le Forum Passion-Militaria

le Forum Passion-Militaria

Le forum PassionMilitaria, n°1 en langue française dans le monde !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  PM'AriaPM'Aria  PM sur FacebookPM sur Facebook  

Le forum PassionMilitaria et Uniformes Magazine sont désormais partenaires !

Cliquez ici !



Opening of our new international zone !

Juste here



Partagez | 
 

 mes dernières rentrées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vléo
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 669
Age : 17
Localisation : Paris/ Jura
Thème de collection : 1ere fr/all et 2eme all
Date d'inscription : 02/08/2015

MessageSujet: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 18:45

bonjour à tous,
je vous présente mes dernières rentrées.

on commence doucement avec quelques pieces de famille:
https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/20160410.jpg
https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/20160411.jpg

mon grand père, malheureusement c'est en très mauvais état Sad

https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/20160412.jpg

trois feuilles que mon arrière grand père a écrit en 1940. C'est un très beau témoignage du, excusez le terme, bordel de la défaite de 40. si vous voulez lire:
(Page 1) Retraite de France juin 1940
Vendredi matin les 1eres voitures de réfugiés qui passent ! venant d’alsace; toute la journée se passe dans l’angoisse, qu’allons-nous voir.
Nuit de samedi 15 à dimanche: aller chercher Simone à Bletterans à minuit avec Gaby qui venait de rentrer de Vichy avec la receveuse des postes. Toute la nuit les soldats sont rentrés pour boire le café et manger. Une famille de réfugiés a couché dans notre chambre du 2eme, vers les 2h du matin on nous dit que les allemands sont à Dole, alors cette famille descend avec leur fourbi et matelas et les voilà partis. Veillée lugubre ou les voitures et camions de réfugiés ne cessaient de passer sur la route. Mme Mouchot préparait ses paquets nous les valises, quand vers 7h du matin Mlle Roussin infirmière vient trouver Simone pour lui donner mon adresse et lui offrir l’hospitalité. Simone se décide de partir avec elle et Gaby et son petit-8h- heure du départ ! Quand Louisette s’amène toute affolée avec sa mère et sa gosse dans une charrette: "on part à Lyon" dit-elle, "courrez vite dans la rue des moulins" lui dis-je, vous allez les rejoindre. En gare départ du train à 9h vers l’inconnu ?....  Journée de dimanche plus angoissante encore_ l’armée en déroute passe… mêlée avec les réfugiés_ route entièrement encombrée de voiture, camion, vélos, piétons, lamentable défilé.  
(Page 2) Dimanche soir, on se dit que faire ? on avait dit le matin que nous partirions en auto dans la journée ! mais vu ces routes tellement encombrée on attend encore, puis lasse de fatigue. On se couche- une nouvelle famille de refugié couche à nouveau dans la chambre quand à minuit, ils nous appellent en disant "nous partons" ils vont à Mont-s-Vandry alors nous voilà tous debout, et décidons à partir ! réveil des gosses, préparatifs de paquets emballage dans la remorque de choses nécessaire : gaz, couvertures, matelas. Nous voilà parti ! nuit de dimanche 16 à lundi 17- arrivés rue Travot nous ne savons plus ce que nous voulons faire, où fuir ! quand nous vient une idée : si nous montions à Chamole. Là nous ne verrions pas l’entrée des troupes, bonne inspiration et nous voilà parti. Déballage chez Mme Mandrielon où nous y passons la journée si calme et la nuit. Lundi à 8h du matin la famille Arlin arrive également chez Dubois, nous dormons tous à Chamole, quand vers les 2h de l’après-midi Paulette Arlin vient nous dire "on a demandé une suspension d’armes, triste nouvelle en songeant à tous ces malheureux mais soulagée enfin en songeant à la fin de ce cauchemar". Alors Pierre et Paulette descendent les sentiers pour venir voir ce qu’il se passait à Poligny. Paulette remonte seule le soir pour apporter du pain et redescend à 9h du soir avec P. Arlin.
(Page 3) Coucher à Chamole de la nuit de lundi à mardi- nuit calme.  Reposante. Les enfants couchent sur les matelas par terre. Mardi, Pierre vient nous chercher et après midi, remballons notre fourbi pour rentrer à la maison. Mardi dans la nuit, disparitions de tous nos outils et du cric. Mercredi l’armée allemande défile sans arrêt sur la route avec tout leur matériel. Jeudi également, distribution gratuite de pains, café, sucre. Vendredi est calme – et attendons les évènements. Les jours sont longs sans nouvelles ! ni lettres ni journaux. S’en est fait de la France. Elle vient de capituler ! vendredi 21 à 7h du soir signature de l’armistice avec l’Allemagne ! continuation des pourparlers avec les italiens.
Tout est consumé ! la cessation des combats aura lieu ce soir lundi 24 juin 1940 entre la France et l’Allemagne- Italie _ à minuit 35_ jour mémorable. Pauvre France ! elle aura bu le calice jusqu’à la lie.                                  
25 juin. Grande journée de deuil nationale                                                                                                                                                                      
27 juin. Poligny occupé par les allemands.  


voila le plus important:
https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/2015-017.jpg
https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/20160413.jpg

une dague allemande, si vous voulez en savoir plus voici le lien de l'identification: http://www.passionmilitaria.com/t101612-dague-allemande

https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/img_0710.jpg
vareuse de sous off des années 20. Elle appartenait à quelqu'un de la 24° section de commis et ouvriers d'administration basée à Versailles ou peut-être la 24° section d'infirmiers militaires de Versailles (je remercie Crevette qui m'a apporté beaucoup d'infos).
Revenir en haut Aller en bas
Breiz 14-18
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Age : 64
Localisation : Bretagne
Thème de collection : 1914-1918
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 19:53

Vléo a écrit:
bonjour à tous,
je vous présente mes dernières rentrées.

on commence doucement avec quelques pieces de famille:



mon grand père, malheureusement c'est en très mauvais état Sad



trois feuilles que mon arrière grand père a écrit en 1940. C'est un très beau témoignage du, excusez le terme, bordel de la défaite de 40. si vous voulez lire:
(Page 1) Retraite de France juin 1940
Vendredi matin les 1eres voitures de réfugiés qui passent ! venant d’alsace; toute la journée se passe dans l’angoisse, qu’allons-nous voir.
Nuit de samedi 15 à dimanche: aller chercher Simone à Bletterans à minuit avec Gaby qui venait de rentrer de Vichy avec la receveuse des postes. Toute la nuit les soldats sont rentrés pour boire le café et manger. Une famille de réfugiés a couché dans notre chambre du 2eme, vers les 2h du matin on nous dit que les allemands sont à Dole, alors cette famille descend avec leur fourbi et matelas et les voilà partis. Veillée lugubre ou les voitures et camions de réfugiés ne cessaient de passer sur la route. Mme Mouchot préparait ses paquets nous les valises, quand vers 7h du matin Mlle Roussin infirmière vient trouver Simone pour lui donner mon adresse et lui offrir l’hospitalité. Simone se décide de partir avec elle et Gaby et son petit-8h- heure du départ ! Quand Louisette s’amène toute affolée avec sa mère et sa gosse dans une charrette: "on part à Lyon" dit-elle, "courrez vite dans la rue des moulins" lui dis-je, vous allez les rejoindre. En gare départ du train à 9h vers l’inconnu ?....  Journée de dimanche plus angoissante encore_ l’armée en déroute passe… mêlée avec les réfugiés_ route entièrement encombrée de voiture, camion, vélos, piétons, lamentable défilé.  
(Page 2) Dimanche soir, on se dit que faire ? on avait dit le matin que nous partirions en auto dans la journée ! mais vu ces routes tellement encombrée on attend encore, puis lasse de fatigue. On se couche- une nouvelle famille de refugié couche à nouveau dans la chambre quand à minuit, ils nous appellent en disant "nous partons" ils vont à Mont-s-Vandry alors nous voilà tous debout, et décidons à partir ! réveil des gosses, préparatifs de paquets emballage dans la remorque de choses nécessaire : gaz, couvertures, matelas. Nous voilà parti ! nuit de dimanche 16 à lundi 17- arrivés rue Travot nous ne savons plus ce que nous voulons faire, où fuir ! quand nous vient une idée : si nous montions à Chamole. Là nous ne verrions pas l’entrée des troupes, bonne inspiration et nous voilà parti. Déballage chez Mme Mandrielon où nous y passons la journée si calme et la nuit. Lundi à 8h du matin la famille Arlin arrive également chez Dubois, nous dormons tous à Chamole, quand vers les 2h de l’après-midi Paulette Arlin vient nous dire "on a demandé une suspension d’armes, triste nouvelle en songeant à tous ces malheureux mais soulagée enfin en songeant à la fin de ce cauchemar". Alors Pierre et Paulette descendent les sentiers pour venir voir ce qu’il se passait à Poligny. Paulette remonte seule le soir pour apporter du pain et redescend à 9h du soir avec P. Arlin.
(Page 3) Coucher à Chamole de la nuit de lundi à mardi- nuit calme.  Reposante. Les enfants couchent sur les matelas par terre. Mardi, Pierre vient nous chercher et après midi, remballons notre fourbi pour rentrer à la maison. Mardi dans la nuit, disparitions de tous nos outils et du cric. Mercredi l’armée allemande défile sans arrêt sur la route avec tout leur matériel. Jeudi également, distribution gratuite de pains, café, sucre. Vendredi est calme – et attendons les évènements. Les jours sont longs sans nouvelles ! ni lettres ni journaux. S’en est fait de la France. Elle vient de capituler ! vendredi 21 à 7h du soir signature de l’armistice avec l’Allemagne ! continuation des pourparlers avec les italiens.
Tout est consumé ! la cessation des combats aura lieu ce soir lundi 24 juin 1940 entre la France et l’Allemagne- Italie _ à minuit 35_ jour mémorable. Pauvre France ! elle aura bu le calice jusqu’à la lie.                                  
25 juin. Grande journée de deuil nationale                                                                                                                                                                      
27 juin. Poligny occupé par les allemands.  


voila le plus important:



une dague allemande, si vous voulez en savoir plus voici le lien de l'identification: http://www.passionmilitaria.com/t101612-dague-allemande


vareuse de sous off des années 20. Elle appartenait à quelqu'un de la 24° section de commis et ouvriers d'administration basée à Versailles ou peut-être la 24° section d'infirmiers militaires de Versailles (je remercie Crevette qui m'a apporté beaucoup d'infos).


Photos mise en direct et redressée pour la dernière


Breiz 14-18
Revenir en haut Aller en bas
Vléo
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 669
Age : 17
Localisation : Paris/ Jura
Thème de collection : 1ere fr/all et 2eme all
Date d'inscription : 02/08/2015

MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 20:02

Bonsoir, 
Merci c'est gentil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Karlvonvereiter
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !


Nombre de messages : 4889
Localisation : vosgien en enfer
Thème de collection : Allemand 2°GM,insigne,medaille,badge...mili et politique
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 20:14

Salut vleo,rien de tel que l'heritage familliale
Par contre la dague heer
Revenir en haut Aller en bas
Vléo
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 669
Age : 17
Localisation : Paris/ Jura
Thème de collection : 1ere fr/all et 2eme all
Date d'inscription : 02/08/2015

MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 20:29

ahah 
Elle aussi vient de chez ma grand mère Smile
Au final y a que ma vareuse qui vient d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Karlvonvereiter
Ici, c'est chez moi !
Ici, c'est chez moi !


Nombre de messages : 4889
Localisation : vosgien en enfer
Thème de collection : Allemand 2°GM,insigne,medaille,badge...mili et politique
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 20:58

Tres belle j'adore l'aigle,te l'echange contre deux canaris qui me petent les oreilles,ils fonctionnent a merveille
Revenir en haut Aller en bas
Vléo
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 669
Age : 17
Localisation : Paris/ Jura
Thème de collection : 1ere fr/all et 2eme all
Date d'inscription : 02/08/2015

MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Lun 23 Mai 2016 - 22:37

Merci pour la proposition Smile 
Mais c'est un souvenir de famille, mon grand pere a récupéré cette dague apres la guerre. Je ne connais pas l'histoire. Juste il a ete dans le maquis un temps et peut être qu'il voulait un petit souvenir dans les années d'après guerre. 
https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/image21.jpg
Une photo du groupe de mon grand père. Il est au premier rang tout à gauche, le mec tout petit (ceci explique cela Smile

https://i86.servimg.com/u/f86/19/28/67/16/image22.jpg
J'ai trouvé cette note dans un livre sur la résistance jurassienne. C'est l'écriture de ma grand mère. 

Ps: je ne comprends pas pourquoi mes photos ne s'affichent pas. Avant cela marchait très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mes dernières rentrées    Aujourd'hui à 1:49

Revenir en haut Aller en bas
 
mes dernières rentrées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernières rentrées chez Crispus
» Dernières rentrées d'Eros
» Dernières rentrées du Gab !
» 15 photos marquantes des dernières décénies
» dédicace de la rentrée 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le Forum Passion-Militaria :: La vie du collectionneur :: Vos découvertes-
Sauter vers: