le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La prochaine bourse Passion Militaria aura lieu du 25/08 (20h00) au 03/09 (22h00)

Fouillez vos cartons et n'hésitez pas à proposer des prix sympa!



Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Le "tercio" de l Ebre a Madrid (juillet 1938-mars 1939) (V)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zephyr1832
Major
Major


Nombre de messages : 246
Localisation : ales
Thème de collection : troupes recrutees dans les prisons
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Le "tercio" de l Ebre a Madrid (juillet 1938-mars 1939) (V)   Dim 26 Juin 2016 - 19:52

Apres l echec de Franco sur Valence, les Républicains tentent de jouer un coup de poker sur l Ebre.Le contexte international donne a penser que les Anglo-Francais ne laisseront pas Hitler s emparer de la Tchécoslovaquie et de son arsenal,et qu une guerre generale provoquera la fin du blocus et le retrait des forces de l Axe d Espagne.L initiative strategique consiste a créer par surprise une grosse tete de pont sur l Ebre sur laquelle viendront s epuiser les franquistes,convaincus qu une armee qui se bat dos a un cours d eau peut facilement etre rejetee sur l autre rive.Mais forme par les Soviétiques,le Genie republicain a appris a fabriquer des passerelles submersibles et factices qui vont berner l aviation italo-allemande.Les Républicains alignent au nord l armee de l est,de recrutement catalan, et au sud l armee de l Ebre,encadree par de nombreux officiers communistes.
Pendant la nuit du 24 au 25 juillet,les troupes de choc républicaines passent l Ebre apres une feinte sur Amposta.Mal renseignes,les franquistes sont trop etires vers le sud,apres s etre imagine que les Républicains voulaient elargir leurs positions sur la cote.
Le corps d armee marocain du general Yague dispose des 13eme,40eme,50eme et 105eme DI:
-secteur nord du Segre:12eme bandera de la 40eme DI du colonel Badia.
-secteur centre de Gandesa:18eme bandera de la 50eme DI du colonel Campos Guerreta.
-secteur Ebre sud:105eme DI du colonel Lopez Bravo.Cette division est appuyee par la 13eme DI du general Barron,qui comprend les 4eme et 6eme banderas.
En deuxieme ligne sont postees les 3eme,16eme et 17eme banderas placees dans le dispositif  de la 82eme DI Delgado Serrano.
Sous le choc, les franquistes perdent 5000 hommes et évacuent 80 villages et hameaux.Le tercio recoit pour mission de tenir des bouchons de resistance afin de fixer le front ennemi.La 18eme bandera resiste a los Auts,la 16eme a Gandesa et la 4eme a la Venta Mateu.
Le sacrifice des légionnaires permet d ebaucher une ligne de front de fortune.Franco decide d appeler en renfort la 102eme DI Castejon du front d Extremadure,forte des 2eme et 11eme banderas.Au premier aout,9 banderas sont engagees avec un effectif total de 7000 légionnaires.L avance republicaine est enrayee.
Les combats du mois d aout sont terribles:la 18eme bandera defend Gilaber et Mequinenza,la 12eme Fayon et Camposines,la 16eme Gandesa et Fraga,la 4eme Pauls et Pinell.
Gandesa ,en ruines, devient le pivot du champs de bataille.La 50eme DI y utilise jusqu a la corde les 6eme,16eme et 17eme banderas.La 4eme bandera defend le rio Canalettas,assigne a la 13eme DI.
Le 6 aout commencent les operations de contre attaque dans le secteur de Fayon Mequinenza.La 82eme DI du colonel Liros utilise les 3eme et 8eme banderas,la 4eme DI du colonel Torrente la 17eme bandera.Le succes relatif de l operation fait penser aux généraux franquistes que les Républicains sont sous approvisionnes apres les bombardements des points de passage sur l Ebre.
Le 9 aout démarrent les attaques frontales contre la sierra de Pandolls,ou les Républicains se sont enterres depuis deux semaines.Les attaques sont menees sans aucun souci de manœuvre,et tous les jours de la meme facon,ce qui annule tout effet de surprise:bombardements aeriens le matin,preparation d artillerie le midi et attaques dinfanterie l apres midi.Les 16eme,17eme et 18eme banderas sont détruites sans que le courage des fantassins qui marchent a la mort sans broncher ne puisse etre mis en cause.Les 3eme,5eme et 7eme banderas sont engagees a leur tour.
C est l aviation qui assure désormais la reconquete du champs de bataille.A la mi septembre,le secteur de Camposines bascule dans le camp franquiste.
La bataille pour la sierra de Caballs se poursuit jusqu au 16 novembre;les Républicains sont rejetes sur la rive droite.Il aura fallu trois mois pour recuperer le terrai perdu en deux jours.Les Républicains ont perdu 70 000 hommes,les nationalistes 65 000.Le tercio a perdu 2000 tues et 4000 blesses,ce qui fait un total de 90% de pertes.
Des le 10 decembre ,la bataille de Catalogne voit les armees franquistes reorganisees repousser jusqu a la frontiere les deux armees républicaines epuisees.
Du nord au sud l engagement des banderas est le suivant:
-Corps d armee d Urgel du general Munoz Grandes:14eme,16eme,17eme et 18eme banderas de la 61eme DI.
-Corps d armee du Maestrazgo du general Garcia Valino:5eme et 7eme banderas de la 1ere DI.La 82eme DI dispose de la 3eme bandera.
-Corps d armee d Aragon du general Moscardo:2eme bandera de la 53eme DI.
-Corps d armee du Maroc du general Yague:4eme et 6eme banderas de la 13eme DI.La 150eme DI dispose des 13eme et 15eme banderas.
Les 1ere,8eme,9eme,10eme,11eme et 12eme banderas sont sur le front de Madrid ou dans le sud.
La bataille de Borjas Blancas ne fait que retarder la retraite inexorable des Républicains vers la frontiere.Le 9 fevrier,leurs troupes sont passees en France.Madrid devient l objectif final de Franco.
La 1ere bandera de la 152eme DI du general Ricardo Rada Peral,stationnee sur le front du Levant, occupe en mars Penalba,Bagarra,Gestalgar et Liria.
La 8eme bandera de la 14eme DI du colonel Carroquino Luna est engagee a Brunete et entre a Madrid par Carabanchel.
La 9eme bandera de la 17eme DI du colonel Pimentel Zayas est engagee sur la Jarama et entre a Madrid par Vallecas.
La 10eme bandera de la 16eme DI du colonel Losas Camano,stationnee a Mostoles,entre a Madrid par la cite universitaire.
La 11eme bandera de la 102eme DI du colonel Castejon Espinosa,engagee dans les batailles du rio Zujar,de Serena,de Pozoblanco et de Penarroya occupe la province de Jaen.
La 12eme bandera de la 18eme DI du colonel Rios Capape,postee a Carabanchel,entre a Madrid par la porte de Tolède et occupe le centre ville.
La guerre est terminee.Elle donne pour  le tercio les chiffres de 10 000 tues et disparus,25 000 blesses et mutiles de guerre,et 4000 hospitalisations de longue duree pour maladies contractees pendant le service.Le nombre de volontaires pour la campagne de Russie (division puis legion "Azul",bataillon de waffen SS "Spanien") atteindra 15% de l effectif total.
Revenir en haut Aller en bas
zephyr1832
Major
Major


Nombre de messages : 246
Localisation : ales
Thème de collection : troupes recrutees dans les prisons
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Re: Le "tercio" de l Ebre a Madrid (juillet 1938-mars 1939) (V)   Mar 31 Jan 2017 - 18:52

Lorsque l Allemagne hitlerienne attaqua l URSS en 1941,des voix s eleverent pour pousser Franco a y engager toutes les forces du Tercio,en avant garde d un futur corps expeditionnaire espagnol,ce qui aurait permis a Franco de prendre toute sa place aux cotes d Hitler et de Mussolini,vainqueurs de la seconde guerre mondiale.Mais l entree en guerre des USA pousse Franco a refuser ce plan strategique,qui au bout de quatre ans aurait certainement eu pour resultat d engloutir son regime,construit au prix d efforts surhumains.Le Tercio ne fut donc sollicite que pour fournir des volontaires a la division "Azul",destinee a recuperer quelques benefices en cas de vistoire allemande.En outre,Franco craignait que la disparition du Tercio sur le front de l Est ne permette un coup d etat monarchiste a Madrid,dans l hypothese ou l aristocratie espagnole aurait negocie une paix separee avec les allies apres l avoir liquide.Le sort subi par Mussolini lui donna certainement raison.De 1944 a 1950,le Tercio sera utilise avec parcimonie pour reduire les guérillas.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le "tercio" de l Ebre a Madrid (juillet 1938-mars 1939) (V)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juillet 1936à avril 1939; marine espagnole la guerre civile
» Summer Case / 14-15 juillet 2006 / Madrid, Barcelone
» Summercase Madrid / Barcelone - Juillet 07 (récap p. 1)
» 1° BCP_14 Juillet 1916_PARIS
» 14 Juillet 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'entre-deux guerres-
Sauter vers: