le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

La Bourse Passion Militaria est fermée! Merci à tous.




Rejoignez la page officielle PassionMilitaria sur Facebook !

C'est par ici !



Partagez | 
 

 Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zephyr1832
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 268
Localisation : ales
Thème de collection : troupes recrutees dans les prisons
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)   Dim 29 Mai 2016 - 1:32

Apres l ecrasement des colonnes de l est (Barcelone,Valence) et l enlisement des colonnes du nord (La Corogne,Valladolid,Burgos) dans les sierras du nord de Madrid,le camp nationaliste ne peut plus compter, pour s emparer de la capitale,que sur une marche rapide des colonnes du sud.Le triangle andalou Seville-Cordoue-Grenade bien maitrise,Franco peut disposer de cette rampe de lancement pour avancer ses 30 000 hommes sur la route de Madrid.Les Républicains,dont les forces se constituent sur les débris des garnisons ecrasees,choisissent alors, pour gagner du temps, d attirer l ennemi sur des axes secondaires:Merida,Badajoz,Pozoblanco,Tolede.La purification de l armee venant a peine de commencer,Franco, peu soucieux de sauver les banderas de la Phalange anéanties dans les villes,decide délibérément en premier lieu, d ecraser une a une les poches de resistance situees sur ses arrieres,a l aide de l armee d Afrique, dont l Axe assure depuis aout le transfert sur le continent:
-banderas du "tercio", tabors et tirailleurs autochtones,bataillons de chasseurs légers du Maroc.
-les troupes de ligne,regiments d infanterie et bataillons de chasseurs métropolitains,constitueront la deuxieme vague.
-les formations paramilitaires,"tercios de requetes" et "banderas de la Phalange",seront utilisees dans les affaires secondaires et les operations de repression.
La 4eme bandera (commandant don Vierna) est gaspillee dans un terrible assaut frontalier contrer Badajoz,qui tombe le 14 aout.Les 1ere (commandant Alvarez Entretena) 5eme (commandant Tieden Zenen) et 6eme (commandant Carbonel) banderas,deja largement sollicitees, sont engagees en septembre-octobre dans les durs combats de Talaveira de la Reina et de Tolède,qui different d autant l assaut sur Madrid.Les massacres de prisonniers au cours des colonnes d Andalousie,d Extremadure et de la valles du Tage,auxquels on donne une large publicite,n auront en fait pour effet que de renforcer l esprit de resistance de la capitale,qui a dispose d un gros delai de quatre mois pour edifier ses lignes de defense.Franco,n hesite cependant pas a se priver de la 3eme bandera,qui est envoyee dans les Asturies.
Pour le grand assaut de novembre,6 banderas sont engagees:
-colonne Asensio,6eme bandera.
-colonne Barron,1ere bandera.
-colonne Delgado Serrano,4eme bandera.
-colonne Castejon,5eme bandera.
Les 7eme et 8eme banderas sont placees en reserve au sein des colonnes Tella et Bertomeu.
Au terme de bombardements aeriens inefficaces et de courtes preparations d artillerie,les banderas avancent chacune leurs trois compagnies d infanterie en lignes de tirailleurs,sous la protection de la compagnie de mitrailleuses,qui tire un peu au juge sur les immeubles mis en etat de defense.Peu preparees au combat urbain,les banderas s effritent sur les positions des brigades internationales,nouvellement arrivees.
Franco,decontenance malgré les avertissements,reorganise ses forces en deux groupements:
Le groupement Siro Alonso (Ventorro del Cano) conserve la 7eme bandera,le groupement Bertomeu (Casa de Campo),la 5eme.les autres unites, eprouvees, sont renvoyees a Talaveira pour etre reconstituees.
L arrivee des compagnies formees par la 2eme bandera de depot,permet de constituer quatre brigades et d envoyer quelques renforts dans les Asturies.
En janvier,les colonnes nationalistes tentent en vain de deborder Madrid par le nord (bataille de la route de la Corogne):
-colonne Buruaga,6eme et 9eme banderas.
-colonne Asensio,5eme et 7eme banderas.
-colonne Barron,8eme et 1eme banderas.
C est la brigade Varela qui a experimente en decembre l utilisation conjointe de deux banderas,notamment la 1ere et la 4eme.Mais l arrivee de l armement russe contrarie les donnees.Les combats s achevent sans gains territoriaux significatifs.
En fevrier,les colonnes nationalistes tentent en vain de deborder Madrid par le sud (bataille de la Jarama).On revient au principe de la colonne dont la bandera forme la troupe de choc.
-colonne Rada,7eme bandera.
-colonne Buruaga,4eme bandera.
-colonne Barron,1ere bandera.
-colonne Asensio,6eme bandera.
Les 5eme,8eme et 10eme banderas sont placees en reserve au sein de la brigade Garcia Escamez pour exploiter une eventuelle percee;mais la defense acharnee des brigades internationales et l entree en jeu des premieres brigades espagnoles a commandement communiste transforment la bataille en match nul sanglant.
Mussolini croit alors venue l heure de montrer au monde que l Axe peut jouer un role decisif sur l echiquier mondial.En mars,il lance une grande attaque sur l est de Madrid,dans le secteur de Guadalajara.Franco,calculateur, se contentera de lancer une attaque molle sur la Jarama,et de sacrifier une compagnie du "tercio" a Valdelagua;l attaque en tenaille se termine par une catastrophe.
A Leganes,le generalissime  decide que les attaques frontales suicidaires ne seront plus renouvelees.La guerre prend alors la direction du nord:Asturies,Cantabrie,pays Basque.Le depot de la Legion etant transfere du Maroc a Talaveira,la 2eme bandera prend la direction du pays Basque.
Apres avoir tate les défenses de Segovie,ou la 6eme bandera combat en juin,les Républicains lancent en juillet la grande bataille de Brunete.La manœuvre, qui vise a encercler les troupes de Franco postees a l ouest de Madrid,doit permettre de soulager la pression franquiste dans le nord,sur le point de succomber.
La 1ere bandera integre la brigade Coco de la 13eme DI Barron;la 18eme bandera integre la brigade Machado de la division provisoire Asensio.Les 13eme et 14eme banderas sont placees en reserve au sein de la brigade Macebo.
Apres deux semaines de lent recul,les troupes nationalistes lancent une grande contre attaque pour reprendre les positions perdues.Les 13eme et 14eme banderas recuperent "el cerro de la mocha" et "la casa del monge" au prix de combats extrêmement acharnes.
En aout,alors que la guerre se deplace vers l Aragon,on comptabilise déjà pres de 4000 tues et 7000 blesses dans les rangs du "tercio",autant que la Legion Etrangere de l armee francaise pendant la guerre 1914-1918.


Dernière édition par zephyr1832 le Sam 4 Juin 2016 - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jchfab
Je fais partie des murs
Je fais partie des murs
avatar

Nombre de messages : 8670
Age : 58
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)   Dim 29 Mai 2016 - 5:32

Merci pour ce très intéressant partage. JC
Revenir en haut Aller en bas
Roro
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 545
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)   Ven 30 Sep 2016 - 20:05

Bonsoir,
Voici deux photos prises à Brunete il y a quelques années.
La première, la partie supérieure d'un petit blockhaus bien impacté à la périphérie de la ville, et l'autre une plaque commémorative sur la place centrale de Brunete.
Brunete est une commune qui se situe pas très loin de Madrid.






Revenir en haut Aller en bas
zephyr1832
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 268
Localisation : ales
Thème de collection : troupes recrutees dans les prisons
Date d'inscription : 13/05/2014

MessageSujet: Re: Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)   Mar 31 Jan 2017 - 18:12

Avec l extension des operations militaires,le doublement des effectifs de la Legion ne s est pas effectue sans difficultés.La vieille Legion du Maroc a souvent vu avec mefiance arriver des jeunes a peine sortis des classes et qui parfois issus des classes favorisees,revendiquaient au bout de quelques semaines des grades d officiers-l armee espagnole ayant longtemps fonctionne sur un mode aristocratique ou la naissance primait toute autre consideration- avec ordonnance et domestique.Mais le front avait la vertu de remettre les castes bourgeoises et nobles a leur place.Les grades de sous officiers furent donc reservees en priorite aux hommes du rang montes au feu,et les grades d officiers aux militaires de carriere chevronnes issus de l infanterie.Franco sut mettre au pas la Phalange qui revendiquait des quotas au sein des cadres du Tercio.
Revenir en haut Aller en bas
marne14
Maréchal
Maréchal
avatar

Nombre de messages : 2352
Localisation : Breizh dizalc'h
Thème de collection : 14-18
Date d'inscription : 15/11/2015

MessageSujet: Re: Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)   Mar 31 Jan 2017 - 18:28

Une chronique bien intéressante ! Merci Zéphyr !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le "tercio",de Seville a Brunete (juillet 1936-juillet 1937) (III)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition Manga en Juillet / Paris - Musée Guimet
» Congres eucharistique 1928
» Rue des martyrs du 18 juillet 1944
» 26 juillet 1936 en Espagne
» 1° BCP_14 Juillet 1916_PARIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: L'entre-deux guerres-
Sauter vers: