il est par contre incapable de faire autre chose que son ami. Il semble qu'il se considère comme inapte à tenir debout sans lui. Il ne peut se concevoir sans Franz, qui est son mentor, qui l'a sorti de son état initial d'enfant rêveur, l'a amené à autre chose (ils se sont connus à l'âge de 9 ans). Wolfgang est sous son emprise, il ne se sentira en décalage que sur le tard, après avoir participé à toutes sortes de compromissions morales en Pologne. Je posterai éventuellement un ou deux extraits, si ça peut intéresser quelqu'un.

A l'évidence, on ne peut raconter cette bataille comme le ferait Beevor, qui lui est historien et a accès à toutes sortes de sources. Wolfgang et son ami sont immergés dedans, ils n'ont pas accès à beaucoup d'informations. Et puis, le roman est un récit subjectif, focalisé sur ce que perçoit Wolfgang. N'importe comment, dans un roman on ne peut pas TOUT mettre ; ça n'est pas un inventaire. C'est plutôt une sorte de puzzle, avec des pièces manquantes et beaucoup de subjectivité.

La première question qui me vient est celle-ci :

Wolfgang et son ami sont donc membres de la SS, ils ont été évidemment affectés à la défense de Berlin. J'aimerais qu'ils se retrouvent dans ces unités chargées de liquider les gens qui cherchaient à se soustraire aux combats, ayant compris que la cause était perdue. Ceci bien sûr, pour souligner le caractère inhumain et jusqu'au boutiste du régime, qui n'hésita pas à sacrifier des milliers de personnes - dont des civils - au lieu d'abréger le conflit. Donc je me demande : qui dirigeait ces unités ? Qui recrutait pour ces unités ? Comment s'y retrouvait-on ?

Ceci bien sûr, si vous avez éventuellement la réponse, ou des éléments de réponses, des pistes, on ne sait jamais. A défaut, des idées pour que je puisse concrétiser ce projet, car infos ou pas, j'ai décidé que ce serait ça que j'écrirai. Je m'y tiendrai. Quitte à inventer ce que je ne trouverai pas - et je peux vous dire que je galère, et ne trouve pas, pour l'instant.

Autre question : si des SS se retrouvaient à Berlin à la veille de la bataille, où seraient-ils cantonnés ? Il me faut une caserne dans Berlin, et si possible le plus près du quartier des ministères. Et toutes informations sur comment ça se passait, voire photos des lieux, sont les bienvenues...

Bon, en fonction de vos réponses et de mes lectures, je suis certain qu'il y aura d'autres questions, car mon intention est bien de terminer ce roman et de l'écrire de la façon la plus convaincante qui soit. Pour l'instant, on va déjà commencer comme cela, si vous le voulez bien.

Merci de votre aide éventuelle,
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Sam 13 Aoû 2016 - 10:19

Salut,
Dans quels mois tu places le fin de ton roman?
Après le 25 avril 1945 et le encerclement de Berlin (et après l'ordre du 16 avril de défendre
les villes allemandes jusque a la dernière cartouche sous peine de mort)?
Sans avoir cherche je voulais faire remarquer que dans cette période Kaltenbrunner et son
SD ont déjà quitte Berlin pour se installer en Autriche.
Par contre il faut peut être chercher dans le personnel de l'école de la SD de Bernau(a 10 km de Berlin) concernant l'existence en avril 45,et le lieu de replie du personnel (enseignants,stagiaires).

Pour le logement des SS dans cette période c'est simple c'est ou sous la Reichskanzlei ou dans
les tunnels de la métro.

bmc


Dernière édition par bmc le Sam 13 Aoû 2016 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cernunmos
Animateur
Animateur


Nombre de messages : 1975
Localisation : Allemagne
Thème de collection : militaria
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Sam 13 Aoû 2016 - 10:25

Bonjour,

les questions sont assez techniques, à titre perso je n'ai pas de réponses, sachant qu'à cette époque ce devait être un joli bololo.

Oui, il y avait des ss, notamment des Français.

Le film la chute peut donner des indications, il parait être bien fait.


@+
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Sam 13 Aoû 2016 - 11:27

re,
C'est un membre du SD,(officier je suppose),et ces gars en principe intelligentes et instruits
je ne vois pas partir avec une corde sur l'épaule a la chase aux défaitistes.

Je vois bien comme membre d'un "Fliegendes Standgericht",cour de justice mobile.
Crée après un ordre de ministre d'justice le 13.2.45.
C'est le "Reichsverteidigungskommissar" d'une région (le Gauleiter) qui nommé:
-un juge militaire(a défaut un officier minimum capitaine de la Wh,SS ou Police)
-un cadre de la NSDAP
-un officier
-un accusateur
Comme sentence il a que la mort ou l'acquittement.
La sentence de mort est applique tout suite.
A Berlin,ou les fliegende Standgericht exercent du février au avril 45,c'est la Wehrmacht
du Ersatz und Ausbildungs Regiment 523 de Spandau qui fournis les pelotons d'exécution.
Les exécutions ont lieu sur le champ de tir de la Kaserne Ruhleben ou sur le "Neue Stand"
(nouveau champ de tir) de Spandau.
Pour les deux mois d'existence a Berlin,200 exécutions sont documentes,(mais il va avoir
plus).

A compter du 9 mars 45,il a une chose plus obscur,le "fliegende Standgericht des Fuehrers"
crée par Hitler et suivent ces directives avec le but de éliminer tous les défaitistes dans la Wehrmacht
et SS sans distinction de grade.On sait seulement que l'officier le plus ancien est le patron
de la "cour" qui seul juge et condamne sans possibilité de grâce.

bmc
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Sam 13 Aoû 2016 - 16:18

re,
dans le contexte:
http://www.passionmilitaria.com/t50733-comment-devenir-officier-du-sicherheitsdienstsd-de-la-ss

Les unités de la SS en Berlin 45 :
Division Nordland (danois,suédois,finlandais)
un bataillon de la Charlemagne (français)
un bataillon des 15°Waffen Freiwillen Grenadier Division (lettons)
le bataillon de garde de la Leibstandarte (renforce par les SS des administrations, emploie dans
la groupe de combat Mohnke ensuit groupe de combat Anhalt).
et peut être la "Ezquema" (espagnols dans la SS issues de la légion Azul),mais leur présence n'est
pas sure.

Pour un "SD" qui est reste a Berlin,il est plus probable que il travaille dans les cours de justice mobiles.
Dans cet contexte il faut faire remarquer l'ordre de Bormann du 9 mars 1945.Il stipule que chaque
militaire allemand qui a perdue la liaison avec sa unité est a traiter en criminel.

Une dernière chose.Il avait aussi les "Greifkommandos",groupes des hommes (SS,SA,Partie,etc.) qui
se forment ad hoc et chassent et tuent les défaitistes sur leur propre initiative(Dans le film "La Chute"
c'est plutôt ça.)

bmc
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 8:54

Hello,

Oui, ce sont plutôt des unités de ce genre, "à l'arrache", que j'imagine. Je sais que ça a existé - mais aucun des historiens avec qui je suis en contact n'a d'infos sur cet aspect du conflit - et j'ai vu ça au passage dans le film de Hischbiegel, sauf que ça ne m'a appris qu'un élément concret : le brassard "Streife" qui veut dire "patrouille".

Pour ce qui est de la face officielle, je ne sais pas très bien - et là encore, les historiens n'ont pas pu me dire - ce que feraient des gens du SD dans Berlin assiégé. Officieusement, oui, j'imagine bien le Franz en train de dégommer à tout va. Et Wolfgang qui suit, de plus en plus horrifié mais incapable de dire stop.

Pour ce qui est de comment ils sont devenus membres du SD, j'ai déjà largement fourni la réponse, je me suis fait aider et on m'a donné un parcours cohérent. C'est pour ça que je les ai fait passer par la Schutzpolizei d'abord, puis la SS, et au moment de l'invasion de la Pologne ils sont versés au SD. De ce côté-là je suis paré, et puis ça se situe assez loin en arrière maintenant, j'ai traité d'autres sujets depuis : le ghetto de Varsovie, son soulèvement, puis l'insurrection de la ville, etc.

Ah oui, dernière précision : malgré leurs rêves de gloire, ils n'ont pas été officiers. Ils ont tous deux le grade d'Unterscharführer.

Merci... A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 9:01

Oui, en relisant, je repense à mon idée qu'ils aient pu atterrir, par manque de place, dans des tentes installées sur le terrain de la caserne SS de la Leibestandarte. Je me dis que si ça n'est pas avéré, c'est du moins plausible, envisageable. Enfin, je suppose. N'importe comment, ils ne vont y faire qu'une apparition, et après ça va se mettre à tellement chauffer qu'ils seront dans les rues, constamment.

Concernant le SD, il n'y a pas que Kaltenbrunner. Eux, au départ, dépendaient du KdS Warshau, et comme tous se sont repliés devant l'avancée des Russes... On peut supposer que dans la pagaille ambiante, les différentes unités aient atterri à Berlin dans un premier temps, puis y soient restées pour protéger la ville. N'importe comment, comme Wolfgang était blessé et hospitalisé, on peut penser que Franz a tout fait pour rester dans les parages en attendant qu'il soit remis.

On se dépatouille comme on peut... Je suis conscient du fait que si pour ma première partie j'avais largement, très largement ce qu'il fallait pour savoir où j'allais, la seconde me pose bien plus de problèmes. La première partie, c'était la montée du nazisme, l'embrigadement de la jeunesse, c'était aussi l'adolescence de Wolfgang, la mise en place de ce processus d'emprise, et puis ensuite, les jeunesses Hitlériennes, l'entrée dans la police, dans la SS... Le roman fait pour l'instant un peu plus de 450 pages format A4, interligne 1. Quel engin... Je n'en voyais plus la fin, à un moment donné.
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 10:05

Salut,
Quand les héros sont les "isoles",car il na plus aucune administration de la SD a Berlin,ils
sont certainement incorpore avec les autres isoles des nombreuses administrations de la SS a Berlin dans le bataillon de garde de la Leibstandarte,pour former la groupe de combat Mohnke ou Anhalt.
Dans cet situation ils passent par l'unité de remplacement de la garde Leibstandarte a
Lichterfelde.Par contre ils ne dorment pas dans les tentes,car le quartier n'est presque
pas endommage et en absence du reste de la Leibstandarte il a la place.

http://www.passionmilitaria.com/t39368-quartier-de-la-leibstandarte-adolf-hitler-berlin-lichterfelde

De tout façon les derniers éléments de la Leibstandarte quittent Lichterfelde le 22 avril
1945 et ensuit cela sont les sous sols des bâtiments qui servent de logement.
(EX Charlemagne vers le 26.4.45 le PC est dans le Métro sortie Kaiserplatz,ensuit dans
le sous sol de la Opéra pour se retrouver le 2.5.45 dans le sous sol du bâtiment du
RSHA et a la fin de nouveau dans la Métro.)

On peut imaginer que Franz se présenter a Lichterfelde après le départ des derniers occupants.
Il forme alors avec quelque HJ,autre SS,etc. un "Greifkommando" et commence sa propre
guerre aux défaitistes.
Il fabriquent eux mémé le brassard "Streife",qui en soi veut rien dire,déjà pour se protéger
eux mémés pour pas être prise pour les déserteurs par les Feldgendarme ou Feldjaeger,qui
ne portent pas les brassards mais les plaques du col.
Et pourquoi pas il se installe dans le quartier SS abandonne?
Pour boucler le boucle,je vois bien proposer ces services ensuit aux russes(les américains
arrivent que en juillet et les français en aout a Berlin)

PS. Les membres de la SD en cas générale ne attendant pas que les villes sont directement exposé a l'ennemie.Un membre de ma famille éloigné était chef adjoint de la SD dans une grand ville de Rhénanie.Un bon moment avant que les allies arrivent sur le Rhin il reçu l'ordre de se replier vers la Bavière.

bmc
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 12:43

Ok, bien reçu. Je vais voir en ce sens.
D'après ce que j'ai glané à droite à gauche, ces kommandos d'exécutions sommaires étaient souvent constitués de SS et de Feldgendarmes. Ce terme, Greifkommando, quelle en est l'origine ? C'est la première fois que je le vois écrit...
Streife, pour ce que j'en sais, signifie "patrouille". Effectivement, ça veut tout et rien dire, ça reste assez vague.
Je parlerai aussi des Français de la division Charlemagne, qui se sont battus avec acharnement. Je m'arrangerai pour en dire quelques mots en passant, disons.
On peut effectivement imaginer que Franz et les autres membres du SD soient incorporés au bataillon Mohnke, tout en jouissant d'une relative autonomie puisque considérés comme l'aile "politique" de la SS. Non ?
Si je comprends bien, Licheterfelde est déserté ou quasiment ? Donc effectivement, si c'est le cas, ils peuvent s'installer dans la caserne. Je suppose qu'il y reste quand même une unité minima, de garde, pour surveiller les locaux, protéger le matériel, éviter le pillage, etc ?
Feldjaeger, ça aussi, première fois que je tombe dessus. A quoi cela correspond-il ?
Merci pour ces précisions. On y retourne...
Revenir en haut Aller en bas
g43
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 98
Localisation : nord
Thème de collection : 1873
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 13:14

Bonjour,

Il y a pas mal de livre sur la bataille de Berlin. Il est vrai que beevor anthony reste la référence.

D'autres livres restent intéressants, le heimdal sur Berlin par exemple.

Aussi Les différents livres écrits après guerre par des anciens combattants. Comme La bataille de Berlin de Saint paulien, le prix d'un serment, etc... Il y a de quoi faire et lire.

L'idéal est d'écrire un livre d'histoire romancé basé sur des histoires vraies. Ce qui évite de tout inventer.

G43
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 18:06

Oui, mais chez moi il s'agit d'une création originale. En même temps, je n'invente pas TOUT : par exemple, pour ma seconde partie, j'ai choisi une unité SS et je me suis basé sur ce que je savais d'elle. Après, il est clair que si je veux rester crédible, je ne veux pas pour autant me cantonner à ce qui est avéré - d'autant que certaines infos sont impossibles à trouver, en tous cas pas par moi et mes modestes moyens. Je veux juste que ce que j'écris soit compatible avec la réalité.


Dernière édition par ubik83 le Mar 16 Aoû 2016 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Dim 14 Aoû 2016 - 18:31

... D'après ce que je lis sur Otto Kumm, celui qui la dirigeait, "Après la chute de Vienne, la "LSSAH" a été sommé par le Haut Commandement de l'armée allemande du 20 avril au 2 mai, de faire mouvement de Zossen (près de Berlin) pour la zone de Mürwik (partie de Flensbourg en Allemagne du Nord, près du Danemark). Otto Kumm et la "LSSAH" se sont rendus lors des avancées des forces britanniques. Le reste de la LSSAH (composée du bataillon SS Leibstandarte affecté à la garde du Führer) a cessé ses jours dans Berlin. Il n'y aurait eu, donc, qu'une partie de la LSSAH à Berlin lors des affrontements...

Reste à savoir si c'est possible et compatible, que la Leibestandarte accueille des éléments du SD. Et puis, qui les commande, pour faire quoi ? C'est compliqué...
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 16 Aoû 2016 - 13:45

Hello, comment va ?

J'envisage de faire se croiser mes personnages avec des gens de Charlemagne, dans le sous-sol du RSHA. Qui peut me dire où se trouvait ce bâtiment, et éventuellement, à quoi il ressemblait ? Merci...
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 16 Aoû 2016 - 14:03

... J'ai trouvé la réponse. En fait, il se situait lui aussi au 15 prinz-Albrecht Strasse. Parfait, on peut continuer...
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 16 Aoû 2016 - 17:55

re,
Je avais déjà dit,la seul unité "allemande" SS a Berin, était le bataillon de la garde de la Leibstandarte.(Wachbataillon).
C'est ne pas la "garde du Fuehrer" mais l'unité charge de garder les bâtiments officielles.
Et comme déjà dit,ils incorporent tous les éléments "isoles"(tous ceux qui ne sont pas partie avec
leurs organismes,comme quelques SD peut etre) des très nombreuses administrations de la SS a Berlin.
Tous ces SS,(Wachbataillon et isoles) sont incorpores dans la groupe de combat Mohnke(pour le combat).

A tous fins utiles : Zossen siégé du commandement suprême de la Wehrmacht(OKW) et de la Heer(OKH)
Muerwick : siégé du gouvernement Doenitz

bmc
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 14:55

Merci. Je vais tâcher d'utiliser ça à bon escient.

J'aimerais savoir où se situait cette caserne Lichterfelde, exactement ? C'est pour pouvoir me représenter les déplacements de mes personnages pendant cette bataille. Merci...
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 15:22

Salut,
Finkensteinallee 63 - 97,Berlin Lichterfelde,(comme écrit dans mon post au-dessus,avant Haupt Kadettenanstalt et après Andrews Barraks et maintenant Bundesarchiv Berlin)
Quand tu cherches avec maps tu vois "Schwimmhalle",piscine publique, mais avant cela était la piscine
du quartier de la LSSAH.La caserne en soi se laisser deviner parce que sur une carte elle forme
toujours un rectangle sans rues.
Par contre pour les noms des rues de Lichterfelde il faut controller chaque nom,car après 45 beaucoup des rues en Allemagne furent rebaptisées.

bmc
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 16:12

Merci bien, j'espère qu'avec ça je trouverai.
C'est juste pour me repérer sur mon plan personnel.
A suivre. On s'accroche, tant bien que mal...
Revenir en haut Aller en bas
rosebud
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 281
Age : 51
Localisation : Alsace
Thème de collection : US ww2 spécialement le casque M1 & et Allemand ww2
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 16:59

Salut, pour la bataille de Berlin et le dernier carré je vous conseille la lecture de "la division Charlemangne" de Jean Mabire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liberationlure
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 18:43

Merci, justement, je comptais faire en sorte que mes personnages aient des contacts avec les Français de Charlemagne. Plusieurs personnes, sur différents forums d'histoire, m'avaient signalé l'intérêt qu'il y aurait à établir une jonction, et oui, globalement, je trouvais l'idée valable et je pensais la mettre en place. Donc j'adhère à votre suggestion et je vais voir si je peux trouver cet ouvrage. Pour l'instant, en sus de ce qu'on peut me donner comme infos sur le net, mes deux bases essentielles sont le Anthony Beevor, "La chute de Berlin", et un ouvrage anonyme, "Seule dans Berlin", écrit par une femme victime de viols, sauf erreur - je l'ai à peine commencé. Il y a aussi le film de Hirschbiegel, "La chute", évidemment. Et un ou deux reportages, également, que je regarde souvent. Les images ont ceci d'intéressant qu'elles me permettent de m'immerger dans le contexte, de saisir au vol des détails, des impressions, etc.

Merci. On va tâcher de voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 18:48

Je viens de voir ce titre, le sous-titre est "les combats de la division Charlemagne en Poméranie". J'avoue que si ça ne traite pas directement de la bataille de Berlin, je m'abstiendrai, car j'ai des tonnes de bouquins en retard, que je n'ai finalement pas ouverts. Parmi ceux-ci, en passant, j'ai notamment "L'ordre SS", de E. Thibaut, à l'état neuf, que je revendrai probablement si ça branche quelqu'un. Donc, si c'est centré sur Berlin ok, sinon, je me contenterai de ce que j'ai déjà. A vous de me dire...
Revenir en haut Aller en bas
g43
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 98
Localisation : nord
Thème de collection : 1873
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 19:53

L'ordre ss,  il s'agit de la traduction par Edwige T. des livrets ss leitheft

Historiquement intéressant en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 18 Aoû 2016 - 20:53

Je ne sais pas au juste, un gros bouquin, très épais et qui pèse une tonne. Avec pas mal de photos dedans. Si quelqu'un le veut, je le revends. Précision : si on m'envoie des MP, je ne peux y répondre. Parait que je manque d'ancienneté !
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 23 Aoû 2016 - 19:28

Bon, reprenons tout ça, et tâchons d'y voir clair :

Donc, mon personnage refait surface à l'hôpital de la Charité. De là, il est récupéré par son ami, qui l'amène à Lichterfelde, où sont regroupées les unités de la Waffen SS restantes à Berlin. J'ai imaginé un général SS membre du SD, mandaté par Mohnke pour gérer les membres du SD et de la Sipo. De là, ces hommes vont être envoyés aux quatre coins de Berlin. Mon personnage Franz (le meneur) va d'abord rendre visite à un autre SS, particulièrement fanatique, qui s'est constitué en unité de tribunal volant. Ils se retrouvent à la station de métro d'Alexanderplatz. Ensuite, je crois me souvenir qu'il était question, pour les unités SD, de se regrouper à la Prinz Albrecht Strasse, au siège du RSHA, mais j'avoue que je ne me souviens plus d'où je sors ça. Et puis je voulais faire en sorte que mes personnages se retrouvent aux abords du bunker d'Hitler sur la Wilhelmstrasse, qu'ils croisent quelques rescapés de la division Charlemagne...

Quelle feuille de route me conseilleriez-vous pour mes personnages ? Autant vous poser carrément la question... Etant donné qu'ils vont à la fois combattre, mais surtout dégommer des Berlinois qui, ayant compris que c'était fichu, se planquaient en attendant que ça se tasse.
Si vous avez des détails sur ce genre d'expéditions, ils sont bien évidemment les bienvenus...
Bon, si vous avez des munitions, je prends. Si vous n'avez pas, je me débrouillerai quand même.
Merci d'avance. A suivre.

Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 23 Aoû 2016 - 22:21

Salut,
Général/Gruppenfuehrer est trop.Il ne avaient pas la masse a la SD et certainement aucun
a la fin a Berlin.Un Sturmbannfuehrer(commandant) fait l'affaire.

On ne peut pas se constituer un tribunal volante par soi mémé.Par contre aucun problème
pour un "Greifkommando" qui peut regrouper les personnes qui viennent des différentes
horizons,unis dans le rejet de la défait avec la volonté de punir les défaitistes.
Le défaitisme est interprété très large par eux et il connait que une punition.La mort,
immédiat,arbitraire et sur place.

La Charité était seulement pour blesses du tété et du machoir.
Plus logique est le "SS Lazarett 135" ancien "SS Lazarett Berlin" a Berlin Lichterfelde,
Unter den Eichen 44-46.

Les SD ne se regroupent pas a la Prinz Albrecht Strasse,car le bâtiment après le déménagement
de la SD dans le Tyrol n'est plus utilise par la SD.

bmc
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 23 Aoû 2016 - 22:32

Ok, merci.
Justement, mon personnage était blessé à la tête. Mais du coup, ça m'oblige à modifier quand même certains détails. Pas grave, on va voir ça.

Ces fameux "greifkommandos", qui les mettait en place ? Qui les commandait ? Qui décidait de leur création ?

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mar 23 Aoû 2016 - 22:52

re,
Les Greifkommandos se créent ad hoc,commandes par la plus forte personnalité
Il na pas les ordres,il na pas les réglés,il na pas les lois.
Les différentes gars qui ne voulaient pas la fin du troisième reich ou au moins que le reich disparait dans l'apothéose (la "Goetterdaemmerung",crépuscule des dieux chéré a Wagner et Hitler) se regroupent pour punir les gars qui refusent de mourir a cinq minutes avant la fin pour le grand reich.

bmc
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Mer 24 Aoû 2016 - 0:05

Ok, donc mon allumé de Franz peut très bien créer le sien, en liaison avec un autre allumé qu'ils ont rencontré à Berlin... En fait, c'était leur instructeur chez les Jeunesses Hitlériennes dans leur patelin d'origine. Apparemment, celui-ci a fait son chemin dans la SS et se retrouve lui aussi dans Berlin assiégé.

Comme dit Franz : ça va chauffer !

Et moi, je vais enfin terminer mon roman, d'ici peu. Oufffffff.....
Revenir en haut Aller en bas
ubik83
Soldat
Soldat


Nombre de messages : 19
Localisation : Marseille
Thème de collection : WW2
Date d'inscription : 13/08/2016

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:15

Hello, c'est re-moi, un point à vérifier :

Il me semble que quelqu'un (Himmler ? Goebbels ? Hitler ? A voir...) avait interdit de mettre des drapeaux blancs aux fenêtres. Je crois avoir lu, entendu, je ne sais plus... Bref, ça disait que si quelqu'un mettait un drapeau blanc à une fenêtre, on fusillerait tous les gens habitant dans cette rue. Quelqu'un pourrait-il me confirmer, voire nuancer cette affirmation ? Je suis incapable de me souvenir où j'ai trouvé ça, encore moins de dire ce que ça vaut.
Merci du coup de main...
Revenir en haut Aller en bas
bmc
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 5997
Age : 59
Localisation : secteur 244°ID
Thème de collection : 20°sciecle
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Ven 26 Aoû 2016 - 8:12

Salut,
Le drapeau blanc est connue depuis les romains et un "insigne de protection"(comme le croix rouge)
depuis le "Haager Landkriegsordnung" de 1907,La Haye.
C'est plutôt Bormann,par le canal des éléments de la partie locale,qui est responsable de cette mesure.
Sa sont les maires ou Ortsgruppenleiter qui faisant coller les affiches du style "Qui va hisser le drapeau blanc est un traitre et va être fusilier ou pendue".Mais on tue car mémé pas tout la rue.Par contre mémé la ramassage des feuilles volantes avec la propagande allié largues par avion,peut entrainer un mort immédiate.
Hitler en fin avril 45 fait publie un avis aux berlinois "Les traitres vont être fusilles ou pendues".
La notion de traitre est très large,cela va du drapeau blanc au choses imaginaires comme "avoir
négligé son matériel" etc.

bmc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille de Berlin.   Aujourd'hui à 11:37

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille de Berlin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bataille de Berlin.............
» Prise de Berlin IS2 et T34/85
» Question sur canon russe ?
» Batalles et Blindés n°48
» Diorama - Sortie d'usine ! - l'aventure continue - vues d'ensemble et l'arrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: La vie du collectionneur :: Vos projets et recherches historiques ou techniques :: Recherches historiques-
Sauter vers: